Socialisez

FacebookTwitterRSS

Afrique centrale : début du procès de Thomas Lubanga

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique

Pour ce premier procès de la Cour pénale internationale, l’ancien chef de l’Union des patriotes congolais sera jugé pour le recrutement d’enfants-soldats, un crime de guerre jusqu’alors jamais poursuivi en tant que tel.

Il est des procès qui ont force de symbole. Celui qui doit s’ouvrir lundi matin devant la Cour pénale internationale à La Haye est du nombre. D’abord parce que si cette instance a été fondée il y a sept ans, elle siégera pour la première fois et les défenseurs des droits de l’homme en attendent beaucoup. Ensuite parce que les débats porteront sur le recrutement d’enfants-soldats, un crime de guerre jusqu’alors jamais poursuivi en tant que tel. Dans ces conditions, la personnalité du prévenu paraît presque secondaire.

Ancien homme d’affaires prospère, aujourd’hui âgé de 48 ans, Thomas Lubanga Dyilo fut, au tournant des années 1990, le chef charismatique de l’Union des patriotes congolais (UPC). Ce groupe, dominé par l’ethnie héma, semait la terreur en Ituri, un district au nord-est de la République démocratique du Congo (RDC) secouée par la guerre civile. Tour à tour allié à l’Ouganda puis au Rwanda, l’UPC a, selon l’accusation, conduit des massacres de centaines civils. Les troupes de l’ONU assistèrent impuissantes à cette vilaine guerre sur fond de rivalités ethniques pour s’assurer le contrôle des terres les plus fertiles et surtout les accès aux mines d’or. Près de 60 000 Congolais y auraient laissé la vie.

Dans Bunia, la capitale de l’Ituri, les groupes d’enfants-soldats, armés de Kalachnikov presque aussi hautes qu’eux, guettaient alors à chaque carrefour. Recrutés pour leur docilité, désocialisés, les gamins étaient utilisés pour les missions les plus dangereuses, les plus sales, les plus brutales. Aux petites filles incombaient les tâches ménagères et le rôle d’esclaves sexuelles.

30 000 mineurs combattants

«Ce procès est celui des enfants-soldats (…) l’un des crimes les plus graves et les plus inquiétants pour la communauté internationale», estime, à la veille de l’ouverture des débats, le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo. Pour cela, il entend requérir une «peine très, très élevée». Une condamnation à laquelle il entend aussi donner valeur d’exemple.

L’ONU estime qu’au plus fort de la guerre en RDC, 30 000 enfants avaient été enrôlés. L’UPC n’est pas le seul groupe à s’être livré à la formation d’enfants tueurs. Durant les guerres civiles qui ont déchiré l’Afrique dans les années 1990, toutes les milices ou presque avaient leurs groupes de « petits », recrutant souvent ouvertement comme la Small Boys Unit, de l’ancien président du Liberia, Charles Taylor, en jugement devant une autre instance. Des petits soldats qui hantent aussi les conflits afghans ou sri-Lankais. Selon Human Rights Watch (HRW), l’arrestation de Lubanga à Kinshasa en 2006, puis son procès sont donc «des étapes marquantes» dans la lutte contre l’enrôlement d’enfants et l’impunité. «L’affaire Lubanga a déjà eu un impact sur le comportement des chefs de guerres. Ils ont maintenant pleinement conscience de pouvoir faire eux-mêmes l’objet de poursuites» , affirme L’ONG.

