Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Un dernier hommage rendu mercredi aux 8 victimes du crash du COUGAR de l’Armée française au Gabon

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2009
Catégorie(s): Divers

Un dernier hommage sera rendu le mercredi 21 janvier 2009, au Camp de Gaulle de Libreville, aux 8 soldats morts samedi dernier dans le crash de l’hélicoptère de l’Armée française aux larges des Côtes gabonaises, a-t-on appris d’un communiqué du service de Communication des Forces française au Gabon (FFG). La note indique que « le mercredi 21 janvier 2009 dès 07 h 45, une cérémonie officielle en hommage aux 8 victimes de l’accident du COUGAR se tiendra au sein des Forces Françaises au Gabon, sur la place de France du Camp de Gaulle ».

Selon un autre communiqué du même service parvenu lundi à GABONEWS, « la combinaison des moyens humains et matériels de l’Armée Gabonaises (hélicoptères), de l’Armée Française (hélicoptères et bateaux) et des sociétés civils, telles que TOTAL ou SIGMA (hélicoptères, bateaux), ont permis de localiser, d’identifier l’épave du COUGAR et de réaliser les opérations de plongées nécessaires à la recherche des victimes ».

Ainsi, le bilan qui s’élevait lundi à 7 morts, 2 blessés et un disparu s’est alourdi avec le corps du dernier disparu qui a été retrouvé dans la même journée.

Le crash de cet appareil est survenu dans la nuit de samedi dernier lors de l’opération baptisée « N’Gari 09: les militaires français et gabonais à l’entraînement… ». Une opération qui devait se déroulée du 17 au 21 janvier 2009, pour un exercice bilatéral au large de Libreville.

L’exercice devait, selon des sources concordantes, combiner « des forces aériennes, terrestres et amphibies ».

Il devait donner l’occasion « aux militaires gabonais et français de s’exercer conjointement à manoeuvrer dans des environnements nautiques, aériens et terrestres ».

De même, l’objectif visé par ces manœuvres conjointes était de permettre aux « forces armées gabonaises et françaises de travailler en totale coordination, de pratiquer des procédures bilatérales ainsi que d’adapter des méthodes de travail et des cadres d’ordres spécifiques aux deux Nations ».

Ces sources indiquent également que le thème retenu pour cet exercice portait sur « la sécurisation de l’espace maritime du Golfe de Guinée, choix stratégique, puisqu’il concerne autant la France que le Gabon et ses pays limitrophes ».

Plus de 600 militaires donc 120 Gabonais étaient engagés dans cet exercice de renforcement des capacités et de maîtrise de l’espace qui se déroulait sur terre, à Nyonié, Dzori et Libreville.

Pour mener à bien cette opération qui a tourné au drame, de grands moyens ont été mis à contribution dont le Transport de Chalands de Débarquement (TCD) La FOUDRE, les barges et le chaland de transports de matériels, les pirogues, les Hélicoptères COUGAR et FENNEC et les aéronefs militaires C160 4×4 ainsi que les camions militaires.

Dans la foulée, le ministre français de la Défense, Hervé Morin a fait le déplacement de Libreville pour s’enquérir de la situation avant de diligenter des enquêtes qui révéleront les causes de l’accident.

De son côté, le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a adressé lundi, ses condoléance à son homologue français, Nicolas Sarkozy et un message d’amitié et de solidarité pour les victimes et leurs familles. 


