Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le ”racket” continue sur la route du Cap Estérias (transporteurs)

Auteur/Source: · Date: 13 Fév 2009
Catégorie(s): Société

Le ”racket” continue sur la route reliant Libreville au Cap Estérias, malgré l’appel du nouveau commandant de la gendarmerie invitant les contrôleurs routiers à bannir cette pratique qui salit le nom des forces de l’ordre du pays, a appris jeudi le correspondant local de l’AGP, auprès des transporteurs.

” Les contrôleurs routiers continuent à nous demander de l’argent à chaque passage. Cette pratique ne cessera jamais et on commence à s’y habituer dans notre pays”, a confié un chauffeur de taxi-brousse sous couvert de l’anonymat.

Il ajoute que tous ses camarades avec ou sans papiers sont obligés au passage de ”saluer le képi” afin de pouvoir travailler tranquillement pendant quelques heures.

” Devant l’ampleur de ce phénomène, il est plus sage de se résigner. Nous ne pouvons rien changer. Les chefs vont prendre de bonnes décisions dans leurs bureaux, mais malheureusement, ce sont d’autres personnes qui doivent les appliquer sur le terrain”, a déclaré un chauffeur de taxi-brousse.

Le phénomène du ”racket” a pris une telle ampleur dans la zone du Cap Estérias au point où certains chauffeurs conduisent sans papiers et d’autres surchargent leurs véhicules, sans avoir peur d’enfreindre à la loi, estiment plusieurs habitants de cette contrée.
 