Pour autant, HRW se garde de tout enthousiasme prématuré. Sur les dizaines de seigneurs de la guerre congolais, seuls quatre sont aujourd’hui incarcérés. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon – Le procès de l’opposant Jocktane est un procès “politique” (société civile)
La plateforme de la société civile "Ca suffit comme ça" (proche de l'opposition) a estimé mercredi que le procès de l'opposant Mike Jocktane, poursuivi pour trouble à l'ordre public après une manifestation en janvier 2011, était "politique" après ses accusations contre la Françafrique. Ancien conseiller du président Omar Bongo, passé dans l'opposition, cadre de l'Union nationale dissoute en janvier 2011, M. Jocktane a été au centre de l'attention médiatique en novembre après la parution du livre "Le scandale des biens mal acquis", dans lequel il affirme qu'Omar Bongo a contribué au financement de la campagne présidentielle du candidat Nicolas Sarkozy en ...
Lire l'article
La crise économique aura un impact sur le financement des programmes de lutte contre le VIH/ Sida dans la région d'Afrique occidentale et centrale, a averti jeudi à Genève un responsable de l'Onusida. "Des pays ont adoptés de nouvelles stratégies qui ont produits des résultats remarquables, d'autres doivent tenter d'inverser la situation par la décentralisation des services de santé", le Dr Emmanuel Gnaoré, directeur de l'équipe Onusida d'appui aux pays d' Afrique occidentale et centrale , lors d'une conférence de presse tenue à Genève. En 2010, on estimait que 68% des personnes vivant avec le Sida dans le monde, résidaient en Afrique ...
Lire l'article
Afrique centrale: les chefs d’Etat appellent à la libre circulation
Le 15e sommet de la communauté Économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) s'est clos lundi avec un appel des chefs d'Etat membres à appliquer la convention de libre circulation des biens et des personnes. Les chefs d'Etat ont appelé "les Etats membres à appliquer toutes les décisions et les règles relatives à la circulation des personnes", et à "créer systématiquement des couloirs d'entrée CEEAC dans les aéroport et postes frontaliers" fixant "au 1er juillet 2012 le démarrage de la mise en oeuvre de la zone de libre échange de la CEEAC pour qu'elle soit effective en 2014". Dans ce texte, ils ...
Lire l'article
Le classement Forbes 2010 vient de rendre publique la liste des plus grosses fortunes africaines, avec en tête l’éthiopien Mohammed Al Amoudi, et quatre membres de la famille égyptienne Sawiris dans le top 10. Malgré la présence de 6 pays producteurs de pétrole et d’énormes ressources naturelles, la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) ne compte aucun représentant dans ce classement. Pas un francophone dans le classement 2010 des africains les plus riches du continent publié récemment par le magazine Forbes qui répertorie les milliardaires les plus riches du monde. En tête du classement, on retrouve l’homme d’affaires éthiopien Mohammed Al-Amoudi, ...
Lire l'article
Des opposants que l’on jette en prison ou trimbale devant les tribunaux, on en voit presque qu’à toutes les époques, de l’Antiquité greco-romaine à l’ère dite des grandes démocraties. L’exemple le plus récent nous vient de la France où le président de la République, Nicolas Sarkozy, par procureur interposé, n’en finit pas de faire des misères à un ex-Premier ministre, Dominique de Villepin, de surcroît cadre de l’UMP, parti au pouvoir. Si dans un pays considéré comme un parangon des pratiques démocratiques, des citoyens dont le seul péché est de prétendre à la succession au fauteuil présidentiel sont persécutés, il ...
Lire l'article
Port-Gentil, 16 août (GABONEWS) – Une soixantaine de personnes parmi lesquelles les détenus, auteurs des troubles des 3, 4,5 et 6 septembre derniers dans la capitale économique gabonaise sont jugés depuis ce mercredi matin par le Tribunal de première instance de Port-Gentil, a constaté le correspondant de GABONEWS.
Lire l'article
Le Président Bongo est malade, il souffrirait d’un cancer intestinal et il aurait été transporté dans une clinique espagnole (Barcelone Est) dans un état relativement sévère. Le Président Bongo est le doyen des chefs d’Etat africains, il a 74 ans. Sa maladie, et je m’en excuse auprès de sa famille, est une question familiale certes, mais nationale pour le Gabon, africaine pour l’Afrique centrale et l’Union africaine et internationale pour le monde et surtout pour la structure de la Françafrique. La maladie du Président, j’espère qu’il guérira, soulève néanmoins des questions importantes au niveau de la géopolitique en Afrique centrale. En ...
Lire l'article
Les travaux de la 28ème réunion du Comité permanent consultatif des Nations Unies sur les questions de paix et de sécurité en Afrique centrale se sont ouverts lundi à Libreville sur un appel à l'endroit des Etats membres à éradiquer les conflits dans certaines régions en proie à des crises. Les participants aborderont, au cours de cette rencontre de Libreville, pendant cinq jours, la situation géopolitique et de sécurité dans la région, la mise en œuvre de l’initiative de Sao-Tomé qui vise à mettre en place un code de conduite des forces de défenses et de sécurité en Afrique centrale, ...
Lire l'article
Un atelier sous-régional tient ses assises du 2 au 6 mars prochain dans la capitale congolaise pour renforcer l’implication de la société civile dans la mise en application de la loi forestière et de la bonne gouvernance des activités de ce secteur. Il s’agit de sensibiliser et de fournir des outils techniques aux ONG et associations d’Afrique centrale pour la collecte des informations sur l’exploitation illégale des forêts, afin qu’elle puisse devenir un intermédiaire fiable de surveillance de la bonne gouvernance dans ce secteur d’activité clé pour les économies des pays de la sous-région. Une trentaine de participants, membres d'Organisations ...
Lire l'article
Un ancien employé français de la Mission de maintien de la paix de l'ONU en République démocratique du Congo (Monuc) est jugé par la Cour d'assises de Paris pour viols commis sur des mineures entre 1998 et 2004 dans ce pays et en Centrafrique. La Cour d'assises de Paris a ouvert hier le procès de Didier Bourguet, agé de 44 ans et ancien employé de la Mission de maintien de la paix de l'ONU en République démocratique du Congo (Monuc). Il est poursuivi pour viols commis sur des mineures en RDC et en RCA entre 1998 et 2004. Plus précisément entre 1998 et ...
Lire l'article
Gabon – Le procès de l’opposant Jocktane est un procès “politique” (société civile)
La crise économique aura un impact sur la lutte contre le Sida en Afrique occidentale et centrale
Afrique centrale: les chefs d’Etat appellent à la libre circulation
Afrique centrale : Où sont les milliardaires de la CEEAC ?
Disparition d’opposants: une spécialité en Afrique centrale
Gabon: Urgent / Début à Port-Gentil du procès des auteurs de troubles
La maladie du Président Bongo et la géopolitique en Afrique centrale
Gabon: Sécurité en Afrique centrale: Ouverture à Libreville de la 28ème réunion du Comité permanent de l’ONU
Afrique centrale : Les ONG au guet du marché forestier
France : Procès emblématique pour viols commis sur mineures en RDC


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*