Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La Banque mondiale suit ses projets pour la biodiversité

Auteur/Source: · Date: 13 Fév 2009
Catégorie(s): Environnement

La ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike, a reçu le 11 février à Libreville le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, pour faire le point sur la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles et à la préservation de la biodiversité, financé par l’institution bancaire à hauteur de plus de 2,6 milliards de francs CFA.
Le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Frémont, assure le suivi des projets mis en œuvre par son institution au Gabon, notamment dans le secteur de l’environnement, pour lequel il a été reçu le 11 février dernier par la ministre du Tourisme et des Parcs nationaux, Yolande Bike.

Cette séance de travail a permis à Olivier Frémont de s’enquérir de la mise en œuvre du projet d’appui à la gestion des ressources naturelles des parcs nationaux et de renforcement des capacités de préservation de la biodiversité.

La mise en œuvre de ce projet repose sur «un don de 5 millions de dollars, soit à peu près 2,6 milliards de francs CFA, pour aider l’ensemble des parcs nationaux du Gabon à mettre en place un cadre institutionnel, réglementaire et législatif opérationnel de gestion des parcs», a expliqué monsieur Frémont.

«Je suis venu discuter des aptitudes de ce projet avec la ministre. Nous nous sommes entretenus sur d’autres projets éventuels sur lesquels la Banque mondiale et le gouvernement gabonais pourraient coopérer», a rapporté Olivier Frémont au terme de l’entretien.

Le soutien de la Banque mondiale dans ce secteur vise l’appui à la diversification de l’économie nationale à travers le renforcement de l’efficacité et de la transparence de la gestion des ressources naturelles et des finances publiques allouées à ce secteur.

Le projet doit également permettre d’instaurer un environnement favorable au développement du secteur privé dans ce secteur, afin de faire levier sur la lutte contre la pauvreté en milieu rural et de favoriser la diversification de l’économie nationale.

La Banque mondiale est un des principaux partenaires du Gabon dans ses efforts pour la préservation et la valorisation de la biodiversité dans les 13 parcs nationaux mis en place, qui représentent 11% du territoire national.

Le domaine forestier du Gabon couvre plus des trois quarts du territoire national et s’étend sur plus de 22 millions d’hectares. Ses écosystèmes abritent plus de 400 espèces de bois, ainsi que 150 espèces de mammifères et 650 espèces d’oiseaux.

La richesse du patrimoine naturel gabonais lui offre d’excellentes marges de développement du secteur touristique, qui doit permettre de réduire la dépendance de l’économie nationale aux revenus pétroliers.


