Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Deux personnalités gabonaises fustigent la « cabale médiatique » contre le président de la République Omar Bongo Ondimba

Auteur/Source: · Date: 2 Mar 2009
Catégorie(s): Société

Deux personnalités gabonaises de premier plan, la nouvelle présidente de Sénat, Rose Francine Rogombé et le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, ont tour à tour fustigé ce lundi la cabale médiatique contre le président de la République, Omar Bongo Ondimba. Rose Francine Rogombé qui s’exprimait dans l’après-midi à l’ouverture de la première session ordinaire de la Chambre haute du parlement gabonais, a attiré l’attention du corps diplomatique accrédité au Gabon et présent lors de la cérémonie sur, citant un célèbre auteur, « le respect et l’amitié » qui « sont deux valeurs indissociables, l’une ne peut survivre à l’autre ».

Ainsi, pour la présidente du Sénat, « Il est regrettable que certains organes de presse de pays amis se délectent de faits divers pour porter atteinte à la dignité de hautes personnalités étrangères ».

Madame Rogombé a ajouté que « par ces temps de crise économique et financière, et dont les pays en développement, seront, une fois encore les victimes, la presse doit plutôt se faire l’écho de leurs difficultés, puisque des réflexes protectionnistes s’annoncent déjà et que l’aide publique au développement risque de connaître une régression ».

Le numéro un du Sénat tenait ces propos alors que dans la matinée, à l’ouverture de la première session ordinaire de l’Assemblée nationale, pour l’année 2009, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a indiqué qu’une cabale orchestrée contre le président Bongo Ondimba est par ricochet, contre le Gabon.

« Si nous constatons une complaisance ou une collusion entre les dirigeants de ces pays et ces média, alors, nous aurons des raisons pour réviser nos accords », a mis en garde le secrétaire général du PDG lors d’une interview accordée à la presse locale dans l’hémicycle.

Depuis quelques semaines, les autorités gabonaises ont observé que de nombreux médias français se livrent à « une gigantesque cabale médiatique contre le chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba », au point que divers journaux gabonais soient montés au créneau devant la morosité qui tend à entamer les relations entre Libreville et Paris à propos du « supposé patrimoine immobilier de notre président en France ».

Le bimensuel gabonais d’informations et d’analyses « La Nation » s’est étonné le week-end écoulé qu’ « après plusieurs années de rapports cordiaux, c’est seulement maintenant que la France découvre subitement que Bongo Ondimba est détenteur d’une telle fortune ».
Le journal s’est ensuite interrogé: « Quand il la bâtissait, où étaient la justice et les ONG françaises ? Qui ne sait pas que certains chefs d’Etat de l’ex-métropole ont abondamment joui des largesses de Bongo Ondimba ?». 


