- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : La Fonction publique fait un pas vers la sortie de crise

En grève depuis le 9 décembre dernier, les agents du ministère de la Fonction publique ont paraphé le 6 mars dernier en présence du ministre de tutelle le procès verbal de la commission paritaire chargée de l’examen des revendications du Syndicat des agents du ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA). Ce document qui établi les points de revendications sur lesquels les agents et les autorités se sont accordés doit encore être signé par le gouvernement pour mettre fin au mouvement de grève des agents.

La crise qui paralyse le département de la Fonction publique depuis le début du mois de décembre dernier pourrait trouver une issue prochaine avec l’adoption par les agents des conclusions de la commission chargée de l’examen des points de revendication.

Le ministre de tutelle, Alain Mensah Zoguelet, a présidé le 6 mars dernier à Libreville la réunion des membres de la commission paritaire chargée de l’examen des revendications du Syndicat national des agents du ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA).

Cette réunion a permis aux représentants de cette administration et aux délégués syndicaux de parapher ce document qui entérine les accords conclus lors de la session de la commission des 5, 9 et 12 février derniers à Libreville sous la direction du directeur de cabinet adjoint du Premier ministre, François Nziengui.

Trois catégories de revendications ont été identifiées, à travers celles applicables sur le court, le moyen ou le long terme.

Concernant les revendications à court terme, la commission est tombée d’accord sur l‘octroi des primes d’incitation, de rendement et de technicité aux agents. Un ticket modérateur a ainsi été proposé, qui serait financé par une contribution de l’usager selon l’acte produit, et effectif à sa prise en compte financière par la direction de la Solde.

Au même chapitre, la commission a proposé la revalorisation de l’aide à la propriété en alignement avec les personnels de l’Education et de la Santé, à savoir 150 000 francs CFA pour les agents de catégorie A, 100 000 francs CFA pour la catégorie B et 50 000 francs CFA pour la catégorie C.

La priorité aux agents exerçant au ministère pour les nominations des responsables aux postes vacants a également été proposée par la commission au titre des mesures à court terme. Les agents et les autorités n’auront toutefois pas trouvé de terrain d’entente sur l’harmonisation des salaires des agents recrutés avant et après 1991, ni sur le problème de l’engagement dans la Fonction publique des personnels relevant de la main d’œuvre non permanente.

Au titre des recommandations à moyen terme de la commission paritaire, les membres ont adopté le maintien de l’admission sur concours et non sur titre à l’Ecole normale d’administration (ENA) et à l’Ecole préparatoire aux carrières administratives (EPCA).

Sur ce volet, les négociations seront restées au statu quo sur l’augmentation de l’indemnité de transports à 100 000 francs CFA pour tous les agents.

A long terme, il a été recommandé la réhabilitation de la toiture du bâtiment abritant les services informatiques du département, la construction de bâtiments propres aux directions provinciales, l’extension des structures ainsi que l’amélioration des programmes d’enseignement dispensés à l’ENA et à l’EPCA.

«Nous attendons que le Premier ministre nous appelle pour parapher ces mêmes documents avec le gouvernement», a signalé le secrétaire exécutif du SYNFOPRA, Jacques Ada.

«Le fait que nous ayons paraphé ne signifie pas que la grève est levée. Par contre, c’est un pas important vers la suspension de cette grève», a précisé monsieur Ada.

La balle est désormais dans le camp du gouvernement pour mettre fin à plus de trois mois de grève dans le département de la Fonction publique, dont dépendent de facto les agents des autres administrations.


