Socialisez

FacebookTwitterRSS

Communiqué BDP-Canada: La société civile gabonaise est en danger au Gabon

Auteur/Source: · Date: 2 Jan 2009
Catégorie(s): Communiqués BDP,Société
ona_marc2.jpg

Marc Ona Essangui

Le mercredi 31 décembre 2008  vers 12h 30mn, au siège de Brainforest, un débarquement de 3 voitures  sans immatriculations avec plus d’une dizaine d’hommes armés ont envahi le domicile professionnel de Mr Marc Ona Essangui.

Ces larbins et voleurs du régime cannibale d’Omar Bongo ont défoncé les portes de Brainforest emportant avec eux les ordinateurs portables, les cellulaires et autres clés USB de l’association de protection de l’environnement et de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite au Gabon.

Messieurs Marc Ona, Georges Mpaga, NGBWA Mintsa et deux autres journalistes ont été arrêtés. Avec leurs armes à feu, les FAMAS (les assassins du régime Bongo) ont bloqué  la circulation et tout le quartier de domiciliation de Brainforest.

Sans mandat d’arrêt et sans décliner leur identité, les voleurs et assassins d’Ali Baba Bongo et d’André Mba Obame ont intimidé et arrêté de manière ignominieuse les dignes représentants de la société civile gabonaise.
 
Ces arrestations arbitraires font suite à la plainte déposée par des associations françaises, gabonaises et l’intellectuel gabonais G. Ngbwa Mintsa contre Omar  Bongo pour détournement de deniers publics et biens mal acquis depuis 41 ans.

Actuellement les paisibles populations gabonaises vivent dans la psychose (tout le monde est maintenant en danger ici au Gabon: les enlèvements, les disparitions et les crimes rituels).
 
Mr Jean-Elvis Ebang Ondo (président de l’association de lutte contre les crimes rituels au Gabon) a, avec de beaucoup de courage, dénoncé ces actes de violation de Droits de l’Homme à RFI le soir du 31/12/2008.
 
Ce dernier fait d’ailleurs l’objet d’une filature permanente de la part des assassins d’Omar Bongo. Son téléphone cellulaire est sur écoute et il ne trouve plus sommeil depuis qu’un garde présidentiel de la section rapprochée de l’imposteur et malfrat  Omar Bongo est venu ouvrir un bar en face de chez lui et qu’il fait du vacarme 24h/24h.
 
Malgré les plaintes des habitants de son quartier (Alibandeng) regroupés en collectif auprès du chef de quartier, du député de la circonscription et à la préfecture de police, à l’instar de son maître, incarnation au Gabon de Lucifer, l’inculte fantassin ne veut rien comprendre.
 
Je rappelle au passage que Mr Jean-Elvis Ebang Ondo est harcelé par le régime assassin de O. Bongo depuis plusieurs années (assassinats de son enfant EDOU EBANG Eric et de son grand frèreTOUNG ONDO Albert, enlèvement de son premier fils EBANG David Gauthier pendant trois jours détenu par les cannibales au pouvoir).
 
Face à cette situation, j’en appelle aux USA, au Canada, à la Grande-Bretagne, aux organismes de défense des droits de l’homme, aux intellectuels gabonais, à l’opinion publique internationale de faire pression sur le syndicat du crime organisé au pouvoir au Gabon afin d’obtenir une libération rapide et inconditionnelle de Messieurs Ona Essangui, Georges Mpaga, Alain Moupopa, Grégory Ngwba Mintsa et Gaston Asséko.
 

