Socialisez

FacebookTwitterRSS

BEAC : 22 milliards FCFA de la Banque mondiale pour renforcer les institutions financières

Auteur/Source: · Date: 29 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique

La directrice des opérations de la Banque mondiale pour les pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), Mary Barton-Dock, a signé le 27 janvier à Yaoundé, au Cameroun, avec le gouverneur de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzambé, un accord de financement pour le renforcement des capacités des institutions financières de la sous région. Sur les 22 milliards de FCFA consentis par le Banque mondiale à travers l’International développement agency (IDA), 8 milliards de FCFA le sont sous forme de don, contre 14 milliards de FCFA contracté au titre d’un prêt préférentiel.

La crise financière internationale a montré, à l’avantage de la sous région, que le marché financier de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC) avait si peu de poids qu’il n’a été que très peu affecté par la dégradation de la conjoncture mondiale.

Dans le cadre du développement et du renforcement des institutions financières d’Afrique centrale, la Banque mondiale a récemment consentis une enveloppe de 22 milliards de francs CFA à la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), à travers l’International développement agency (IDA).

L’accord a été signé le 27 janvier à Yaoundé, au Cameroun, entre le gouverneur de la BEAC, Philibert Andzembé, et la directrice des opérations de la Banque mondiale pour les pays de la CEMAC, Mary Barton-Dock, agissant pour le compte de l’IDA.

Le gouverneur de la BEAC a expliqué que sur l’enveloppe globale, environ 8 milliards de francs CFA sont consentis sous forme de don, tandis que le reste constitue un prêt accordé pour une durée de 40 ans avec un différé de 10 ans à un taux d’intérêt ne dépassant pas 1%.

Ce financement devrait permettre de coordonner le plan 2009-2012 pour le renforcement des capacités de différentes institutions financières de la CEMAC, comme la BEAC, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC), la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), ou encore la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC).

Le président de la BDEAC, Anicet Georges Dologuélé, a déjà signé le même jour un «accord subsidiaire» avec le gouverneur de la BEAC, qui devrait permettre de donner «du souffle» à cette institution.

Cet accord met notamment à «disposition plus de financements» à l’institution financière sous régionale, lui permettant d’insuffler les investissements dans certains secteurs d’activités en Afrique centrale, à travers des accords de crédits à des acteurs économiques autant publics que privés.

L’accord conclu avec la BDEAC vise à mettre en place «un fonds de financement des études de faisabilité et de pré-investissement dans le domaine de l’intégration régionale», a expliqué monsieur Andzambé.

Le financement octroyé à la BEAC par l’IDA devrait également profiter à la COSUMAF, afin de permettre cet organe de surveillance du marché financier d’Afrique centrale de réaliser notamment «une étude visant l’harmonisation des cadres légaux et réglementaires et l’interconnexion technique des deux bourses» qui existent dans la zone CEMAC.

La sous région dispose aujourd’hui de deux marchés boursiers, à savoir la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), basée à Libreville, au Gabon, et la Douala Stock Exchange (DSX), basée à Douala, au Cameroun. Philibert Andzambé a précisé que ce travail de la COSUMAF devrait enfin permettre «une coopération entre les deux bourses».


