Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: au moins un mort lors de la prise d’otages à la prison de Libreville

Auteur/Source: · Date: 19 Jan 2009
Catégorie(s): Société

Au moins une personne a été tuée lors d’une prise d’otages, toujours en cours, à la prison de Libreville lundi, a affirmé à l’AFP le ministre gabonais de l’Intérieur, André Mba Obame.

“Une personne a été tuée, c’est tout ce que je peux vous dire pour l’instant”, a affirmé à l’AFP M. Mba Obame en début d’après-midi, alors que des sources proches de l’établissement faisaient état d’au moins “trois morts et plusieurs blessés”.

Plusieurs dizaines de coups de feu ont été tirés vers 14H30 (13H30 GMT), selon un correspondant de l’AFP sur place.

“Un nombre encore inconnu de détenus a pris en otage ce matin, vers 06H00 (05H00 GMT), des +matons+ et des femmes détenues. Les détenus veulent négocier avec nous”, avait déclaré le ministre à l’AFP dans la matinée.

“La situation peut durer”, avait-il estimé, en reconnaissant sans donner de chiffres la situation de “surpopulation carcérale” dans cet établissement.

Une source proche de prison a affirmé à l’AFP qu’il y avait une “radicalisation” des preneurs d’otages pendant la matinée.

Un important dispositif policier et militaire était déployé autour de la prison, où ont pénétré plusieurs dizaines de gendarmes, selon un journaliste de l’AFP.

Des cris de foule s’échappaient épisodiquement de l’établissement. Une fumée, aperçue quelque temps et attribuée probablement à un incendie provoqué par des détenus, n’était plus visible vers 10H00 (locales, 09H00 GMT).

Des riverains ayant requis l’anonymat ont affirmé avoir entendu des coups de feu tôt dans la matinée.

La prison centrale de Libreville, située dans le quartier de Gros-Bouquet (centre-nord de la capitale), vétuste, abrite des zones de détention séparées pour les femmes et les hommes.

Construite en 1956 pour abriter 300 détenus, aujourd’hui configurée pour 700, elle en compterait entre 1.000 et 1.500 voire plus, selon diverses sources.


