Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La société civile entre en guerre contre la SEEG

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Société

Les associations de protections des droits des consommateurs sont montées au créneau suite aux nouvelles perturbations du réseau de la Société d’eau et d’électricité du Gabon survenues les 14 et 15 février derniers à Libreville. Le Réseau gabonais pour la protection des consommateurs (RGPC) organiseront une marche pacifique à cet effet le 20 février prochain pour protester contre la hausse constante des prix de l’électricité ainsi que les délestages intempestifs qu’ils attribuent à un abus de monopole de la société de fourniture d’électricité. Malgré les explications fournies par la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) sur les incidents qui ont entraîné la perturbation de son réseau de fourniture d’eau et d’électricité de Libreville les 14 et 15 février, les associations de protection des droits des consommateurs veulent mettre la pression sur les autorités pour contraindre la SEEG à honorer ses engagements.

Le Réseau des gabonais pour la protection des consommateurs (RGPC) a appelé les populations de Libreville et Owendo à prendre part à une marche pacifique le 20 janvier prochain pour dénoncer les dysfonctionnements du réseau de distribution d’eau et d’électricité qu’ils attribuent à un abus de monopole de la SEEG.

La marche partira le l’ancienne gare routière pour rejoindre le siège de la SEEG au centre ville. Les organisateurs expliquent que “depuis plus de deux ans, nous dénonçons la convention entre l’Etat gabonais et VEOLIA, mais à la lumière de tant de mépris, nous pensons aujourd’hui que cette entreprise doit être rétrocédée au contribuable gabonais”.

Le RGPC dénonce notamment la hausse injustifiée des prix de l’électricité tous les trois mois depuis 2007 ; les faiblesses du réseau d’adduction d’eau dans certains quartiers ; les coupures arbitraires du courant électrique en cas de litige ; le manque de guichets ou encore les surfacturations régulièrement opérées sur les factures électriques.

Les organisateurs ajoutent que les délestages entraînent de nombreux dommages matériels pour les populations, avec les pertes d’appareils électroménagers, ou sanitaires avec notamment l’interruption de la chaîne du froid dans la conservation des denrées alimentaires, sources de graves intoxications alimentaires.

Réunis en assemblée générale le 16 février dernier, les consommateurs gabonais fédérés au sein de l’Organisation gabonaise des consommateurs (OGC) ont évoqué la possibilité d’attaquer en justice la SEEG si elle refusait de dédommager les consommateurs pour les dégâts engendrés par les délestages intempestifs.

“Dans un contrat signé entre deux parties, écrit ou verbal, il y a des droits et des obligations de part et d’autres”, a rappelé le président de l’OGC, Ibrahim Tsendjet Mboulou, qui explique que “l’origine des coupures ne nous concerne pas. Ce qui nous intéresse, c’est qu’un camp n’a pas respecté sa part du contrat. A partir de cet instant, nous, défenseurs des droits des consommateurs, souhaitons que leurs intérêts soient garantis”.

L’OGC a affirmé vouloir privilégier une solution amiable qui passerait par un dédommagement des consommateurs ayant subis d’importantes pertes, mais n’ont pas écarté la possibilité d’ester en justice contre la SEEG si elle refusait cette proposition. 


