- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : L’axe Libreville – Moscou cherche de nouvelles bases

Le ministre d’Etat en charge du ministère des Mines, Casimir Oyé Mba, a reçu le 13 janvier à Libreville l’ambassadeur de Russie au Gabon, Vladimir Tarabrine, pour aborder les possibilités d’un renforcement de la coopération économique et technique entre les deux pays. Cette séance de travail a permis aux représentants des deux pays d’envisager d’élargir leurs partenariats aux secteurs miniers, énergétique et dans la formation des cadres du secteur industriel.
Le Gabon et la Russie défrichent de nouvelles pistes de coopération susceptibles de contribuer au développement et à la diversification de l’économie gabonaise. Le ministre d’Etat en charge du département des Mines, Casimir Oyé Mba, s’est entretenu à cet effet le 13 janvier dernier à Libreville avec l’ambassadeur de Russie au Gabon, Vladimir Tarabrine.

Cet entretien a permis au ministre gabonais et au diplomate russe de passer en revue les possibilités de coopération entre les deux pays, notamment dans les secteurs de l’exploitation minière et de l’énergie.

Les deux parties se sont accordées à reconnaître les importantes possibilités de cette coopération pour le développement du Gabon.

«Nous avons une opinion commune, il y a beaucoup de potentiel dans ce domaine», a rapporté le diplomate russe, Vladimir Tarabrine.

«Du côté russe, nous sommes prêts à élargir cette coopération et nous sommes aussi prêt à élargir la coopération dans le domaine de la formation des cadres pour les besoins des industries gabonaises, notamment dans les domaines de l’énergie et des média», a précisé monsieur Tarabrine.

Cette séance de travail a également permis d’identifier les mesures incitatives à mettre en place susceptibles d’attirer sur le marché gabonais des investisseurs russes dans les domaines de l’exploitation minière et de l’énergie.

«Cette rencontre, à mon avis, a été un succès», a conclu l’ambassadeur de Russie au Gabon.

L’élargissement de la coopération entre ces deux pays entre dans le cadre de la politique de développement et de diversification de l’économie gabonaise contenu dans le Document stratégique de croissance et de réduction de la pauvreté (DSCRP), élaboré par le gouvernement gabonais avec le soutien de la Banque mondiale.