SUR LE MÊME SUJET
Au Gabon, le président Ali Bongo Ondimba a fustigé mercredi et jeudi le racket orchestré par les policiers et gendarmes contre les chauffeurs de taxi. Est-il possible d’éradiquer le phénomène enraciné dans les rangs des forces de l’ordre depuis des années ? Les taxis gabonais victimes de racket Ali Bongo Ondimba a mis le doigt là où ça fait très mal : « Plus question de donner de l’argent dans la main des policiers ou des gendarmes ».
Lire l'article
Les services de la recette municipale de la mairie de Libreville sont sur le terrain depuis quelques jours pour faire la chasse aux transporteurs urbains qui ne se sont pas encore procurés leur vignette de portière, gage d’une liberté de circulation sur le territoire municipal. Cette opération intervient trois semaines après le lancement officiel de la mise en vente des numéros de portière (vignettes) pour taxi. Ainsi, les contrevenants doivent s’acquitter d’une amende de 50.000 francs CFA. Une somme à laquelle va s’ajouter respectivement 80.000 francs CFA et 150.000 francs CFA pour les taxis et les TM, pour acquérir la vignette. Il ressort ...
Lire l'article
Les populations du Cap Santa Clara, dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, ont érigé des barricades mardi sur la route menant dans cette localité pour attirer l’attention des autorités sur le piteux état de ce tronçon routier. L’état de dégradation de la route est à l’origine de la hausse des tarifs dans les transports en commun qui sont passés de 500 à 1000 FCFA. Aucun taxi-brousse n’a d’ailleurs pu rallier mardi la localité et les voyageurs se rendant dans cette bourgade ont du rebrousser chemin. Depuis le début de la saison des pluies, la plupart ...
Lire l'article
L’axe routier Bolokobouet-Cap Estérias (6 km) est coupé à la circulation en raison de la formation sur la chaussée d’un lac artificiel provoqué par l’érosion, a constaté l’AGP. ’’Depuis plus de quatre semaines aucun véhicule ne passe sur le tronçon router qui s’est considérablement dégradé’’, ont indiqué des villageois. ’’Depuis samedi, la route est totalement coupée. Quand il pleut, nous préférons garder nos enfants à la maison, de peur qu’ils ne se noient dans les lacs qui se sont formés le long de la route qui mène à leur école’’, a confié Jean Baptiste Paboungomo, un notable de ...
Lire l'article
Le tronçon routier reliant le Cap Estérias à la capitale gabonaise, avec un nombre important de crevasses, s’est fortement dégradé au grand dam des voyageurs et des conducteurs qui desservent cette zone, a constaté sur place un reporter de l’AGP. ‘’Les nids de poule sont nombreux sur la route et chaque 2 jours nous devons faire un tour chez le mécanicien pour des réparations ou pour changer des pièces du véhicule’’, s’est plaint Aimé Mackosso, chauffeur de taxi-brousse. Le tronçon routier reliant le Cap Estérias à Libreville a été reprofilé il y a quelques mois par le gouvernement, mais les chauffeurs des ...
Lire l'article
Franceville, 29 août (GABONEWS) – Plusieurs transporteurs de l’axe Franceville - Moanda proposent depuis ce samedi matin de donner à leurs clients un tee-shirt, une casquette et un auto-collant à l’effigie du candidat Ali Bongo Ondimba à toutes personnes souhaitant la location d’un taxi sur l’itinéraire précité, a constaté GABONEWS. Déjà en campagne, eux-mêmes, l’ensemble des véhicules à usage clandos, ont été habillés par leurs propriétaires aux couleurs du candidat Ali Bongo Ondimba. « Si nous le faisons, c’est parce que nous voulons offrir à chaque personne la possibilité d’avoir au moins un tee-shirt », a précisé un ...
Lire l'article
Deux blessés graves ont été enregistrés au cours d’un accident de la circulation survenu dans la soirée de mardi en face de l’hôpital Pédiatrique d’Owendo, dans la commune d’Owendo (sud de Libreville), où une voiture à usage de taxi a été percutée par un véhicule 4x4. L’excès de vitesse du véhicule tout terrain et le manque de vigilance du chauffeur de taxi seraient les causes principales de cet accident. Aucun cas de décès n’a été signalé, tandis que les deux blessés graves ont été aussitôt conduits dans une clinique, selon certains témoins. En mars dernier, un accident de la circulation à l’échangeur ...
Lire l'article
Le Maire de la Commune, Dr Séraphin Akure-Davain a rencontré mercredi à Lambaréné capitale provinciale du Moyen-Ogooué les transporteurs (taxis, transport marchandises) et les propriétaires des garages en présence du premier Maire adjoint, chargé des Finances, M Jean Justin Maury Ngowemandji, du Maire du 2ème Arrondissement de la Commune, M Pascal Lehinda et du Maire adjoint du premier Arrondissement, Mme Corinne Ilama. Pour le Maire, Akure-Davain, cette rencontre avait pour but de rappeler aux exploitants de taxis et transporteurs de marchandises les nouvelles dispositions prises par le Conseil Municipal sur la mise en circulation de ces véhicules. Il a ainsi informé les ...
Lire l'article
La société de téléphonie mobile, Zain – Gabon ( ex- Celtel), a signé depuis le 29 juillet dernier un partenariat qualifié de « gagnant – gagnant », avec les transporteurs urbains en circulation dans les communes de Libreville et d’Owendo. Selon, Assane, chauffeur de taxi, le partenariat est conditionné par l’acceptation du nouveau chapeau – taxi, décoré aux couleurs de Zain –Gabon, en vue d’intensifier la publicité des produits de ladite société auprès du public. En retour, poursuit la même source, Zain – Gabon, verse aux taximen une somme de 5000 francs CFA par mois et supporte les 1/3 du coût ...
Lire l'article
Les agents de la gendarmerie nationale ont mis la main le 4 juillet dernier sur les passeurs et les transporteurs des immigrants clandestins, dont 18 ont été retrouvés morts noyés sur les plages de Libreville dans la nuit sur 30 juin au 1er juillet dernier. Le témoignage des responsables de cette opération malheureuse révèle un nombre total de plus de 100 immigrants clandestins, alors que 5 nouveaux corps sans vie ont encore échoué le 3 juillet dernier sur les plages de la capitale gabonaise. Les instigateurs d’une opération visant à faire entrer irrégulièrement sur le territoire gabonais plus de 100 ...
Lire l'article
Ali Bongo fustige le racket des forces de l’ordre contre les taxis gabonais
La mairie en guerre contre les transporteurs urbains non immatriculés
Les populations en colère érigent des barricades sur la route du Cap Santa Clara
L’érosion coupe une route dans le département du Cap Estérias
Gabon: Forte dégradation de la route du Cap Estérias
Gabon: Présidentielle 2009: Les transporteurs de l’axe Franceville – Moanda proposen une nouvelle approche commerciale pour vendre Ali 9
Gabon: Fait divers : Des blessés graves au cours d’un accident de la route dans la commune d’Owendo
Gabon: Le Maire de la Commune rencontre les transporteurs et les propriétaires des garages mercredi à Lambaréné
Gabon: Partenariat « gagnant – gagnant » entre Zain et les transporteurs urbains de Libreville
Gabon : Les transporteurs des noyés de Libreville arrêtés


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Fév 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*