Socialisez

FacebookTwitterRSS

Quatre journalistes licenciés pour “manque de zèle”: Reporters sans frontières dénonce les méthodes absurdes d’un régime despotique

Auteur/Source: · Date: 23 Jan 2009
Catégorie(s): Médias

Reporters sans frontières est consternée par la décision arbitraire de la vice-ministre de l’Information, Purita Opo Barila, rendue publique le 19 janvier 2009, de licencier quatre journalistes de la radio-télévision d’Etat RTVGE, pour “insubordination” et “manque de zèle”.

“La Guinée équatoriale est l’un de ces pays africains dont on ne sait rien, ou presque, cer les autorités font tout pour cacher la triste réalité. Depuis des années, le président Teodoro Obiang Nguema s’y comporte en despote tandis que son gouvernement, méprisant la population, étouffe toute tentative d’expression indépendante, sans que la communauté internationale ne s’en émeuve. L’incident de la RTVGE témoigne de l’absurdité de ce régime, où les médias se trouvent sous le contrôle absolu du ministère de l’Information”, a déclaré l’organisation.

Le 19 janvier, trois techniciens, David Ndong, Miguel Eson Ona et Cirilo Nsue, ainsi qu’un cameraman, Casiano Ndong, ont été licenciés de la RTVGE, sur ordre de la vice-ministre de l’Information, du Tourisme et de la Culture, Purita Opo Barila. Cette dernière a invoqué les motifs d'”insubordination” et de “manque de zèle”, sans préciser pour autant ce qui est reproché aux quatre journalistes.

Selon les informations de Reporters sans frontières, recueillies auprès de sources locales, les quatre journalistes seraient simplement punis pour ne pas vanter les “mérites” du régime. Le directeur général de la RTVGE, Virgilio Seriché Riloha, n’a pas souhaité faire de commentaire.

En Guinée équatoriale, la presse privée n’existe pratiquement pas. Les journalistes des médias d’Etats sont obligés de relayer la propagande officielle. Ayant le statut de fonctionnaires, ils peuvent être licenciés du jour au lendemain, sans préavis ni explication. Il n’existe dans le pays ni syndicat ni association de défense des journalistes. Le ministère de l’Information, constitué de personnalités toutes membres du Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE), au pouvoir, fait office d’organe de régulation des médias.  


