Socialisez

FacebookTwitterRSS

Madagascar: Etats-Unis et France parlent désormais de coup d’Etat

Auteur/Source: · Date: 20 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,Monde

La communauté internationale, après plusieurs jours d’hésitations, a dénoncé vendredi un “coup d’Etat” à Madagascar, pays dirigé depuis mardi par Andry Rajoelina et qui a été suspendu de l’Union africaine.

Après l’Union européenne, qui avait d’emblée parlé de “coup d’Etat”, les Etats-Unis se sont, comme la France, ralliés vendredi à cette terminologie, après avoir d’abord évoqué un processus “non démocratique”.

Pour Washington désormais, l’éviction mardi du président Marc Ravalomanana, après trois mois de crise politique et une centaine de morts, “équivaut à un coup d’Etat et les Etats-Unis ne vont pas maintenir leur partenariat actuel d’aide à Madagascar”, a déclaré un porte-parole du département d’Etat, Robert Wood. “Les Etats-Unis suspendent toute leur aide non-humanitaire à Madagascar”, a-t-il ajouté.

La France, premier bailleur de fonds et ancienne puissance coloniale, n’en est pas à ce stade. Elle maintient sa coopération économique et “il n’est pas question” de suspendre l’aide bilatérale à “la “population malgache”, a dit vendredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Eric Chevallier. Il n’a toutefois pas exclu des discussions à l’UE sur d’éventuelles sanctions.

Vendredi, peu après que le ministère français eut parlé de “changement de pouvoir hors normes”, le président Nicolas Sarkozy, à Bruxelles pour un sommet européen, a repris l’expression de “coup d’Etat”, en réclamant “des élections le plus rapidement possible”, “seule façon de sortir de l’imbroglio” selon lui.

Depuis le début de la crise, la France affiche sa prudence en se voulant “impartiale”, en appelant régulièrement les parties au “dialogue” et à ne pas recourir à la violence. Quelque 20.000 ressortissants français vivent à Madagascar, dont la moitié de bi-nationaux. La France avait aussi accueilli il y a une semaine et pendant quelques jours, dans une résidence diplomatique de la capitale, Andry Rajoelina qui craignait pour sa sécurité.

Peu après son arrivée à Madagascar, un nouvel ambassadeur français, Jean-Marc Châtaigner, a rencontré jeudi le nouvel homme fort de la Grande île “pour une visite de courtoisie” dans les bureaux de la présidence, dans le centre d’Antananarivo, avait constaté un journaliste de l’AFP.

Vendredi, la France a jugé “regrettable” la suspension jeudi du Parlement malgache. “J’observe que la première décision c’est la suppression du Parlement, ce qui n’est quand même pas un signe extrêmement positif”, a souligné M. Sarkozy.

A l’UA, de possibles “sanctions” sont évoquées “si un retour à l’ordre constitutionnel n’intervient pas très rapidement”. Un sommet des chefs d’Etat de l’UA, prévu en juillet à Madagascar, pourrait aussi être mis en cause.

Selon le gouvernement sud-africain, l’Afrique australe a prévu d’organiser un sommet d’ici la fin du mois à Johannesburg pour réfléchir à d’éventuelles sanctions contre Madagascar.

Une prise de position est enfin attendue de l’ONU qui a dit mercredi n’être pas en mesure de se prononcer sur la légalité du nouveau pouvoir malgache. 


