Socialisez

FacebookTwitterRSS

Afrique /Cyberdissidence – Le Web combat les dictateurs: “Bongo Doit Partir” et “Kabila Doit Partir”

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,BDP@Médias,Politique

BDP_logo.jpgPARIS – Il en nait tous les jours, de ces sites ou blogs qui s’attaquent à certains dirigeants africains. Véritables défouloirs, ces espaces Internet ne sont pas toujours tenus par les partis politiques d’opposition mais plutôt par des exilés, rescapés des dictatures africaines.

Les membres de ces communautés bénéficient en général du statut de refugiés dans des pays occidentaux, ont un accès à Internet correct et profitent des avantages et facilités offerts par les technologies dites du Web 2.0 pour exprimer anonymement leur opinions.

La véracité des faits évoqués et des sources vérifiées ne sont pas des priorités. Tout ce qui compte, c’est visiblement d’accuser de rage et de noyer le dictateur. Trouver des solutions aux problèmes causés par l’indéracinable Omar Bongo.

Le site BONGO DOIT PARTIR se présente lui-même comme “espace à caractère politique ouvert à tous les Gabonais, de toutes tendances politiques, raciales et ethniques, désireux de trouver une solution aux problèmes causés par la nuisible et indéracinable présence d’Omar Bongo à la tête du Gabon”.

Documents, articles de la presse internationale, photos et vidéos, tous les outils offerts par le Web 2.0 y sont mis à contribution dans le but d’exercer une pression sur le pouvoir et pousser à la démission l’homme fort du Gabon, champion d’Afrique, à la tête de ce pays depuis 1967.

Sur la page d’accueil de ce site, un sondage sur le sort qui devrait être réservé à Bongo, l’option destitution est en tête avec 36%. En outre, si 22% des 1648 votants estiment que le président gabonais mérite une fin à la Samuel Doe et si 19% optent pour un coup d’état, 16% embrassent tout de même l’option de la présidence à vie.

Un peu plus à l’est, en République démocratique du Congo, Joseph Kabila qui a succédé à son père assassiné en 2001 a, lui aussi, son lot d’opposants virtuels. En ligne depuis mars 2007, KABILADOITPARTIR.COM [KABILA DOIT PARTIR] regroupe des éléments remettant carrément en question la nationalité congolaise et la filiation à sa famille du jeune président. Faire partir Kabila, dénoncer les dysfonctionnements au sommet de l’Etat, ce site à objectifs multiples est un véritable fourre-tout anti-Kabila.

Des relais pour l’opposition tant en Europe qu’en RDC

« Nos membres sont tant en Europe qu’en RDC. Ceux qui sont en RDC prennent des risques et n’affichent jamais leur vraie identité », confie Simon Mbongwana, administrateur du site qui se finance grâce aux cotisations des membres et par la publicité Google Adsense :

« Internet est un outil de vulgarisation de notre lutte qui se fait à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Il nous sert de relais via la création de nos propres canaux d’information sans passer par les canaux manipulateurs du pouvoir avec certains de leurs complices occidentaux. Si vous observez les commentaires sur nos articles vus remarquerez qu’on est informé presque à temps réel. »

Sur un autre front, quelques proches de l’ancien et célèbre dictateur congolais (ex. Zaïre) Mobutu se réunissent autour du site aparecordc.org. A sa tête, Honoré Ngbanda, ancien chef des services de sécurité et beaucoup plus connu des congolais sous appellation de Terminator. Exilé en Belgique depuis la chute du régime du maréchal, il s’érige désormais en opposant et garant de l’intégrité territoriale de la RDC qui serait menacée d’éclatement.

Une recherche Google avec le nom d’Idriss Déby ouvre la porte vers des espaces de dissidence en ligne. Le Blog antideby.over-blog.com, se revendique satyrique et antipathique. Sur sa page d’accueil, on fait la connaissance d’un Déby à la tête déformée après un passage par les logiciels de retouche d’images. La vie politique tchadienne et les dérives du régime Déby y sont abordées sur un ton ironique.

Si Internet sert de plus en plus d’espace d’expression pour une partie de la population africaine, nous sommes bien loin d’une prise en main ou d’une démocratisation réelle du Net sur le continent noir. Toutes ces réunions sur la toile excluent encore les paysans et les habitants des zones rurales ou encore les nombreux réfugiés fuyant les conflits armés, pour qui les mots Internet, Web ou Blog n’ont pas la même importance que la survie.

