Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les enseignants chercheurs du Gabon font le point de l’avancement de leurs revendications samedi

Auteur/Source: · Date: 13 Mar 2009
Catégorie(s): Education

Les enseignants chercheurs du Gabon, réunis au sein du syndicat des enseignants chercheurs (SNEC), se réunissent ce samedi à Libreville pour faire le point des avancées sur les revendications contenus dans leur cahier de charges déposé au Gouvernement, a-t-on appris vendredi auprès du président du mouvement, Jean Rémy Yama.

Dans le cahier de charge, le syndicat des enseignants chercheurs (SNEC) réclament le paiement régulier de leurs frais de vacation et une gestion décentralisée, transparente et concertée des budgets alloués à cet effet par l’Etat aux différentes universités du pays.

Les enseignants et chercheurs ne veulent plus voir leurs frais de vacation gérés par le rectorat, exprimant aussi l’espoir que ce dossier soit géré par une Commission constituée d’enseignants et du décanat. 


SUR LE MÊME SUJET
A l’issue d’une Assemblée générale (AG) tenue ce jeudi sous « l’Arbre à palabre » à l’Université Omar Bongo (UOB), les étudiants ont emboîté le pas aux membres du Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC), en grève depuis le 11 mai dernier, fustigeant le comportement de ces derniers qui voudraient, selon eux, les « prendre en otage ». Réunis en Assemblée générale ce matin, les étudiants ont fustigé la grève soutenue par le Syndicat national des enseignants chercheurs (SNEC) qui paralyse les Universités et Grandes écoles gabonaises depuis près de quatre semaines. Les étudiants battent en brèche les causes qualifiées d’« ...
Lire l'article
Le syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC) donne ce mercredi à Libreville une conférence presse, selon un communiqué de presse parvenu à la rédaction centrale de l'AGP. Au cours de cette conférence de presse, qui sera animée par le président de ladite structure syndicale, Jean Remy Yama, un point sera fait sur la grève que les enseignants-chercheurs observent depuis le 11 mai dernier, précise le communiqué. Le SNEC regroupe en son sein les enseignants et chercheurs des universités, grandes écoles et instituts du Gabon.
Lire l'article
Face à l'apathie du département de tutelle au préavis de grève déposé il y a cinq mois, les enseignants du supérieur ont entamé le 11 mai dernier un mouvement de grève illimité pour réclamer l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Cette grève qui serait largement suivie sur l'étendue du territoire national et concernerait près de 650 enseignants à travers les trois universités et les quatre grandes écoles du pays. Alors que leurs collègues du secondaire présentent déjà les signes d'une nouvelle perturbation de leurs activités, les enseignants du supérieur ont déclenché le 11 mai un mouvement de ...
Lire l'article
Le Collectif des enseignants et chercheurs des universités et grandes écoles du Gabon se sont mis à nouveau en grève lundi pour réclamer des ’’meilleures conditions de vie et de travail’’, a appris l’AGP mercredi du Syndicat national des enseignants et chercheurs (Snec), principal syndicat des enseignants du supérieur. ’’Cet énième mouvement intervient après l’expiration de notre préavis de grève que nous avons déposé sur la table du gouvernement depuis plusieurs mois’’, a déclaré à l’AGP, Jean-Rémy Yama, président de ce syndicat. ’’Nous avons demandé à nos membres de rester mobilisés et vigilants’’, a ajouté M. yama, qui soutient que cette ’’grève ...
Lire l'article
La grève des enseignants des trois universités et des principales écoles du supérieur du Gabon, commencée mardi, se poursuit mercredi pour réclamer de meilleures  conditions de vie et de travail. Selon Jean-Rémy Yama, président du Syndicat national des  enseignants et chercheurs (SNEC), principal syndicat des  enseignants du supérieur, le mouvement est très suivi par les 650  enseignants des universités et écoles du supérieur gabonaises. Dans le cahier des charges, les grévistes demandent le  règlement définitif d'un litige sur des parcelles de terrain  attribuées aux enseignants pour bâtir leur logement, des primes de recherches et diverses primes relatives à ...
Lire l'article
