Socialisez

FacebookTwitterRSS

APD : Le FMI tire la sonnette d’alarme pour les pays pauvres

Auteur/Source: · Date: 5 Mar 2009
Catégorie(s): Monde

Le directeur général du Fonds monétaire International (FMI), Dominique Strauss-Khan, a alerté la communauté internationale sur les retombées aggravées de la crise financière mondiale sur les pays les plus démunis. Pour éviter que la crise économique ne se mue en crise humanitaire pour les pays les plus pauvres de la planète, le directeur général du FMI a estimé qu’il fallait débloquer dans les plus brefs délais au moins 25 milliards de dollars pour aider ces pays à surmonter la crise.

Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, vient à nouveau de tirer la sonnette d’alarme à l’occasion de la présentation du dernier rapport du FMI traitant «des implications de la crise financière mondiale pour les pays à faible revenu».

«Après avoir frappé d’abord les pays avancés puis les pays émergents, la crise financière mondiale touche aujourd’hui, dans une troisième vague, les pays les plus pauvres et les plus vulnérables du monde; elle frappe durement les pays pauvres, y compris en Afrique subsaharienne», a-t-il déclaré.

Ce rapport explique que la récession économique générale en laquelle s’est muée ce qui n’était encore qu’une crise du crédit en septembre 2008, pose une hypothèque sérieuse sur «les progrès considérables accomplis par de nombreux pays à faible revenu au cours de la décennie écoulée, qui ont rehaussé leur croissance économique, fait reculer la pauvreté et sont parvenus à une plus grande stabilité politique».

Face à cette situation, il faut impérativement, selon le FMI, dilater, sinon de casser ce goulot d’étranglement. A cet effet, «au moins 25 milliards de dollars US de financements concessionnels urgents seront nécessaires cette année pour répondre aux besoins de la plupart des pays touchés», a estimé Dominique Strauss-Kahn.

Le directeur général du FMI a précisé que «cette somme pourrait être bien plus élevée compte tenu des risques considérables de voir les perspectives de l’économie mondiale se dégrader encore plus que prévu et de la possibilité que de nouveaux pays soient touchés tandis que la crise s’aggrave».

Si ce scénario catastrophe se réalisait, les ressources concessionnelles nécessaires en urgence avoisineraient alors les 140 milliards de dollars US.

Dans le contexte actuel où les principaux bailleurs de fonds bilatéraux et contributeurs multilatéraux sont engagés eux-mêmes dans de grandes manœuvres pour sauver leurs économies, le FMI demeure cependant sceptique sur de telles largesses financières de la communauté internationale.

Le directeur général du FMI n’en est pas le moins conscient. Mais il pense que le caractère inquiétant de la situation,-qui pour 26 pays est même plutôt préoccupante-, requiert de tous une mobilisation particulière.

Fort de ce constat, le «Fonds s’emploie à mettre en place une riposte à cette crise extraordinaire pour les pays les plus pauvres de la planète», a assuré Dominique Strauss Khan.

Ce bouclier pourrait prendre la forme «d’un doublement des capacités de prêts concessionnels du FMI et d’introduction d’une plus grande souplesse dans l’octroi de prêts aux pays à faible revenu de manière à tenir compte de leur diversité grandissante et de leur plus grande vulnérabilité à la volatilité mondiale» a-t-il souligné.

Mais le directeur général du FMI demeure conscient que ce plan d’action ne suffira pas à contenir les effets pervers de la crise.

Il avance à cet effet que «les bailleurs de fonds bilatéraux doivent veiller à ce que les flux d’aide soient revus à la hausse et non à la baisse».

Dominique Strauss-Kahn a enfin averti que «la baisse de la croissance, qui surviendrait si rien n’était fait concrètement, pourrait avoir des conséquences graves pour la pauvreté et, peut-être, pour la stabilité politique».

