Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: le parti au pouvoir demande le réexamen des accords avec la France

Auteur/Source: · Date: 7 Mar 2009
Catégorie(s): Monde

Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à “réexaminer en profondeur les accords de coopération” avec la France où, selon lui, est “orchestrée une vaste campagne de déstabilisation contre le Gabon et ses plus hautes autorités”, dans une déclaration diffusée samedi.

Le bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) “invite instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon”, dans cette déclaration lue à la télévision publique RTG1 par la porte-parole du PDG, Angèle Ondo.

Dans ce texte publié après une réunion vendredi sur la question, le PDG – disposant d’une majorité écrasante au parlement bicaméral et au gouvernement – dit constater “depuis quelques mois (…) une vaste campagne de déstabilisation orchestrée contre le Gabon et ses plus hautes autorités”.

Il dénonce “un acharnement judiciaire marqué par une série de plaintes successives contre le président-fondateur” Omar Bongo Ondimba, “ses collaborateurs et sa famille, au mépris du sacro-saint principe de l’autorité de la chose jugée”.

“Cet acharnement judiciaire est entretenu et amplifié au travers d’une cabale infâmante de la part des médias français, faite d’attaques virulentes et portant atteinte à l’honorabilité et à la dignité des autorités et du peuple gabonais”, estime-t-il, exprimant “sa plus vive indignation, sa profonde réprobation”.

Il assure prôner le réexamen “en profondeur” des accords de coopération avec la France “afin d’opérer une rupture d’ailleurs préconisée par les plus hautes autorités françaises”.

Le PDG exhorte par ailleurs les Gabonais “à ne pas se laisser abuser par les manoeuvres de déstabilisation orchestrées par des acteurs qui instrumentalisent les ONG et manipulent les médias”.

Les déclarations dénonçant une campagne contre le président Bongo, attribuée aux “médias français publics et privés”, se sont multipliées ces derniers jours au Gabon.

Le Conseil des ministres réuni le 5 mars avait ainsi exhorté “les auteurs et complices de ces actes, de même que les autorités françaises compétentes” à mettre un terme à cette “campagne”, avertissant que sa “persistance pourrait conduire à une grave détérioration des liens historiques entre la France et le Gabon”.

Dans une déclaration faite le 4 mars, le gouvernement avait formulé les mêmes protestations et mises en garde, transmises vendredi par le ministre des Affaires étrangères aux diplomates accrédités dans le pays.

Libreville avait évoqué un “battage médiatique” notamment sur “les biens immobiliers” du président Bongo en France, à propos desquels deux ONG ont porté plainte en décembre à Paris, ainsi que la “divulgation fortement médiatisée, en violation flagrante du secret bancaire, d’informations sur les comptes” de M. Bongo en France.

