Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Louembé expose son plan pour contrer la crise

Auteur/Source: · Date: 17 Jan 2009
Catégorie(s): Economie

Le Ministre Blaise Louembé a publié le 16 janvier un communiqué exposant les stratégies retenues à court et moyen terme pour prévenir les répercussions de la dégradation de la conjoncture mondiale sur l’économie locale. Le gouvernement s’est notamment accordé pour mettre en place des mesures fiscales et budgétaires incitatives visant à encourager la création d’entreprises et à favoriser l’autosuffisance nationale.

Le ministère gabonais de l’Economie, des finances, du budget et de la programmation des investissements chargé de la privatisation a publié le 16 janvier dernier les résultats de la conférence-débat organisée le 7 janvier dernier à Libreville sur “la crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise”.

La récession des économies des pays industrialisés a entraîné un fléchissement des exportations au Gabon. Les premières répercussions de la crise sur l’économie réelle ont frappé de plein fouet les filières du bois, des mines et de l’hévéaculture.

Quelques mesures ont ainsi été retenues à moyen et court terme pour encourager et encadrer les secteurs en crise, ainsi que protéger et renforcer la surveillance des secteurs qui ne le sont pas encore.

A court terme, le gouvernement a annoncé qu’il allait ramener de 60 à 30 jours le délai de paiement au Trésor public dès janvier 2009 afin de soutenir la trésorerie des entreprises ; et de 90 à 40 jours le délai de remboursement de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour améliorer la trésorerie des entreprises de la filière bois, mais aussi réviser les valeurs mercuriales des exportations dans ce secteur.

Le communiqué a annoncé également la mise en place à court terme d’un dépôt de 10 milliards de francs CFA à la Banque gabonaise de développement (BGD) pour faciliter le financement des projets dans les secteurs de l’industrie du bois, du tourisme, de l’agriculture et de l’habitat social.

La suppression de toute parafiscalité non prévue dans la loi des finances ; l’encadrement strict des pouvoirs de l’administration ; l’extension des droits et garanties des contribuables ; la poursuite de la surveillance du marché financier national et le maintien du budget d’investissement de 315 milliards de francs CFA en 2009 pour maintenir la demande intérieure et la croissance concluent le chapitre des mesures à court terme envisagées par le gouvernement.

Sur le moyen terme, le gouvernement a réitéré l’importance de poursuivre les efforts de diversification de l’économie gabonaise, de satisfaction de la demande intérieure, de promotion des PME/PMI dans les secteurs de l’agriculture, du tourisme et du bois, à travers notamment la restructuration du FODEX et la création de société de capital-risque pour accompagner les entrepreneurs.

Les experts ont enfin appelé à maintenir les projets d’exploration dans les secteurs des hydrocarbures, des mines, à mettre en place un cadre juridique et un environnement social stable et à accélérer la mise en œuvre des grands chantiers sur le territoire national.

La création de pôles de développement agricole intégrés à travers le pays ; l’intensification des campagnes d’information sur l’existence d’organismes publics et privés de financement des projets et la favorisation des investissements directs étrangers ont également été envisagés à moyen terme.