Les enseignants de l'Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, affiliés au syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), ont décidé ce jeudi de suspendre pour 72 heures, leur mouvement de grève. Selon les enseignants, cette grève sera définitivement levée le 31 janvier prochain si le gouvernement honore ses promesses par rapport aux revendications faites par le SNEC. Dans une déclaration faite jeudi, Jean Remy Yama, le secrétaire général du SNEC a souligné que « nous avons constaté que le dialogue a pris un bon sens et que la porte des négociations est ouverte après de longues discussions avec le rectorat ». Selon ...
Lire l'article
Les enseignants et chercheurs gabonais, notamment ceux de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, sont entrés en grève illimitée le 12 janvier dernier, à expiration du préavis donné à la tutelle pour le paiement du budget alloué aux laboratoires et centres de recherches. Les cours sont suspendus dans la majorité des filières de l’université, essentiellement celles de la Faculté de lettres et sciences humaines (FLSH) où les laboratoires de recherches sont particulièrement actifs. Face au silence du ministère de la Recherche scientifique malgré le dépôt d’un préavis de grève, les enseignants et chercheurs ont entamé le 12 ...
Lire l'article
Les enseignants affiliés au Syndicat national des enseignants et chercheurs (SNEC), réunis en Assemblée générale mercredi à l’Université Omar Bongo (UOB), menacent d'aller en grève le lundi 12 janvier prochain, dans l'espoir d’amener le gouvernement à répondre à leurs doléances. Dans la plate-forme revendicative soumise au gouvernement, outre le fait de reprocher aux autorités l‘utilisation des fonds qui leur sont attribués d’origine pour le payement des salaires de la main d'œuvre non permanente à l'Université Omar Bongo, le SNEC réclame la revalorisation du statut de l'enseignant, le paiement de certaines indemnités et la récupération des parcelles d'Agondjé occupées par ...
Lire l'article
Gabon : Les enseignants de l’UOB déposent la craie
Les enseignants de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont déclenché un mouvement de grève le 22 avril dernier pour protester contre l’irrégularité des versements des frais de vacation et l’opacité dans la gestion du budget alloué par l’Etat pour les vacations. Les cours sont suspendus à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville depuis que le Syndicat national des enseignants et chercheurs du Gabon (SNEC) a déclenché un mouvement de grève le 22 avril dernier, avec l’appui des chercheurs du Centre national de recherche en sciences et technologies (CENAREST), pour protester contre le non paiement des frais de vacations et ...
Lire l'article
Les enseignants non salariés du premier degré ont tenu une Assemblée générale, jeudi dans l’enceinte du ministère de l‘Education nationale, de l’Instruction civique et de l’Education populaire, dans le but d’interpeller une fois de plus le gouvernement de la République sur l’aboutissement de leurs revendications, a constaté GABONEWS. Pour le porte parole de ces enseignants, Pierre Moussounda et ses collègues il s’agissait d’interpeller une fois de plus le gouvernement de la République via la tutelle, sur la prise en compte de leur revendications inscrites dans leurs cahier de charges, dont l’attribution des postes budgétaires à tous les enseignants sortis ...
Lire l'article
Gabon: Grève à l’UOB: les étudiants emboîtent le pas aux enseignants du SNEC
Gabon: Conférence de presse du SNEC ce mercredi à Libreville
Gabon : Les enseignants du supérieur déposent la craie
Des enseignants des universités et grandes écoles du Gabon de nouveau en grève
Gabon : les enseignants des universités en grève
Gabon: Les enseignants et chercheurs suspendent le mouvement de grève pour 72 heures
Gabon : Les enseignants chercheurs rallient le front social
Gabon: Les enseignants et chercheurs menacent d’entrer en grève dès lundi prochain
Gabon : Les enseignants de l’UOB déposent la craie
Gabon: Les enseignants non salariés du 1er degré interpellent le gouvernement sur l’issue de leurs revendications


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Mar 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*