Socialisez

FacebookTwitterRSS

BURKINA FASO: Le 21ème FESPACO s’est officiellement ouvert à Ouagadoudou

Auteur/Source: · Date: 28 Fév 2009
Catégorie(s): Afrique

Le 21ème Festival panafricain du cinéma et de télévision de Ouagadougou (FESPACO), a débuté officiellement ce samedi après-midi dans la capitale du Burkina Faso, avec un hommage au défunt cinéaste sénégalais, Sembène Ousmane rendu par Cheick Modibo Diarra, invité d’honneur pour cette édition qui s’est déroulée au Stade du 4 août, retransmise par la télévision nationale burkinabé captée à Libreville.

Deux allocutions majeures ont ponctué cette cérémonie d’ouverture : celle du représentant du directeur général de l’UNESCO et celle de Cheikh Modibo Diarra, Invité d’honneur du FESPACO pour cette édition.

Le représentant du Directeur général de l’UNESCO a transmis aux autorités burkinabés les vœux de succès de son organisation, dont il a réitéré l’engagement à accompagner ce festival, dont c’est également le 40 ème anniversaire cette année et qu’il a défini comme « un des événements qui contribuent le mieux à l’intégration africaine dans le respect de la diversité culturelle ».

Relevant que le mérite de la longévité du FESPACO au Burkina Faso, le représentant de l’UNESCO a confirmé « l’appui intellectuel et le soutien matériel sans réserve » de cette dernière au pays hôte du Festival, un pays qui a « choisi d’accompagner le cinéma comme moyen d’expression des créateurs africains ».

Il a également salué la mémoire du défunt réalisateur sénégalais Sembène Ousmane, dont la mémoire est honorée par un hommage à la faveur de cette 21 ème édition. « Le FESPACO rend hommage à sa mémoire cette année, comme elle l’a fait pour son œuvre en 2007 », a-t-il relevé, avant de souhaiter « que cette édition soit un magnifique succès » et de conclure en affirmant : « l’UNESCO reste et restera fidèle au FESPACO ».

Parrain de cette 21 ème édition du FESPACO, le Dr Cheick Modibo DIARRA, Ingénieur aérospatial, navigateur interplanétaire et Président Afrique de Microsoft, a exprimé le privilège pluriel que constitue pour lui d’en être également l’invité d’honneur.

Cheikh Modibo Diarra a d’abord tenu à « saluer l’action du gouvernement burkinabé et celles d’hommes et de femmes dont l’action contribue à la pérennisation du FESPACO, important espace de promotion des œuvres cinématographiques ».
Puis il a rendu hommage à « l’Aîné des Doyens » du 7ème art africain. « C’est un honneur d’être associé à Ousmane Sembene. Je n’ai jamais rencontré Sembène », a-t-il dit.

J’aime à fréquenter en pensée Sembène, l’insoumis, qui disait “nous devons reconstruire le jour avec notre propre soleil” ».

« Sembène, le veilleur de nuit, n’est pas mort ! Alors que nous étions plongés dans une grande nuit, il a réussi à traquer les nuages de l’obscurité. Plus que tout autre, il avait compris que si l’on se couche, on est mort. Il aura réussi à nous sortir de la torpeur qui nous guettait », a dit avec grande émotion Cheikh Modibo Diarra qui a invité les successeurs de Sembène à « reprendre le flambeau ».

« Je voudrais, a conclu Modibo Diarra, interpeller les créateurs africains, afin qu’ils se saisissent des atouts du numérique pour transmettre à nos enfants les valeurs immémoriales contenues dans nos contes ».
Le stade du 4 août, qui a abrité la cérémonie solennelle d’ouverture de ce 21ème FESPACO, était pris d’assaut par des dizaines de milliers de spectateurs, qui ont pu assister à un spectacle en deux temps: un plateau artistique, avec une création musicale d’artistes burkinabé (Yeleen, Afif Naaba, Floby, Sissao) et un spectacle chorégraphique de 40 minutes créé par Irène Tassembédo, chorégraphe et réalisatrice burkinabé.
La touche panafricaine a été apportée par le musicien ghanéen Kodjo Antui.
Ce 21ème Fespaco a pour thème « Cinéma africain, tourisme et patrimoines culturels »

Sur les 664 films que le comité d’organisation a reçus de 75 pays, il en a retenu 374. 129 d’entre eux seront en compétition pour 24 prix, à savoir 20 longs métrages, 20 courts métrages, 30 documentaires, 29 films en TV Vidéo fiction, 13 dans la section Séries TV et 17 films dans la section Diaspora.