SUR LE MÊME SUJET
Le Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, chargé de la Reforme de l'État, Blaise Louembé, terme d’une rencontre de négociation avec le collectif des agents en grève à la direction générale du Budget(DGB), a confié, vendredi, à la presse qu’« une plate forme a été mise en place pour examiner points par points », les revendications des auteurs du mouvement d’humeur. « Nous avons demandé à tous les agents de reprendre le travail dès lundi. Une plate forme de travail où l’administration et les agents vont se retrouver à partir de lundi a ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
A l’issue de la réunion des ministres des Finances de la Zone Franc qui s’est tenue les 16 et 17 avril derniers à Ouagadougou, au Burkina Faso, de gros espoirs reposaient encore sur l’accroissement de l’aide promis par les institutions de Bretton Woods, mais toujours pas de potion miracle. Dans l’interview qu’il accorde au journal Le Faso, le commissaire chargé des politiques économiques et de la fiscalité intérieure de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), El-Hadji Abdou Sakho, président du Comité de convergence de la zone franc revient sur la place de la monnaie commune dans la lutte contre la ...
Lire l'article
Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) s'est réuni le 23 mars dernier à Yaoundé pour réviser les perspectives macroéconomiques de l'exercice 2009. Au regard du taux de croissance prévisionnel tombé à 2,8%, le CPM a décidé de réaménager les taux d'interventions de la BEAC à compter du 26 mars prochain afin de soutenir l'activité économique et l'emploi dans les pays de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC). Les perspectives macroéconomiques 2009 révisées pour la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (CEMAC) laissent apparaître une décélération plus prononcée de la croissance ...
Lire l'article
Les responsables de l'entreprise SIAT-Gabon ont récemment mandaté une mission dans la province du Woleu-Ntem pour informer les planteurs de la baisse du prix d'achat du kilogramme de caoutchouc humide, ramené à près de 150 francs CFA contre environ 300 francs CFA auparavant. L'hévéaculture, qui dépend à hauteur de 60% du secteur de la construction automobile, a fortement pâti de la crise financière internationale et s'est vue obligée, dans tous les pays producteurs, de revoir ses prix et ses quotas de production. Pour éviter le récif de la crise économique aux petits producteurs ruraux du pays, l'entreprise ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
Les exportations de bois du Gabon ont relativement chuté à hauteur de 19,8% en fin septembre 2008, a rapporté ce jeudi le Conseiller du ministre de l’Economie et des Finances, Régis Immongault, lors des assises sur l’impact de la crise financière internationale sur l’économie gabonaise. Le prix du pétrole est parti de 140 dollars par baril à moins de 40 dollars entre juillet et décembre 2008. Le produit intérieur brut (PIB) devrait croître de 2% contre une estimation de 3,4% anticipée en septembre de cette même année 2008. En raison de la baisse de la production de manganèse à ...
Lire l'article
« Les Banques gabonaises se portent bien en cette période de crise », a confirmé le ministre de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation, Blaise Louembé ce mercredi lors des travaux de la conférence débat axé sur la « crise financière internationale et les perspectives de l’économie gabonaise ». Le thème abordé lors de cette première journée par le ministre de l’Economie, des Finances a porté sur l’« Impact de la crise financière sur l’économie gabonaise et perspectives ». Dans les autres secteurs de l’économie gabonaise, la crise se caractérise par la baisse des exportations et ...
Lire l'article
La commission nationale pour la sécurité alimentaire et le développement agricole a tenu sa première réunion le 3 décembre à Libreville autour du chef de l’Etat, qui a invité le gouvernement à mettre en œuvre un plan d’urgence pour juguler à court terme la dépendance alimentaire du pays et les fortes dépenses alimentaires qui en découlent. Le ministre de l’Agriculture, Paul Biyoghe Mba, a dressé un diagnostic alarmant de la sécurité alimentaire au Gabon et présenté un programme d’investissement 2009-2013 qui vise à réduire les importations alimentaires d’au moins 5% par an sur un panel de produits ciblés. Avec 250 ...
Lire l'article
Le Conseil du secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG) s’est réuni le 18 octobre à Libreville pour analyser la conjoncture financière mondiale et les moyens de juguler ses répercussions sur l’économie nationale. A cet effet, le secrétariat exécutif a adopté un ensemble de recommandations et a proposé un projet loi de finances 2009 prenant en compte des contre expertise des hypothèses utilisées pour l’élaboration du projet de loi de finances 2009 adopté le 14 octobre par le gouvernement. L’Union du peuple gabonais (UPG) n’est pas aussi optimiste que le gouvernement sur l’immunité du Gabon à court terme face ...
Lire l'article
Grève au ministère du Budget : « Une plate forme a été mise en place pour examiner points par points », Blaise Louembé (ministre du
Plan de Paix
Zone Franc : Comment contrer la crise financière ?
CEMAC : La BEAC baisse ses taux d’interventions pour contrer la crise
Gabon : SIAT-Gabon casse le prix du caoutchouc pour contrer la crise
Programme Meeting de Paris
Gabon: Crise financière: Révision à la baisse des prévisions de croissance pour 2008 et 2009 au Gabon
Gabon: « Les Banques gabonaises se portent bien en cette période de crise », Blaise Louembé (ministre des Finances)
Gabon : Biyoghe Mba propose un plan d’urgence 2009-2013 pour le secteur agricole
Gabon : Le bouclier de l’UPG contrer la crise financière

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Jan 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*