Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Santé: suspension de salaire pour les grévistes de la Santé Publique

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Santé

Dans une déclaration faite mardi soir à la première chaîne de télévision(RTG1), le porte-parole par intérim du gouvernement gabonais, a annoncé la suspension du salaire des grévistes du service public de la Santé dès le mois de février en cours, suite à la non observation du service minimum par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), en grève générale illimitée depuis plus d’un mois. «La solde des agents du ministère de la Santé sera mise en bons de caisse. Seuls les agents présents à leur poste de travail pourront retirer leurs bons de caisse auprès de leurs administrations respectives», a déclaré Josué Mbadinga, qui a précisé que «pour une meilleure surveillance de ladite décision, des contrôles de présence seront effectués dans les différents services».

Le gouvernement a d’autre part décidé de mettre en place un dispositif sécuritaire à l’entrée des établissements sanitaires, afin de permettre aux agents non grévistes d’accéder librement à leur lieu de travail.

«Les agents en grève doivent respecter les principes de la liberté du travail. Ils ne doivent en aucun cas empêcher l’accès aux lieux de travail aux personnes non grévistes chargées d’assurer le service minimum », a martelé le porte-parole.

Josué Mbadinga a rappelé que les jours de grève ne sont pas rémunérés en République gabonaise, indiquant par ailleurs que «seules les prestations familiales, les suppléments pour charge aux familles et l’aide au logement seront versées aux agents en grève».

La grève des personnels de la Santé Publique du Gabon a débuté le 12 janvier dernier. Les principales revendications du Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) -un des sept syndicats du secteur de la santé– concernent le paiement de l’indemnité de logement et de la prime hospitalière.

Le porte-parole du gouvernement a regretté que la grève perdure alors que la prime de logement revendiquée a déjà été versée aux grévistes.

Selon le gouvernement, de nombreux cas de décès seraient advenus, imputables à la non observation du service minimum par le personnel hospitalier du service public.

«Lorsqu’une grève est déclenchée, le service minimum doit être mis en place par le syndicat des agents de l’Etat concerné», a rappelé le porte parole du gouvernement, qui argue à ce propos du «non respect de la loi». 


