Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Gabon demande à la France de mettre fin à une “campagne” contre Bongo

Auteur/Source: · Date: 6 Mar 2009
Catégorie(s): Diplomatie,Monde

Le Gabon a exhorté “les autorités françaises compétentes” à mettre fin à une “campagne de calomnies (…) par les médias français” contre son président Omar Bongo Ondimba, dans un communiqué publié vendredi par le quotidien national L’Union.

Interrogé par l’AFP, le secrétaire d’Etat français à la Coopération Alain Joyandet a rappelé que la presse était “indépendante”.

Selon l’Union, le Conseil des ministres présidé jeudi à Libreville par le chef de l’Etat a marqué “son accord total” avec une déclaration gouvernementale dans le même sens faite mercredi, “pour dénoncer énergiquement l’abjecte campagne de calomnies et d’insultes orchestrée par les médias français publics et privés contre la personne” de M. Bongo.

“Traduisant les sentiments de profonde indignation du peuple gabonais (…), le Conseil invite les auteurs et complices de ces actes, de même que les autorités françaises compétentes, à mettre un terme à ces agissements dont la persistance pourrait conduire à une grave détérioration des liens historiques entre la France et le Gabon”, ajoute le texte, sans identifier ces “auteurs et complices”.

Dans sa déclaration de mercredi, Libreville avait fustigé “l’acharnement complice des médias français et de certains acteurs” contre M. Bongo, sans non plus citer de nom, en avertissant que cela risquait de ternir “gravement les relations historiques” entre les deux pays.

Il évoquait un “battage médiatique” notamment sur “les biens immobiliers” du président Bongo en France, à propos desquels deux ONG ont porté plainte en décembre à Paris, ainsi que la “divulgation fortement médiatisée, en violation flagrante du secret bancaire, d’informations sur les comptes” de M. Bongo en France.

Vendredi, le ministre gabonais des Affaires étrangères, Paul Toungui, a fait part du même message aux diplomates accrédités dans le pays lors d’une réunion au siège de son département, a indiqué à l’AFP ce ministère.

“Maintenant, nous attendons la réaction des autorités françaises”, a commenté une source proche de M. Toungui.

Interrogé vendredi après-midi lors d’une visite à Lyon (centre-est), le secrétaire d’Etat français à la Coopération, Alain Joyandet, a déclaré qu'”en France, la presse est indépendante”.

“Il ne m’appartient pas (…) de restreindre la liberté d’expression”, a-t-il ajouté.

Fin février, la presse française a rapporté la saisie des comptes bancaires en France du président gabonais, après que M. Bongo eut été condamné dans ce pays à rembourser 457.347 euros versés par un Français pour faire libérer son père détenu à Libreville en 1996.

Ces affaires suscitent de plus en plus de commentaires anti-français au Gabon, notamment dans la presse. Dans une tribune intitulée “Touche pas à l’homme blanc!” publiée le 2 mars par L’Union, un journaliste avait ainsi fustigé une “presse-commando de France”, citant l’AFP, Radio-France Internationale (RFI), Sud-Ouest, Le Nouvel Observateur, Le Monde et Canal+.

“Il est temps de ne plus accorder l’hospitalité à n’importe quel Français dans notre pays”, estimait de son côté le journal satirique privé Le Scribouillard dans son édition de jeudi.