SUR LE MÊME SUJET
Un Gabonais, dont on ignore encore l’identité, figurerait parmi les passagers du vol AF 447 d’Air France qui s’est abîmé au large des côtes brésiliennes, il y a plus de 36 heures, a-t-on appris ce lundi à Libreville de sources concordantes. L’appareil d’Air France avait, à son bord, au départ de Rio de Janeiro pour Paris, 228 personnes dont 12 membres d’équipage. Des Brésiliens et Français constitueraient la majorité des passagers. Aux dernières nouvelles, les débris de l’Airbus A330 ont été découverts par des avions dépêchés sur les lieux du drame.
Lire l'article
La communauté universitaire, conduite par le recteur, Pierre Fidèle Nze Nguema, a rendu un dernier hommage vendredi dernier à l’Université Omar Bongo (UOB), au plus ancien enseignant de l’institution, Alphonse Ignace Patinon Aikepvi, journaliste de formation, spécialiste en Histoire Médiévale de l’Afrique au Département d’Histoire. Alphonse Ignace Patinon Aikepvi est décédé à Libreville le 29 mars dernier à l’âge de 67 ans après avoir exercé de 1972 à 1997. « Nous sommes réunis ce jour pour rendre un dernier hommage à notre ami, collègue, maître », a déclaré le Pr. Ange Atos Ratanga qui l’a côtoyé depuis la France et qui l’aurait ...
Lire l'article
Les 8 soldats de l’armée française, morts samedi dernier aux larges des côtes gabonaises dans le crash d’un hélicoptère de type Cougar, ont reçu ce mercredi un dernier hommage à Libreville avant leur rapatriement vers la France. La cérémonie présidée par le général d'armée Elrick Irastorza qui a effectué déplacement de Libreville pour la circonstance, s’est déroulée sur la place de France du Camp de Gaulle. Le secrétaire général du ministère de la Défense, le général de corps d’armées, Robert Mangolo Mvoulou, représentant le ministre de la Défense nationale, l’ensemble des généraux gabonais et officiers de l’armées française basée à Libreville ...
Lire l'article
La défense entend rapatrier en France mercredi les corps des huit soldats tués dans le crash d'un hélicoptère militaire français, samedi au large des côtes gabonaises, a indiqué lundi à l'AFP l'état-major des armées à Paris. "La défense prend des dispositions pour ramener les corps des huit militaires décédés mercredi", a déclaré le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major, indiquant ne disposer "d'aucun détail sur les cérémonies militaires prévues". Le bilan du crash de l'hélicoptère Cougar est devenu définitif lundi avec la découverte du corps du dernier soldat porté disparu. Sur les dix militaires qui se trouvaient à bord de l'appareil, quatre ...
Lire l'article
L’armée française, épaulée par l’armée gabonaise et la société pétrolière Total Gabon poursuit les recherches afin de retrouver le dernier disparu du crash de l’hélicoptère militaire français le Cougar, abîmé en mer samedi dernier entre Libreville et Port-Gentil Dans la journée de dimanche, 5 corps ont étés retrouvés ce qui porte désormais, le bilan à 7 morts et deux rescapés. A propos de ce drame, le président français Nicolas Sarkozy a dépêché dimanche, le ministre de la défense, Hervé Morin à Libreville pour s’enquérir de la situation. Sitôt arrivé, M. Morin a eu un tête à tête avec le président Omar Bongo ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a présenté lundi ses condoléances à son homologue français Nicolas Sarkozy, après l’accident d’un hélicoptère de l‘Armée française qui a coûté la vie à 8 soldats au large des côtes gabonaises, samedi dernier. « C'est avec consternation que j'ai appris le dramatique accident d'hélicoptère qui s'est déroulé au large des côtes gabonaises. Ainsi, pour la première fois, les Troupes françaises basées à Libreville dans le cadre des accords de défense se trouvent gravement affectées », a écrit Bongo Ondimba. « En cette douloureuse circonstance à laquelle nous prenons naturellement une très large ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a présenté lundi ses condoléances à son homologue français Nicolas Sarkozy, après l’accident d’un hélicoptère de l‘Armée française qui a coûté la vie à 8 soldats au large des côtes gabonaises, samedi dernier. « C'est avec consternation que j'ai appris le dramatique accident d'hélicoptère qui s'est déroulé au large des côtes gabonaises. Ainsi, pour la première fois, les Troupes françaises basées à Libreville dans le cadre des accords de défense se trouvent gravement affectées », a écrit Bongo Ondimba. « En cette douloureuse circonstance à laquelle nous prenons naturellement une très large part, ...
Lire l'article
Le ministre français de la défense, Hervé Morin est attendu ce dimanche à Libreville suite au crash d'un hélicoptère de l'armée française au Gabon, a-t-on appris de source sûre. Le cougar, un appareil de transport de l'armée française s'est abîmé au large des côtes gabonaises faisant deux morts et six disparus sur un équipage de 10 militaires français. Les causes de l'accident ne sont pas encore bien déterminées et les recherches se poursuivent sur place. L'Armée française effectuait avec les forces gabonaises ''un exercice de coordination d'opération de sécurisation maritime'', baptisé ''Ngari'', a-t-on précisé à l'AGP.
Lire l'article
Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a remercié ce dimanche à Libreville, le président Bongo Ondimba pour la coopération que les forces militaires gabonaises ont apporté dans le cadre du drame qui a coûté la vie samedi à 7 soldats français lors du crash de l’hélicoptère de l’Armée française au large des côtes gabonaises. A l’issue de l’entretien avec le chef de l’Etat gabonais, Hervé Morin a expliqué que sa visite « se déroule dans un contexte triste pour nous, triste pour la France, triste pour les armées puisqu’un hélicoptère s’est abîmé hier soir et un certain ...
Lire l'article
Le ministre français de la Défense, Hervé Morin, a remercié ce dimanche à Libreville, le président Bongo Ondimba pour la coopération que les forces militaires gabonaises ont apporté dans le cadre du drame qui a coûté la vie samedi à 7 soldats français lors du crash de l’hélicoptère de l’Armée française au large des côtes gabonaises. A l’issue de l’entretien avec le chef de l’Etat gabonais, Hervé Morin a expliqué que sa visite « se déroule dans un contexte triste pour nous, triste pour la France, triste pour les armées puisqu’un hélicoptère s’est abîmé hier soir et un certain nombre ...
Lire l'article
Gabon: Un Gabonais dont on ignore encore l’identité parmi les victimes du crash de l’appareil d’Air France
Gabon: La communauté universitaire a rendu un dernier hommage au plus ancien enseignant de l’UOB, Alphonse Ignace Patinon Aikepvi
Gabon: Un dernier hommage rendu aux victimes françaises de l’accident du Cougar à Libreville
Crash au Gabon: les corps des huit soldats rapatriés sans doute mercredi
Gabon: Crash : Les recherches se poursuivent afin de retrouver le dernier disparu
Gabon: Bongo Ondimba adresse ses condoléances à Sarkozy après le crash de l’hélicoptère de l’armée française
Gabon: Bongo Ondimba adresse ses condoléances à Sarkozy après le crash de l’hélicoptère de l’armée française
Gabon/France : Morin à Libreville pour s’enquérir du crash d’un hélicoptère de l’armée française aux larges des côtes gabonaises
Gabon: Crash du Cougar: Paris remercie Libreville pour son soutien dans les recherches
Gabon: Crash du Cougar: Paris remercie Libreville pour son soutien dans les recherches


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2009
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*