Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le gouvernement gabonais souhaite le réexamen des accords avec la France

Auteur/Source: · Date: 8 Mar 2009
Catégorie(s): Monde

Interrogé en 2007, lors de son premier voyage au Gabon (photo), sur une enquête préliminaire ouverte en France concernant les biens immobiliers d’Omar Bongo, Nicolas Sarkozy avait déclaré : « Je ne vois pas au nom de quoi cette enquête préliminaire devrait avoir de l’impact sur les relations entre la France et le Gabon ».

Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à réexaminer en profondeur les accords de coopération avec la France. A Libreville, on invoque une vaste campagne de déstabilisation orchestrée à Paris contre le Gabon et ses plus hautes autorités. Sont en cause la justice et les médias français. Libreville parle d’un « acharnement judiciaire » marqué par une série de plaintes successives contre le président Omar Bongo, concernant ses biens immobiliers en France et entraînant le blocage de ses comptes. Quant aux médias français, ils sont accusés d’attaques virulentes portant atteinte à la dignité des autorités.

Le Gabon a soigneusement préparé sa riposte. Le ton a été donné par le gouvernement, jeudi dernier. L’exécutif a dénoncé une entreprise de déstabilisation du pays, orchestrée par les médias français en complicité avec certains acteurs, sans les citer.

Le ministre des Affaires étrangères a pris le relais. Paul Toungui a convoqué tous les diplomates en poste au Gabon pour leur expliquer que le harcèlement judiciaire dont le président Omar Bongo Ondimba faisait l’objet en France, visait à entraîner le Gabon dans une guerre civile.

Loin du langage diplomatique, le PDG, parti créé par le président gabonais, a été plus direct. Ainsi Angèle Ondo, le porte-parole, a-t-il déclaré :« Le bureau politique invite instamment le gouvernement et le Parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon, afin d’opérer une rupture d’ailleurs préconisée par les plus hautes autorités française ».

Cette menace n’est pas fortuite. Au pouvoir depuis quarante et un ans, le PDG qui contrôle le gouvernement, l’Assemblée et le Sénat, influence largement la gestion du pays.

C’est la première communicatio officielle faite depuis l’anonce fin février du blocage des comptes bancaires français d’Omar Bongo, condamné en septembre à Bordeaux à rembourser plus de 450 000 euros versés par un entrepreneur français qui voulait faire libérer son père emprisonné.

Le Gabon, producteur de pétrole, est un important allié de la France ; les relations franco-gabonaises ont connu des hauts et des bas depuis l’arrivée de Jean-Marie Bockel à la coopération dans le gouvernement Fillon de juillet 2007, qui a quitté ce poste après voir prôné la construction d’une nouvelle relation franco-africaine
 


