Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Education: reprise des cours à deux vitesses à Mouilla

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2009
Catégorie(s): Education

Annoncée pour le 5 janvier 2009, la reprise des cours n’a pas eu lieu comme l’ont annoncé sur les médias locaux et dans les cultes religieux dimanche dernier, le gouvernement et la délégation académique, a constaté sur place le correspondant de GABONEWS.

Quelques élèves se sont rendus dans les établissements du premier et du second degré de la commune de Mouila pour constater l’absence de la grande majorité de leurs camarades et surtout l’absence des enseignants. Lassé d’attendre, chacun est rentré sans attendre le mot de la direction dont les membres se sont faits très discrets.

Dans les écoles primaires, les membres de l’administration étaient visibles pour assurer la permanence comme l’a souhaité l’inspecteur délégué d’académie dans un communiqué publié dans toute la ville samedi dernier.

Au lycée professionnel commercial Nyonda Makita, l’on a observé une reprise des cours assez timide. « J’ai eu des instructions fermes de la part du Ministre pour faire respecter cette reprise des cours ce jour », a déclaré le proviseur dudit établissement, Jean Louis Mouiri.

Les élèves quant à eux estiment que sans la levée du mot d’ordre de grève par les enseignants, il n’y a aucune assurance. « Nous sommes certes satisfaits de nous retrouver en classe mais très inquiets pour la suite », ont indiqué certains.

Les enseignants de cet établissement qui se sont présentés le 5 janvier, se disent solidaires de leurs collègues de la CONASYSED. « Il ne s’agit pas pour nous de trahir les autres », a dit un des enseignants dans une classe donnant un nouveau cours prévu en soixante heures.

« Aujourd’hui je viens de donner trois heures et il me restera cinquante sept. Si je rate une seule séance c’est fichu pour les enfants », a-t-il conclu.  