Le Dr. Okoué Edou

Dr. Okoué Edou

Jacques Janvier Rop’s Okoué Edou,
Pr d’Economie à l’UQAR et à l’ENAP de Québec (Canada)
Secrétaire régional du BDP-Gabon Nouveau en Amérique du Nord (USA/Canada)

Voir aussi: Communiqué : Le BDP-Gabon Nouveau condamne le terrorisme d’état au Gabon et exige la libération immédiate de Marc Ona Essangui et des leaders de la société civile incarcérés 
 


Ampliations:
 
– Maison Blanche
– 1er Ministre du Canada
– 1er Ministre de l’Angleterre
– Chancellerie d’Allemagne
–  Commission européenne
– Amnesty International
– Human Right Watch
– Survie
– Transparency International
– Sherpa                


SUR LE MÊME SUJET
A l’attention du Président des Etats-Unis d’Amérique BARACK OBAMA A l’occasion de son entretien avec ALI BONGO ONDIMBA, Président du Gabon  Excellence Monsieur le Président, C’est au nom des valeurs démocratiques cardinales qui fondent les Etats-Unis d’Amérique que la Société Civile gabonaise vient, au moment ou vous vous apprêtez à recevoir Monsieur ALI BONGO ONDIMBA, Président de la République gabonaise, qui préside aux destinées du Conseil de Sécurité des Nations Unies, vous exposer la situation catastrophique de gouvernance et de la démocratie au Gabon. Indépendant depuis 1960, le Gabon souffre de deux pathologies principales qui affectent tous les segments de la société : La ...
Lire l'article
Alain Joyandet, Secrétaire d’Etat français à la Coopération ne s’entretiendra pas avec le collectif des organisations Libres de la société Civile gabonaise, Marc Ona et le siens ont décliné l’offre de rencontre que le Premier Secrétaire d’Ambassade de France au Gabon leur a faite mardi,arguant ne vouloir comme seul interlocuteur que le président Nicolas Sarkozy . C’est un niet catégorique que Marc Ona a donné mardi après –midi au Premier Secrétaire de l’Ambassade de France au Gabon. Au téléphone, puis par courriel. Non,le Collectif des organisations Libres de la société civile gabonaise ne souhaite pas rencontrer le Secrétaire d’Etat français à ...
Lire l'article
Des leaders de la société civile gabonaise, réunis ce jeudi après – midi à la Chambre de commerce de Libreville, ont appelé les plus hautes autorités du pays à la mise sur pieds d’un « Fonds de vigilance démocratique » en vue de crédibiliser la future élection présidentielle anticipée devant mettre un terme à la période de transition de 30 à 45 jours. Selon Marc Ona Essangui, l’un des leaders de la société civile, ledit Fonds veillera à la bonne tenue des élections présidentielles anticipées. « Ce qui nous anime, c’est l’assainissement de la situation économique sociale et politique du pays ...
Lire l'article
Plusieurs fois reporté, le procès opposant Marc Ona Essangui, un des leaders de la société civile au ministre gabonais de l’Intérieur, André Mba Obame s’ouvre finalement ce mardi au tribunal de première instance de Libreville, a appris l’AGP de source proche du dossier. M. Ona Essangui avait porté plainte en août dernier contre le ministre de l’Intérieur suite à son interdiction de quitter le territoire alors qu’il devait se rendre aux Etats-Unis pour une conférence sur la transparence des contrats. M. Ona Essangui avait estimé que l’interdiction qui lui avait été faite de sortir du Gabon est un harcèlement. Pour sa part M. ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Le ministre de l'intérieur, chargé de l'immigration, André Mba Obame a apporté vendredi au cours d'un point de presse des éclaircissements sur l'affaire des trois leaders de la société civile gabonaise mis en détention. « L'ordre public et la sécurité de notre pays étant en cause, j'ai cru utile, en ma qualité de Ministre en charge de ces questions, d'apporter à l'opinion nationale et internationale les informations devant permettre à chacun et à tous d'être objectivement fixés. Cette démarche me paraît d'autant plus opportune qu'il apparaît clairement que notre pays est réellement la victime d’une tentative de déstabilisation par ...
Lire l'article