SUR LE MÊME SUJET
Le gouvernement gabonais a vivement dénoncé, la cabale orchestrée ces derniers temps par les médias français à l’encontre de l’ancien chef de l’Etat feu Omar Bongo Ondimba qui serait à l’origine des détournements présumés à la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) estimés à 30 millions d’euros, indique un communiqué officiel dont l’AGP a reçu copie vendredi. « Profondément surpris par ces allégations grotesques et inopportunes, le gouvernement gabonais tient à préciser que la gestion des ressources des Etats placées à la BEAC est entièrement déléguée à cette institution par les Etats membres de la Communauté Economique et Monétaire ...
Lire l'article
Le programme des obsèques du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, décédé des suites d’un arrêt cardiaque, le 8 juin dernier dans une clinique de Barcelone en Espagne, se présente comme suite: Journée de jeudi 11 juin 2009 15h30 : Arrivée de la dépouille mortelle en provenance de Barcelone (Royaume d’Espagne) - Honneurs militaires Départ pour le palais de la présidence de la République - Veillée - Dépôt de gerbes - Hommage familial - Hommages associations humanistes - Hommage populaire Journée du vendredi 12 juin 2009 - Dépôt de gerbes - Hommage populaire (délégations provinciales) Journée du samedi 13 juin 2009 - Dépôt de gerbes - Confessions religieuses - Associations - Hommage populaire Journée du dimanche ...
Lire l'article
Le 26 mai 2009, dans une lettre adressée à la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, et au président du Conseil national de la Communication (CNC), Emmanuel Ondo Methogo, Reporters sans frontières a fait part de sa préoccupation suite à la mise en demeure adressée au bouquet Canal Overseas Africa et à la station Radio France Internationale (RFI), ainsi qu’à la suspension infligée au journal à parution irrégulière Ezombolo et à l’hebdomadaire Le Nganga, pour leur couverture de l’état de santé du président Omar Bongo. "Cette décision est à la fois incompréhensible et injustifiée. Il n’existe aucune raison suffisante, à ...
Lire l'article
Le 26 mai 2009, dans une lettre adressée à la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, et au président du Conseil national de la Communication (CNC), Emmanuel Ondo Methogo, Reporters sans frontières a fait part de sa préoccupation suite à la mise en demeure adressée au bouquet Canal Overseas Africa et à la station Radio France Internationale (RFI), ainsi qu'à la suspension infligée au journal à parution irrégulière Ezombolo et à l'hebdomadaire Le Nganga, pour leur couverture de l'état de santé du président Omar Bongo. "Cette décision est à la fois incompréhensible et injustifiée. Il n'existe aucune raison suffisante, ...
Lire l'article
A son tour, la diaspora rejoint les réactions qui s’enchaînent dans divers milieux gabonais (Gouvernement, Partis politiques, Société civile) depuis l’amplification de la « cabale infamante » dans les médias français contre « le Président de la République, Chef de l’Etat, ses collaborateurs et sa famille ». Les abondantes réactions de la diaspora, reçues ces derniers jours par GABONEWS etlivrées ici sous forme de synthèse, interviennent au lendemain de la réunion du Bureau Politique du Parti Démocratique Gabonais (PDG), vendredi 6 mars 2009 à Libreville . Rappelons que le Parti Démocratique Gabonais, au terme de ses travaux ponctués par une déclaration, ...
Lire l'article
Après le gouvernement et la classe politique gabonaise, les élèves du lycée technique Omar Bongo, regroupés au sein du fan club « Omar Bongo Ondimba », sont, eux –aussi, montés au créneau ce vendredi en fin de matinée pour dénoncer la « campagne de dénigrement » orchestrée par les « médias tant publics que privés « contre la personne du président de la République, chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « Nous condamnons avec vigueur les agissements visant à déstabiliser le président de la République et appelons leurs auteurs à ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres réuni ce jeudi à Libreville a invité les « auteurs et complices » de la campagne médiatique contre le président Bongo, de même que « les autorités françaises compétentes, à mettre un terme à leurs agissements dont la persistance pourrait conduire à une grave détérioration des liens historiques entre la France et le Gabon », a indiqué le Communiqué final des travaux présidés par le chef de l’Etat gabonais. Le texte rendu public par le porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’o Obiang, a précisé que le « Conseil a tenu, solennellement, à marquer son accord total avec les ...
Lire l'article
Selon les autorités, les médias français seraient partie prenante d’un complot visant à déstabiliser le pouvoir en place Les autorités de Libreville ont condamné hier, dans une déclaration télévisée,ce qu’ils ont jugé être une campagne de dénigrement menée par les médias français contre le président gabonais, Omar Bongo Ondimba. Le gouvernement dénonce un complot visant à déstabiliser le pouvoir en place. Pierre Eric Mbog Batassi Notre correspondant au Gabon Le gouvernement gabonais soupçonne une connivence entre les médias français et certaines personnalités qui agissent dans l’ombre, afin de tenir l’image du chef de l’Etat gabonais. La déclaration parle précisément de l’existence d’une « coalition ...
Lire l'article
Le porte-parole du Gouvernement gabonais, René Ndémézo’o Obiang, a livré ce mercredi à Libreville, devant la presse nationale et internationale, la Déclaration relative à la campagne des médias français portant atteinte à la personne président de la République, Omar Bongo Ondimba. Voici ci-après le texte intégral de la Déclaration: « Le gouvernement gabonais observe depuis quelques semaines le développement persistant d’une campagne des médias français portant atteinte à la personne du président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba. Cette campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés, s’illustre dans les médias français tant publics que privés. L’opinion nationale ...
Lire l'article
Le Gabon fustige la cabale orchestrée contre le défunt Omar Bongo Ondimba par la presse occidentale
Bongo Doit Partir
Gabon: Programme officiel des obsèques du président de la République, Omar Bongo Ondimba
Les autorités imposent un black-out médiatique sur la santé du président Omar Bongo
Gabon: Les autorités imposent un black-out médiatique sur la santé du président Omar Bongo
La diaspora gabonaise à travers le monde s’insurge contre « la cabale des médias français » visant le président Bongo
Gabon: Campagne médiatique contre le président Bongo: les élèves du Lycée Technique réagissent
Gabon: « Les auteurs et complices » du « battage médiatique » contre le président Bongo invités à « cesser leurs agissements »
Gabon : le gouvernement dénonce un « lynchage médiatique » orchestré contre Omar Bongo
Gabon: Campagne des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba: Déclaration du gouvernement gabonais


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Mar 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*