Interrogé vendredi sur le sujet par l’AFP, le secrétaire d’Etat français à la Coopération, Alain Joyandet, avait déclaré: “en France, la presse est indépendante”. 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Par RFI La campagne électorale pour la présidentielle a débuté ce dimanche 5 février 2012 au Sénégal. Les principaux candidats de l'opposition se sont retrouvés Place de l'Obélisque à Dakar, avec toujours le même objectif affiché : obtenir le retrait de la candidature d'Abdoulaye Wade. Le président qui était, lui, dans son fief de Mbacké, près de Touba, la ville sainte des Mourides. Au Sénégal, les principaux candidats d'opposition à l’élection présidentielle, membres du M23, le Mouvement du 23 juin, ont décidé de battre campagne ensemble pour pousser le président Abdoulaye Wade à renoncer à sa candidature. Parmi les militants réunis en ...
Lire l'article
Recevant à la Maison blanche exactement 115 jeunes africains venus de 40 pays subsahariens pour un forum à l’occasion du demi-siècle des indépendances africaines de 1960, mardi dernier, 03 juillet 2010, le président américain a exprimé l’espoir que « certains d’entre (ces jeunes) deviendront un jour dirigeants de vos pays ». « Si vous y réfléchissez, dans les années 1960, lorsque vos grands-parents, arrière-grands-parents se battaient pour l’indépendance, les premiers dirigeants disaient tous qu’ils étaient pour la démocratie », a rappelé Barack Obama lors d’une séance de questions-réponses avec ces jeunes. « Et ce qui s’est produit, c’est que lorsque vous ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba s’est rendu mardi en milieu de matinée à Makokou, chef de la province de l’Ogooué-Ivindo (Nord-est) pour sa deuxième sortie pour le compte de la campagne électorale en vue de la présidentielle anticipée du 30 août prochain. Le candidat Ali Bongo Ondimba était entouré des membres influents du parti, notamment, le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, par ailleurs vice-président du PDG, du Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, également vice-président du parti et de la responsable des femmes, Angélique Ngoma. Dimanche dernier, lors de son meeting ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a dévoilé jeudi l'équipe de campagne de son candidat à l'élection présidentielle du 30 août prochain, Ali Bongo Ondimba, rapporte l'AGP. Il s'agit d'une équipe décentralisée, comprenant un comité stratégique, un état major de campagne, des porte-parole, des coordinations provinciales et des comités de compagne à un niveau plus inférieur. Il n'y a pas un directeur de campagne en tant que tel, mais des noms comme Paul Biyoghé Mba, André Dieudonné Berre, Paul Toungui, Henri Claude Oyima, Richard Auguste Onouviet, Martin Mabala, Marcel Doupamby Matocka et Antoine de Padoue Mboumbou Miyakou (...) apparaissent dans ...
Lire l'article
Ali Ben Bongo Ondimba, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), va présenter jeudi à la ’’Cité de la Démocratie’’ à Libreville son état-major de campagne, a annoncé à l’AGP une source proche du parti. Y sont invités à prendre part à cette rencontre, les militants du parti, les associations et les partis alliés au PDG. Depuis son investiture comme candidat du PDG, Ali Bongo a déjà rencontré des jeunes et les femmes qui ont réaffirmé leur ’’soutien jusqu’au bout’’ au candidat du parti pouvoir. Lors de la dernière rencontre avec les femmes, Ali Bongo a annoncé qu’il allait augmenter le Salaire ...
Lire l'article
Huit associations d’aide aux immigrés jugent ces textes déséquilibrés, au détriment des pays africains L’Assemblée nationale française a approuvé, jeudi, des accords relatifs « à la gestion concertée des flux migratoires et au co-développement » entre la France et la Tunisie, le Congo Brazzaville, le Bénin et le Sénégal. La veille, huit associations d’aide aux immigrés avaient appelé les députés à refuser ces textes « déséquilibrés, conclus essentiellement à l’avantage de la France pour servir ses objectif de renforcement des contrôles migratoires ».Malgré l’appel lancé par huit associations d’aide aux immigrés, l’Assemblée nationale a approuvé, jeudi, quatre accords de gestion concertée ...
Lire l'article
Interrogé en 2007, lors de son premier voyage au Gabon (photo), sur une enquête préliminaire ouverte en France concernant les biens immobiliers d'Omar Bongo, Nicolas Sarkozy avait déclaré : « Je ne vois pas au nom de quoi cette enquête préliminaire devrait avoir de l'impact sur les relations entre la France et le Gabon ». Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à réexaminer en profondeur les accords de coopération avec la France. A Libreville, on invoque une vaste campagne de déstabilisation orchestrée à Paris contre le Gabon et ses plus hautes autorités. Sont en cause la justice et les ...
Lire l'article
La secrétaire générale adjointe du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) chargée de la Communication, Angèle Ondo a invité samedi instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en ‘’profondeur’’ les accords de coopération entre le France et le Gabon, ainsi que le recommande le communiqué final eyant sanctionné les travaux du bureau politique de ce parti tenus vendredi. ‘’Le communiqué du bureau politique rendu public par Mme Ondo invite instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon, afin d’opérer une « rupture » d’ailleurs préconisée par ...
Lire l'article
Le Gabon a exhorté "les autorités françaises compétentes" à mettre fin à une "campagne de calomnies (...) par les médias français" contre son président Omar Bongo Ondimba, dans un communiqué publié vendredi par le quotidien national L'Union. Interrogé par l'AFP, le secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet a rappelé que la presse était "indépendante". Selon l'Union, le Conseil des ministres présidé jeudi à Libreville par le chef de l'Etat a marqué "son accord total" avec une déclaration gouvernementale dans le même sens faite mercredi, "pour dénoncer énergiquement l'abjecte campagne de calomnies et d'insultes orchestrée par les médias français publics et ...
Lire l'article
A l'issue d'une réunion de plus de cinq heures, vendredi 4 avril, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), parti au pouvoir au Zimbabwe, a affirmé qu'elle appuierait la candidature pour un sixième mandat du président sortant, Robert Mugabe, lors d'un éventuel second tour, si les autorités électorales estiment qu'aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue. Le secrétaire pour l'administration du ZANU-PF, Didymus Mutasa, a également affirmé que son parti conteste le résultat officiel des élections législatives, remportées par l'opposition du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Ayant perdu le contrôle de la Chambre basse de 12 sièges (97 sièges contre ...
Lire l'article
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Cinquantenaire des indépendances: Barack Obama demande aux jeunes de prendre le pouvoir
abon: Le candidat du parti au pouvoir à Makokou pour son 2ème meeting électoral
Gabon: Le parti au pouvoir dévoile l’équipe de campagne de son candidat
Gabon: Ali Bongo, candidat du parti au pouvoir, va présenter son état-major de campagne, jeudi
France : les accords sur les flux migratoires lus et approuvés par les députés
Gabon: Le gouvernement gabonais souhaite le réexamen des accords avec la France
Gabon/France : Le PDG se prononce pour un réexamen en “profondeur” des accords entre le Gabon et la France
Le Gabon demande à la France de mettre fin à une “campagne” contre Bongo
Au Zimbabwe, le parti au pouvoir s’apprête à contester le résultat officiel des législatives


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Mar 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*