Six figures de la société civile gabonaises, parmi lesquelles se trouve un signataire de la plainte déposée en France mettant en cause le patrimoine immobilier du président Omar Bongo Ondimba, ont été interpellées mardi 30 et mercredi 31 décembre 2008, à Libreville (Gabon). Mardi 6 janvier au matin, trois d'entre eux demeuraient détenus par la police judiciaire pour des motifs qui n'ont pas été signifiés. Alors que la loi gabonaise fixe à 48 heures la durée de la garde à vue, le ministre de l'intérieur André Mba Obame a déclaré lundi à l'AFP que "les jours non ouvrables" incluant "le 1er ...
Lire l'article
Communiqué : Le BDP-Gabon Nouveau condamne le terrorisme d’état au Gabon et exige la libération immédiate de Marc Ona Essangui et des leaders de la société civile incarcérés
C'est avec consternation et révolte que le BDP-Gabon Nouveau constate, une nouvelle fois, l'arrestation arbitraire de Marc Ona Essangui et de ses collègues de la société civile gabonaise par le régime dictatorial d'Omar Bongo. Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement de résistance et de libération nationale en exil,  condamne sans détour et avec vigueur cet énième forfait du régime terroriste d'Omar Bongo contre le peuple gabonais, peuple qui depuis 41 ans subit le terroriste d'état d'une mafia criminelle, incapable et  incompétente. C'est ce matin 31 décembre que Messieurs Marc Ona Essangui et ses collègues de la coalition Publiez Ce Que Vous Payez (PCQVP) et ...
Lire l'article
COMMUNIQUE DE PRESSE Ce 31 décembre 2008, les forces de sécurité gabonaises ont arrêté simultanément plusieurs membres d’ONG (Georges Mpaga, président du Rolbg, Alain Moupopa, Président d’Afrique Horizon, Marc Ona, Coordonateur de PWYP Gabon et Président de Brainforest, etc. et d’autres citoyens (Grégory Gbwa Mintsa, plaignant gabonais dans l’affaire des biens mal acquis et Gaston Asséko, directeur technique de Radio Sainte Marie, une personne n’ayant rien à voir avec les Acteurs Libres de la Société Civile). De plus, les bureaux de PWYP Gabon et de l’ONG Brainforest ont été violemment saccagés et les ordinateurs volés. Cette opération, semble-t-il coordonnée, est préparée depuis ...
Lire l'article
Communiqué BDP: Le Dr. Jacques Janvier Rop’s Okoué Edou nommé Secrétaire Régional – Amérique du Nord et Secrétaire National – Canada.
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate. Par décision du Comité Directeur, le BDP-Gabon Nouveau nomme, dès ce jour, le Dr. Jacques Janvier Rop’s Okoué Edou, Secrétaire Régional - Amérique du Nord et Secrétaire National - Canada. En tant que Secrétaire National - Canada, le Dr. Jacques Janvier Rop’s Okoué Edou coordonnera et supoervisera la mise en place des cellules du BDP-Gabon Nouveau au Canada conformément à la philosophie politique du BDP-Gabon Nouveau inscrite dans la Charte Provisoire des Membres du BDP-Gabon Nouveau. En tant que Secrétaire Régional - Amérique du Nord, le Dr. Jacques Janvier Rop’s Okoué Edou coordonnera et supervisera la mise ...
Lire l'article
Communiqué de la Société Civile gabonaise à l’attention du Président des Etats-Unis d’Amérique BARACK OBAMA
Alain Joyandet débouté par la société civile gabonaise
Gabon: Période de transition: La société civile gabonaise veut la création d’un « Fonds de vigilance démocratique »
Gabon: Le procès opposant un leader de la société civile au ministre de l’Intérieur s’ouvre mardi à Libreville
Communiqués de Presse
Gabon: Affaire des détenus de la société civile gabonaise: André Mba Obame fait la lumière
Trois leaders de la société civile gabonaise sont détenus par la police
Communiqué : Le BDP-Gabon Nouveau condamne le terrorisme d’état au Gabon et exige la libération immédiate de Marc Ona Essangui et des leaders de la
Communiqué des Acteurs libres de la Société Civile Gabonaise
Communiqué BDP: Le Dr. Jacques Janvier Rop’s Okoué Edou nommé Secrétaire Régional – Amérique du Nord et Secrétaire National – Canada.

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 4,33 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Jan 2009
Catégorie(s): Communiqués BDP,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*