Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Société : Les maisons remises en neuf au lendemain d’un orage à Franceville livrées à leurs propriétaires

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2009
Catégorie(s): Société

La plupart des maisons de l’Etat détruites lors de violents orages qui ont soufflé sur Franceville et remise en neuf ont été livrées la semaine dernière par les entreprises adjudicataires des marchés, a constaté un journaliste de l’AGP.

Ces maisons ont été complètement remises à neuf et réaffectées aux anciens occupants.

Ces derniers ont poussé des ’’ouf !’’ de soulagement pour avoir retrouvé leurs domiciles après 3 mois de squat chez des voisins ou parents.

Le 24 septembre 2008 dernier, Franceville et Moanda ont été victimes de violents orages qui ont détruit plusieurs dizaines d’habitations et endommagé le réseau électrique de ces villes. Aucune perte en vies humaines n’a été déplorée lors de violent orage, rappelle-t-on.
 


SUR LE MÊME SUJET
37% des ménages à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), sont propriétaires des parcelles sur lesquelles ils vivent, 59% sont des locataires et 4% sont hébergés, selon une étude réalisée par l'Organisation non gouvernementale française (ONG) Toilettes du Monde. Les conclusions de l’enquête, réalisée entre janvier 2010 et mars 2011 dans le cadre des études préliminaires du projet "Assainissement des eaux usées et des excrétas à Port-Gentil" ont été remises, mardi dernier, au maire André Jules Ndjambé, par le chargé d’études de l’ONG française, Bardia Thiombiano. Selon M. Bardia, l’étude, qui a porté sur 16415 parcelles de la commune de ...
Lire l'article
Les sinistrés du violent orage qui a soufflé en avril 2010 sur Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, emportant les toitures de plusieurs habitations, sont entrés en possession de leurs nouvelles maisons mercredi, a constaté l'AGP. Le maire de Mouila, Christian Kombila, a livré aux ayants-droit près d’une dizaine de maisons réfectionnées ou reconstruites grâce à une enveloppe financière globale de 1,5 milliard de FCFA, dont 1 milliard débloqué par le gouvernement et 500 millions de FCFA par le président Ali Bongo Ondimba, à titre personnel. Un premier lot de maisons ...
Lire l'article
La commission d’expropriation a recensé les maisons construites en bordure du tronçon routier, Fougamou-Ndendé (sud) sur la route nationale N°1 dans le but de l’élargissement de cette voie, a appris l’AGP de source proche de la préfecture de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. Le préfet du département de la Douya-Onoye, Hervé Patrick Nguembé, accompagné des techniciens du Cadastre et des Travaux publics, a sillonné l’itinéraire pour sensibiliser les propriétaires des maisons qui devront être détruites en vue de l’élargissement de la route, invitant ces populations à rester calmes et compréhensives. ‘’Nous avons sillonné la voie pour ...
Lire l'article
La gare routière de l’axe Franceville-Moanda a été délocalisée du quartier Maba pour la sortie Ouest de la ville depuis plusieurs semaines, a constaté l’AGP. C’est une vieille promesse de l’autorité municipale qui vient de connaître son aboutissement en raison de plusieurs manquements constatés. Les taxis qui, habituellement débarquaient à plusieurs kilomètres les populations des quartiers Mabuku, Mingara, Petit Paris et Mbaya sont dorénavant forcés d’arriver au terminus afin de mieux profiter. Sur le coup, ils satisfont le vœu des populations jadis brimées, car celles-ci allaient jusqu’au déboursement des sommes pharamineuses pour se rendre à quelques pas de chez eux. Cette délocalisation a eu ...
Lire l'article
La ville d’Oyem affiche un triste visage depuis la matinée du 16 mars, après le violent orage qui s’est abattu toute la nuit causant d’importants dommages matériels. Les autorités dénombrent au moins 174 maisons ravagées par les vents violents et les inondations, ainsi que d’importants dégâts sur le réseau électrique. La capitale provinciale du Woleu-Ntem, dans le Nord du pays, a été frappée de plein fouet dans la nuit du 15 au 16 mars par un violent orage qui a causé d’importants dégâts et fait de nombreux sans-abris. Les premiers bilans font état de 174 habitations ravagées, ...
Lire l'article