SUR LE MÊME SUJET
Après près de cinq mois de grève, les agents du ministère de la Fonction publique ont décidé à l’issue de l’assemblée générale du 24 avril dernier de la reprise du travail à compter de ce 29 avril. Les agents ont salué les efforts des autorités de tutelle pour satisfaire les préalables exigés, notamment l’indemnité d’aide à la propriété, pour laquelle le ministre de tutelle a appelé les agents à la reprise effective du travail le 29 avril afin de procéder au recensement préalable au versement de la prime. La Fonction publique rouvre ses portes à compter de ce 29 avril, ...
Lire l'article [1]
Le ministre gabonais de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet a remis lundi, ’’les bons de caisse’’ (bordeaux de paiement de salaire) aux différents agents grévistes de son département, marquant une décrispation du mouvement de grève observé par ces derniers depuis trois mois, a appris mardi l’AGP de source proche du syndicat des agents de la Fonction publique. Ceci est le dénouement obtenu au terme d’une concertation entre le ministre et l’ensemble des agents (grévistes et non grévistes), a indiqué la source. L’accord paraphé entre le chef du département ministériel et le syndicat est actuellement soumis à l’appréciation du Premier ministre, a ...
Lire l'article [2]
Le ministère de la Fonction publique a été doté de deux bus de transport pour apporter un début de solution aux attentes des agents en grève depuis plus de deux semaines; malheureusement, ces derniers réunis au sein du syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) ont dit « non » à la reprise du travail et exigent des textes signés. Selon le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, « C'est un grand geste de la part du gouvernement de mettre à la disposition des agents deux bus de transport ». Dès ...
Lire l'article [3]
A l'issue d'une assemblée générale organisée au ministère de la Fonction Publique, les membres du Syndicat national de la Fonction publique et de la reforme (SYNAFOPRA) ont décidé de continuer leur mouvement de grève, leurs revendications n'ayant pas été pris en compte. Les agents de la Fonction publique membre du Syndicat national de la Fonction publique et de la reforme (SYNAFOPRA) revendiquent, depuis le 09 décembre 2008, le paiement de rappels et d'une prime incitative et l’augmentation des indemnités de logement et de transport. N'ayant pas obtenu satisfaction et mecontents de l'indifférence du gouvernement, les membres du Synafopra ont décidé de ...
Lire l'article [4]
Les agents du ministère de la Fonction publique affiliés au syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA), en Assemblée générale lundi, conditionnent de la levée de la grève par les preuves palpables. « Nous souhaitons du gouvernement des preuves palpables, la sortie des textes est l'unique condition pour que nous puissions renouer avec le travail », a déclaré Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA. « Le gouvernement a posé un acte louable auprès des fonctionnaires et non aux revendications faites par les agents de la fonction publique », a-t-il ajouté. Le chef de ...
Lire l'article [5]
Le syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA), en grève depuis le 9 décembre, a annoncé qu’il se donne jusqu’à son assemblée générale du 5 janvier 2009 pour décider de la poursuite ou de l’arrêt du mouvement. L'annonce de ce délai a été faite ce mardi, au cours d'une assemblée générale du syndicat, réuni au ministère de la Fonction Publique à Libreville. Les agents de la Fonction publique réclament la prime d'incitation et de logement. Ils revendiquent également la prime de transport et le payement des rappels. Le gouvernement a décidé d'augmenter la ...
Lire l'article [6]
Les agents du ministère de la fonction publique, affiliés au sein du syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative du Gabon (SYNAFOPRA), en assemblée générale lundi, ont décidé de durcir de plus belle leur mouvement de grève. « Nous revendiquons le paiement immédiat et inconditionnel de la prime d'incitation, de logement et de risque», a déclaré Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA. Pas de service minimum. L'entrée dans le ministère n’est autorisée qu'au ministre, au secrétaire général et aux chefs de services. « Le gouvernement a posé un acte louable auprès des fonctionnaires, et non aux ...
Lire l'article [7]
Réunis en Assemblée générale vendredi, les agents du ministère de la Fonction publique ne sont pas parvenus à trouver un consensus sur la suspension provisoire du mouvement de grève, en dépit de l'appel du ministre de tutelle à lever le mouvement. Le ministre de la Fonction publique, Alain Mensah Zoguelet, a annoncé, la veille à la Radio Télévision Gabonaise (RTG1), que « cette grève était illégale au moment où toutes les revendications étaient examinées par une Commission mise en place par le gouvernement ». « Le gouvernement s’est engagé à poursuivre les négociations et à répondre aux doléances des agents de ...
Lire l'article [8]
Le syndicat national de la fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA) a conditionné, jeudi, l'ouverture de l'entrée principale du ministère à la satisfaction de ses principales revendications contenues dans le cahier de charge. Grégoire Manfoumbi, secrétaire général du SYNAFOPRA, a confié à GABONEWS que « depuis longtemps nos primes de logement sont restées à 75 000Frs pour les A1, 45000 Frs B et 18 000Frs pour les catégories C. « Nous exigeons, pour la catégorie A 300 000 Frs, pour les B 250 000Frs et 200 000Frs pour les agents de la catégorie C », a-t-il ajouté. Les agents de ...
Lire l'article [9]
Les agents du ministère de la Fonction publique ont entamé ce mardi à Libreville, une grève d'avertissement de 72 heures, pour réclamer la revalorisation des primes de logement, d'incitation, de transport et de risque. « Après ces trois jours s'il n'y a pas de satisfaction, nous allons entamer une grève illimitée », a déclaré le porte parole des agents Bernard Mabika. Selon lui, la reprise du travail est conditionnée par la satisfaction de toutes ces revendications. L'entrée principale du ministère est restée fermée toute la matinée. Le cahier de charge serait déjà sur la table du gouvernement qui réunira cet après midi ...
Lire l'article [10]
Gabon : La Fonction publique reprend du service
Gabon: Le ministre de la Fonction publique remet ’’les bons de caisse’’ au personnel gréviste
Gabon: Don de deux bus au ministère de la Fonction publique: la SYNAFOPRA durcit le mouvement
Gabon : Le syndicat de la Fonction publique refuse d’arrêter sa grève
Gabon: Fonction publique: la SYNAFOPRA conditionne sa levée de la grève par “des preuves palpables”
abon: Fonction publique: vers une décrispation de la grève ?
Gabon: Grève à la fonction publique : SYNAFOPRA durcit le ton de plus belle
Gabon: Les agents de la Fonction publique campent sur leurs positions malgré l’appel de la tutelle
Gabon: Fonction Publique : les grévistes disent niet à l’ouverture du portail
Gabon: Les agents du ministère de la fonction publique en grève