Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le président Bongo Ondimba a quitté Libreville à destination d’Oyo (Congo)

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,Société

Le président de la République gabonaise, Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville ce samedi à destination d’Oyo (Congo) pour assister à la deuxième phase des obsèques et à l’inhumation de son épouse, Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat au Maroc, a appris GABONEWS de source officielle.

Le N° 1 gabonais, Omar Bongo Ondimba, a été précédé vendredi par son beau-père, le président congolais, Denis Sassou Nguesso, et leurs deux familles qui ont quitté Libreville avec la dépouille de la Première Dame du Gabon pour Brazzaville au Congo.

Le chef de l’Etat gabonais prendra part à la deuxième phase des funérailles de son épouse au Congo, précisément à Edu (nord), après les deux jours et les deux nuits des hommages que la nation, à travers toutes ses composantes, a adressé à la disparue.
Edith Lucie Bongo Ondimba sera inhumée dimanche à Edu au Nord du Congo, la terre de ses ancêtres.

La Première Dame du Gabon, décédée à l’âge de 45 ans, était la fille aînée du président congolais, Denis Sassou Nguesso. Elle laisse derrière elle, deux enfants une fille (Yacine) et un garçon (Omar), tous deux adolescents.


SUR LE MÊME SUJET
Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a quitté Libreville, ce mercredi, accompagné de son épouse, Sylvia Bongo Ondimba, à destination de la Chine où il prendra part à la cérémonie de lancement des travaux de réalisation d’infrastructures entrant dans le cadre de l’Exposition de Shanghai 2010. 192 pays seront représentés à cette exposition, la première du genre dans un pays en voie de développement. Avant son départ, le Président Bongo a assisté à la cérémonie de signature de la convention de Libreville des Etats membres de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et ...
Lire l'article
La première Dame du Gabon Edith Lucie Bongo Ondimba a été inhumée ce dimanche à 13 heures 25 minutes au cimetière familial de Konakona, à Edu au Nord du Congo, en présence notamment des présidents gabonais Omar Bongo Ondimba son époux, congolais, Dénis Sassou Nguesso son père, Joseph Kabila de la République Démocratique du Congo (RDC), de Faure Gnassingbé du Togo, de François Bozizé de la République Centrafricaine (RCA), ainsi que des membres des familles de la disparue et de nombreuses personnalités étrangères.
Lire l'article
Après Libreville, la dépouille d’Edith Lucie Bongo Ondimba reçoit depuis son arrivée en début d’après – midi à Brazzaville, l'une des rives du fleuve Congo, son pays natal, des hommages de la Nation et de pays amis au stade Saint Denis, rapporte la chaîne de télévision privée gabonaise « TéléAfrica » qui retransmet la cérémonie en direct. Le corps sans vie de l’épouse du chef de l’Etat gabonais, fille aînée du président congolais, Sassou Nguesso, est exposé sous une tente, dans un cercueil toujours recouvert du drapeau gabonais (Vert-jaune-bleu). Plusieurs personnalités congolaises et étrangères dont le chef de l’Etat centrafricain, François Bozizé ...
Lire l'article
Le corps de la Première dame gabonaise Edith Lucie Bongo, décédée samedi au Maroc, sera rapatrié mercredi vers Libreville pour des obsèques, puis sera transféré au Congo, sa terre natale, pour y être inhumé, de source officielle mardi. "A la demande de la famille Nguesso et dans le souci de s?en tenir au strict respect des us et coutumes Mbochis (ethnie de la défunte), les familles Bongo Ondimba et Sassou Nguesso ont décidé, après concertation, que les obsèques se dérouleront au Gabon et au Congo et que l?inhumation se fera à Edu, terre ancestrale de feue docteur Edith Lucie Bongo Ondimba", ...
Lire l'article
Le Président de la République gabonaise, Omar Bongo Ondimba et son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso, sont arrivés à 14 heures 30 à Libreville en provenance de Rabat (Maroc), précédant l’arrivée de la dépouille mortelle de l’épouse du chef de l’Etat gabonais, Edith Lucie Bongo Ondimba, fille aînée du n°1 du Congo Le Corps de la première Dame du Gabon décédée samedi dernier dans la capitale du royaume Chérifien est attendu à 16 heures.
Lire l'article
Réunies au Maroc depuis le 14 mars dernier pour veiller la dépouille de la Première dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba, fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, les familles présidentielles gabonaise et congolaise ont décidé du programme des obsèques qui s'achèvera avec l'inhumation de l'épouse du président Bongo Ondimba au Congo, son pays natal. Avant de rejoindre le Congo voisin, la dépouille de la Première dame du Gabon transitera par Libreville ce 18 mars pour un hommage national. L'épouse du chef de l'Etat gabonais et fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, Edith-Lucie Bongo Ondimba, sera ...
Lire l'article
La dépouille de Mme Edith Lucie Bongo Ondimba, épouse du chef de l’Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba, arrivera mercredi après-midi à 15h (14h GMT) à Libreville, avant d’être transférée au Congo son pays natal où elle sera inhumée, a annoncé mardi le ministre Porte-parole du gouvernement, René Ndemezo’Obiang à la télévision publique (RTG1). La décision d’inhumer la Première dame du Gabon dans son pays natal a été prise en accord avec les deux familles afin d’obéir aux rites traditionnels de l’illustre disparue. Par ailleurs, le gouvernement gabonais a appelé les citoyens à accueillir la dépouille de la Première dame dans la dignité ...
Lire l'article
Le corps de la Première dame gabonaise Edith Lucie Bongo, décédée samedi au Maroc, sera rapatrié mercredi vers Libreville pour des obsèques, puis sera transféré au Congo, sa terre natale, pour y être inhumé, de source officielle mardi. "A la demande de la famille Nguesso et dans le souci de s?en tenir au strict respect des us et coutumes Mbochis (ethnie de la défunte), les familles Bongo Ondimba et Sassou Nguesso ont décidé, après concertation, que les obsèques se dérouleront au Gabon et au Congo et que l?inhumation se fera à Edu, terre ancestrale de feue docteur Edith Lucie Bongo Ondimba", ...
Lire l'article
Le président de la République gabonaise Omar Bongo Ondimba, a quitté Libreville tôt ce matin (5heures) pour Rabat au Maroc,en vue de ramener la dépouille de son épouse , Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi à 16H20 GMT( 17H 20) heure de la capitale gabonaise. Avant de s’envoler pour Rabat, le chef de l’Etat a reçu au Palais présidentiel les condoléances de plusieurs personnalités du pays et des amis du Gabon. On notait également la présence des leaders politiques de l’opposition gabonaise notamment le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Pierre Mamboundou,et celui de l’Union Gabonaise pour la Démocratie et le ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo Ondimba a quitté Libreville pour Shanghai en Chine
Bongo Doit Partir
Gabon: URGENT/ Edith Lucie Bongo Ondimba portée en terre à Edu son village ancestral au Nord du Congo
Congo: La dépouille de la Première Dame du Gabon désormais sur la rive du fleuve Congo, à Brazzavillle, terre natale
Edith Lucie Bongo: Obsèques à Libreville, inhumation au Congo
Gabon: Urgent / Arrivée à Libreville, des Présidents gabonais, Omar Bongo Ondimba, et congolais, Denis Sassou Nguesso
Gabon : Edith-Lucie Bongo Ondimba sera inhumée au Congo
Gabon-deuil: Arrivée mercredi à Libreville de la dépouille d’Edith Lucie Bongo Ondimba
Gabon: obsèques d’Edith Lucie Bongo à Libreville, puis inhumation au Congo
Gabon: Omar Bongo Ondimba a quitté Libreville pour Rabat (Maroc) ce matin

