Socialisez

FacebookTwitterRSS

Obama à l’épreuve du Proche-Orient

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2009
Catégorie(s): Monde

Le changement de ton amorcé par Barack Obama sur le Proche-Orient est à l’épreuve dès cette semaine avec la première mission qu’entreprend dans la région George Mitchell, l’envoyé spécial du président américain.

La guerre contre le Hamas lancée par Israël trois semaines avant son investiture a obligé Barack Obama à s’atteler sans tarder à ce dossier. Finies les années où les États-Unis pouvaient laisser Israéliens et Palestiniens s’épuiser dans leur conflit sans réagir. Nous revenons au temps de James Baker ou de Henry Kissinger, qui, chacun à son époque, multipliaient les navettes entre Jérusalem et les capitales arabes pour faire avancer la paix. Et cela, malgré l’existence d’autres questions aujourd’hui brûlantes pour la Maison-Blanche comme la crise économique, le désengagement d’Irak et la guerre en Afghanistan.

Barack Obama s’était engagé à agir « dès le premier jour ». Il tient sa promesse. Son propos, jusqu’à présent, n’a pas remis en cause les « fondamentaux » de la diplomatie américaine : soutien sans équivoque à Israël et refus de parler au Hamas, organisation qualifiée de terroriste par le département d’État. Mais un changement est perceptible. Certes, le nouveau président n’a pas critiqué la conduite de l’opération militaire israélienne à Gaza, mais il s’est ému des souffrances endurées par les Palestiniens. Il a évoqué la nécessité de rouvrir les points de passage aux frontières de Gaza. Il a apporté son soutien à l’initiative de paix arabe de 2002. Ce sont là quelques indices qui confirment que la diplomatie d’Obama ne sera pas celle de George W. Bush.

Surtout, son choix de George Mitchell comme envoyé spécial pour la région est un autre signal de rupture. Négociateur expérimenté, l’ancien sénateur est à l’origine de l’accord conclu en 1998 entre catholiques et protestants en Irlande du Nord. Il est aussi l’auteur d’un rapport remis en 2001 à Bill Clinton sur le déclenchement de la seconde intifada. Son rapport, d’une impartialité rare, appelait les Palestiniens à mettre fin au terrorisme et, dans le même temps, les Israéliens à arrêter la colonisation.

La question va vite se poser de savoir s’il faut parler au Hamas, toujours maître de Gaza. Il est évident que le boycottage des islamistes ne les a en rien affaiblis. Mais comment changer de politique sans pénaliser les modérés de l’Autorité palestinienne ?

Une solution se dessine avec la reprise de la médiation égyptienne en vue de la formation d’un gouvernement d’union nationale. C’est une voie qu’il faut poursuivre, si l’on veut éviter de n’avoir pour interlocuteur qu’une petite moitié des Palestiniens.

Lorsqu’en février 2007, un accord avait été trouvé à La Mecque entre le Fatah et le Hamas, il avait été torpillé par Washington. Cela avait conduit, quelques mois plus tard, à la prise du pouvoir par les islamistes à Gaza. Cette fois, les États-Unis peuvent jouer un rôle plus constructif.

George Mitchell arrive aujourd’hui au Proche-Orient. Des émissaires européens sont sur place. Les grandes manœuvres diplomatiques commencent. 