SUR LE MÊME SUJET
A 3 jours du démarrage de la CAN, les journalistes gabonais ne savent toujours pas qui sera accrédité et qui ne le sera pas A trois jours du lancement officiel de la 28e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN-Orange 2012) Gabon-guinée équatoriale, certains hommes de médias nationaux sont toujours sans accréditation, ce fameux document qui donne droit à la couverture médiatique du plus grand évènement sportif jamais abrité par le pays des Panthères. Le calvaire se poursuit pour les journalistes gabonais qui doivent couvrir la phase finale de la CAN 2012 et qui jusqu’alors attendent un « miracle ...
Lire l'article
CAN 2012 : Le Gabon se dote de quatre avions pour desservir les quatre sites de la compétition
Le Gabon s’est doté de quatre avions, trois de type Boeing et un Falcon 900, pour desservir les quatre villes qui vont abriter la 28e édition de la Coupe d’Afrique des Nation (CAN) qu’il co-organise avec la Guinée Equatoriale. Le premier appareil, un Boeing 737 de 140 places, s’est posé sur le tarmac mardi à l’aéroport international Léon Mba de Libreville. "C’est un avion d’une capacité de 140 places, il va assurer la liaison entre Libreville Franceville vis versa et entre le Gabon et la guinée équatoriale notamment entre les quatre sites de la compétition conformément aux engagements du Cocan consignés ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC), organe de régulation des médias au Gabon, forme depuis lundi à Libreville 123 journalistes de la presse publique et privée pour la couverture médiatique des élections législatives du 17 décembre prochain. La formation de deux jours porte sur les responsabilités éthiques, déontologiques, la maitrise des outils journalistiques pour un meilleur traitement de l’actualité électorale. Selon l’actuel président du CNC, Jean Ovono Essone, le choix d’organiser une telle formation a été édicté par un "déficit de professionnalisme" dans le traitement de l’information chez certains journalistes. Les hommes de médias sont entretenus par des politologues, des sociologues ...
Lire l'article
L’union des femmes reporters sportives d’Afrique représentation du Gabon (UFRESA-Gabon) organise depuis mardi à Libreville un colloque sur la couverture médiatique de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 organisée conjointement par le Gabon et la Guinée Équatoriale. Selon la présidente de l’UPRESA-Gabon, Raïssa Laure Medza le but du séminaire est de donner aux femmes reporters une bonne formation pour un meilleur rendu lors de la CAN. Pour cette formation de deux jours, l’UPRESA-Gabon a invité des anciens internationaux pour planter le décor et parler des contours d’une coupe d’Afrique de football. Outre les anciens internationaux, le colloque va faire intervenir ...
Lire l'article
Les journalistes sportifs gabonais ont été édifiés mercredi, à Libreville, sur le processus d’accréditation des journalistes, photographes désireux de couvrir la cérémonie du tirage au sort des poules de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football qui aura lieu le 29 octobre prochain à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, pays qui accueille avec le Gabon la compétition. La communication a été faite par Henri Ntoumbi et Louis Claude Moudzieoud Koumba, membres du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (COCAN). Selon M. Moudzieoud Koumba, la date d’ouverture des inscriptions pour solliciter les accréditations a ...
Lire l'article
Bernard Kouchner redevient consultant sans frontières
Bernard Kouchner reprend ses activités de conseil aux entreprises et aux gouvernements étrangers, qui avaient suscité beaucoup de polémiques. L'ex-ministre des Affaires étrangères vient de créer une société au nom explicite, No Borders Consultants. Mais s'il est déjà très actif en Guinée, c'est selon lui à titre bénévole : le Président est un ami. Pour son retour dans le privé, Bernard Kouchner a choisi une référence à son passé chez Médecins sans Frontières. Le 10 juin, il a enregistré au tribunal de commerce de Paris les statuts de No Borders Consultants, une société domiciliée à son adresse personnelle. « Développement ...
Lire l'article
Reporters sans frontières(RSF) a demandé, ce jeudi, la « remise en liberté immédiate de Jean-Yves Ntoutoume, directeur de publication du journal indépendant Le Temps, incarcéré à Libreville depuis le 26 octobre 2010, pour non paiement de l’intégralité d'une amende », selon un communiqué, signé d’Ambroise Pierre du Bureau Afrique de RFS, reçu à Gabonews. « Le journaliste est privé de sa liberté pour n'avoir jamais pu s'acquitter de l'intégralité d'une amende qui lui avait été infligée, il y a six ans », explique RSF qui note : « «cet incident relance le débat sur la dépénalisation des ...
Lire l'article
Dans un communiqué diffusé le 28 août dernier, l'Organisation internationale de protection de liberté de la presse, Reporters sans frontières (RSF) a violemment dénoncé les mesures entérinées par le gouvernement gabonais pour restreindre notamment l'accès des journalistes aux bureaux de vote le jour du scrutin de l'élection présidentielle du 30 août prochain. «Accès restreint des journalistes aux bureaux de vote, sévères mises en garde, intimidations, refus d’accréditations pour certains médias étrangers : le pouvoir en place à Libreville utilise tous les moyens à sa disposition pour s’assurer un contrôle strict sur l’information», dénonce RSF. «Les autorités gabonaises doivent comprendre que, par leur ...
Lire l'article
Reporters sans frontières exprime sa très profonde inquiétude après l'interpellation et la détention prolongée, au siège de la Police judiciaire (PJ) de Libreville, de deux journalistes et de plusieurs membres éminents de la société civile gabonaise. Tous sont détenus depuis une semaine, au-delà de la durée légale d'une garde à vue au Gabon, sans qu'aucun motif n'ait été fourni pour justifier leur arrestation. Ces derniers jours, plusieurs journalistes ont été convoqués et entendus à la PJ dans la même affaire. "Ce climat de peur, dont l'ampleur et la gravité sont sans précédent au Gabon depuis plusieurs années, est le signe qu'une ...
Lire l'article
L’Organisation de défense de la liberté de la presse dénommée «Reporters sans frontières (RSF), a condamné lundi au cours d’un communiqué de presse, les violences et bavures policières commises par les forces de l’ordre sur les communicateurs gabonais, ce depuis quelques temps sur le territoire national, a constaté GABONEWS. « Parce qu’elles se multiplient dangereusement au Gabon, les violences physiques à l’encontre de journalistes en reportage doivent finir, un jour, par être sanctionnées», souligne le communiqué, dénonçant par la même occasion «le climat d’impunité» qui conduit « les forces de sécurité à multiplier les agressions contre la presse». En effet, ...
Lire l'article
Gabon-CAN 2012 : Toujours pas d’accréditation pour la totalité des journalistes nationaux
CAN 2012 : Le Gabon se dote de quatre avions pour desservir les quatre sites de la compétition
Le CNC forme 123 journalistes pour la couverture médiatique des prochaines élections législatives
Les femmes reporters sportives formées pour la CAN 2012
Les journalistes édifiés sur le processus d’accréditation pour le tirage au sort de la CAN 2012
Bernard Kouchner redevient consultant sans frontières
Média : Reporters sans frontières demande la « remise en liberté immédiate de Jean-Yves Ntoutoume
Gabon : Reporters sans frontières dénoncent le black out sur les élections
Gabon: Plusieurs journalistes et membres de la société civile détenus depuis une semaine : Reporters sans frontières dénonce un climat de peur
Gabon: Reporters sans frontières (RSF) condamne les violences policières de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Jan 2009
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*