Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La SEEG fait la lumière sur ses zones sombres

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Société

Suite aux importantes perturbations du système du réseau électrique à Libreville les 14 et 15 décembre derniers, le président directeur général de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG), François Ombanda, a tenu une conférence de presse le 17 février pour lever le voile sur les problèmes qui entravent l’état du réseau. Selon le PDG de la SEEG les ressources de la société ne permettent pas de dégager la totalité des investissements annuels nécessaires à l’arrimage des capacités de production et d’adduction électrique à la croissance des besoins, décidé lors de la renégociation en 2007 du contrat qui lie la société à l’Etat gabonais présentant. Qui est responsable des coupures électriques qui paralysent régulièrement l’activité socio-économique de la capitale gabonaise ? Suite aux dernières perturbations qui ont fait passer aux Librevillois une Saint-Valentin à la chandelle, le président directeur général de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG), François Ombanda, a animé une conférence de presse le 17 février à Libreville pour faire le point sur la situation.

L’interruption simultanée le 14 février de fourniture d’électricité dans de nombreux quartiers de la capitale gabonaise aurait été entraînée par «un incident suivi d’un début d’incendie sur l’un des trois transformateurs du poste source de Bellevue, situé au quartier Kinguélé, (…) à 23h55».

«L’incendie a pu être maîtrisé vers 3h du matin», mais «les émanations de l’incendie ayant affecté les deux autres transformateurs, il a été impossible de les remettre immédiatement sous tension», a expliqué François Ombanda.

Pour pallier cette situation, la SEEG a expliqué que «des manœuvres avaient été effectuées sur le réseau pour réalimenter le maximum de secteurs à partir des postes sources d’Owendo et d’Ambowe».

Le PDG de la SEEG a expliqué que la société avait entrepris depuis plusieurs années le renforcement de ses capacités de production et de distribution d’électricité pour répondre à la demande croissante de la capitale gabonaise.

Cette démarche a amené en 2004 la société à négocier «avec un opérateur pétrolier, Perenco, avec lequel nous avons signé un contrat d’achat et de vente de gaz qui est entré en vigueur en 2008, après les investissements que nous avons réalisés, qui ont coûté près de 30 milliards pour les deux compteurs qui ont été mis en place d’une capacité de 30 mégawatts et toute la transformation qu’il a fallu assurer pour les autres équipements pour le fonctionnement gaz», a expliqué le PDG de la SEEG.

«Nous avons aujourd’hui une capacité de gaz qui peut aller jusqu’à 40% de nos besoins, et qui vient compléter la production d’origine hydraulique», a précisé monsieur Ombanda.

Concernant le contrat qui lie la société à l’Etat gabonais, François Ombanda a expliqué que «l’Etat gabonais (…) a conclu avec nous en 2007 que pour continuer à remplir cette mission il fallait que nous modifions certains éléments du contrat».

«Cette modification n’a pas pu se faire dans son intégralité, notamment pour augmenter nos ressources, sachant que les besoins d’investissements que nous avons identifiés pour les 3 à 4 prochaines années s’élèvent à environ 45 à 50 milliards de francs CFA chaque année et nous ne pouvons dégager de notre exploitation aujourd’hui que 30 à 35 milliards de francs CFA par an», a précisé le PDG de la SEEG.

Compte tenu de ses obligations d’accompagner la SEEG dans le renforcement de ses capacités, l’Etat gabonais avait débloqué en décembre dernier 13 milliards de francs CFA, qui seront notamment employés à la réhabilitation et au renforcement du poste de Bellevue endommagé le week-end dernier. 


