Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : le gouvernement suspend le salaire des agents de la santé en grève

Auteur/Source: · Date: 26 Fév 2009
Catégorie(s): Santé

Le gouvernement gabonais a suspendu mercredi les salaires des agents du ministère de la Santé ainsi que leurs collègues du ministère de la Fonction publique suite à une longue grève sans service minimum dans ces deux ministères vitaux.

“Le gouvernement a décidé. Ils sont sur bon de caisse (…). Ceux qui ont été au travail ont droit d’avoir leur bon de caisse et donc leur salaire. Ceux qui n’ont pas travaillé n’ont rien”, a déclaré mercredi à la presse le ministre de la Santé, Idriss Ngari.

“La loi prévoit que lorsque vous grevez, vous perdez vos droits salariaux”, a ajouté M. Ngari très serein.

Le 17 février dernier, le gouvernement a prévenu dans une déclaration radiodiffusée et télévision qu’il émettra des bons de caisse pour tous les agents des ministères de la santé et celui de la fonction publique paralysés par près de deux mois de grève. Seuls les agents présents à leur poste de travail ont le droit de retirer leur bon de caisse.

Les agents de ces deux départements ministériels n’ayant pas repris le travail au lendemain de la menace du gouvernement, tous n’ont pas perçu leur salaire ce 25 février, date du début de la paie des fonctionnaires gabonais.

“Pour nous ce n’est pas un souci. Nous y étions préparés”, a dit le secrétaire général du Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), Serghes Mickala affichant sa détermination à faire aboutir les revendications de son mouvement.

Le SYNAPS réclame une augmentation de la prime de logement et une prime hospitalière. Le gouvernement soutient que la prime de logement a déjà été augmentée. Lundi dans la soirée, il a annoncé qu’il payera une prime d’astreinte hospitalière. Celle-ci sera payée par les hôpitaux sur la base de leurs recettes, ce que rejettent les grévistes.

Les agents du ministère de la fonction publique réclament également des primes liées à leur activité.

Le gouvernement peine à répondre promptement à toutes ces sollicitudes en ces temps de crise financière internationale.

“Accepter toutes ces revendications exploserait la masse salariale au niveau de la fonction publique alors que les ressources s’amenuisent”, avait affirmé il y a quelques mois le porte-parole du gouvernement René Ndemezo’o Obiang.  


