Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le marché financier sous-régional cherche un essor sécurisé

Auteur/Source: · Date: 22 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique

La Commission de surveillance des marchés financiers d’Afrique centrale (COSUMAF) a organisé le 19 janvier dernier au Centre culturel français de Libreville (CCF) une conférence sur le thème de «l’innovation, l’éduction, la gestion des actifs au service des épargnants et le développement économique». Animé par un expert français cette conférence devait permettre aux organes de régulation des finances d’identifier les voies d’une transition sécurisée du marché sous-régional vers des modèles financiers novateurs. Le développement du marché financier sous-régional suscite des réticences eu égard à la crise financière internationale qui a fragilisé les plus grandes places boursières du monde. Epargné de la dégringolade financière mondiale grâce à son faible poids, le marché financier d’Afrique centrale cherche des stratégies fiables pour un développement sécurisé.

La Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF) a initié à cet effet le 19 janvier dernier au Centre culturel français (CCF) de Libreville, une conférence débat sur le thème de «l’innovation, l’éducation, la gestion des actifs au service des épargnants et le développement économique».

Animée par un expert français, Pierre Bollon, cette conférence adressée aux acteurs du marché financier sous-régional a permis d’éclaircir les stratégies envisageables pour une structure pourvoyeuse de crédits d’exploiter l’épargne et de satisfaire sa clientèle en se prémunissant des risques encourus à travers les nouveaux modèles financiers.

«Le thème de ma conférence était le nécessaire équilibre entre d’une part l’innovation financière, et d’autre part la protection des épargnants. C’est un équilibre difficile à trouver dans tous les pays. On le voit bien dans le monde entier avec la crise mondiale financière», a rapporté l’expert français, Pierre Bollon.

«Cet équilibre, la COSUMAF essaye de le trouver par les nouveaux textes qu’elle prépare, en particulier un texte sur la résommation des marchés financiers et des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), qui sont des instruments d’épargne pour les petits épargnants et pour les institutionnels», a poursuivi le conférencier.

Pierre Bollon a affirmé que «par cet épargne, l’épargnant va permettre de mieux financer l’économie, son développement, l’Etat, les entreprises et les infrastructures».

Si elle présente des risques en raison d’un manque de garanties, l’accessibilité de l’épargne aux petits opérateurs économiques reste un facteur clé pour le développement économique de la sous-région. 


