Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Crise financière internationale: la CEMAC convoque une rencontre sous régionale en février prochain

Auteur/Source: · Date: 30 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique

Une nouvelle rencontre sur la crise financière dans la sous région de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale se tiendra en février prochain tel que voulu par les Chefs d’Etats de la région, à l’issue du sommet extraordinaire qui s’est déroulé ce vendredi à Libreville. Pour le moment, le pays qui doit abriter ces assises n’a pas encore été désigné et tout porte à croire que des négociations doivent se poursuivre pour statuer sur le pays qui devra accueillir cette rencontre.

Toutefois, selon le Communiqué final du sommet de ce vendredi, elle va regrouper les représentants des secteurs touchés par la crise et ceux des ministères concernés des Etats membres de l’Institution, en vue de proposer des mesures appropriées sur la question.

Par ailleurs, les Chefs d’Etats ont décidé de la mise en œuvre « immédiat » des projets identifiés dans le rapport d’étape du programme économique régional, dont l’élaboration est attendue pour fin mars-début avril 2009.

De ce fait les participants ont identifiés des secteurs prioritaires destinés à assurer à l’économie des pays de la CEMAC « une diversification et une croissance plus soutenus, en vue de l’émergence de la communauté d’ici à l’horizon 2025 ».

« La prospérité de nos peuples constitue une préoccupation constante de nos actions. Cette prospérité est gravement menacée par la crise financière internationale qui secoue la planète toute entière », a déclaré à l’ouverture des travaux, le président en exercice de la Commission de la CEMAC, le Chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé.

Autres décisions prises au terme de la Conférence de Libreville, les chefs d’Etats ont demandé la mise en place de fonds de garantie de petites et moyennes entreprises et industries, de l’assouplissement de certaines normes prudentielles au niveau des banques afin de favoriser des financements à long terme.

En outre, ils ont plaidé pour la création d’un observateur de suivi de l’environnement des affaires dans l’espace CEMAC, en vue d’améliorer l’attractivité de la sous région et de renforcer la sécurité juridique et judiciaire des investissements.

Un comité de veille chargé du suivi de la mise en œuvre de ces mesures a été mis en place. Ce comité de veille est composé de la commission de la CEMAC, de la Banque centrale, de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC), de la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) et les Etats membres.

Ainsi, il a été demandé à la commission de la CEMAC de tout mettre en œuvre pour réaliser les chantiers retenus.

Le Secrétaire général de la Commission de la CEMAC a rappelé que le programme économique de la CEMAC en effet répond à leurs ambitions de renforcer le processus d’intégration en Afrique centrale à travers la réalisation des projets régionaux « concrets et visibles » pour les populations. 