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabon, "partenaire privilégié (de la France) depuis 1967", selon les mots de Nicolas Sarkozy, s'interroge sur ses liens avec Paris. Une pluie de déclarations officielles a dénoncé, ces derniers jours, une "virulente campagne de dénigrement systématique" contre le président Omar Bongo Ondimba, au pouvoir depuis 1967. Le soupçon d'une complicité de l'exécutif français affleure, menaçant d'ébranler une relation emblématique de la "Françafrique". Présidé par M. Bongo, le conseil des ministres du jeudi 5 mars a mis en cause "énergiquement l'abjecte campagne de calomnies et d'insultes orchestrée par les médias français (...) contre la personne" du président gabonais. Un ton au-dessus, ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à "réexaminer en profondeur les accords de coopération" avec la France où, selon lui, est "orchestrée une vaste campagne de déstabilisation contre le Gabon et ses plus hautes autorités", dans une déclaration diffusée samedi. Le bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) "invite instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon", dans cette déclaration lue à la télévision publique RTG1 par la porte-parole du PDG, Angèle Ondo. Dans ce texte publié après une réunion vendredi sur la question, le PDG - ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a fustigé, dans une déclaration de son Bureau politique ce samedi en fin de matinée à Libreville et que Gabonews publie dans son intégralité, l’acharnement des médias hexagonaux à amplifier la « campagne médiatique de déstabilisation et de dénigrement » orchestrée contre le Gabon et son président, Omar Bongo Ondimba. DECLARATION DU BUREAU POLITIQUE DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS « Le Bureau politique du PDG, réuni le vendredi 6 mars 2009 à Libreville, constate avec le peuple gabonais ainsi que la communauté internationale, que depuis quelques mois, est menée une vaste campagne de déstabilisation orchestrée ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des affaires étrangères, Paul Toungui, a transmis vendredi à Libreville à l’ensemble des diplomates accrédités au Gabon la Déclaration du gouvernement exprimant sa « réprobation et son indignation » devant la campagne de « dénigrement » des médias français portant atteinte au Chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « J’ai souhaité vous rencontrez pour vous transmettre de manière officielle,la Déclaration du gouvernement exprimant sa réprobation et son indignation », a déclaré le ministre gabonais des affaires étrangères devant les ambassadeurs et représentants des organisations internationales accrédités dans le ...
Lire l'article
Le Parti social démocrate (PSD, majorité présientielle) a, dans un communiqué radiotélévisé, interpellé mercredi à Libreville les plus hautes autorités françaises en réaction à la campagne de dénigrement des médias français portant atteinte à la personne du président de la République Omar Bongo Ondimba. ''C'est pour cette raison que le PSD se permet de lancer un appel pressant aux plus hautes autorités françaises afin que, nonobstant la liberté de la presse, toute réserve soit gardée concernant le président de la République gabonaise, tant dans sa gestion des affaires publiques que dans sa vie privée'', rapporte le communiqué. Le PSD, poursuit le communiqué, ...
Lire l'article
Le porte-parole du Gouvernement gabonais, René Ndémézo’o Obiang, a livré ce mercredi à Libreville, devant la presse nationale et internationale, la Déclaration relative à la campagne des médias français portant atteinte à la personne président de la République, Omar Bongo Ondimba. Voici ci-après le texte intégral de la Déclaration: « Le gouvernement gabonais observe depuis quelques semaines le développement persistant d’une campagne des médias français portant atteinte à la personne du président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba. Cette campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés, s’illustre dans les médias français tant publics que privés. L’opinion nationale ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé ce mercredi soir de riposter devant « la campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés » contre le président de la République, Omar Bongo Ondimba, « dans les médias français tant publics que privés » selon la déclaration lue devant la presse nationale et internationale par le porte-parole du gouvernement, Réné Ndémezo Obiang. Dans cette déclaration, la première depuis le déclenchement de cet « acharnement médiatique », il y a deux semaines, le gouvernement exprime non seulement sa « profonde indignation » mais estime aussi qu’il s’ « agit clairement d’une entreprise de déstabilisation à travers ...
Lire l'article
Gabon – France : Scandale des Biens Immobiliers d’Omar Bongo en France : Le BDP-Gabon Nouveau Condamne le Dépeçage du Gabon et Demande la Destitution Immédiate du Dictateur
Communiqué de Presse, pour diffusion immédiate Lettre distribuée au Gabon à : Ambassades : USA, France, Afrique du Sud, Union Européenne Institutions Gabon: Sénat, Assemblée nationale, Court constitutionnelle, Ministère de l'intérieur Médias : L'Union, Le Nganga, Gabonews, RFI, AFP, BBC, Voix de l'Amérique, etc. Lettre Ouverte et Déclaration du BDP-Gabon Nouveau Mesdames et Messieurs, chers compatriotes. Le BDP-Gabon Nouveau tient absolument à se distancer de l'appel à une « solidarité citoyenne » mal placée, grossièrement amplifiée et inexplicablement exigée par les autorités politiques gabonaises suite à la publication par le journal LE MONDE des investigations menées en France par l'Office Central pour la Répression de la Grande ...
Lire l'article
Pour les diplomates gabonais en France, la conviction est forte que le Gabon est encore dans la ligne de mire des « chiens de garde » du grand capital dans l’Hexagone, qui recèle bien des dangers de déstabilisation pour le pays, à en croire la double protestation envoyée mardi au Quai d’Orsay et à la Rédaction de France 2 par l’ambassade, choquée par un « Reportage » orienté, diffusé en direct, lundi 3mars, au journal de 20 heures sur France 2, essentiellement consacré à « l’acquisition des biens mobiliers » onéreux en France, d’après ce média, par le chef de ...
Lire l'article
Bongo Doit Partir
Omar Bongo dénonce une “campagne de calomnies” contre le Gabon
Gabon: le parti au pouvoir demande le réexamen des accords avec la France
Gabon: Campagne médiatique contre le président Bongo : le PDG dénonce l’acharnement des médias français
Gabon: « Campagne médiatique » contre le président Bongo : la Déclaration du gouvernement remise aux diplomates accrédités au Gabon
Gabon: Le PSD interpelle la France sur les attaques portées contre le président Bongo Ondimba dans la presse
Gabon: Campagne des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba: Déclaration du gouvernement gabonais
Gabon: La riposte du gouvernement gabonais face à la « campagne pernicieuse » contre la personne du président Bongo
Gabon – France : Scandale des Biens Immobiliers d’Omar Bongo en France : Le BDP-Gabon Nouveau Condamne le Dépeçage du Gabon et Demande la Destitution
Gabon: Gabon-France : A Paris, l’ambassade du Gabon « proteste vivement » face aux « attaques » orchestrées contre le président Bongo Ondimba sur France

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mar 2009
Catégorie(s): Diplomatie,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*