Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Crise financière: Révision à la baisse des prévisions de croissance pour 2008 et 2009 au Gabon

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2009
Catégorie(s): Economie

Les exportations de bois du Gabon ont relativement chuté à hauteur de 19,8% en fin septembre 2008, a rapporté ce jeudi le Conseiller du ministre de l’Economie et des Finances, Régis Immongault, lors des assises sur l’impact de la crise financière internationale sur l’économie gabonaise.

Le prix du pétrole est parti de 140 dollars par baril à moins de 40 dollars entre juillet et décembre 2008. Le produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 2% contre une estimation de 3,4% anticipée en septembre de cette même année 2008.

En raison de la baisse de la production de manganèse à 12,9% et de bois à 13,6%, la croissance du secteur hors pétrole est estimée à 2,9% en 2009, soit son niveau le plus bas depuis 5ans.

« La position nette extérieure du Gabon devrait se dégrader suite à une détérioration de 21,6 % des termes de l’échange. L’excédant courant passerait de 20,4% du PIB en 2008 à 11,7% en 2009 », a-t-il déclaré.

« Le Gabon serait même confronté à un besoin de financement si le prix du baril restait en deçà de 50 dollars. La crise financière ne devrait avoir qu’un impact limité en terme d’Investissements directs étrangers (IDE) et d’Aide publique au développement (APD). Le Gabon est moins dépendant de l’aide extérieure et de la faiblesse des flux des IDE de 10% dans l’investissement total », a-t-il a jouté.

Le budget investissement pour l’exercice 2009 a été maintenu à 315 milliards de francs CFA.  