SUR LE MÊME SUJET
Une délégation du bureau régional de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale, basé à Yaoundé au Cameroun, a séjourné samedi dernier à Port-Gentil, la capitale économique (ouest), pour visiter les infrastructures réalisées dans le cadre du projet de développement des infrastructures locales (PDIL), financé de concert par la Banque mondiale et l’Etat gabonais. Conduite par le directeur des opérations de la Banque mondiale pour l’Afrique centrale, M. Grégor Binkert, la délégation comprenait Mme Zouera Youssoufou, représentant résident de la Banque mondiale pour le Gabon et non-résident pour la Guinée-Equatoriale, M. Idriss Deffry, consultant à la Banque mondiale. Des membres de la ...
Lire l'article
Gregor Binkert, nouveau directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine et la Guinée Equatoriale, est attendu à Libreville où il séjournera du 20 au 26 juillet pour une prise de contacts avec partenaires locaux au développement. Cette visite va également permettre de poser les bases de l’orientation du nouveau cadre de partenariat entre le Gabon et l’institution. Le nouveau directeur des opérations à la Banque mondiale pour le Gabon, le Cameroun, la République Centrafricaine et la Guinée Equatoriale, Gregor Binkert, séjournera à Libreville du 20 au 26 juillet prochain. Il s’agit d’une ...
Lire l'article
Une mission de la Banque mondiale séjourne à Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, pour faire l’évaluation des projets de développement des infrastructures locales (PDIL) financés dans la ville par le biais de la Commission nationale des travaux d’intérêt public pour la promotion de l’entreprenariat et l’emploi (CNTIPPE). Les premiers projets dont l’exécution a démarré en 2007 dans le 3ème arrondissement de Franceville concernent la construction des abribus, la réhabilitation des blocs sanitaires et des salles de classe, l’aménagement des points d’eau, la construction d’une case communautaire, d’une case pour moudre ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
Le représentant de la Banque mondiale au Gabon, Olivier Fremond, et le conseiller économique du ministre de l’Economie, Jean Philippe Ndong Biyogho, ont ouvert le 3 février à Libreville les travaux de revue à mi-parcours des opérations financées par la banque dans le pays. Ce travail doit permettre d’identifier les actions concrètes à mener pour améliorer la performance des projets financés par les Banque Mondiale au Gabon. Une séance de travail visant à identifier les actions concrètes à mener pour améliorer la performance des projets financés par les Banque Mondiale au Gabon s’est ouverte le 3 février ...
Lire l'article
La représentation de la Banque Mondiale (BM) au Gabon initie depuis ce mercredi et ce jusqu’au 5 février prochain à Libreville, conjointement avec les représentants ministériels, les coordonnateurs de projets, les organisations de la société civile et le secteur privé, une réunion de travail portant sur la revue du portefeuille de l’Institution au Gabon. Pendants trois jours à compter de ce mercredi, des réunions de concertations se tiendront dans les locaux du Sénat et se focaliseront sur l’examen de l’Etat et des perspectives des projets en cours de réalisation, les dons et les opérations en préparation. « La discussion portera ...
Lire l'article
Le ministre gabonais du Commerce en charge du NEPAD, Patrice Tonda, a récemment reçu à Libreville les conducteurs du projet de bitumage de la route multinationale entre le Cameroun et le Congo pour faire le point sur l’avancement des travaux. Ce projet qui entre dans le cadre du NEPAD doit permettre de renforcer l’intégration sous-régionale pour améliorer les échanges de biens et de personnes et promouvoir le développement économique et social en Afrique centrale. Au terme d'une mission de terrain pour l’évaluation du projet du bitumage de la route multinationale qui doit relier Ouesso, au Congo, à Sangmelima, au Cameroun, les ...
Lire l'article
Dans le cadre du processus de diversification de l’économie gabonaise et des enjeux de la protection de l’environnement au Gabon, la Banque mondiale soutient depuis plusieurs années le renforcement des capacités de préservation des écosystèmes protégés du pays. En 2008, 72 éco-gardes ont reçu leurs attestations de fin de formation, constituant la deuxième vague de personnels formés pour renforcer la capacité de surveillance des parcs nationaux du Gabon. La Banque mondiale soutient les efforts du gouvernement gabonais en vue de renforcer la conservation et la gestion de la biodiversité dans les 13 parcs nationaux qui représentent 11% du territoire national. L’institution ...
Lire l'article
Le ministre de l'Economie forestière en charge des Pêches, Emile Doumba, a eu une importante réunion technique le 30 septembre à Libreville avec la directrice des opérations gabonaises à la Banque mondiale, Mary Barton-Dock, pour évaluer les performances des programmes financés par l'institution dans ce secteur. A cette occasion, la Banque mondiale a annoncé un soutien financier pour un programme de commercialisation des produits halieutiques gabonais sur le marché international. Dans le cadre du suivi des programmes de développement cofinancés par la Banque mondiale et l'élaboration des nouveaux axes de partenariat entre l'institution bancaire et le gouvernement gabonais, le ministre de ...
Lire l'article
Les responsables de la Banque Mondiale se félicitent de la coopération active développée au fil des années avec le Gabon en vue de renforcer ce partenariat à visage humain, à en croire le Représentant résident de cette Institution de Bretton Woods, Olivier Fremon vantant, mercredi à Libreville, devant les médias nationaux et étrangers, le niveau d’engagement de cet Organisme en terre gabonaise, à savoir 22 milliards 500 millions de francs CFA décaissés depuis près de trois ans jusqu’à ce jour pour contribuer, aux côtés du gouvernement, à lutter contre la précarité et la misère galopantes à l’échelle de l’arrière-pays. Dressant, ...
Lire l'article
La Banque mondiale visite ses projets à Port-Gentil
Gabon : Nouvelle coopération à l’horizon avec la Banque mondiale
La Banque mondiale en mission d’évaluation des projets à Franceville
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
Gabon : La Banque mondiale améliore la performance de ses projets à Libreville
Vers la revue du portefeuille de la Banque Mondiale au Gabon
Gabon : Tonda suit les projets du NEPAD
Gabon : Le soutien de la Banque mondiale aux parcs nationaux
Gabon : Doumba s’assure les bonnes grâces de la Banque mondiale
Gabon: Banque Mondiale ‘ Gabon : En près de 3 ans, l’Institution de Bretton Woods a investi 22 milliards 500 millions de Francs CFA en

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Fév 2009
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*