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement gabonais s’est attribué une parcelle de 40 hectares à Nzogbang, une lointaine banlieue de Libreville, pour construire une nouvelle prison, afin de désengorger l’actuelle construite en 1956, rapporte le communiqué final du conseil des ministres réuni jeudi à Libreville par le président Ali Bongo Ondimba. Construite pour 300 prisonniers, la prison centrale de Libreville, appelée « sans famille », accueille aujourd’hui plus de 1500 détenus. En janvier 2009, les prisonniers s’étaient mutinés pour dénoncer leurs conditions de détention. La révolte s’était soldée par la mort de deux détenus, suite à une intervention musclée des éléments de ...
Lire l'article
La prison centrale de Libreville vient de se doter de 600 nouveaux matelas. Cette initiative du commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, vise à améliorer les conditions de détention des prisonniers, plusieurs fois décriées par la société civile. Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des détenus, le commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, le général Edwige Nkeze, a approvisionné la prison centrale de Libreville de 600 nouveaux matelas. «Après la mise en service du centre de santé, des parloirs, de l’alimentation en eau et en électricité, vous recevez de nouveaux de matelas. ...
Lire l'article
Quatre mois après la mutinerie de janvier dernier à la prison centrale de Libreville, qui a vu un bâtiment abritant plusieurs services pénitenciers endommagé par les flammes, l’heure est à la reconstruction, voire à l’extension des locaux avec pour souci majeur, l’amélioration des conditions de vie et de travail au sein de cet univers carcéral, a constaté ce mercredi les reporters de GABONEWS. Les travaux qui sont très avancés, prévoient au finish une salle de communication, lieu où les détenus pourront désormais s'entretenir et ce, dans de bonnes conditions, avec leurs avocats, voire des juges. De même, cinq parloirs, endroits indiqués pour ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Intérieur André Mba Obame a annoncé vendredi à Libreville au cours d’une conférence de presse, la construction d’une prison à ‘’Ayemé’’ à 35 km au sud de Libreville, au lendemain de la mutinerie de qui a coûté la vie deux prisonniers à la prison centrale. L’éloignement de ce nouveau pénitencier, a expliqué le ministre Mba Obame obéit à des raison de sécurité, contrairement à la prison centrale qui se trouve en plein centre ville. Selon lui, cette nouvelle prison dont il n’a indiqué la capacité d’accueil, répondra aux normes d’un pénitencier moderne disposant notamment de moyens conséquent aussi ...
Lire l'article
Environ 2.000 personnes sur les 2.800 détenus de la prison centrale de Libreville sont en détention provisoire, rapporte jeudi le quotidien national l’Union, qui cite la ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Pierrette Djouassa. ’’ (…) la situation de la prison centrale de Libreville qui accueille aujourd’hui jusqu’à 2.800 détenus dont 1.800 en détention provisoire, interpelle plus d’un Gabonais, au premier chef desquels le ministre de la Justice, Gardes ses Sceaux’’, a indiqué le journal. Selon Mme Djouassa, ’’ceux qui sont en instance d’être jugés le soient et que certains d’entre eux dont les dossiers n’existent plus et dont les faits ...
Lire l'article
Le bilan, après la prise d’otages par un groupe de détenus inconnus de la prison centrale de Libreville, s’établissait lundi à 3 morts et 7 blessés, côté prisonniers, a annoncé un responsable de prison sous couvert d’anonymat. ’’Le bilan provisoire faisait état de 3 détenus tués après les échanges de coups de feu de ce matin (lundi) et 7 autres sont blessés’’, a indiqué la source qui ne donne pas plus de détails. Une gardienne de prison, enceinte de 4 mois, aurait été aussi violée, a ajouté ce haut responsable, expliquant que les détenus ne veulent négocier qu’avec le chef de l’Etat ...
Lire l'article
Quatre gardiens de prisons seraient retenus en otage à la prison de Libreville (la plus grande du Gabon avec plus de deux milles détenus) où une mutinerie s’est déclenchée lundi matin. Selon des témoins, deux femmes figureraient parmi les quatre otages et les causes de ce soulèvement ne sont pas encore connues. Des négociations auraient été entamées tôt le matin après que des tirs sporadiques ont été entendus vers 8h (7h GMT) à l'intérieur de la prison centrale d'où de nombreux prisonniers se seraient également évadés. Une fumée noire est toujours visible de l'extérieur de la prison où un feu se serait déclaré. Pour ...
Lire l'article
Des tirs ont été entendus à l’intérieur de la prison centrale de Libreville en début d’après midi du lundi où la gendarmerie aurait donné l’assaut. Les tirs ont suscité la panique des populations environnantes qui fuient la zone. Une mutinerie a cours depuis les premières heures de la matinée, a constaté l’un des reporters de GABONEWS. Pour l’instant les revendications des prisonniers mutins ne sont pas connues. En fin de matinée, les ministres de l’Intérieur et de la Justice se sont rendus sur les lieux où les négociations se compliqueraient avec les auteurs du soulèvement. Le bilan se la mutinerie s’élèverait ...
Lire l'article
Le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales de l’immigration et de la Sécurité, chargé de la Protection civile, André MBA OBAME, est arrivé ce lundi matin à la Prison centrale de Libreville, quelques heures après le soulèvement des détenus de cet établissement. Selon les propos recueillis dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, il s’agit pour ce dernier de créer les conditions d’apaisement des esprits en préalable à une sortie de crise. André Mba Obame tient en ce moment une réunion d’urgence à huis clos avec la direction de la prison centrale de Libreville et le commandement en chef de la ...
Lire l'article
Le Ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales de l’immigration et de la Sécurité, chargé de la Protection civile, André MBA OBAME, est arrivé ce lundi matin à la Prison centrale de Libreville, quelques heures après le soulèvement des détenus de cet établissement. Selon les propos recueillis dans l’entourage du ministre de l’Intérieur, il s’agit pour ce dernier de créer les conditions d’apaisement des esprits en préalable à une sortie de crise. André Mba Obame tient en ce moment une réunion d’urgence à huis clos avec la direction de la prison centrale de Libreville et le commandement en chef de ...
Lire l'article
L’Etat réquisitionne une parcelle pour la construction d’une nouvelle prison à Libreville
Gabon : 600 matelas pour la prison centrale de Libreville
Gabon: Après la mutinerie de janvier, l’heure est à la reconstruction à la prison centrale de Libreville
Gabon: Société : André Mba Obame annonce la construction d’une nouvelle prison à “Ayemé”
Gabon: Justice : Environ 2.000 personnes en détention provisoire à la prison centrale de Libreville (ministre)
Gabon: Mutinerie : Prise d’otages à la prison de Libreville : 3 morts et 7 blessés (bilan provisoire)
Gabon: Mutinerie : Quatre gardiens de prison retenus en otage à la maison d’arrêt de Libreville
Gabon: URGENT/ Tirs à l’intérieur de la prison centrale de Libreville où la gendarmerie aurait donné l’assaut
Gabon: Mba Obame à la prison centrale de Libreville
Gabon: Mba Obame à la prison centrale de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Jan 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*