SUR LE MÊME SUJET
Total Gabon publie un résultat net 2009 de 141 millions de dollars, en baisse de 63% résultant principalement de la baisse des prix du Brent et de charges d'amortissement plus importantes entre 2008 et 2009. Le chiffre d'affaires en 2009 s'élève à 1.120 millions de dollars, en baisse de 37% par rapport à 2008 en raison principalement de la baisse des prix du Brent. La part de production de pétrole brut (opérée et non opérée) liée aux participations de Total Gabon s'est élevée pour 2009 à 56,5 milliers de barils par jour, en baisse de 6%. Le déclin naturel des ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
La production pétrolière au Gabon a connu en 2008 une légère hausse, passant de 12,1 millions de tonnes en 2007 à 12,6 millions de tonnes en 2008, selon le Groupement des professionnels du pétrole et la direction des statistiques du ministère gabonais des Mines. Pour l'année en cours, après les prévisions à 13,8 millions de tonnes, la production pétrolière au Gabon devrait finalement se stabiliser à 12,7 millions de tonnes, affirment les mêmes sources. Malgré cette légère hausse de la production, les prévisions pour l'année 2009 sont plutôt alarmistes en raison de la crise financière internationale. Cette conjoncture défavorable a déjà conduit ...
Lire l'article
La persistance de la crise financière internationale a conduit le gouvernement gabonais à réviser à la baisse, pour la seconde fois consécutive, le budget de l’Etat pour l’exercice 2009, arrêté à la somme de 1.541,6 milliards de FCFA, à l’issue du conseil des ministres, présidé jeudi à Libreville, par le président Omar Bongo Ondimba. Le budget initialement adopté en septembre 2008 tablait sur des recettes et des dépenses de l’ordre de 2 485 milliards FCFA. Le gouvernement avait estimé que le prix du baril de pétrole se stabiliserait à 117 dollars en 2009. Mais tel n’a pas été le cas. Le baril de ...
Lire l'article
Les travaux de la Conférence débat sur la « Crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise », devant se dérouler sur deux jours, ont été ouverts ce mercredi à l’immeuble Arambo du ministère des Finances par le premier ministre, Jean Eyeghé Ndong. L’initiative gouvernementale vise à diagnostiquer objectivement les fondements de la crise et son impact sur l’économie gabonaise avant d’envisager des issues. Des actions à court, moyen et long termes seront également identifiées à tous les niveaux pour surmonter rapidement la situation actuelle et envisager l’avenir avec beaucoup plus de sérénité. Autrement dit, afin de rendre l’économie locale ...
Lire l'article
La conférence-débat sur la crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise, organisée par le gouvernement gabonais s’ouvre mercredi à l’immeuble Arambo de Libreville où de nombreux thèmes seront examinés en vue de sensibiliser et d’informer les populations sur ces questions d’actualité. ces assises de Libreville donneront lieu, pendant deux (2) jours (du 7 au 8 janvier), à l’analyse de nombreux thèmes, entre autres, la « crise financière internationale et son impact sur l’économie mondiale » qui sera présenté par le professeur Daniel Cohen, enseignant à l’Ecole normale supérieur et à l’Université de Paris 1 (Panthéon Sorbonne), tandis que son ...
Lire l'article
La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac, 6 pays), prévoit pour 2009 un taux de croissance économique de 3%, contre 5% en 2008, en raison "du ralentissement prononcé de l'économie mondiale" et de la baisse du cours des matières premières. "Les perspectives économiques, monétaires et financières actuelles de la Cémac" poussent à envisager "une croissance économique en baisse, qui se situerait autour de 5% pour 2008 et de 3% pour 2009", indique la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), institut d'émission de la Cémac, dans un communiqué transmis mercredi à l'AFP à Libreville. C'est une "conséquence du ralentissement prononcé ...
Lire l'article
La crise financière qui secoue actuellement le monde laisse difficilement insensibles tous ceux dont la mission est de veiller sur les effets prévisibles de l’onde de choc de la situation , Willy Ontsia, le directeur général de la Bourse des Valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) livre son analyse. Les ministres des Finances et les gouverneurs des Banques centrales d'Afrique se sont réunis le 12 novembre 2008 à Tunis, à l'initiative de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission de l'Union africaine (UA). Ils ont examiné et évalué les effets de la crise financière internationale ...
Lire l'article
A l’occasion des Assemblées annuelles de la Banque mondiale (BM) et du Fonds monétaire internationale (FMI), l’économiste en chef de l’institution bancaire internationale, Shanta Devarajan, a affirmé le 6 octobre dernier que la crise financière mondiale pourrait ouvrir des opportunités pour l’Afrique d’éliminer la pauvreté. Sur la base de la faible vulnérabilité des économies africaines à la crise mondiale et des taux de croissance exceptionnels enregistrés sur le continent, l’Afrique aurait l’opportunité de réaliser les aménagements réglementaires capable de faire levier sur la lutte contre la pauvreté. L’économiste en chef de la Banque Mondiale pour l’Afrique, Shanta Devarajan, a tenu le ...
Lire l'article
Un groupe d’experts financiers a indiqué le 30 septembre que la crise financière qui frappe les pays occidentaux pourrait affecter la croissance économique africaine si les pays du continent ne trouvaient pas rapidement des marchés alternatifs. La baisse du pouvoir d’achat des principaux partenaires commerciaux de l’Afrique pourrait inciter des économies du continent à se détourner du modèle capitaliste pour prévenir les répercussions socio économique de la crie financière mondiale sur les populations locales. Face à la dégradation de la conjoncture économique et financière mondiale, l’Afrique, encore relativement épargnée de ces fluctuations, cherche les moyens de juguler l’impact de la ...
Lire l'article
Total Gabon: baisse de 63% du résultat net en 2009
Plan de Paix
Economie : Légère hausse de la production pétrolière en 2008, prévisions alarmistes pour 2009
Deuxième révision à la baisse du budget 2009 de l’Etat gabonais
Gabon: Ouverture à Libreville de la Conférence débat sur la « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise »
Gabon: La « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise » examinées dès mercredi à Libreville
Afrique centrale : croissance dans la Cémac à la baisse en 2009, à 3%
Gabon: Crise financière internationale: « Il est temps pour l’Afrique de compter sur ses propres forces, ses valeurs et sa capacité d’innovation », soutient WIlly
Economie : La BM dessine les opportunités de la crise financière pour l’Afrique
Economie : La crise financière guette l’Afrique


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Jan 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*