Socialisez

FacebookTwitterRSS

Bongo contre-attaque

Auteur/Source: · Date: 7 Mar 2009
Catégorie(s): Révélations

Violation du secret bancaire ?bongo sarko.jpg
Mercredi dernier, dans une déclaration officielle diffusé à la télévision gabonaise, le gouvernement d’Omar Bongo dénonçait « la campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés » qu’il estimait se développer contre la personne du « président-fondateur » dans « les médias français tant publics que privés ».
Il s’insurgeait plus précisément contre « la divulgation fortement médiatisée, en violation flagrante du secret bancaire, d’informations sur les comptes du président de la république gabonaise »

Représailles diplomatiques ?
Vendredi, Paul Toungi, ministre des affaires étrangères du Gabon et gendre de « papa » Bongo, remettait solennellement cette déclaration à l’ambassade de France et à tous les diplomates accrédités à Libreville.
Ce samedi, c’est au tour du PDG, le parti politique d’Omar Bongo de faire entendre sa grosse voix.
Son bureau politique conseille au gouvernement et au parlement gabonais de « réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon ».
En clair, il brandit haut et fort le spectre des represailles diplomatiques.

Numéros masqués
J’ai effectivement dévoilé sur ce blog, la liste des comptes bancaires d’Omar Bongo, telle qu’elle avait été dressée par les services de police français en 2007.
Mais en prenant soin de masquer les numéros de comptes afin de préserver justement le secret bancaire du chef de l’Etat gabonais.
Cette publication a néanmoins fortement irrité les pouvoirs publics gabonais qui essaient de développer à présent des pressions sur l’Elysée et le Quai d’Orsay.
Menaces dérisoires ? Nous verrons bien. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : L’Union nationale contre-attaque
Dans son communiqué daté du 19 juillet, le gouvernement a donné de la voix en fustigeant une «volonté délibérée des responsables de l’ex Union nationale de continuer à fouler aux pieds les lois et règlements en vigueur en République gabonaise», après la destruction par des supposés manifestants du parti de l’opposition, le 16 juillet, de 4 véhicules à usage de taxi au quartier Derrière la Prison à Libreville. Dans sa réaction publiée ci-après in extenso, le président l’Union nationale, Zacharie Myboto, dénonce les «affirmations gratuites et dénuées de tout fondement» du gouvernement, non sans déplorer la «volonté du pouvoir et ...
Lire l'article
La Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), a annoncé qu’elle porterait plainte contre X suite au déversement de produits chimiques dans un des ses anciens sites. Cette action intervient quelques jours après les accusations de la mairie de Mounana, dans le Haut Ogooué (Sud-est), pour qui la COMUF et le Centre international de recherche médicale de Franceville (CIRMF) seraient à l’origine de ces déversements. Nouvelle évolution dans l’affaire des déchets toxiques de la commune de Mounana ! La Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), vient d’annoncer qu’elle porterait plainte contre X dans les tous prochains jours. L’extracteur ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a condamné jeudi l'attaque armée du convoi des footballeurs togolais dans l'enclave angolaise du Cabinda, sur leur route pour la Coupe d'Afrique des Nations (CAN), en l'assimilant notamment à un "acte terroriste". Le Conseil des ministres tenu jeudi à Libreville a fustigé "l'attaque barbare dont a été victime l'équipe togolaise" le 8 janvier, déclare Libreville dans un communiqué diffusé dans la soirée. Il "condamne fermement ces actes terroristes qui n'honorent ni ses auteurs ni une Afrique qui se bat pour sa sécurité et pour son développement. Aucune cause (...) ne peut justifier de mettre en péril la ...
Lire l'article