SUR LE MÊME SUJET
A la faveur d’un point presse tenu ce 23 novembre 2011 à Libreville, la Direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a réagi par rapport à l’incident ayant provoqué la coupure d’électricité survenue le 10 novembre dernier au stade de l’Amitié. Suite aux critiques et à la maltraitance médiatique dont elle a été l’objet à la suite de la panne d’électricité qui a retardé le début de la rencontre amicale internationale Gabon-Brésil, le 10 novembre dernier, la Direction générale de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) a tenu à faire de la lumière ...
Lire l'article
L’Union européenne n’a rien eu à redire sur le rachat de la moitié des 51% des parts de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), détenus par Veolia Environnement SA. La Commission européenne a validé ce 25 janvier le contrôle conjoint de la SEEG par les deux groupes. La Commission européenne a autorisé ce 25 janvier la prise de contrôle commune de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) par Veolia Eau et Electricité de France (EDF), via l'acquisition en commun de la société Veolia Water India Africa, actuellement exclusivement contrôlée par Veolia Eau. ...
Lire l'article
Le Président Directeur Général de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon(SEEG), François Ombanda, a dévoilé le 13 juillet dernier, au cours d’une conférence de presse tenue au siège de la Société à Libreville, le plan stratégique d’investissements, pour la période 2010/2017, dans le secteur de l’électricité et de l’eau, avec en prime, une réelle ambition de satisfaire, au mieux, sa clientèle, a constaté GABONEWS. Présentant le nouveau plan stratégique d’investissements (PSI) de la société d’Energie et d’Eau du Gabon qui prévoit d’importantes réalisations sur les sept (7) prochaines années, avec un coût global chiffré à 337 milliards de francs ...
Lire l'article
Une délégation de la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) a été reçue le 20 novembre dernier à Port-Gentil par le maire, André Jules Ndjambé, qui leur a exposé ses doléances quant à l'amélioration des services de la société dans la capitale économique. Le maire de Port-Gentil a notamment évoqué les fréquents délestages, le nombre insuffisant de points de vente, ou encore les capacités de la SEEG face aux perspectives de développement de la cité pétrolière. La Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) pourra-t-elle supporter les nouveaux besoins de la capitale économique, alors qu'elle ne parvient toujours pas a ...
Lire l'article
Une mission de la Cellule Technique des Economies d’Energies (CTEE), relevant de la Direction Générale du Contrôle Financier (DGCF), est depuis mardi à Tchibanga pour collecter les informations sur la consommation d’eau du client Etat. M. Douanda, qui a été reçu par le secrétaire général de province Luc Tessa, a expliqué que la mission était dans la province de la Nyanga pour collecter les paramètres des compteurs d’eau et d’électricité dans des concessions publiques, pour réaliser les analyses de la facturation SEEG du client Etat. L’Etat, par le biais du Ministère de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Programmation ...
Lire l'article
La société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) mène en ce moment des discussions particulièrement constructives avec le gouvernement, a affirmé le président directeur général de la SEEG dans un point de presse tenu mardi au siège de l’entreprise qu’il dirige. François Ombanda a déclaré que «la mise en œuvre des engagements du gouvernement va permettre de mener à bien ces travaux et opérations nécessaires» et que «le retard de cette mise en œuvre se traduit malheureusement par un retard opérationnel». «La SEEG a mobilisé des moyens techniques et humains considérables pour faire face à la situation et assurer un retour ...
Lire l'article
Le ministre de l'intérieur, chargé de l'immigration, André Mba Obame a apporté vendredi au cours d'un point de presse des éclaircissements sur l'affaire des trois leaders de la société civile gabonaise mis en détention. « L'ordre public et la sécurité de notre pays étant en cause, j'ai cru utile, en ma qualité de Ministre en charge de ces questions, d'apporter à l'opinion nationale et internationale les informations devant permettre à chacun et à tous d'être objectivement fixés. Cette démarche me paraît d'autant plus opportune qu'il apparaît clairement que notre pays est réellement la victime d’une tentative de déstabilisation par ...
Lire l'article
Le société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a honoré vendredi dernier à Port-Gentil ses travailleurs méritants en leur décernant des médailles du travail, rapporte mardi un correspondant de l'AGP. A cette occasion, le président directeur général de cette entreprise, François Ombanda a déclaré que l'année 2007, qui correspondait aux dix ans de privatisation de la SEEG, n'a pas vu la décoration des agents à cause des événements défavorables qu'a connus l'entreprise. ''D'ailleurs, même les dix ans de la privatisation n'ont pas été fêtés'' a-t-il renchéri. Selon lui, en 2007, la ville de Libreville a connu de nombreux délestages ainsi que des coupures ...
Lire l'article
Le président directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), François Ombanda, a récemment exprimé ses inquiétudes quant aux capacités de la société à arrimer ses capacités de production aux nouveaux besoins en électricité de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG). Les résultats de production record enregistrés par la compagnie en 2007 ont amené les responsables à prévoir le développement de nouvelles structures de production et de transformation du manganèse dans la province du Haut-Ogooué où elle opère. Les capacités d’approvisionnement de la SEEG seront-elles suffisantes pour soutenir le développement des activités de la Compagnie minière de ...
Lire l'article
Au cours de l'exercice 2007, la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a dépensé 70 milliards de CFA pour faire face à la forte demande du marché et renouveler ses équipements pour renforcer sa capacité de production. Des efforts qui sont loin de résorber délestages et pénurie d'eau. La SEEG a terminé l'année avec 6 milliards de FCFA de pertes sèches. A l’issue du conseil d’administration de la société du 12 mars dernier, les responsables de la SEEG ont déclaré que leur société, avec le concours de l’Etat, poursuit ses investissements pour pouvoir répondre à la demande croissante. La réunion ...
Lire l'article
Gabon : La SEEG fait la lumière sur la coupure du match contre le Brésil
Gabon : L’UE dit oui au contrôle de la SEEG par Véolia et EDF
La SEEG dévoile sa stratégie d’investissement pour les 7 ans à venir
Gabon : Port-Gentil rappelle à l’ordre la SEEG
Gabon: Consommation SEEG : Une mission de la Cellule Technique des Economies d’Energie à Tchibanga
Gabon: «La SEEG mène des discussions particulièrement constructives avec le gouvernement», déclare son Président Directeur Général
Gabon: Affaire des détenus de la société civile gabonaise: André Mba Obame fait la lumière
Gabon : La SEEG honore ses travailleurs méritants à Port-Gentil
Gabon : La SEEG inquiète de l’appétit électrique de la COMILOG
2007, une année noire pour la SEEG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*