Franceville, 31 août (GABONEWS) – La vie dans les deux principales villes de la province du Haut – Ogooué (Franceville et Moanda), possédant une activité économique plus importante que d’autres agglomérations de cette région du sud – est du pays, a repris son cours normal en attendant la proclamation des premières tendances de l’élection présidentielle de dimanche, a constaté GABONEWS ce lundi en parcourant ces deux cités. Actualité du :31/08/2009 Tôt ce lundi matin, les populations de Franceville comme de Moanda, cité économique du Haut – Ogooué, située à près d’une heure ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de l’Habitat et du logement a rétrocédé 219 maisons et parcelles aux personnes louant ces logements à Libreville et Port-Gentil, la capitale économique depuis 20 ans. La rétrocession de ces maisons était arrivée à terme, selon la convention location vente signée entre l’Etat et les locataires. Jeudi au cours du conseil des ministres, le gouvernement s’est réjoui de ce que la décision du président Omar Bongo Ondimba, ces logements on été rétrocédés à leurs occupants, après plusieurs années de location. A Libreville, l’opération concerne les 207 maisons en briques de terre stabilisées des quartiers Nzeng Ayong (chantier moderne) et Mindoubé. ...
Lire l'article
Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est) connaît depuis lundi, une pénurie de certaines denrées alimentaires de base dont le manioc, a constaté mercredi un journaliste de l’AGP. L’arrivée de plusieurs délégations à Franceville serait à l’origine de ce phénomène, pense-t-on. Hôtels et restaurants de la ville auraient fait de grandes commandes de ladite denrée, privant ainsi les consommateurs locaux, estime plusieurs habitant de Franceville. A quelques mois de la célébration du demi siècle de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale et à deux ans de l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations dans la région, des précautions doivent être prises ...
Lire l'article
Plusieurs compatriotes ayant érigé habitations et commerces aux abords de la voie principale de Franceville sont sommés de déguerpir par les autorités municipales dans un communiqué diffusé sur les ondes de radio Masuku, le décrochage local de radio Gabon (RTG1). Des équipes à pieds s’emploient à marquer avec des croix rouges toutes les constructions jugées anarchiques sommées de déguerpir. Une opération de déguerpissement forcé sera engagée dans environ 45 jours contre tous les éventuels résistants, annonce le communiqué. Le critère du choix des futurs déguerpis n’a pas été clairement défini dans le communiqué. Cependant, au vu des habitations et commerces marqués, les moins nantis ...
Lire l'article
A Tchibanga dans la capitale provinciale de la Nyanga (sud), plusieurs maisons sont abandonnées par leurs propriétaires pour « échapper », à ce qui semble, aux sortilèges des attaques mystiques qui hanteraient des centaines d’habitations à travers les deux arrondissements de la commune de la capitale provinciale de la Nyanga. Selon les populations de Tchibanga, le phénomène dure depuis des années. Dans la ville, plusieurs maisons sont abandonnées dans les hautes herbes pour les mêmes raisons. La majorité de ces habitations ont été construites pendant la période coloniale. Beaucoup de jeunes cadres originaires de Tchibanga, résidant à Libreville, ont ...
Lire l'article
37% des ménages sont propriétaires de leurs parcelles à Port-Gentil, selon une étude
Les sinistrés de Mouila dans leurs nouvelles maisons
Recensement des maisons construites en bordure du tronçon Fougamou-Ndendé en vue de leurs destructions
La gare routière de Franceville-Moanda délocalisée
Gabon : 174 maisons ravagés par un violent orage à Oyem
Gabon: Franceville et Moanda ont repris leur cours normal en attendant les résultats de la présidentielle
Gabon: Social : L’Etat rétrocède plus de 200 maisons à Libreville et Port-Gentil
Gabon: Société: Pénurie de quelques denrées alimentaires de base à Franceville
Gabon: Société : Plusieurs personnes sommées de déguerpir des abords de la voie principale de Franceville
Gabon: Fait de société / A Tchibanga, des maisons abandonnées seraient habitées par des esprits


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 12 Jan 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*