SUR LE MÊME SUJET
La Banque mondiale a débloqué 7 millions 436 000 euros (4 milliards 878 millions 024 230 FCFA) en faveur du Gabon, à l’issue d’une convention signée mardi à Libreville, par son Directeur des opérations, M. Gregor Binkert, et le président du Comité de suivi du DPL, Clément Sima Obame. A cette occasion, M. Binker a indiqué que la signature de la convention marque ‘’le décaissement effectif de la seconde tranche de l’opération DPL (Development Policy Loan)’’, appui budgétaire accordé depuis 2005 au Gabon pour financer un programme de réformes pour la gestion des ressources naturelles dans les ...
Lire l'article
Gabon : Le Produit intérieur brut de la BEAC se situerait à 7316,7 milliards de francs CFA en 2011
Le Produit intérieur brut (PIB) nominal dans les Etats membres de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), s’établirait à 7316,7 milliards de francs CFA en 2011 contre 3686, 1 milliards de F CFA en 2010 dans un document publié ce samedi dans le quotidien gabonais l’Union. Le taux de croissance prévisionnel en 2011 est de 4,4% contre 6,3% en 2010, selon la BEAC qui ajoute que la croissance restera élevée en 2011 et c’est le secteur hors-pétrole qui sera le principal contributeur au PIB. Le rapport de la BEAC fait ressortir également que le taux d’investissements s’élèverait à 34,4% ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
Les réformes de modernisation de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), annoncées par le gouverneur Lucas Abaga Nchama lors de sa prise de fonctions le 5 février laissent la Banque de France sceptique. L’institution française exhorte notamment à la suppression de trois postes de directeurs généraux qu’elle juge budgétivores. Alors que la vague de réformes initiées par le nouveau gouverneur équato-guinéen devait signer le renouveau de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), la Banque de France a estimé que ces mesures restaient insuffisantes. Selon certaine sources, la Banque de France souhaiterait notamment que ...
Lire l'article
Le gabonais Philibert Andzembé sera maintenu au poste de gouverneur de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), en dépit de son rappel par le Gabon après la découverte de malversations et d'importantes pertes, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. "Le comité des ministres des Finances (de la sous-région) a décidé mercredi lors d'une réunion à Douala (sud-Cameroun) de maintenir Philibert Andzembé au poste de gouverneur (de la BEAC) jusqu'au mois de novembre" et le sommet des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cémac) à Bangui, a affirmé à l'AFP un responsable du ministère camerounais des ...
Lire l'article
Après les dénonciations de détournements de fonds dont la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) fait l'objet, le gouverneur de cette institution, Philibert Andzembé, a confirmé la disparition de 15 milliards de FCFA dans les caisses du bureau parisien de la banque. Lors d'un entretien accordé au quotidien camerounais Cameroon Tribune, le patron de la BEAC dit avoir pris des mesures pour gérer cette nouvelle crise. Le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), Philibert Andzembé, vient de confirmer «un écart de trésorerie» de l’ordre de 15 milliards FCFA environ, découvert au 31 décembre 2007 entre les ...
Lire l'article
Une enquête menée par «Jeune Afrique» a mis à jour un ensemble de malversations financières au bureau parisien de la Banque des Etats d'Afrique Centrale (BEAC). Entre 2004 et 2008, 30 millions d’euros, soit 9 milliards de FCFA ont été détournés au niveau du Bureau extérieur de Paris de la BEAC, explique Philippe Perdrix, rédacteur en chef du journal « Jeune Afrique. » Selon Philippe Perdrix, « ces détournements ont été faits soit via des chèques frauduleux, soit des virements suspects, soit des retraits liquides. » Les fonds concernés étaient transférés du siège de la BEAC au BEP. Les audits ...
Lire l'article
La communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) a décidé ce vendredi à Libreville, au terme d'un sommet extraordinaire, de suspendre toute opération de placement de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC) auprès de la société générale des banques, selon un communiqué final publié à l'issue des travaux de ce sommet. Cette mesure conservatoire prise par les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la Cemac, visent à mettre la lumière sur la façon dont ces opérations de placement s'effectuent, précise le communiqué. De même, un audit général de la BEAC a été décidé, ainsi qu'un autre audit spécifique ...
Lire l'article
La communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cemac) a accordé une assistance financière de 8 milliards de Fcfa à la Centrafrique, au terme d'un sommet extraordinaire de cette organisation tenu ce vendredi à Libreville. Cette aide est à repartir entre les Etats membres de la Cemac, à raison d'un milliard de Fcfa par Etat et trois milliards de Fcfa de la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), la Centrafrique elle-même ne contribuant pas. Cette assistance financière doit notamment aider à la réalisation des opérations de désarmement, de démobilisation et de réinsertion en République centrafricaine. L'objectif est de consolider la paix ...
Lire l'article
Les engagements de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au profit de ses six Etats membres vont se chiffrer à 220 milliards de FCFA au cours de la période 2008-2012, a annoncé l’institution financière sous-régionale, dans un communiqué de presse publié le 14 novembre à Brazzaville. La BDEAC a décidé de mettre à la disposition des six pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) une enveloppe de 220 milliards de FCFA pour le financement de leurs projets d'ici à 2012. Selon le communiqué de l'institution, «l’objectif de la banque pour la période ...
Lire l'article
Financement de près de 5 milliards de FCFA de la Banque mondiale au Gabon
Gabon : Le Produit intérieur brut de la BEAC se situerait à 7316,7 milliards de francs CFA en 2011
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
BEAC : La Banque de France sceptique sur les réformes d’Abaga Nchama
Scandale à la BEAC: le gouverneur reste en place jusqu’en novembre
CEMAC : Le gouverneur de la BEAC confirme «un écart de trésorerie» de 15 milliards de FCFA
BEAC : quelque 9 milliards de FCFA détournés au Bureau de Paris
BEAC : La Cemac suspend tout placement de la BEAC auprès de la société générale des banques
La CEMAC octroie 8 milliards de Fcfa à la Centrafrique
CEMAC : La BDEAC injecte 220 milliards de FCFA pour la période 2008- 2012

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*