SUR LE MÊME SUJET
La tenue mercredi dernier à Libreville de la deuxième réunion du Conseil National Climat sous la présidence d' Ali Bongo Ondimba, chef de l'Etat, a été marquée, entre autres, par la présence d'une délégation américaine constituée d'un éventail d'experts et du chef de la mission diplomatique française Jean François Demazieres à l'effet de magnifier la vision partagée du Gabon, des Etats-Unis ainsi que de la France dans la lutte contre les changements climatiques dont les impacts et les conséquences d'ici 2100 menaceront les écosystèmes sur les différents continents. La première puissance industrielle de la planète, elle-même ...
Lire l'article
Le Forum africain pour la reconstruction (FAR) et le mouvement d’émancipation socialiste du peuple (MAESP), deux petits partis politiques gabonais d’opposition, accusent ''la France, les Etats-Unis et leurs semblables de l’Union européenne (UE) d’avoir instrumentalisé l’ONU'' concernant la situation en Cote d'Ivoire. Dans une déclaration co-signée le 12 avril dernier, le président du FAR, Léon Mbou Yembit, député à l’Assemblée nationale, et le secrétaire général du MESP, Dr Mouanga Mbadinga, un professeur de philosophie, ont condamné l’intervention de l’armée française et des militaires de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). ’’Nous condamnons l’intervention de l’armée française ...
Lire l'article
Le nombre d’étudiants gabonais au Canada, aux Etats-Unis et en France dont la bourse a été supprimée par la Commission nationale d’attribution , d’allocation de bourses d’études et de stages (CNOAAES), s’élève à 2487, rapporte la presse , ce samedi, au moment où se poursuit l’examen des dossiers introduits en recours. Dans un communiqué daté du 23 septembre dernier, le président de la CNOAAES, Massard K. Makaga Etienne informait : « Après avoir statué en première instance, la Commission a débuté l’examen des dossiers introduits en recours » et que ...
Lire l'article
Andry Rajoelina, qui a pris les rênes du pouvoir à Madagascar, affirme dans une interview au Financial Times de lundi qu'il a le soutien de la population et refuse de céder à la pression de la communauté internationale qui réclame la tenue d'élections libres dans le pays. "Un seul homme ne peut pas construire une maison. Mais la communauté internationnale doit savoir qu'elle doit respecter la volonté populaire. C'est le peuple malgache qui décide de ce qui arrive à Madagascar," déclare Rajoelina au quotidien des milieux d'affaires. Le quotidien indique que Rajoelina a réaffirmé sa volonté d'organiser des élections présidentielles dans les ...
Lire l'article
Le nouveau régime au pouvoir à Antananarivo s'est défendu vendredi d'avoir commis un "coup d'Etat", face à la multiplication des condamnations internationales, l'Union africaine (UA) ayant pour sa part décidé de suspendre Madagascar. L'Union européenne (UE), les Etats Unis et la France, ancienne puissance coloniale, ont également dénoncé un "coup d'Etat", et appelé à l'organisation rapide d'élections. Washington a également annoncé vendredi la suspension de son aide non humanitaire à Madagascar. Fortement menacé d'isolement et de rupture de l'aide au développement essentielle à ce pays parmi les plus pauvres du monde, le nouveau pouvoir dirigé par Andry Rajoelina cherchait vendredi à dédramatiser ...
Lire l'article
Dans les grandes villes régionales, les opposants à l'ancien président Ravalomanana s'entre-déchirent. Les luttes locales pour le pouvoir se multiplient, mettant en péril l'autorité de la transition et l'unité du pays. Non, la démission de Marc Ravalomanana ne signifie pas que la crise est terminée. La nation malgache fait aujourd'hui face à un danger bien plus grave : la sécession. Partout dans le pays, l'administration est prise de force par des individus qui se réclament du mouvement TGV [du président de la haute autorité de la transition, Andry Rajoelina]. A Toamasina [poumon économique et grand port de l'est du pays], un certain ...
Lire l'article
Les Etats-Unis ont décidé de suspendre l'aide à Madagascar, Washington jugeant que le changement de gouvernement survenu cette semaine dans l'île de l'Océan indien, "équivaut à un coup d'Etat". Le porte-parole du Département d'Etat Robert Wood a annoncé vendredi que l'administration Obama allait suspendre toutes les aides hors aide humanitaire à la suite de la démission du président Marc Ravalomanana, après deux mois de bras de fer politique avec son rival de l'opposition Andry Rajoelina. Robert Wood a appelé la population à prendre immédiatement des mesures pour restaurer un pouvoir constitutionnel. AP
Lire l'article
L'Union africaine (UA) a suspendu, vendredi 20 mars, Madagascar de ses instances après la prise du pouvoir par l'opposant Andry Rajoelina. "Le conseil estime que ce qui s'est produit à Madagascar entre dans la définition d'un changement de gouvernement non constitutionnel", a déclaré l'ambassadeur du Burkina Faso, Bruno Nongoma Zidouemba, président du conseil de sécurité de l'Union. "Le conseil a donc décidé de suspendre la participation de Madagascar aux instances et organes de l'UA." La Communauté pour le développement de l'Afrique australe avait déjà refusé, jeudi, de reconnaître le nouvel homme fort de l'île. M. Zidouemba estime que la remise du ...
Lire l'article
Le délai annoncé de 24 mois pour organiser de nouvelles élections à Madagascar "est trop long", a estimé mercredi le ministère français des Affaires étrangères, en réclamant que la démocratie s'exprime le plus rapidement possible. "Le délai annoncé de 24 mois pour l'organisation de nouvelles élections est trop long", a souligné le porte-parole du Quai d'Orsay, Eric Chevallier, dans une déclaration à la presse. "Dans ce type de situation exceptionnelle, la communauté internationale souhaite que la démocratie puisse s'exprimer le plus rapidement possible", a-t-il ajouté. En rappelant que "depuis le début de cette crise, la France s'est conformée au principe d'impartialité, invitant ...
Lire l'article
Paris a pris acte mercredi du coup de force à Madagascar, le Quai d'Orsay appelant à une transition "coordonnée" et sans violence, tout en jugeant "trop long" le délai de 24 mois pour de nouvelles élections. "L'essentiel est que la transition se fasse de façon coordonnée et que l'on évite les violences envers qui que ce soit", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Eric Chevallier lors du point de presse électronique quotidien, entérinant l'accession à la présidence du chef de l'opposition Andry Rajoelina que la cour constitutionnelle malgache venait de légaliser. "Notre souhait est que Madagascar revienne rapidement à ...
Lire l'article
Environnement / Vision partagée du Gabon, du Brésil, des Etats-Unis et de la France dans la lutte contre les changements climatiques (ANGLE)
Deux partis politiques gabonais accusent la France et les Etats-Unis d’avoir instrumentalisé l’ONU concernant la situation en Cote d’Ivoire
Suppression de bourses à plus de 2400 étudiants gabonais au Canada, aux Etats-Unis et en France avant l’examen des recours
Madagascar: pour Andry Rajoelina, le monde doit respecter la volonté populaire
Madagascar: le nouveau pouvoir se défend d’avoir commis un “coup d’Etat”
MADAGASCAR : La tentation du coup de force se propage dans toute l’île
Les Etats-Unis suspendent leur aide à Madagascar
L’Union africaine suspend Madagascar
Madagascar: 24 mois, c’est trop long pour des élections, dit Paris
Paris appelle à une “transition coordonnée” à Madagascar


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*