Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: les journalistes interpellés travaillaient sur l’écotourisme (Capa)

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2009
Catégorie(s): Médias,Monde

Les deux journalistes de l’agence Capa interpellés mardi à Libreville effectuaient un reportage consacré aux parcs nationaux et à l’écotourisme au Gabon, a indiqué mardi soir la direction de l’agence dans un communiqué à l’AFP.

La direction de Capa précise que les deux journalistes tournaient un reportage pour l’émission l’Effet Papillon. Ils travaillaient avec l’autorisation écrite de la Direction Nationale des Parcs Nationaux, qui était parfaitement informée de la nature de ce voyage.

Pierre Morel et Olivier Ponthus s’étaient présentés au Ministère de la Communication dès leur arrivée dans la capitale gabonaise, le 5 février, et ils ont toujours pris soin d’expliquer aux autorités compétentes la nature de leur reportage, selon Capa.

Convoqués mardi en fin d’après-midi à la police de l’air et des frontières (PAF), ils sont ressortis vers 23 heures. La caméra et les cassettes de tournage leur ont été confisquées et devaient leur être rendues mercredi matin, toujours selon Capa.

La première chaîne de la Radio-télévision gabonaise, la RTG1, a rapporté de son côté que le journaliste français Pierre Morel et le caméraman suisse Olivier Ponthus (bien Ponthus) avaient été interpellés mardi à Libreville pour y avoir mené “des activités journalistiques” alors qu’ils étaient entrés au Gabon comme touristes.