SUR LE MÊME SUJET
La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) a lancé mardi, à Brazzaville (Congo), siège de l’institution, son premier emprunt obligataire par appel public à l’épargne « BDEAC 5,5% net 2010-2017 » d’un montant de 30 milliards de FCFA auprès de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) basée à Libreville, la capitale gabonaise, a appris l’AGP de source proche de cette banque de développement sous régionale. « La première tranche que nous mobilisons aujourd’hui est fixée à 30 milliards de FCFA et sera affectée au financement de projets suffisamment élaborés détenus dans notre portefeuille », a ...
Lire l'article
L’entreprise gabonaise Petro Gabon est entrain de lever une somme de 7 milliards de FCFA à la Bourse des Valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC), une institution financière de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) dont la période de souscription a été ouverte le 5 juillet et cours jusqu’au 30 juillet prochain. L’opération a été portée à la connaissance du grand public mercredi à la faveur d’une conférence de presse animée par les acteurs à l’origine de cette action boursière. Il s’agit notamment de Petro Gabon, l’émetteur, BGFIBourse, la société de bourse ayant ficelé le dossier, la BVMAC, ...
Lire l'article
Débuté le 17 mars dernier, la ‘‘Semaine du Marché Financier de l’Afrique Centrale (SEMFAC), s’est achevée à Libreville, ce lundi, avec la fin du deuxième module de la formation consacrée aux journalistes sur les marchés financiers, a constaté GABONEWS. Comme au premier module, le second a été une réussite totale (100% de réussite). De 10 à 17,5 sur 20, aucune sous-moyenne n’a été enregistrée sur la dizaine de journalistes invitée à tester leurs connaissances économiques et financières à la culture de bourse lors de cette semaine consacrant par ailleurs la ‘‘Journées du Marché Financier de l’Afrique Centrale (JMFAC). ...
Lire l'article
Le président de la COSUMAF, Alexandre Gandou a annoncé, au cours d’un entretien avec les journalistes, l’ouverture mercredi d’une semaine de l’information du marché financier de la communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Hormis la conférence de presse, cette activité a débuté par la formation des étudiants à l’institut de l’économie et des finances (IEF) dans la même journée d’hier. La journée d’aujourd’hui qui s’est déroulée au siège national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) est consacrée à la connaissance du régulateur et la réglementation du marché ainsi que les acteurs de la bourse. La manifestation ...
Lire l'article
Le Président de la Commission de Surveillance du Marché Financier de l’Afrique Centrale (COSUMAF), Alexandre Gandou, a ouvert ce mercredi à Libreville les activités de la ‘‘ semaine du marché financier de l’Afrique centrale (SEMFAC)’’ par une conférence de presse organisée au siège de l’institution, a constaté GABONEWS. Une fois par an, en effet, l’organisation initie des ‘‘Journées du Marché Financier de l’Afrique Centrale (JMFAC) et une semaine du Marché Financier de l’Afrique Centrale (SEMFAC). Cette opportunité donne au Président de la COSUMAF, l’occasion de décliner les missions de l’Institution qu’il dirige et d’annoncer les grandes lignes du programme financier de l’année ...
Lire l'article
La capitale gabonaise abrite depuis le 26 janvier un atelier sous-régional sur le fonctionnement de l’électricité en Afrique centrale pour asseoir les voies d’une intégration sous-régionale des réseaux électriques. Organisées par le Pool énergétique d’Afrique centrale (PEAC), ces assises doivent permettre de favoriser l’interconnexion des infrastructures de production, d’exploitation et de distribution de l’électricité dans la sous-région afin de favoriser le développement socio-économique des pays membres. Dans le cadre du processus d’intégration sous-régionale entre les pays membres de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale, le Pool électrique d’Afrique centrale (PEAC) organise depuis le 26 janvier à Libreville ...
Lire l'article
Les experts des sociétés membres du Pool Energétique de l’Afrique Centrale (PEAC) planchent depuis le 26 janvier et ce, jusqu’au 30 janvier à Libreville, sur le fonctionnement d’un marché régional d’électricité, avec pour principal enjeu atteindre les objectifs d’intégration sous régionale des réseaux d’électriques au sein des Etats membres. Cet atelier de plusieurs jour se veut le cadre idéal devant permettre aux participants de renforcer leurs capacités en matière de maîtrise des différents réseaux électriques, en vue de faire une bonne lecture sur le fonctionnement, l’exploitation et la distribution de cette énergie. Les travaux qui se déroulent en ateliers, passent ...
Lire l'article
La Banque gabonaise de développement (BGD) a annoncé le 23 octobre le lancement d’un emprunt obligataire de 10 milliards de francs CFA sur le marché financier de la sous-région pour assurer ses missions de développement économique et sociale, notamment dans le domaine de l’habitat. Cette opération a été réalisée courant août-septembre 2008 sous la supervision du bureau national de la Société financière africaine (SFA Gabon) et a reçu des appréciations positives des organismes d’évaluation internationaux. Pour garantir ses capacités de financement et participer aux grands chantiers en cours dans la capitale gabonaise, la Banque gabonaise de développement (BGD) a ...
Lire l'article
10 milliards de francs CFA ont été levés sur le marché financier de l’Afrique centrale ce vendredi par la Banque gabonaise de développement (BGD) en vue du financement de l’habitat social au Gabon à travers la Banque de l’habitat (BHG), a-t-on appris d’un communiqué de presse publié à Libreville. « cette opération dénommée emprunt obligataire (6% net 2008-2014) a été réalisée entre août-septembre 2008 sous forme d’émission de titres obligataires. Cette opération s’est déroulée avec le concours et l’expertise de la Société financière africaine (SFA), la société de bourse agréée par la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale ...
Lire l'article
La Banque gabonaise de développement (BGD) a annoncé, vendredi, avoir levé 10 milliards de francs CFA (environ 22.500.000 dollars US) sur le marché financier de l'Afrique centrale. Dans un communiqué publié à Libreville, la banque indique que cet emprunt obligataire (6% net 2008-2015) a été réalisé courant août- septembre 2008 sous forme d'émission de titres obligataires. "Ces ressources permettront à la BGD d'assurer efficacement et durablement ses missions de développement économique et social, dont le financement de l'habitat social au travers de ses filiales que sont la BHG et la SIPHA", souligne le communiqué. Le capital de la BGD est de 25,2 milliards ...
Lire l'article
La BDEAC lance son premier emprunt obligataire sur le marché financier de la CEMAC
Petro Gabon mène une opération de lever de 7 milliards de FCFA sur le marché financier de la CEMAC
La formation des journalistes boucle les activités de la Semaine du Marché Financier de l’Afrique Centrale (SEMFAC) à Libreville
Ouverture de la semaine du marché financier mercredi à Libreville
La semaine du marché financier d’Afrique centrale (SEMFAC) s’ouvre à Libreville par une conférence de presse
Gabon : Libreville planche sur le marché sous-régional de l’électricité
Gabon: Un atelier sur le fonctionnement du marché régional d’électricité de l’Afrique Centrale se tient à Libreville
Gabon : La BGD lève 10 milliards de FCFA sur le marché financier d’Afrique centrale
Gabon: 10 milliards de Francs CFA levés par BGD sur le marché financier de l’Afrique centrale
La BGD lève 22.500.000 USD sur le marché financier de l’Afrique centrale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*