SUR LE MÊME SUJET
Le président en exercice de la CEMAC, Denis Sassou Nguesso, a indiqué, jeudi au cours de la cérémonie inaugurale d’installation de la CEMAC qu’un ''jalon important dans le sens de la marche vers l’intégration régionale est posé''. Le président congolais a conscience des défis auxquels la CEMAC est confrontée. Parmi ces défis qu’il considère comme étant de taille, il y a celui de la mise en chantier du programme économique 2010-2015 adopté par les dirigeants. Ce programme porte, notamment, sur la réalisation de diverses actions de développement qui devront permettre, à terme, aux différents Etats de pouvoir connaître des avancées ...
Lire l'article
Le ministre chargé des relations avec le parlement et les institutions constitutionnelles Emile Doumba s’est prononcé, à l’occasion de la célébration de la deuxième journée de la communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), pour la création d’un véritable marché commun dans la sous région. Le ministre Emile Doumba, qui est également en charge de l’intégration régionale, , a estimé mardi dans une déclaration à la presse que ‘’la construction du marché commun dans la sous région d’Afrique centrale, passe aussi par une communication plus dynamique, mais également et surtout, par des formations adaptées, à même d’impulser une mutation des mentalités ...
Lire l'article
Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville, ce samedi, à destination de Bangui (République Centrafricaine), où il prend part à la 10ème session de la Conférence des Chefs d’Etat de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), a-t-on appris de sources officielles. Cette autre sortie du chef de l’Etat gabonais intervient alors qu’il y a quelques jours, il avait été reçu à Ouagadougou (Burkina-Faso) et Yamoussoukro (Côte-d'Ivoire), par ses homologues, Blaise Compaoré et Laurent Gbagbo, dans le cadre du raffermissement des relations bilatérales avec ces deux pays frères. A Bangui, le président Ali ...
Lire l'article
Les chefs d'Etat des pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC), réunis vendredi à Libreville, à la faveur d'un sommet extraordinaire, ont statué sur la situation des économies de leurs pays face à la crise financière internationale qui secoue le monde. A cette occasion, le chef de l'Etat centrafricain, président en exercice de l'institution, François Bozizé, a fait observer que la crise financière qui a entraîné la récession au niveau mondial a des répercussions sur les économies africaines. '' Nos prévisions budgétaires et de croissance ne cessent d'être revues à la baisse, les prix de nos matières premières ...
Lire l'article
Les Chefs d’Etat et les représentants des six pays membres de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) tiennent ce vendredi à Libreville un sommet extraordinaire pour évoquer notamment la crise financière internationale et les moyens pour y faire. La capitale gabonaise devra servir de rampe de lancement pour une réponse concertée de la sous-région d’Afrique Centrale à la crise financière, née aux Etats-Unis. Un phénomène qui n’épargne aucun continent et dont les effets pervers se font déjà ressentir à travers à travers le monde, dans les secteurs industriel, agricole ou encore commercial. Dans une analyse globale des pays membres de ...
Lire l'article
Sur mandat de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC), l’Office monétique de l’Afrique centrale (OMAC) a mis au point le 9 janvier dernier à Yaoundé le premier exemplaire de la carte de crédit sous-régionale qui doit à terme être utilisable dans n’importe quelle banque répertoriée des six pays de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC). Lancé il y a trois ans, l’aboutissement de ce projet devrait participer au développement socio économique de la sous-région grâce au renforcement de l’intégration sous-régionale. L’Office monétique de l’Afrique centrale (OMAC) a inauguré le 9 janvier dernier à Yaoundé, au ...
Lire l'article
La crise financière qui secoue actuellement le monde laisse difficilement insensibles tous ceux dont la mission est de veiller sur les effets prévisibles de l’onde de choc de la situation , Willy Ontsia, le directeur général de la Bourse des Valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) livre son analyse. Les ministres des Finances et les gouverneurs des Banques centrales d'Afrique se sont réunis le 12 novembre 2008 à Tunis, à l'initiative de la Banque africaine de développement (BAD) et de la Commission de l'Union africaine (UA). Ils ont examiné et évalué les effets de la crise financière internationale ...
Lire l'article
Quatre-vingts (80) ans après le crash boursier de New York aux Etats-Unis, le monde financier tente le tout pour le tout afin d'éviter le pire. Wall Street vaccille, Londres est dans la tourmente, Paris se cherche, Tokyo se trouve dans l'expectative...Aussi riche que la planète terre parait en ce troisième millénaire, elle montre dangereusement des signes d'une douloureuse récession comme en octobre 1929. C'est au forceps que le président George Bush a réussi à faire adopter son fameux plan d'octroi de sept cents (700) milliards de dollars US aux banques et sociétés d'assurances en faillite ou en passe de l'être. Sous ...
Lire l'article
Le directeur général de la Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC), Willy Ontsia, a livré son analyse sur la crise financière internationale qualifiée par certains observateurs de «septembre noir» et qui a plongé toutes les places financières du monde entier le 17 septembre dernier. Selon lui, les économies des pays d’Afrique centrale qui dépendent en grande partie des exportations pourraient sérieusement pâtir des retombées de cette crise financière généralisée.Les voyants sont passés au rouge dans la quasi-totalité des places boursière de la planète le 17 septembre dernier, victimes de la crise financière internationale due notamment à la crise des ...
Lire l'article
Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des Etats d'Afrique centrale, Antoine Ntsimi, était à Libreville le 8 mai dernier pour présenter au président gabonais les axes de relance du processus d'intégration sous régionale en zone CEMAC, notamment à travers les mesures de libre circulation des biens, des personnes et des capitaux entre les pays membres. Le fonctionnement de l'institution et les moyens matériels et financiers à investir pour faciliter l'intégration sous régionale étaient au cœur de la rencontre le 8 mai dernier à Libreville entre le président de la Commission de ...
Lire l'article
CEMAC: La marche vers l’intégration sous régionale matérilisée
CEMAC/ intégration régionale : créer un véritable marché commun
Intégration sous-régionale: Ali Bongo Ondimba à Bangui pour la Conférence des chefs d’Etat de la CEMAC
Les pays de la CEMAC statuent sur la situation de leurs économies face à la crise internationale
Gabon: La CEMAC en ordre de bataille face à la crise financière internationale
CEMAC : Les premiers pas de la carte de crédit sous régionale
Gabon: Crise financière internationale: « Il est temps pour l’Afrique de compter sur ses propres forces, ses valeurs et sa capacité d’innovation », soutient WIlly
Crise financière internationale: l’Afrique doit réfléchir
CEMAC : L’économie régionale sera touchée par la crise financière mondiale
Gabon : Antoine Ntsimi fixe le cap de l’intégration sous régionale en zone CEMAC


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Jan 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*