Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Laure Gondjout défend ses deux «redresseurs» des médias publics

Auteur/Source: · Date: 5 Mar 2009
Catégorie(s): Médias

Face au préavis de grève de huit jours déposé le 2 mars par le Syndicat des personnels de la chaîne 1 (SPC) à la tutelle, le ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a annoncé dans un communiqué publié le 4 mars pour annoncer l’ouverture des négociations sur le cahier des charges des agents à compter du 5 mars.

A peine six mois après la réception de la nouvelle maison de la Radiodiffusion télévision gabonaise (RTG), les agents des deux premières chaînes publiques ont menacé le 2 mars dernier les autorités de tutelle d’un mouvement de grève pour réclamer l’amélioration de leur traitement et contester la nomination de deux nouveaux superviseurs.

«Le syndicat a déposé il y a bientôt un mois une plateforme revendicative sur la table de travail du ministre de la Communication», a rappelé le président du Syndicat des personnels de la chaîne 1 (SPC), Olivier Bakenda Mbadinga, soulignant que sur «les points d’urgence, on attendait l’examen de cette plateforme et il y a eu un silence qui n’a pas été du goût des agents de la RTG».

Rassemblés en assemblée générale le 2 mars dernier, les agents des première et deuxième chaîne publiques ont déposé un préavis de grève sur la table de la tutelle, auquel «s’est ajouté l’affectation de deux agents à la RTG qui se sont présentés comme des superviseurs», et que les agents de la RTG 1 et 2 ont interprété «comme un retour de la censure», a poursuivi Olivier Bakenda Mbadinga.

Ces deux superviseurs «sont regardants sur le contenu des programmes et des éditions d’informations. Pire encore, ils doivent poser leurs signatures sur les conducteurs», a signalé le leader syndical.

«Ces agents de la RTG tout le monde les connaît», a lancé le président du SPC, expliquant que les agents des deux premières chaînes publiques contestaient de manière consensuelle leurs capacités à assumer le rôle qui leur a été confié au regard de leurs antécédents à la RTG.

Dans un communiqué publié le 4 mars dernier, la ministre de la Communication, Laure Olga Gondjout, a rappelé que «depuis un certain temps, les auditeurs et téléspectateurs se plaignent de la qualité des émissions, notamment les journaux télévisés, par le non respect des heures de diffusion et du format habituel de ce type de programme».

Elle ajoute notamment que «des plaintes sont souvent enregistrées sur le caractère très lucratif de certains reportages, y compris de leur diffusion à l’antenne».

Dans le cadre de la politique de réforme et d’amélioration de la qualité des médias publics engagée depuis plusieurs années, la ministre de la Communication a expliqué qu’elle avait décidé «de prescrire une mission à deux experts reconnus compétents du département pour assister le directeur général dans l’élaboration de ses programmes de radiodiffusion et de télévision».

Ces deux superviseurs «ont pour mission d’aider à assurer la professionnalisation des contenus et le respect de nos valeurs de civilisation dans la production et la programmation des émissions», a poursuivi Laure Olga Gondjout.

Concernant la contestation par les agents de la procédure légale de nomination de ces agents, le ministre de tutelle a assuré qu’elle était du ressort des prérogatives du ministre, conformément «aux textes réglementaires en vigueur».

Quant à l’examen du cahier des charges des agents de la RTG 1 et 2, la ministre a enfin annoncé que «les négociations (…) s’ouvriront le 5 mars à 10 heures dans la salle de réunion du ministère dans la sérénité et le respect mutuel».