SUR LE MÊME SUJET
Le Ministre de la Santé publique, le général d’armée Idriss Ngari, a ordonné ce dimanche à l’ensemble des personnels de Santé à « reprendre immédiatement le travail » dans toutes les structures sanitaires du pays, selon un communiqué parvenu au desk de GABONEWS. Le communiqué rappelle que « depuis le 12 janvier 2009, les agents du secteur Santé observent un mouvement de grève déclenché par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) pour réclamer les paiements des primes de logement et hospitalière ». « Les différentes négociations menées par le Ministre de la Santé avec l’appui du Premier Ministre, ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a mis à exécution mercredi sa décision de suspension des salaires du personnel de santé en grève depuis le 12 janvier pour réclamer les meilleures conditions de travail, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat. Les infirmiers grévistes qui se sont rendus à la banque mercredi (les fonctionnaires gabonais perçoivent leurs salaires chaque 25 du mois ndlr) ont constaté que leurs comptes étaient vides, ont indiqué plusieurs agents de santé fonctionnaires contactés par l’AGP. Une rencontre mercredi dans l’après-midi avec leur ministre n’a pas permis de faire fléchir les grévistes qui ont par ailleurs décidé de poursuivre leur grève sans ...
Lire l'article
En dépit des mesures gouvernementales annonçant la suspension, à compter de la fin du mois de février 2009, des salaires des grévistes de la santé, le personnel de ce secteur affilié syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), décide de camper sur sa position. Au sortir de son Assemblée générale tenue le 19 février à Libreville, le SYNAPS a fustigé le manque de volonté du gouvernement à résoudre les problèmes du secteur de la santé. Un état de faits qui pousse les agents en grève à poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction des revendications contenues dans le cahier de charges. Le ...
Lire l'article
Dans une déclaration faite mardi soir à la première chaîne de télévision(RTG1), le porte-parole par intérim du gouvernement gabonais, a annoncé la suspension du salaire des grévistes du service public de la Santé dès le mois de février en cours, suite à la non observation du service minimum par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), en grève générale illimitée depuis plus d'un mois. «La solde des agents du ministère de la Santé sera mise en bons de caisse. Seuls les agents présents à leur poste de travail pourront retirer leurs bons de caisse auprès de leurs administrations respectives», ...
Lire l'article
En grève depuis plus de deux semaines, le Syndicat des personnels de la santé (SYNAPS) a récemment tenu une assemblée générale pour consulter sa base sur la suite à donner au mouvement au regard des légères avancées enregistrées. Au terme de l’assemblée générale, le SYNAPS a décidé de poursuivre la cessation de travail pour protester contre le bâclage des la mise en œuvre des points accordés et réclamer une réponse au sujet de la prime hospitalière. La grève dans le secteur de la santé n’est pas prête à trouver une issue, avec la reconduction du mouvement décidé ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a revu à la hausse la prime de logement pour le personnel de santé, a-t-on appris lundi à Libreville auprès du secrétaire général par intérim du syndicat national du personnel de santé (Synaps), Bernard Mouyaga, joint au téléphone par l'AGP. ''Vous savez, le 25 janvier 2009 était la date butoir qui a fixé en commun accord avec le gouvernement. Il n'y a plus lieu de parler de mouvement de grève. Ce qui reste à faire c'est de poursuivre les négociations pour d'autres points inscrits dans le cahier de charges'', a-t-il souligné. Selon lui, si cette fois-ci, ce changement a ...
Lire l'article
Le centre médical de Lebamba, l'unique dans la région, est fermé depuis mercredi dernier suite au déclenchement d’un mouvement d'humeur observé par les agents de santé, a rapporté vendredi le correspondant de GABONEWS dans la localité. Dans ce centre de santé, aucun service minimum n'a été mis en place pour soulager les populations, constatent les patients qui ne savent à quel saint se vouer. Le personnel de santé en grève revendique des augmentations de salaires, l’amélioration des conditions de vie et de travail, l’octroie des primes de risque et l'augmentation de la prime de logement. La coalition des ces agents (syndicat ...
Lire l'article
Les ministres gabonais de la Santé et de l'Hygiène publique d’une part, de la Fonction publique et de la modernisation de l'Etat d’autre part, ont devisé ce lundi à Libreville sur les dossiers de 3000 agents de la santé en cours de traitement en vue de leur intégration dans la fonction publique. Me Denise Mekam'ne et Alain Mensah Zoguelet ont notamment abordé la question de l'octroi des postes budgétaires, de la titularisation, de l’intégration et des avancements dans la fonction publique gabonaise de ces agents à la lumière des textes administratifs. Répondant à la préoccupation de sa collègue de la Santé ...
Lire l'article
Les hôpitaux publics paralysés depuis près de 2 jours par la grève des agents de la santé, se poursuit vendredi avec un léger service minimum . Du centre hospitalier de Libreville aux centres de santés intégrés en passant par le hôpital régional de Melen, le constat est le même. Les services de pédiatrie, de consultation et autres sont déserts. Aucun agent de santé n'est à son poste, mis à part quelques uns qui ont été réquisitionnés pour le service minimum. Quelques patients, dans l'espoir d'être reçus attendent dans les couloirs, les mains au menton, signe de détresse et de souci. « Je ne ...
Lire l'article
Le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, chargé de la Famille et de la Promotion de la femme, Angélique Ngoma, a désamorcé mercredi au Centre hospitalier de Libreville (CHL), le mouvement d'humeur qu'entendait organiser le personnel du ministère de la santé. Angélique Ngoma a eu mercredi, un tête à tête avec l'ensemble du personnel du ministère de la santé. « Les avancées significatives sont entrain de se faire. Le gouvernement fait tout pour que vos revendications puissent aboutir », a déclaré Angélique Ngoma. Pour les agents de ce secteur, les responsables de la coalition des syndicats ne parlent plus le ...
Lire l'article
Gabon: Santé: le Gouvernement appelle les personnels de santé à « une reprise immédiate » des activités
Gabon: Santé-grève : Le gouvernement met à exécution sa menace de suspension de salaires des agents de santé
Gabon: Le syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) en grève illimitée campe sur sa position
Gabon: Santé: suspension de salaire pour les grévistes de la Santé Publique
Gabon : Les agents de la santé tiennent le piquet de grève
Santé : Le gouvernement augmente la prime de logement des agents de la santé publique (Syndicat)
Gabon: La grève des agents de santé paralyse le centre médical de Lebamba
Gabon: Les dossiers d’intégration de 3000 agents de la Santé publique à l’étude
Gabon: Grève des agents de la santé / Léger service minimum au CHL
Gabon: Angélique Ngoma désamorce la grève en perspective des agents de la santé


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Fév 2009
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*