SUR LE MÊME SUJET
Réunie ce samedi en assemblée générale à leur siège de la Peyrie (3ème arrondissement de la commune de Libreville), les enseignants membres de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), ont décidé , à partir de lundi prochain, de boycotter la rentrée des classes 2010-2011, à la suite de l’examen mitigé du « bilan d’exécution du protocole » signé en janvier dernier avec la tutelle qui, semble-t-il, n’aurait pas respecté sa part de responsabilité, a constaté GABONEWS. SERVICE MINIMUN La décision d’entrée en grève , dès lundi prochain, jour sanctionnant la fin des congés scolaires et la ...
Lire l'article
" Nous ne pouvons pas dénouer cette grève tant que les enseignants n’auront pas gain de cause sur leur situation administrative », a déclaré Ghislain Mba, le Modérateur de la CONASYSED. « Le bilan est négatif. Sur les 11 points inscrits dans le cahier de charges, un seul point a été traité: celui du paiement de la prime d’incitation à la fonction enseignante », a – t-il ajouté. Les protestataires réclament la mise en place d’un guichet spécial, le paiement des rappels, les avancements automatiques, l’harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991. Le premier ministre, Jean Eyeghé ...
Lire l'article
La reprise des cours s’est effectuée timidement à Tchibanga dans le chef lieu de la province de la Nyanga (Sud Ouest), après une grève organisée par les enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation. La reprise des cours dans les différents établissements primaires et secondaires de la place s’est déroulée timidement avec l’arrivée à compte goutte des élèves et parfois des enseignants qui comptent, quant à eux, commencer effectivement les enseignements lundi prochain. Cette situation a été déplorée par les responsables de ces établissements scolaires, à tel point que certains responsables ont fait diffuser ...
Lire l'article
La reprise des cours, jeudi, dans les établissements publics gabonais du premier et du second degré, a amené les parents d’élèves à exiger un suivi strict et rigoureux du programme établi par la tutelle afin que cette grève ne pas pénalise les jeunes apprenants qui ont eu plus de trois mois de vacances forcées. Après plus de trois mois de grève durant lesquels les enseignants réclamaient une série de revendications, de nombreux parents d’élèves redoutent déjà la manière avec laquelle seront transmis les enseignements. Ils appellent donc les enseignants à plus de responsabilité et au respect strict du programme établi par ...
Lire l'article
Le Lycée privé Moutou-Mambou de Koulamoutou a effectué une reprise des cours timide ce lundi, répondant ainsi à l'appel de l'inspecteur délégué d'académie de la province de l'Ogooué-Lolo, Gabriel Pangot, qui dans un communiqué télévisé, a invité vendredi dernier, les enseignants et les élèves à regagner leurs établissements le 12 janvier, a constaté le correspondant permanent de l'AGP. Parmi tous les établissements scolaires secondaires de la capitale provinciale de l'Ogooué-Lolo, le lycée Moutou-Mambou est le seul à avoir obtempéré, les enseignants et les élèves, de la classe de sixième à celle de terminale, ont fait cours, au grand bonheur du proviseur ...
Lire l'article
L'assemblée générale ce samedi à Libreville des enseignants affilés à la Convention nationale des syndicats du secteur de l'éducation (CONASYSED), du 10 janvier a refusé de reprendre les cours ce lundi. Les enseignants juge prématurée la reprise des cours tant qu'il « n'y aura pas de preuves tangibles de la part du gouvernement ». Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis trois mois pour des revendications, notamment financières, ont jugé dimanche ’’prématurée’’ la reprise des cours aujourd'hui, comme l'avait laissé entendre un communiqué signé par le modérateur de la Convention, Mbeang Essono. "C’est vraiment prématurée la ...
Lire l'article
Les enseignants gabonais du secteur public, en grève depuis trois mois pour des revendications, notamment financières, ont jugé dimanche ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi, comme précédemment annoncée par ’’erreur’’. ’’C’est vraiment prématurée la reprise des cours lundi. Il n’y a toujours pas eu satisfaction totale sur l’ensemble des revendications des enseignants’’, a affirmé Alain Mouangouadi, joint dimanche par téléphone. ’’Cela a été une erreur de la part de notre ancien modérateur d’avoir fait cette déclaration alors qu’il était déjà démis de ses fonctions’’, a ajouté M. Mouangouadi. Auparavant, Serge Alain Boundzanga, membre influent de la Centrale syndicale, cité par le média en ...
Lire l'article
Le ministre de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Insertion des jeunes des jeunes s’est entretenu, le 05 janvier au Lycée technique national Omar Bongo, avec les enseignants de son département pour leur indiquer les dispositions prises au niveau de l'administration et au niveau central quant à la prise en compte des différents actes administratifs. En écho à différents appels, notamment du Président Omar Bongo, pour la reprise des cours, l’enseignement technique et professionnel a procédé, le 5 janvier dernier, à la reprise de ses activités académiques. Cette reprise des cours a été marquée par une concertation entre ...
Lire l'article
Les cours n’ont pas repris lundi dans les établissements primaires et secondaires publics de Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo (Sud-est), dépit de l’appel du gouvernement à une reprise des cours, a constaté le chef de bureau de l’AGP. De l’école publique de Bakélé à celle de Mandji Château, en passant par les écoles catholiques de Salette filles, Salette garçons, Mayang, seuls les personnels administratifs et d’encadrement étaient visibles. Même constat dans les établissements secondaires, collèges et lycées publics et privés. Pour justifier cette non reprise, l’inspecteur délégué d’académie (IDA) de l’Ogooué-Lolo, Gabriel Pangot, a soutenu que les enseignants non syndiqués ...
Lire l'article
La coordination provinciale de la Convention Nationale des Syndicats du secteur de l’Education Nationale a répercuté au plan local la décision de gel de grève décidé à Libreville. Résultats les établissements primaires de la commune de Mouila ont effectué ce jeudi la rentrée des classes. La reprise des enseignements avait été convenue lors d’une réunion de concertation décidée au cours de l’assemblée générale qui s’est tenue mercredi dernier dans l’enceinte de l’école communale « A ». « Il s’agit d’une suspension du mouvement et non d’un arrêt de la grève », a déclaré Alain Koumba coordonnateur provincial de la CONASYSED ...
Lire l'article
Education nationale : Les enseignants disent non à la reprise des cours fixée à lundi prochain par leur tutelle
Gabon: Education nationale: la CONASYSED dit « non » à la reprise des cours mardi prochain
Gabon: Reprise timide des cours à Tchibanga
Gabon: Reprise des cours: les parents d’élèves appellent à la responsabilité et au respect du programme
Education : Le Lycée privé Moutou-Mambou effectue une reprise des cours timide à Koulamoutou
Gabon : Pas de reprise des cours aujourd’hui
Education : Les enseignants jugent ’’prématurée’’ la reprise des cours lundi
Gabon : Reprise des cours dans l’enseignement technique
Gabon: Education : Les cours n’ont pas repris lundi à Koulamoutou
Gabon: Education : Reprise des cours jeudi dans les établissements du premier degré de la commune de Mouila


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*