“Interrogés sur la fausseté de leur identité ou de leur qualité, ils ont dit séjourner dans le cadre d’une enquête sur l’affaire Kouchner”, du nom du chef de la diplomatie française Bernard Kouchner, a indiqué la télévision publique.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le journaliste français Pierre Johan Morel et le caméraman suisse Olivier Pronthus, travaillant pour l’agence audiovisuelle française Capa, ont été interpellés le 10 février dernier à Libreville par la Police de l’air et des frontières (PAF) alors qu’ils tentaient de quitter le territoire gabonais où ils sont arrivés le 5 février dernier. La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout a accusé ces deux journalistes d’avoir contourné la procédure en entrant au Gabon avec le statut de touriste suite au refus de leur première demande de visa pour enquêter sur l’«affaire Kouchner». La ministre gabonaise de la Communication, Laure ...
Lire l'article
Deux journalistes de l'agence audiovisuelle Capa ont été interpellés mardi à Libreville, au Gabon, puis libérés aujourd'hui. Pierre Morel et Olivier Pronthus, qui réalisaient un reportage pour l'émission de Canal+ "L'effet papillon", étaient accusés d'avoir tourné des reportages alors qu'ils ne disposaient que de simples visas de tourisme. Mais sur quoi enquêtaient-ils ? La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a indiqué à l'AFP que, lorsqu'ils avaient demandé leurs visas, les journalistes avaient indiqué travailler "dans le cadre d'une enquête sur l'affaire (Bernard) Kouchner". La ministre assure leur avoir refusé le visa, "parce que nous estimons que c'est une ...
Lire l'article
Les deux journalistes de l'agence Capa, un Français et un Suisse, interpellés quelques heures mardi à Libreville, devraient rentrer sur Paris mercredi soir après avoir récupéré leur matériel, a indiqué Hervé Chabalier, Pdg de Capa. "Ils vont rentrer ce soir en France, comme prévu. Ils attendent qu'on leur rende, comme les autorités l'ont promis, les caméras et les rushes", a déclaré M. Chabalier. Les deux journalistes, le Français Pierre Morel et le Suisse Olivier Ponthus, avaient été interpellés mardi par la Police de l'air et des frontières car ils n'avaient pas de visa de journalistes. Ils avaient été libérés dans la soirée. MM. ...
Lire l'article
La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a accusé de "contournement de procédure" deux journalistes de l'agence audiovisuelle Capa, interpellés mardi à Libreville pour être entrés comme "touristes" au Gabon et y avoir fait des reportages. Les journalistes, identifiés par la télévision publique comme Pierre Johan Morel et Olivier Pronthus, ont été interpellés par la Police de l'air et des frontières en tentant de quitter le Gabon où "ils sont arrivés le 5 février comme touristes. (...) Il faudrait qu'ils répondent de ce contournement de procédure", a déclaré à l'AFP Mme Gondjout. Ils avaient dans un premier temps demandé un ...
Lire l'article
Les deux journalistes de l'agence audiovisuelle Capa, un Français et un Suisse, interpellés quelques heures mardi à Libreville, devraient rentrer sur Paris mercredi soir, a indiqué le PDG de Capa, Hervé Chabalier, confirmant qu'ils n'avaient pas de visa de journalistes, rapporte l’AFP. "Ils vont rentrer ce soir en France, comme prévu. Ils attendent qu'on leur rende, comme les autorités l'ont promis, les caméras et les rushes", a déclaré M. Chabalier. Les deux journalistes, le Français Pierre Morel et le Suisse Olivier Ponthus, avaient été interpellés mardi à Libreville par la Police de l'air et des frontières car ils n'avaient pas de visa ...
Lire l'article
Pierre Johan Morel et Olivier Pronthus, deux journalistes de l'agence audiovisuelle française Capa ont été interpellés mardi à Libreville, au Gabon. Ils sont accusés d'être entrés dans le pays avec un visa de tourisme, et d'y avoir tourné des reportages, liés à "l'affaire Kouchner". Ils sont accusés de "contournement de procédure" : deux journalistes de l'agence audiovisuelle française Capa ont été arrêtés mardi à Libreville, alors qu'ils s'apprêtaient à regagner la France. Arrivés le 5 février au Gabon, selon les autorités locales, Pierre Johan Morel et Olivier Pronthus sont accusés d'y être entrés "comme touristes", alors qu'ils ont travaillé sur place, ...
Lire l'article
Deux journalistes de l’agence de presse française Cappa, Pierre Morel et Olivier Ponthus, se faisant passer pour des touristes, ont été rattrapés ce mardi à Libreville par la police gabonaise de l’air et des frontières (PAF), apprend-on du président pour la zone Afrique centrale de l’Union internationale de la presse francophone (UIPF), Jean-Pascal Ndong, interrogé par Gabonews. « Les journalistes ont été arrêtés par la police au motif que ce pourquoi ils séjournaient au Gabon n’était pas conforme aux activités qu’ils étaient entrain de mener sur le terrain » a déclaré Jean Pascal Ndong. « Après la rencontre que j’ai ...
Lire l'article
Deux journalistes français et suisse, de l'agence audiovisuelle Capa, ont été interpellés mardi à Libreville pour s'être présentés comme touristes pour mener "des activités journalistiques" au Gabon, a rapporté la télévision publique gabonaise. "Il s'agit de Pierre Johan Morel, de nationalité française, journaliste, et de Olivier Pronthus, de nationalité suisse, caméraman", a précisé la première chaîne de la télévision publique gabonaise, la RTG1. Jointe par l'AFP, une source officielle gabonaise a confirmé l'interpellation de deux journalistes de l'agence française Capa, se bornant à indiquer que les informations de la RTG1 "seraient vraies". Les deux journalistes "ont été interpellés aujourd'hui (mardi) par la Police ...
Lire l'article
France – Afrique: Kouchner complaisant avec le Gabon ?
Le site Marianne2.fr publie en avant-première des extraits du livre du journaliste Pierre Péan consacré à Bernard Kouchner. Le journaliste y accuse le ministre des Affaires étrangères d'avoir, avant son entrée en fonctions, effectué au nom d'une société dirigée par un de ses proches, IMEDA, plusieurs prestations de conseil et de communication, pour des montants parfois supérieurs à 1 million d'euros, auprès de pays africains, dont le Gabon d'Omar Bongo. Interrogé par Jean-Pierre Elkabbach sur cette affaire au micro d'Europe 1, Bernard Kouchner a répondu qu'il s'agissait d'une "vraie calomnie" et insisté sur le fait que ses sociétés de conseil (BK ...
Lire l'article
Trois responsables d'ONG gabonaises, ainsi qu'un Gabonais associé à la plainte devant la justice française relative notamment au patrimoine en France du président gabonais Omar Bongo Ondimba, ont été interpellés mercredi à Libreville, a-t-on appris de sources concordantes. Les personnes interpellées sont notamment Marc Ona Essangui, Georges Mpaga et Alain Moupopa, trois figures de la société civile au Gabon, d'après un proche de M. Ona Essangui et deux ONG françaises, Transparence International France (TI) et Sherpa, qui ont déposé le 2 décembre à Paris une plainte contre M. Bongo et les présidents congolais Denis Sassou Nguesso et équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema. Gregory ...
Lire l'article
Gabon : Deux journalistes européens dans les mailles de Gondjout
Gabon / interpellations : enquête sur les pygmées ou Kouchner: Nervosité excessive des autorités gabonaises ?
Gabon: les deux journalistes de Capa devraient rentrer à Paris ce soir
Gabon: les 2 journalistes de Capa accusés
Gabon : Les deux journalistes devraient rentrer sur Paris mercredi soir
Deux journalistes de Capa arrêtés au Gabon
Gabon: Pierre Morel et Olivier Ponthus de l’agence de presse française CAPA rattrapés par la PAF gabonaise
Gabon: 2 journalistes européens interpellés pour être entrés comme touristes
France – Afrique: Kouchner complaisant avec le Gabon ?
Gabon: des responsables de la société civile interpellés à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Fév 2009
Catégorie(s): Médias,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*