Le Gabon est représenté cette année au FESPACO par deux œuvres : « Le Divorce », de Manouchka Kelly LABOUBA et « Confession Finale », de André OTTONG.


SUR LE MÊME SUJET
Une Commission mixte paritaire est envisagée très prochainement entre le Gabon et le Burkina Faso, a annoncé hier à Libreville le Consul général de ce pays, lors d’une visite de courtoisie auprès du président de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsouo. En poste à Libreville depuis un an, le consul général du Burkina Faso au Gabon, Jacob W. Pasgo, a effectué hier une visite de courtoisie auprès du président de la Cour constitutionnelle Marie-Madeleine Mborantsouo. Il a saisi cette occasion pour lui présenter ses civilités. Le diplomate burkinabè et le président de la Haute juridiction du Gabon ont évoqué les relations ...
Lire l'article
Le Gabon et le Burkina Faso ont fait match nul (0-0), lundi à Bitam en match amical de préparation à la CAN 2012. Le Gabon et le Burkina Faso s'affrontaient lundi à Bitam en match amical de préparation à la CAN 2012. Au stade Gaston Peyrille, Panthères et Etalons se sont quittés sur le score nul et vierge de 0-0. Pour Gernot Rohr, cette rencontre a permis de procéder à une revue d'effectif. Le principal point positif aura certainement été la bonne tenue de la charnière centrale, jamais testée en match jusqu'alors, associant Moïse Brou Apanga et Rémy Ebanega. ...
Lire l'article
Matches amicaux : Guinée-Burkina Faso 1-1, Ghana-Gabon 2-1… Par David Kalfa Le Gabon, pays coorganisateur de la CAN 2012, a été battu 2-1 par le Ghana. Dans les autres matches amicaux de ce 15 novembre 2011, la Guinée et le Burkina Faso ont fait match nul 1-1, le Nigeria a battu la Zambie 2-0. Sénégal-Côte d’Ivoire et Algérie-Cameroun ont été annulés. Lundi 14 novembre 2011 – Brésil – Egypte 2-0 Buts : Jonas (39e, 59e) pour l’Egypte Mardi 15 novembre 2011 – Nigeria – Zambie 2-0 Buts : Kalu Uche (9e), Ikechukwu Uche (90e) pour le Nigeria Guinée – Burkina Faso 1-1 Buts : Yahia Kebe (10e) pour le Burkina ...
Lire l'article
Une mutinerie s’étend dans la capitale du Burkina Faso
Le président Blaise Compaoré a quitté Ouagadougou pour sa ville natale, située à une trentaine de kilomètres de la capitale. Source AFP - Le chef de l'État burkinabé Blaise Compaoré, qui résiste depuis février à des mouvements de colère multiples, dont ceux de soldats, est confronté vendredi à une nouvelle mutinerie de sa propre garde présidentielle qui s'est étendue à d'autres militaires. La mutinerie a débuté jeudi soir dans deux casernes de la capitale, dont l'une dans l'enceinte de la résidence à Ouagadougou de Blaise Compaoré - un ancien militaire au pouvoir depuis 24 ans. Le président s'est rendu pendant quelques heures ...
Lire l'article
La sélection nationale de football, les Panthères du Gabon, a fait match nul (1-1) ce dimanche en début de soirée, au stade Maurice Chevalier de Cannes (France), contre son homologue des Etalons du Burkina-Faso, a-t-on appris. L’ouverture du score a été effectuée à la 52ème minute par les Panthères, sur une frappe lobée de Roger Issakounia, dans les trente cinq mètres du camp adverse. Quelque temps avant la fin de la rencontre, suite à une faute de Moïse Brou Apanga sur un attaquant burkinabé, à l’intérieur de la surface de réparation, les Etalons bénéficient d’un pénalty, transformé à la ...
Lire l'article