SUR LE MÊME SUJET
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a menacé mardi le gouvernement d’entrer en grève dans les prochains jours sans qu’une date précise n’ait été communiquée. Selon les enseignements du point de presse organisé le week-end écoulé à Libreville, le secrétaire général de l’ONEP, Guy Roger Aurat Reteno, dénoncerait, entre autres, la fraude fiscale dans le secteur pétrolier, la précarité de l’emploi et le manque de contrôle des procédures dans le fonctionnement des sociétés pétrolières. Pour l’ONEP, ses adhérents sont mobilisés pour garantir un franc succès aux actions qu’elle mènerait dans les prochains jours. « Nous constatons que le problème dans notre pays ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a décidé de prolonger de trois mois le délai de réexamen du statut des réfugiés congolais établis au Gabon, selon un communiqué rendu public jeudi à Libreville par le ministère gabonais des Affaires étrangères. Le communiqué dont copie est parvenue à l’AGP précise que le processus bénéficie d’une nouvelle période de trois mois non renouvelable allant du 1er au 31 juillet 2011. Au terme de ce délai, toutes les personnes concernées, qui n’auront opté ni pour le retour volontaire ni pour la transformation de leur statut en celui de migrant, seront considérées comme étant en ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres réuni, ce jeudi, au Palais présidentiel, autour du chef de l’Etat, a rendu public le contenu « détaillé » des deux « importants instruments juridiques » paraphés, la veille, par les présidents Ali Bongo Ondimba et Nicolas Sarkozy, lors de la visite du numéro un français que les deux hommes ont placé sous le «signe de la refondation de la relation privilégiée entre la France et le Gabon », rapporte le communiqué officiel. Au cours d’une cérémonie organisée, mercredi, à la Cité de la Démocratie, les dirigeants gabonais, Ali Bongo Ondimba, et français, Nicolas Sarkozy, ont ...
Lire l'article
Huit associations d’aide aux immigrés jugent ces textes déséquilibrés, au détriment des pays africains L’Assemblée nationale française a approuvé, jeudi, des accords relatifs « à la gestion concertée des flux migratoires et au co-développement » entre la France et la Tunisie, le Congo Brazzaville, le Bénin et le Sénégal. La veille, huit associations d’aide aux immigrés avaient appelé les députés à refuser ces textes « déséquilibrés, conclus essentiellement à l’avantage de la France pour servir ses objectif de renforcement des contrôles migratoires ».Malgré l’appel lancé par huit associations d’aide aux immigrés, l’Assemblée nationale a approuvé, jeudi, quatre accords de gestion concertée ...
Lire l'article
Les activités du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba ont été dominées, ce mercredi, à Libreville, par des audiences accordées tour à tour à l’Ambassadeur de France au Gabon et à une délégation des Présidents des Institutions constitutionnelles, au moment où s’est développée dans les médias tant publics que privés français «une campagne infâmante» contre le président de la République; ce que Paris, par la voie de son Haut représentant en poste dans la capitale gabonaise «regrette» et invite à l’ «apaisement», a rapporté la presse présidentielle dans un communiqué parvenu à Gabonews. «Quelles que soient les difficultés ...
Lire l'article
La secrétaire générale adjointe du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) chargée de la Communication, Angèle Ondo a invité samedi instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en ‘’profondeur’’ les accords de coopération entre le France et le Gabon, ainsi que le recommande le communiqué final eyant sanctionné les travaux du bureau politique de ce parti tenus vendredi. ‘’Le communiqué du bureau politique rendu public par Mme Ondo invite instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon, afin d’opérer une « rupture » d’ailleurs préconisée par ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir au Gabon a appelé à "réexaminer en profondeur les accords de coopération" avec la France où, selon lui, est "orchestrée une vaste campagne de déstabilisation contre le Gabon et ses plus hautes autorités", dans une déclaration diffusée samedi. Le bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG) "invite instamment le gouvernement et le parlement gabonais à réexaminer en profondeur les accords de coopération entre la France et le Gabon", dans cette déclaration lue à la télévision publique RTG1 par la porte-parole du PDG, Angèle Ondo. Dans ce texte publié après une réunion vendredi sur la question, le PDG - ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a vivement condamné mercredi dans un communiqué, le battage des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba. Dans une déclaration lue devant la presse nationale et internationale, le porte-parole du gouvernement, monsieur René Ndemezo’Obiang a exprimé la ‘’profonde indignation’’ des autorités gabonaises face à l’acharnement médiatique ‘’visant clairement à déstabiliser le Gabon’’. Pour illustrer son propos,monsieur Ndemezo’Obiang a cité la médiatisation ‘’des biens immobiliers en France du Président de la République ainsi que la divulgation des informations sur ses comptes bancaires en violation flagrante du secret bancaire’’. Toutes choses tendant à convaincre Libreville de l’existence d’une ...
Lire l'article
Le porte-parole du Gouvernement gabonais, René Ndémézo’o Obiang, a livré ce mercredi à Libreville, devant la presse nationale et internationale, la Déclaration relative à la campagne des médias français portant atteinte à la personne président de la République, Omar Bongo Ondimba. Voici ci-après le texte intégral de la Déclaration: « Le gouvernement gabonais observe depuis quelques semaines le développement persistant d’une campagne des médias français portant atteinte à la personne du président de la République, Chef de l’Etat, son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba. Cette campagne pernicieuse, indécente et empreinte de préjugés, s’illustre dans les médias français tant publics que privés. L’opinion nationale ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
L’ONEP met en doute l’application des accords passés avec le gouvernement
Le gouvernement gabonais prolonge de trois mois le délai de réexamen du statut des réfugiés congolais
Le contenu des accords signés par les présidents Bongo et Sarkozy détaillé par le gouvernement gabonais
France : les accords sur les flux migratoires lus et approuvés par les députés
Gabon: Gabon – France : La communauté française du Gabon souhaite que les «choses s’apaisent»
Gabon/France : Le PDG se prononce pour un réexamen en “profondeur” des accords entre le Gabon et la France
Gabon: le parti au pouvoir demande le réexamen des accords avec la France
Le gouvernement gabonais condamne le battage des médias français contre le président Bongo Ondimba
Gabon: Campagne des médias français contre le président Omar Bongo Ondimba: Déclaration du gouvernement gabonais
Programme Meeting de Paris


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Mar 2009
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*