SUR LE MÊME SUJET
Le personnel de santé regroupé au sein du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a durcit son mouvement de grève entamé depuis plus de trois mois au lendemain de la décision du gouvernement de payer la prime de servitude et de risque sanitaire (appelée prime hospitalière par les grévistes), a-t-on constaté. Depuis lundi, les malades du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sont livrés à eux-mêmes suite à la décision du SYNAPS de suspendre le service minimum qu’il observait. Le service ‘’sensible’’ de l’hémodialyse qui était jusqu’à présent exempté est touché par le mouvement depuis lundi. 122 patients de ce service qui ...
Lire l'article
Le service de gynécologie de l’hôpital régional de Makokou, chef-lieu de l’Ogooué-Ivindo, est dépourvu de médecin depuis l’affectation il y a quelques mois du gynécologue en poste dans un autre hôpital de province. Cette situation, aggravée par la grève générale des personnels de santé, présente aujourd’hui un risque de santé publique majeur pour les femmes enceintes de la province. Alors que le secteur de la santé tarde à se relever d’une longue grève générale sur l’étendue du territoire national, certaines localités de l’intérieur du pays sont frappées de plein fouet par les déficiences su système de santé national, à l’image de ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet a remis lundi, ’’les bons de caisse’’ (bordeaux de paiement de salaire) aux différents agents grévistes de son département, marquant une décrispation du mouvement de grève observé par ces derniers depuis trois mois, a appris mardi l’AGP de source proche du syndicat des agents de la Fonction publique. Ceci est le dénouement obtenu au terme d’une concertation entre le ministre et l’ensemble des agents (grévistes et non grévistes), a indiqué la source. L’accord paraphé entre le chef du département ministériel et le syndicat est actuellement soumis à l’appréciation du Premier ministre, a ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a suspendu mercredi les salaires des agents du ministère de la Santé ainsi que leurs collègues du ministère de la Fonction publique suite à une longue grève sans service minimum dans ces deux ministères vitaux. "Le gouvernement a décidé. Ils sont sur bon de caisse (...). Ceux qui ont été au travail ont droit d'avoir leur bon de caisse et donc leur salaire. Ceux qui n'ont pas travaillé n'ont rien", a déclaré mercredi à la presse le ministre de la Santé, Idriss Ngari. ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a mis à exécution mercredi sa décision de suspension des salaires du personnel de santé en grève depuis le 12 janvier pour réclamer les meilleures conditions de travail, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat. Les infirmiers grévistes qui se sont rendus à la banque mercredi (les fonctionnaires gabonais perçoivent leurs salaires chaque 25 du mois ndlr) ont constaté que leurs comptes étaient vides, ont indiqué plusieurs agents de santé fonctionnaires contactés par l’AGP. Une rencontre mercredi dans l’après-midi avec leur ministre n’a pas permis de faire fléchir les grévistes qui ont par ailleurs décidé de poursuivre leur grève sans ...
Lire l'article
En dépit des mesures gouvernementales annonçant la suspension, à compter de la fin du mois de février 2009, des salaires des grévistes de la santé, le personnel de ce secteur affilié syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), décide de camper sur sa position. Au sortir de son Assemblée générale tenue le 19 février à Libreville, le SYNAPS a fustigé le manque de volonté du gouvernement à résoudre les problèmes du secteur de la santé. Un état de faits qui pousse les agents en grève à poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction des revendications contenues dans le cahier de charges. Le ...
Lire l'article
Le gouvernement a rendu public le 17 février dernier un communiqué faisant état de la dégradation du climat social au sein du service public, paralysé par des grèves des agents dans plusieurs secteurs. Le gouvernement a rappelé l’obligation pour les grévistes d’observer un service minimum, de surcroît dans le secteur sensible de la santé, et de laisser les non-grévistes accéder à leur lieu de travail. Brandissant les nombreuses concessions accordées par le gouvernement depuis le début des négociations avec les centrales syndicales des différents secteurs en grève, le gouvernement a décidé de priver de salaires les agents grévistes et de ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a revu à la hausse la prime de logement pour le personnel de santé, a-t-on appris lundi à Libreville auprès du secrétaire général par intérim du syndicat national du personnel de santé (Synaps), Bernard Mouyaga, joint au téléphone par l'AGP. ''Vous savez, le 25 janvier 2009 était la date butoir qui a fixé en commun accord avec le gouvernement. Il n'y a plus lieu de parler de mouvement de grève. Ce qui reste à faire c'est de poursuivre les négociations pour d'autres points inscrits dans le cahier de charges'', a-t-il souligné. Selon lui, si cette fois-ci, ce changement a ...
Lire l'article
La grève de la coalition des syndicats du secteur de la santé au Gabon a été suspendu a annoncé le porte parole du syndicat, Innocent Tomo, au cours d'une déclaration de presse tenue lundi à Libreville. La coalition affirme que les négociations avec la tutelle vont bon train. Ainsi, il appelle l'ensemble des agents dans le pays à une reprise du travail. On rappelle que les agents de la santé réclament la revalorisation de leur prime de logement, restée stagnante depuis les décennies malgré les nombreux mouvements d'humeur et les interpellations pacifiques.
Lire l'article
Les agents de la santé, malgré la rencontre de mercredi avec leur ministre de tutelle, ont annoncé la reconduction, à partir de ce jeudi, du mouvement de grève qui perturbe déjà le fonctionnement du Centre hospitalier de Libreville (CHL). Le mouvement de grève du personnel de santé a été très suivi jeudi. Ce mouvement rassemble plusieurs secteurs des services de santé, notamment les médecins, les infirmières et les fonctionnaires des hôpitaux qui revendiquent la révision des salaires, de meilleures conditions de travail, des primes de risque et de logement. Pour le moment, indique –t- on, au CHL, on se contente d’un ...
Lire l'article
Gabon: Le personnel de santé durcit la grève, après l’annonce du paiement de la prime de servitude
Gabon : La province oubliée de la santé publique
Gabon: Le ministre de la Fonction publique remet ’’les bons de caisse’’ au personnel gréviste
Gabon : le gouvernement suspend le salaire des agents de la santé en grève
Gabon: Santé-grève : Le gouvernement met à exécution sa menace de suspension de salaires des agents de santé
Gabon: Le syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) en grève illimitée campe sur sa position
Gabon : Le gouvernement coupe les vivres aux grévistes
Santé : Le gouvernement augmente la prime de logement des agents de la santé publique (Syndicat)
Gabon: Suspension de la grève de la coalition des syndicats de la santé
Gabon: Les agents de la santé reconduisent leur mouvement de grève


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Fév 2009
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*