Le personnel de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), au grand complet, s’est réuni dans l’après-midi du vendredi 15 janvier 2010 au siège de l’institution, pour sacrifier au rituel de présentation des voeux de nouvel an au président Moussa Michel Tapsoba. Sans surprise, la réussite de l’organisation de l’élection présidentielle de 2010 était au coeur des préoccupations, lors de la cérémonie de présentation des voeux du nouvel an à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La vice- présidente de l’institution, Véronique Kando qui s’est faite la porte-parole du personnel, se félicite déjà du nouveau cadre juridique qui va sous-tendre la tenue ...
Lire l'article
De retour de son premier périple en Afrique de l'Ouest qui l'a mené à Ouagadougou et Yamoussoukro les 12 et 13 janvier, le chef de l'Etat gabonais a annoncé lors du Conseil des ministres du 14 janvier l'ouverture prochaine du consulat général du Burkina Faso à Libreville. Les 4000 burkinabès installés au Gabon devraient bientôt voir leurs démarches administratives facilitées avec l'ouverture prochaine du consulat général du Burkina Faso à Libreville. L'un des premiers fruits de la première visite officielle d'Ali Bongo en Afrique de l'Ouest, où il a rencontré les 12 et 13 janvier derniers les ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba quitte Libreville ce mardi à destination de Ouagadougou (Burkina Faso) et de Yamoussoukro (Côte d'Ivoire) pour une visite de travail et d'amitié, a annoncé la Direction générale du protocole d'Etat du Gabon, à travers un communiqué reçu ce jour à la PANA. La durée du séjour du chef de l'Etat gabonais dans ces deux pays n'a pas été révélée.
Lire l'article
L’assassinat de Norbert Zongo, directeur de publication de l’hebdomadaire « L’Indépendant » le 13 décembre 1998 demeure, 10 ans après dans un flou total, l’enquête diligentée par le gouvernement burkinabé sous la pression de la rue ayant accouché d’une souris. Une décennie de louvoiement de l’enquête officielle diligentée par le président Burkinabé Blaise Campaoré n’a pas émoussé la détermination du mécontentement populaire. La mort de Norbert Zongo, le 13 décembre 1998 avec trois compagnons d’infortune (Blaise Iboulou, Ablassé Nikiema et Ernest Zongo) est le marronnier du journalisme d’investigation. C’est après avoir débuté une enquête sur la mort, dans des conditions rocambolesques ...
Lire l'article
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté mercredi dans plusieurs villes du Burkina Faso à l'appel de la Coalition contre la vie chère, en marge d'une grève générale de 72 heures lancée mardi pour protester contre la hausse des prix des produits de base. Dans la capitale Ouagadougou, des dizaines de milliers de manifestants ont entamé leur marche tôt dans la matinée entre la Bourse du travail et le centre-ville, sous la surveillance d'un important dispositif policier. Ils devaient ensuite revenir à la Bourse pour un meeting prévu à la mi-journée par la Coalition, qui regroupe syndicats et associations de ...
Lire l'article
Les civilités du Consul général du Burkina Faso à Marie-Madeleine Mborantsouo
Amical : Gabon et Burkina Faso dos à dos‎
Matches amicaux : Guinée-Burkina Faso 1-1, Ghana-Gabon 2-1…
Une mutinerie s’étend dans la capitale du Burkina Faso
Football : Le Gabon et le Burkina-Faso se neutralisent (1-1)
Burkina Faso : Réussir l’organisation de la présidentielle
Gabon : Bientôt un consulat général du Burkina Faso à Libreville
Gabon : Le président Ali Bongo en visite au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire
BURKINA FASO: Affaire Norbert Zongo : 10 ans de flou persiste
BURKINA FASO: Vie Chère: des dizaines de milliers de personnes marchent au Burkina

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Fév 2009
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*