La tutelle coupe ainsi l’herbe sous le pied des grévistes, dont le poids du cahier des charges laissait penser à des velléités opportunistes dans le contexte de grève en cascade dans de nombreux secteurs et eu égard aux lourds investissements récemment consentis par la tutelle pour offrir un cadre de travail moderne et opérationnel aux agents des deux premières chaînes publiques. 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a paraphé, ce jeudi, à Libreville, le procès verbal des travaux de la Commission interministérielle Gouvernement et Syndicat des médias audiovisuels publics, en présence des différents membres de ladite commission, en vue d’une sortie de crise dans ce secteur, a constaté GABONEWS. Les travaux de cette commission qui avait, pour rapporteur général, le patron de ce département ministériel, ont permis d’aboutir à un consensus visant à ne léser aucune des parties engagées dans ce dossier eu égard aux dix points inscrits ...
Lire l'article
Pour respecter les conditions imposées par les institutions financières internationales et des choix stratégiques opérés par l’Etat gabonais qui doit se désengager de certains secteurs d’activités, le Ministre de la Communication et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout a rencontré ce vendredi des partenaires privés - publics en vue de recueillir leurs avis et engagements dans la mise en œuvre des infrastructures de transport d’un réseau national « sous marin » haut débit à fibre optique, a constaté GABONEWS. Le ministre délégué à l’Economie, Paul Boundoukou Latha, a pris part à cette rencontre d’envergure présidée par madame Laure Olga Gondjout en présence ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, s’est dit ’’satisfaite’’ mercredi à Libreville du travail accompli par les médias avant et pendant la présidentielle du 30 août dernier. ''Tous les médias locaux ont couvert cet événement majeur de l'histoire politique de notre pays. Nous avons accordé plus de 110 accréditations à des journalistes étrangers. C'est dire l'importance de l'événement avec plus d'une centaine de journalistes étrangers côtoyant leurs confrères gabonais. Je pense qu'on ne pouvait pas faire mieux en pareille époque'', a déclaré Mme Gondjout au cours d’une conférence de presse. Concernant une certaine presse, le ...
Lire l'article
A l'occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse célébrée le 3 mai de chaque année à travers le monde, la ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a rappelé la situation de la presse nationale, ses missions, et les défis auxquels elle est aujourd'hui confrontée. Appelant à une libéralisation effective de la presse dans le pays, madame Gondjout a souhaité que l'armada technologique déployé par le ministère puisse servir aux professionnels du secteur pour opérer le saut qualitatif de la communication au Gabon. La Journée internationale de la liberté de la presse a été l'occasion ...
Lire l'article
A l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse, Laure Olga Gondjout, Ministre de la Communication, de la Poste, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’information, a prononcé ce samedi son allocution de circonstance en réaffirmant, pour coller au thème choisi par l’UNESCO, que « de par le monde, les médias, dans leur pluralité, sont des vecteurs d’entente entre les peuples ». Cette année, l’Organisation des Nations Unies pour la Science, l’éducation et la culture (UNESCO) a placé la manifestation qui célèbre les principes fondamentaux de la liberté de la presse, évalue la liberté ...
Lire l'article
La ministre de la Communication, des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies de l'information, Laure Olga Gondjout, s’est rendue le 21 janvier au siège de la Radio télévision gabonaise chaîne 2 (RTG2) pour évaluer le fonctionnement et les besoins de ce média. L’état des lieux des locaux de la chaîne a révélé de nombreuses difficultés techniques et infrastructurelles mais également des lacunes législatives, concernant notamment la protection des émissions diffusées. La ministre Laure Olga Gondjout, était le 21 janvier à la RTG2 où elle a procédé un état des lieux de cette chaîne située dans l’enceinte du Palais ...
Lire l'article
Laure Olga Gondjout a passé le témoin, jeudi à l’Hôtel du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale de Libreville, à Paul Toungui qui la remplace dans ce ministère après le remaniement ministériel du mardi 7 octobre dernier. La passation sobre et solennelle s’est faite en présence des membres du cabinet ministérielle, ainsi que des média. Prenant la parole, Laure Olga Gondjout qui quitte les Affaires étrangères pour le ministère de la Communication n’a pas manqué de mots pour qualifier le dynamisme et les compétences de son successeur, tout en l’invitant à compter sur le ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de la communication, Jean Boniface Assélé, a convoqué le personnel de la première et deuxième chaîne de Radiodiffusion et de la télévision gabonaise (RTG) le 5 septembre pour rappeler ces fonctionnaires à l’ordre sur la qualité des programmes. La livraison des nouveaux locaux et du plateau technique renforcé doit être accompagné d’une rigueur accrue des journalistes et des techniciens pour opérer le saut qualitatif tant attendu des médias publics gabonais. Le ministre a supprimé la publicité dans ces medias qui selon lui faisaient plus de la publicité que de l'information, sans pour autant préciser comment compenser la ...
Lire l'article
Entrant dans les concertations trimestrielles ayant lieu entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale et le corps diplomatique accrédité sur le territoire gabonais, le ministre de tutelle, Laure Olga Gondjout a reçu, jeudi à l’Hôtel des Affaires étrangères de Libreville, ces diplomates avec lesquels elle s’est entretenu sur les questions majeures concernant la politique nationale et internationale du chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, qui ne ménage aucun effort pour répondre à l’appel où qu’il fuse, au regard de ses dernières sorties sur la scène continentale et internationale à l’instar de ...
Lire l'article
Le département ministériel de la Communication a concrètement changé de titulaire, lundi, avec la passation de dossiers entre son nouveau titulaire, Laure Olga Gondjout, nommée ministre de la Communication, des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l'Information, et son prédécesseur René Ndémezo'Obiang, devenu ministre de la Jeunesse, des Sports, des Loisirs, Chargé de la Vie Associative, Porte-Parole du cabinet Eyéghé Ndong III, a constaté GABONEWS.  Moins que l'hommage rendu par le ministre sortant à l'ensemble de ses collaborateurs, ou même celui rendu à son successeur dont M. René Ndémezo'Obiang a vanté les « compétences et les qualités pour conduire ...
Lire l'article
Le procès verbal de la Commission interministérielle Gouvernement et syndicat des médias audiovisuels publics paraphé, ce jeudi, à Libreville
Laure Gondjout sollicite les partenaires privés – publics pour la réalisation de la fibre optique à haut débit
Politique/médias : Laure Olga Gondjout ’’satisfaite’’ de la prestation des médias à la présidentielle d’août dernier
Gabon : Laure Gondjout recadre les missions de la presse
Gabon: Journée internationale de la liberté de la Presse : « Les médias, dans leur pluralité, sont des vecteurs d’entente entre les peuples», (Laure Olga
Gabon : Laure Gondjout au chevet de la RTG 2
Gabon: Laure Olga Gondjout passe le témoin à Paul Toungui aux Affaires Etrangères
Gabon : Assélé met les médias publics au pas et supprime la publicité
Gabon: Laure Olga Gondjout devise avec le corps diplomatique accrédité au Gabon
Gabon: Gouvernement : Laure Olga Gondjout mise sur le dialogue social au sein du secteur de la Communication « pour relever le défi »


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Mar 2009
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*