SUR LE MÊME SUJET
Obama et Sarkozy vont célébrer ensemble la fin de l’opération libyenne
WASHINGTON - Le président des Etats-Unis Barack Obama et son homologue français Nicolas Sarkozy vont marquer ensemble la fin des opérations militaires en Libye lors d'une cérémonie à Cannes à l'issue du sommet du G20 vendredi, a annoncé mardi la Maison Blanche. Après le sommet du G20 (...) le président (Obama) et le président Sarkozy vont participer à une cérémonie à Cannes pour honorer l'alliance entre les Etats-Unis et la France, a indiqué la présidence américaine, en précisant que les dirigeants rencontreraient à cette occasion des soldats américains et français ayant participé ensemble à l'opération libyenne. Cette opération, a noté la Maison ...
Lire l'article
L’accueil royal de la Grande-Bretagne aux Obama
Le président américain Barack Obama a eu droit mardi à un accueil solennel et fastueux à Buckingham Palace pour une visite d'État de deux jours destinée à souligner la "relation spéciale" entre les États-Unis et la Grande-Bretagne. Accompagné de son épouse Michelle, Barack Obama a été salué par 41 coups de canon puis la reine Elizabeth II et son époux, le prince Philip, l'ont personnellement guidé pour une visite du palais. La journée s'est conclue par un dîner officiel. "Notre relation se fonde sur une langue commune, une histoire commune, une adhésion commune à l'État de droit, au respect des ...
Lire l'article
Barack Obama
Dimanche, le «New York Times» a annoncé que les grandes banques de Wall Street s'apprêtaient à verser des bonus faramineux à leurs employés, «malgré les appels à la retenue de Washington et l'irritation de l'opinion publique». Il suffit ! Le président des Etats-Unis Barack Obama n'exclut pas de taxer davantage les banques qui ont été sauvées de la faillite par l'argent du contribuable, a indiqué lundi un haut responsable américain. «Le Président s'est engagé auprès des Américains à récupérer leurs investissements dans le secteur financier. Si nous avons fait de grands progrès pour recouvrer une grande partie de cet investissement, le Président ...
Lire l'article
Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a reçu le prix Nobel de la paix 2009 contre toute attente, pour son engagement dans le renforcement de la diplomatie au niveau international et sa volonté de promouvoir un monde sans armes nucléaires. Plébiscité pour avoir placé la résolution du conflit israélo-palestinien comme une de ses priorités dès le début de son mandat, le président américain succède au Finlandais Martti Ahtisaari. A la surprise générale, c’est le président des Etats-Unis, Barack Obama, qui s’est vu décerné le prix Nobel de la Paix pour ses «efforts extraordinaires en vue de renforcer la diplomatie internationale et ...
Lire l'article
13h00: Un monde meilleur...mais «il faudra du temps» «Je sais qu'il y a beaucoup de musulmans et non musulmans qui se demandent si nous pouvons vraiment prendre ce nouveau départ». «C'est la foi en les autres qui m'a amené ici» 12h57: L'économie et la mondialisation «L'humanité a besoin de progrès et il n'y a pas forcément de contradiction entre le progrès et la tradition», a-t-il souligné, donnant l'exemple d'un pays comme le Japon. «La formation, l'éducation, c'est ça la monnaie du XXIe siècle». «Nous allons encourager plus les étudiants américains à étudier dans les communautés musulmanes», a-t-il poursuivi en assurant que les Etats-Unis allaient ...
Lire l'article
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama. « Dieu a prévu de belles choses pour le continent noir d’où est originaire Barack Obama », a indiqué le révérend Kombil ajoutant que : « l’Afrique est le berceau de l’humanité ». Les ministres de Dieu prieront pour demander à l’Eternel de bénir le candidat, Barack Obama qui est engagé dans la course à la Maison blanche face à John Mc Cain, le candidat Républicain. La séance de prière se déroulera à l’immeuble Arambo de 9 à 15 heures. Des louanges, des prophéties et des prédications ...
Lire l'article
Observateur attentif de la campagne présidentielle américaine, Fidel Castro vient de se livrer à un exercice d'équilibriste inhabituel dans sa dernière "Réflexion", publiée le 26 mai par la presse cubaine. Il critique les récents propos du candidat démocrate Barack Obama à Miami, sans cacher sa sympathie à son égard, tout en se gardant de le défendre car ce serait "faire une énorme faveur à ses adversaires". Dans un discours, le 23 mai devant la Fondation nationale cubaine-américaine, l'organisation la plus influente de l'exil, qualifiée de "mafia" par La Havane, M. Obama s'est prononcé pour le maintien de l'embargo contre Cuba afin ...
Lire l'article
"Cette nuit, après 54 difficiles consultations, notre saison de primaires arrive à son terme (...). Cette nuit, je peux dire devant vous que je serai le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis", a affirmé le sénateur de l'Illinois devant des milliers de partisans rassemblés dans le palais des expositions de Saint Paul (Minnesota). "La route sera longue. Je fais face à ce défi avec une grande humilité et en connaissant mes propres limites. Mais je fais aussi face à ce défi avec une foi sans limite dans les capacités du peuple américain", a ajouté M. Obama. DISCUSSION TÉLÉPHONIQUE Rendant un ...
Lire l'article
Ils y ont intérêt tous les deux : Barack Obama et John McCain s'accordent donc pour attirer l'attention des médias en faisant campagne dès maintenant l'un contre l'autre. Le candidat républicain, dont la désignation par la convention, en septembre, est acquise depuis deux mois, a besoin de revenir dans l'actualité après avoir profité de la tranquillité que lui a value l'affrontement des deux rivaux démocrates. Quant à M. Obama, il s'emploie, avec un luxe ostensible de prévenances, à faire entendre que les primaires sont pour lui terminées et qu'il n'a plus à débattre avec Hillary Clinton. La tactique du sénateur de ...
Lire l'article
L'image de Barack Obama est-elle ternie dans l'électorat juif américain au point de lui faire perdre l'investiture du Parti démocrate pour l'élection présidentielle de novembre aux Etats-Unis ? La question a rebondi après l'affaire Jeremiah Wright. Le sénateur de l'Illinois a rompu avec son révérend, mais ses relations passées avec un homme favorable aux Palestiniens et qui défend le mouvement noir Nation of Islam sont venues confirmer, pour nombre de juifs américains, des craintes sourdes alimentées par des cercles pour lesquels sa présidence serait "mauvaise pour les juifs et Israël". "J'ai commencé à recevoir des courriels en janvier" explique J. J. ...
Lire l'article
Obama et Sarkozy vont célébrer ensemble la fin de l’opération libyenne
L’accueil royal de la Grande-Bretagne aux Obama
USA: Obama n’exclut pas de taxer les banques
Etats-Unis : Obama prix Nobel de la Paix 2009
Discours de Barack Obama: «La foi doit nous rassembler»
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama
Fidel Castro : M. Obama est “le plus avancé du point de vue humain”
Barack Obama revendique la victoire dans la bataille des primaires démocrates
Barack Obama entre en campagne directe contre John McCain
Barack Obama et le “vote juif” : l’ère du soupçon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*