Le Gabon a exhorté "les autorités françaises compétentes" à mettre fin à une "campagne de calomnies (...) par les médias français" contre son président Omar Bongo Ondimba, dans un communiqué publié vendredi par le quotidien national L'Union. Interrogé par l'AFP, le secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet a rappelé que la presse était "indépendante". Selon l'Union, le Conseil des ministres présidé jeudi à Libreville par le chef de l'Etat a marqué "son accord total" avec une déclaration gouvernementale dans le même sens faite mercredi, "pour dénoncer énergiquement l'abjecte campagne de calomnies et d'insultes orchestrée par les médias français publics et ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des affaires étrangères, Paul Toungui, a transmis vendredi à Libreville à l’ensemble des diplomates accrédités au Gabon la Déclaration du gouvernement exprimant sa « réprobation et son indignation » devant la campagne de « dénigrement » des médias français portant atteinte au Chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « J’ai souhaité vous rencontrez pour vous transmettre de manière officielle,la Déclaration du gouvernement exprimant sa réprobation et son indignation », a déclaré le ministre gabonais des affaires étrangères devant les ambassadeurs et représentants des organisations internationales accrédités dans le ...
Lire l'article
Après le gouvernement et la classe politique gabonaise, les élèves du lycée technique Omar Bongo, regroupés au sein du fan club « Omar Bongo Ondimba », sont, eux –aussi, montés au créneau ce vendredi en fin de matinée pour dénoncer la « campagne de dénigrement » orchestrée par les « médias tant publics que privés « contre la personne du président de la République, chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. « Nous condamnons avec vigueur les agissements visant à déstabiliser le président de la République et appelons leurs auteurs à ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres réuni ce jeudi à Libreville a invité les « auteurs et complices » de la campagne médiatique contre le président Bongo, de même que « les autorités françaises compétentes, à mettre un terme à leurs agissements dont la persistance pourrait conduire à une grave détérioration des liens historiques entre la France et le Gabon », a indiqué le Communiqué final des travaux présidés par le chef de l’Etat gabonais. Le texte rendu public par le porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’o Obiang, a précisé que le « Conseil a tenu, solennellement, à marquer son accord total avec les ...
Lire l'article
Selon les autorités, les médias français seraient partie prenante d’un complot visant à déstabiliser le pouvoir en place Les autorités de Libreville ont condamné hier, dans une déclaration télévisée,ce qu’ils ont jugé être une campagne de dénigrement menée par les médias français contre le président gabonais, Omar Bongo Ondimba. Le gouvernement dénonce un complot visant à déstabiliser le pouvoir en place. Pierre Eric Mbog Batassi Notre correspondant au Gabon Le gouvernement gabonais soupçonne une connivence entre les médias français et certaines personnalités qui agissent dans l’ombre, afin de tenir l’image du chef de l’Etat gabonais. La déclaration parle précisément de l’existence d’une « coalition ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a vivement condamné mercredi dans un communiqué, le battage des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba. Dans une déclaration lue devant la presse nationale et internationale, le porte-parole du gouvernement, monsieur René Ndemezo’Obiang a exprimé la ‘’profonde indignation’’ des autorités gabonaises face à l’acharnement médiatique ‘’visant clairement à déstabiliser le Gabon’’. Pour illustrer son propos,monsieur Ndemezo’Obiang a cité la médiatisation ‘’des biens immobiliers en France du Président de la République ainsi que la divulgation des informations sur ses comptes bancaires en violation flagrante du secret bancaire’’. Toutes choses tendant à convaincre Libreville de l’existence d’une ...
Lire l'article
Gabon : L’Union nationale contre-attaque
Gabon : La COMUF contre-attaque dans l’affaire des déchets toxiques
Bongo Doit Partir
CAN-2010 – Attaque contre le Togo: le Gabon dénonce un “acte terroriste”
Le Gabon demande à la France de mettre fin à une “campagne” contre Bongo
Gabon: « Campagne médiatique » contre le président Bongo : la Déclaration du gouvernement remise aux diplomates accrédités au Gabon
Gabon: Campagne médiatique contre le président Bongo: les élèves du Lycée Technique réagissent
Gabon: « Les auteurs et complices » du « battage médiatique » contre le président Bongo invités à « cesser leurs agissements »
Gabon : le gouvernement dénonce un « lynchage médiatique » orchestré contre Omar Bongo
Le gouvernement gabonais condamne le battage des médias français contre le président Bongo Ondimba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Mar 2009
Catégorie(s): Révélations
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*