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon: Le président Bongo Ondimba a quitté Libreville à destination d’Oyo (Congo)

  1. madoungou

    23 Mar 2009 a 09:50

    Vous faites bien de demander le depart de Bongo Omar ce que je trouve assez tardif après 37 ans de dictature et de violence financière. Les gabonnais sont à mon avis trop patient. On peut aussi faire remarquer que vous avez par votre patience permis à ramener un autre dictateur au Congo- Brazzaville et permis à enrichir la famille Sassou Nguesso dont le but de cette fameuse liaison était basée sur des calculs machiaveliques, de calculs d’arrière-plan et bien sûr d’avoir la main mise sur le pétrole du gabon et du Congo. Des entreprises commerciales et industrielles d’Edith Sassou-Bongo au Congo et ailleurs en afriques sont légion, sans compter les comptes en banques en europe et bien sûr dans des paradis fiscaux, sans compter les multiples biens mal acquis en terme d’apartements volé au pauvre peuple gabonais!.
    Quand est ce que les gabonais finalement auront les yeux ouverts c’est la question que tout le monde entier se pose. A croire que Edith Bongo Ondzimba a été finalement enterrée chez elle et pas au gabon là où elle a été première dame et règnait en maître! Ma question est finalement : qu’elle seront encore les relations de Bongo vis à vis de Sassou-Nguesso? Sassou est peut-être pas contre pour maintenir sa liaison prêt à lui apporter une seconde fille tellement qu’il en a pondu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*