SUR LE MÊME SUJET
Libye: Kadhafi lâché par Moscou, le conflit entre dans une nouvelle phase
Le conflit en Libye a connu vendredi un développement politique majeur, avec la décision de la Russie de lâcher Mouammar Kadhafi, et pourrait entrer dans "une nouvelle phase" militaire avec le déploiement d'hélicoptères d'attaque britanniques au côté des français. Sur le terrain, le régime libyen ne semblait pourtant prêt à aucune concession. L'Otan l'a accusé d'avoir posé "un champ de mines" autour de Misrata, une ville que Kadhafi cherche à reprendre. Ahmed Omar Bani, porte-parole militaire de la rébellion à Benghazi (est), a affirmé que les forces de Kadhafi avaient posé les mines juste avant de partir "quand elles ont senti qu'elles ...
Lire l'article [1]
Une mission tunisienne économique multisectorielle séjournera à Libreville du 23 au 26 novembre prochains dans le cadre d’un forum de partenariat et de prise de contacts professionnels et des contacts institutionnels notamment. Elle sera conduite par Sadok Fayala, coordinateur général de la promotion des échanges économiques avec les pays d’Afrique sub-saharienne, auprès du ministère tunisien des Affaires étrangères. A l’initiative du Centre de promotion des exportations (CEPEX) et de la Fédération nationale de l’exportation (FEDEX) de Tunisie, une mission économique multisectorielle sera au Gabon les 23, 24, 25 et 26 novembre prochains. Le programme de cette mission comportera entre ...
Lire l'article [2]
Dans le cadre des opportunités liées à la Loi sur la croissance des possibilités économiques en Afrique (AGOA), un atelier sur les échanges commerciaux a démarré ce 10 juin à Libreville pour relancer les exportations africaines vers les USA. Organisé par le ministère gabonais de l’Economie, l’ambassade des Etats-Unis au Gabon et le Centre Ouest-africain pour le commerce, en partenariat avec le Chambre de Commerce du Gabon, un atelier sur le commerce international s’est ouvert ce 10 juin à Libreville. S’inscrivant dans le cadre la Loi sur la croissance des possibilités économiques en Afrique (AGOA), cette rencontre vise à planifier une ...
Lire l'article [3]
Le président gabonais Ali Bongo est arrivé à Tanger, dans le Nord du Maroc, dans l’après midi du 15 mars, où il a été reçu avec force honneurs par le roi Mohammed VI et les officiels marocains. Accompagné d’une forte délégation ministérielle, le chef de l’Etat gabonais devrait défricher chez le partenaire marocain de nouvelles pistes de coopération économique. De nombreux officiels marocains sont venus saluer le chef de l’Etat gabonais et sa délégation à leur arrivée à Tanger, dans le Nord du pays, dans l’après midi du 15 mars. Le roi Mohammed VI et ses héritiers ...
Lire l'article [4]
Les bases militaires françaises devraient quitter Dakar à la suite d'un accord qui doit être signé le 4 avril, mais devrait conserver une présence au avec un "pôle de coopération militaire". Cet accord pourrait signifier pérennisation de celle de Libreville. La France s'apprête à fermer ses bases militaires au Sénégal mais entend y conserver un "pôle de coopération militaire à vocation régionale", a-t-on appris vendredi soir auprès du ministère de la Défense. 1 200 soldats français concernés "Le concept de base a vécu et on va vers autre chose, la mise en place d'un pôle de coopération régionale", a-t-on déclaré dans l'entourage ...
Lire l'article [5]
Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, a reçu tour à tour le 26 janvier à Libreville, l’ambassadeur de Russie au Gabon, Vladmir Tarabrine. Le diplomate russe a notamment fait part à son interlocuteur de l’intérêt du géant russe GAZPROM pour le gaz gabonais. © D.R. Dans le cadre de l’exploration et l’exploitation du gaz naturel gabonais, le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekale, a reçu le 26 janvier dernier à Libreville, l’ambassadeur de Russie au Gabon, Vladmir Tarabrine, et celui de l’Algérie, Si Abdallah. Vladmir Tarabrine a notamment indiqué à Nkoghe Bekale que la firme GAZPROM, spécialisée dans ...
Lire l'article [6]
Le ministre gabonais des Mines, du Pétrole et des hydrocarbures, Julien Nkoghé Bekalé s’est entretenu mardi avec l’ambassadeur de la Russie au Gabon, Vladimir Tarabrine, sur l’éventualité que la société russe Gazprom vienne investir dans la production du Gaz au Gabon. M.Nkoghé Bekalé a évoqué la coopération liant le Gabon et la Fédération de Russie dans le domaine du pétrole, de l’exploitation minière et de l’exploration du gaz naturel. Dans cette optique, l’ambassadeur Vladimir Tarabrine a déclaré que la Russie a une bonne perspective pour la coopération bilatérale entre Libreville et Moscou ‘’le géant gazier Gazprom est intéressé par l’exploitation du gaz ...
Lire l'article [7]
L’Ambassadeur de Russie Vladimir Tarabrine et le chef de division de la Banque Islamique Saïdou Barry, ont indiqué à la presse, mercredi à la sortie des audiences accordées par le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur Séraphin Moundounga, qu’ils étaient prêts à apporter leur soutien à la vision politique du Président Ali Bongo Ondimba. Pour la Russie, l’Ambassadeur M. Tarabrine a parlé de redynamiser les relations de coopération qui existent entre son pays et le Gabon en matière d’éducation et de formation. Il a indiqué que son pays tient à apporter son expertise dans la politique de l’émergence prônée ...
Lire l'article [8]
Le ministre français de la Défense Hervé Morin a annoncé mercredi que la France allait maintenir ses deux bases militaires permanentes de Libreville et Dakar, sur la façade atlantique de l'Afrique. "L'idée est que nous maintenions Libreville et Dakar", a déclaré M. Morin devant la presse, indiquant que "dans l'état actuel des choses, nos forces restent au Gabon". Selon le Livre blanc sur la Défense, signé du président Nicolas Sarkozy et publié au printemps 2008, la France devait réduire les implantations permanentes françaises en Afrique à "deux pôles (...), un pour chaque façade, atlantique et orientale". Un choix devait ainsi être opéré entre ...
Lire l'article [9]
Noel Maganga, un étudiant gabonais, inscrit en première année d’économie à l’Université russe de l’Amitié des peuples à Moscou, a été violemment poignardé le 17 janvier dernier lors d’une embuscade tendue par des bandits. Transporté à l’hôpital, son état est toujours préoccupant mais stable. La recrudescence des agressions à l’encontre des étudiants étrangers, et noirs en particulier, laisse penser à l’hypothèse d'une agression raciste. Malchance ou agression raciste ? Un ressortissant gabonais suivant son cursus universitaire en première année d’économie à l’Université de l’Amitié des peuples à Moscou, en Russie, a été sauvagement agressé le 17 janvier dernier en pleine ...
Lire l'article [10]
Libye: Kadhafi lâché par Moscou, le conflit entre dans une nouvelle phase
Gabon : Tunis se cherche des partenaires à Libreville
Gabon : AGOA se cherche un nouveau souffle à Libreville
Gabon : L’axe Libreville-Rabat cherche des voies d’expansion
Sénégal: La France s’apprête à fermer ses bases militaires
Gabon : Les Russes convoitent le marché du gaz
Le ministre des mines discute du gaz et de l’hydrocarbure avec ses hôtes
Education : Le ministre a discuté avec ses hôtes des problèmes d’éducation et de formation
La France maintient ses bases militaires permanentes à Libreville et Dakar
Russie : Un étudiant gabonais poignardé à Moscou