Source : Les Afriques Auteur : Gaboneco  


SUR LE MÊME SUJET
Le cinéaste Gabonais Charles Mensah, ancien directeur du Centre gabonais du cinéma (Cenaci) et réalisateur entre autres d’ "Ayouma" et "Obali", est mort ce vendredi 3 juin à Libreville à l'âge de 63 ans des suites d’une crise cardiaque, selon des sources de l’Institut gabonais de l'image et du son (IGIS). Sa présence a été signalée il y a un peu plus de deux semaines au 64è Festival de Cannes où, avec Henri-Joseph Koumba Bididi, il était allé présenté au Marché du film "Le Collier de Makoko", dernier long métrage gabonais. Un jeune homme de 63 ans ...
Lire l'article
1,8 milliard de FCFA c’est l’enveloppe allouée par la Banque mondiale aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) dans le cadre de l’appui au programme détaillé pour le développement de l’agriculture sur le continent africain. L’accord du don a été signé mercredi à Libreville entre le représentant résident de la Banque mondiale au Gabon, M. Rick Tsouck et le secrétaire général de la CEEAC, Louis Sylvain Goma. Ce don constitue le premier acte de partenariat entre la CEEAC et la Banque Mondiale et couvrira une période de trois ans. Cette enveloppe permettra de renforcer les capacités institutionnelles ...
Lire l'article
Le bilan 2009 de Reporters sans frontières (RSF) met un accent particulier sur les risques encourus par les journalistes en période de guerre ou d'élections contestées. Le rapport révèle notamment qu'en 2009, 167 journalistes ont été emprisonnés dans le monde et 157 professionnels des médias forcés de prendre les routes de l’exil. Pour Reporters sans frontières (RSF), l’année 2009 restera marquée par deux événements majeurs, à savoir le plus grand massacre de journalistes commis en une seule journée, celui de 30 professionnels des médias par la milice privée d’un gouverneur du sud des Philippines ; et la vague d’arrestations et de ...
Lire l'article
Le Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong, vient de recevoir à Libreville une délégation du Fonds monétaire international (FMI) venue faire le point sur la situation économique et financière du pays, accablé par la crise et toujours enlisé dans ses vieilles failles de gestions. Ces travaux ont notamment permis de mettre en exergue le problème de la masse salariale qui grève le budget de l'Etat et la prépondérance du secteur pétrolier dans le revenu national, pour lesquels des programmes de planification et de restructuration devraient être élaborés avec le FMI. Face aux difficultés enregistrées cette année pour élaborer un budget viable ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo Ondimba a exhorté mercredi ses concitoyens à se préparer en 2009 à affronter "un contexte défavorable" marqué par la crise économique mondiale et la chute du baril du pétrole, importante source de revenus de son pays. "Il nous faut absolument faire face à un environnement international et un contexte national qui s'annoncent tout à la fois défavorables, difficiles et délicats", a déclaré M. Bongo dans un message à l'occasion du Nouvel An. Aux "préoccupations constantes", "détresses", "difficultés quotidiennes", "attentes" des Gabonais, sont venues "brutalement s'ajouter (...) la crise financière, la crise alimentaire, la chute vertigineuse du prix ...
Lire l'article
A l'occasion du 4ème congrès mondial de la nature, la France annonce un accord cadre avec l’UICN. Ce nouvel accord d’un montant d’environ 7 millions d’Euros destinés au développement des «capacités techniques des pays du Sud pour la gestion durable de leur biodiversité.» sera prochainement signé par l’Agence Française de Développement (AFD). Dans le cadre du 4ème congrès mondial de la nature, la France a annoncé un nouvel accord cadre avec l'Union mondiale pour la nature (UICN). La secrétaire d'Etat français à l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, s’est rendue à Barcelone en Espagne, ce 06 octobre 2008, pour ce 4ème congrès mondial ...
Lire l'article
C’est encore la Banque mondiale et ses estimations dont les plus récentes indiquent que 1,4 milliard de personnes vivent avec moins de 1,25 dollar par jour, fixant ainsi le nouveau seuil de pauvreté. Selon la Banque, le monde compte ainsi un nombre plus élevé de pauvres qu’on ne l’avait pensé auparavant et que malgré tout, des résultats importants ont été enregistrés dans la lutte contre la pauvreté extrême. C’est dans le cadre d’un nouveau document intitulé « Les pays en développement sont plus pauvres qu’on ne le croyait, mais le combat qu’ils mènent contre la pauvreté n’en porte pas moins ses ...
Lire l'article
Les laboratoires pharmaceutiques européens font plus d'efforts que les américains pour aider les pays pauvres à accéder aux médicaments. C'est ce qui ressort du classement publié, lundi 16 juin, par la fondation néerlandaise Access to medicine en collaboration avec l'organisme d'études spécialisé, Innovest. Le britannique GlaxoSmithKline (GSK, numéro deux mondial) arrive en tête, avec une bonne longueur d'avance, sur le danois Novo Nordisk, un laboratoire de taille moyenne spécialisé dans le diabète. Suivent ensuite le suisse Novartis (numéro trois mondial) et le français Sanofi-Aventis (numéro quatre). Le seul américain qui tire son épingle du jeu est Merck, troisième. Mais le numéro ...
Lire l'article
La Banque mondiale (BM) a décidé d'octroyer une aide de 10 millions de dollars à Haïti et d'y envoyer des experts pour aider les autorités haïtiennes à répondre à la crise alimentaire, qui a généré de violentes émeutes (5 morts et 200 blessés) et coûté son poste au premier ministre, Jacques Edouard Alexis. L'aide débloquée vise à permettre au gouvernement de "réagir à la hausse des prix de l'alimentation, qui deviennent inabordables pour les familles pauvres", explique la Banque mondiale dans un le communiqué. Samedi le président haïtien René Préval a annoncé une réduction du prix du riz pour éviter ...
Lire l'article
A la suite du président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, qui prône un « new deal » alimentaire à l’échelle mondiale, les appels se multiplient en faveur d’initiatives des pays riches pour aider les pauvres à faire face à la hausse des prix des denrées alimentaires, à l’exemple du premier ministre britannique, Gordon Brown, qui a écrit une lettre à son homologue japonais, dont le pays préside le G8, appelant notamment à examiner l’impact des biocarburants sur les prix alimentaires, lors du sommet des huit nations les plus industrialisées, qui se tiendra au Japon en juillet prochain, alors que ...
Lire l'article
Gabon : Le cinéaste Charles Mensah tire sa révérence
Près de 2 milliards de FCFA de la Banque mondiale pour appuyer l’agriculture dans les pays de la CEEAC
Médias : RSF tire la sonnette d’alarme sur les cas de guerre ou d’élections contestées
Gabon : Le FMI tire la sonnette d’alarme
Le Gabon, pays pétrolier, face à “contexte défavorable” en 2009
Environnement : La France débloque 7 millions d’Euros pour les pays du Sud
PAYS PAUVRES: PLUS PAUVRES QUE JAMAIS
Les pays pauvres, nouvel enjeu pour les laboratoires
Emeutes de la faim : la Banque mondiale tire la sonnette d’alarme
Les pays riches promettent d’agir face à la flambée des prix des denrées alimentaires dans les pays pauvres


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Mar 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*