SUR LE MÊME SUJET
La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) direction sud, couvrant les provinces de la Ngounié et de la Nyanga (sud) dans une note circulaire, intimant les clients de payer leurs factures de consommation d’électricité et d’eau entre le 8 et le 22 du mois, dépassé ce délai, ils se verront suspendre les fournitures en eau et en électricité. Cette ‘’imposition’’ a provoqué l’ire de certains consommateurs qui dénoncent une dérive autoritariste de la SEEG qui ne tient pas compte des dates de paie de plusieurs consommateurs d’électricité et de l’eau dans ces deux provinces. La majorité des fonctionnaires gabonais perçoivent ...
Lire l'article
« La corruption, tous pour le non », pouvait-on lire sur la façade de la salle des fêtes de l’hôtel de ville de Mouila où se tenait jeudi une conférence sur les différentes formes de corruption. Il y avait peu de participants malgré la présence de la fédération Mussobini qui regroupe plus d’une vingtaine d’associations. Colette Moudouma (de l’association locale Toumanguianou, «Essayons voir» en langue Ipunu, NDLR) a fait le tour du thème en parlant notamment des conséquences subies par de nombreux citoyens gabonais chaque jour. La politique a été pointée comme étant la source de la corruption, a affirmé Mme Moudouma ...
Lire l'article
Le Président de l’Organisation Gabonaise des Consommateurs (OGC), Ibrahim Tsendjiet Mboulou qui fut l’invité, vendredi de la rédaction de GABONEWS, pour faire la restitution des activités menées récemment par la Société d’Energie et d’Eau du Gabon (SEEG), bénéficiaire de deux centrales électriques pour l’amélioration de ses services, a estimé que «la SEEG a tout à gagner en respectant les clients ». « On ne peut pas dire qu’il n’ y aura plus des délestages avec l’arrivée des centrales, mais, il faut simplement dire qu’aussi bien l’Etat que la SEEG, chacun doit remplir ses obligations », a exigé le ...
Lire l'article
L’association SOS Consommateurs a initié ce mercredi ses trois journées d’actions contre la Société d’Eau et d’Energie du Gabon (SEEG) du groupe VEOLIA, pointée du doigt pour la « mauvaise qualité » des services offerts aux Gabonais, a constaté GABONEWS. C’est bien en vue, à quelques mètres seulement du siège de la SEEG, situé dans le centre ville de la capitale gabonaise, que la Comité de protestataires de SOS Consommateurs a pris ses quartiers affichant une banderole sur laquelle on peut lire les mots suivants: « SEEG VEOLIA sans confiance ». Une banderole assortie d’une pancarte explicative dressée aux alentours, au grand étonnement des passants, ...
Lire l'article
Dans un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS, SOS Consommateurs s’insurge contre la Société d’Electricité et d’Eau du Gabon (SEEG) et son partenaire Véolia, pour la dégradation croissante des services de cette entreprise, annonçant du coup, trois journées d’action contre « SEEG-VEOLIA ». Nous vous livrons in extenso la teneur du communiqué précité. TEXTE INTEGRAL « COMMUNIQUE DE PRESSE Trois journées d’action contre la SEEG-VEOLIA Du mercredi 10 au vendredi 12 mars 2010 En vertu d’une concession passée entre l’Etat gabonais et VEOLIA en 1997, la gestion de la Société d’Energie et d’Eau du Gabon SEEG a été confiée à cette entreprise ...
Lire l'article
Le courant passe de plus en plus difficilement entre la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), filiale à 51% du groupe français Véolia, et le gouvernement gabonais. Ce dernier reproche à la société en charge de la distribution d'eau et d'éléctricité au Gabon de ne pas satisfaire comme il se doit à son cahier des charges.
Lire l'article
Alors que le nouveau président gabonais Ali Bongo prêtait serment, ce vendredi, à Libreville, l'opposant André Mba Obame poursuit sa grève de la faim. Il répond aux questions de LEXPRESS.fr. Elu à la présidence du Gabon le 30 août dernier, Ali Bongo Ondimba, 50 ans, a prêté serment ce vendredi à Libreville, à la faveur d'une cérémonie d'investiture empreinte de solennité. Dans son discours, le fils aîné et successeur du défunt Omar Bongo a promis "un Gabon exempt de la corruption et de l'injustice", vivant "en paix et dans la sécurité", "où les plus méritants seront récompensés et où la sanction juste ...
Lire l'article
Le Conseil d'administration de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) vient de dévoiler le coup du programme d’investissement pour le renforcement de sa capacité de production électrique au Gabon. La modernisation des installations a été évaluée à 600 milliards de francs CFA et planifiée sur trois ans, durant lesquels les coupures continueront à perturber le réseau. La SEEG a d’ores et déjà appelé les populations à rationaliser leur consommation d’électricité pour limiter la saturation de la demande. Trois années et 600 milliards de F.CFA seront nécessaires à la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG) pour ...
Lire l'article
Les membres du Réseau gabonais pour la protection des consommateurs (RGPC) a fait un sit-in, ce vendredi devant l’immeuble abritant le siège de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), pour protester contre le mauvais fonctionnement de cette société et les délestages récurrents auxquels font face les consommateurs. Avant le sit-in, les adhérents du RGPC ont fait une marche de protestation qui a commencé au quartier Akebé, dans le 4ème arrondissement, sillonnant quelques artères de la capitale gabonaise, avant de s’arrêter devant les locaux de la seule entreprise ayant le monopole de la distribution de l’eau et de l’énergie ...
Lire l'article
Activités et News de la Coalition
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus. Info Coalition Résolutions et Meetings News et Activités Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Voir Communqué de presse de lancement de la Coalition. Résolutions du Meeting de Bruxelles des 30 et 31 mai 2009 Programme Meeting de Bruxelles Résolutions de la Réunion de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Programme Meeting de Paris des 20, 21 et 22 février 2009 Articles, Vidéos, Audios et Communiqués Pour voir le programme des réunions du 20, 21 et 22 février 2009 à Paris, Cliquez ici Pour voir ...
Lire l'article
La SEEG Somme sa clientèle de s’acquitter des factures entre le 8 et le 22 du mois dans le sud du Gabon
Gabon : La société civile en guerre contre la corruption
« La SEEG a tout à gagner en respectant les clients », Ibrahim Tsendjiet Mboulou, Président de l’OGC
SOS Consommateurs engage trois jours d’actions contre la SEEG
L’Association SOS Consommateurs décrète des journées d’action contre la SEEG
Conflit entre l’Etat gabonais et la SEEG
André Mba Obame: “Contre la dictature et la guerre civile”
Gabon : 600 milliards de F.CFA pour moderniser la SEEG
Gabon: Les consommateurs font un sit-in devant la SEEG
Activités et News de la Coalition


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*