Par Cédric Kalonji | Journaliste


SUR LE MÊME SUJET
Déclaration du mouvement « Bongo Doit Partir » : Le moment est venu pour l’opposition et la société civile radicales de clarifier leurs discours
Déclaration du mouvement « Bongo Doit Partir » : Le moment est venu pour l’opposition et la société civile radicales de clarifier leurs discours La version PDF peut s'obtenir ici pour impression et lisibilité plus facile. Depuis le malheureux et inopportun décès prématuré du très regretté Pierre Mamboundou, les données ont fondamentalement changé sur le terrain politique au Gabon. Ce changement de données appelle à une urgente et immédiate clarification non seulement du discours, mais également de l’objectif, de la part de toutes celles et de tous ceux qui se sont déclarés parties prenantes de l’idéal radical selon lequel aucune élection ne devrait se ...
Lire l'article
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” pleure le départ de Pierre Mamboundou
C'est avec la plus grande consternation que le mouvement "Bongo Doit Partir" a appris le décès, ce samedi 15 octobre 2011, de Pierre Mamboundou, opposant historique au régime des Bongo. Aux familles éprouvées par cette grosse et soudaine perte, et au peuple gabonais qui pleure avec nous son plus digne fils, notre mouvement transmet ses condoléances les plus émues. En Pierre Mamboundou vient de s'éteindre prématurément un monument national, un héros citoyen dont l'action politique désormais inachevée laisse dans le deuil et le désarroi un peuple qui attendait encore de lui le parachèvement de l'oeuvre de libération nationale commencée. Parmi tous les opposants ...
Lire l'article
Le Mouvement « Bongo Doit Partir » répond favorablement à l’appel à l’unité de Pierre Mamboundou et de la Société Civile Gabonaise
Pour obtenir le PDF, Cliquez ici Prenant acte des appels à l’unité lancés, d’une part, par Pierre Mamboundou, président de l’UPG, et, d’autre part, par la société civile gabonaise par le biais de la coalition associative «Ça suffit comme ça », le mouvement politique en exil « Bongo Doit Partir » (BDP) affirme son adhésion totale et inébranlable à ces appels. Saluant le rapprochement actuellement en cours entre la société politique et la société civile au Gabon, le BDP tient cependant à mettre en garde les acteurs de ce rapprochement contre toute attitude de naïveté qui consisterait, comme cela a souvent été le cas, à ...
Lire l'article
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Le mouvement d'opposition en exil "Bongo Doit Partir" (BDP) condamne avec la plus grande fermeté le rendu du Conseil d'état du 28 juillet 2011 confirmant la dissolution du parti d'opposition gabonais "Union Nationale" (UN). Cette dissolution constitue une monumentale atteinte aux droits les plus fondamentaux des Gabonais militant au sein de ce parti, et confirme la culture de l'arbitraire pratiquée et cultivée depuis 44 ans par le régime bongoïste. Le mouvement "Bongo Doit Partir" (BDP) étant avant tout un mouvement constitutionnaliste et réformiste, c'est-à-dire qui s'active à rechercher, au Gabon, l'adoption et l'affirmation inconditionnelle d'une Constitution qui ...
Lire l'article
Communiqué: Le Mouvement « Bongo Doit Partir » condamne la énième prise en otage du Gabon par les Bongo, et soutient l’Union Nationale
Communiqué de presse pour diffusion immédiate Le mouvement en exil « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) exprime sa vive inquiétude devant la montée actuelle de la répression et de l’arbitraire politiques au Gabon et s'étonne de la dissolution de l'Union Nationale. La dissolution d’un parti politique, quel qu’il soit, et la répression policière à l’endroit de citoyens exprimant leur souveraineté devant l’arbitraire et la dictature, sont des actes extrêmement graves et inacceptables qui ne peuvent laisser aucun Gabonais indifférent. Ces actes de dictature avérée commandent que chaque citoyen se rende désormais compte, plus que jamais, et une bonne fois pour toutes, que le changement ...
Lire l'article
ATTENTION - NOTICE: Le BDP-Gabon Nouveau de Daniel Mengara dément radicalement l'information contenue dans l'article ci-dessous. Nous le publions ici juste pour des questions d'information, mais le démenti officiel du BDP-Gabon Nouveau existe sur ce site. Pour lire le démenti du BDP-Gabon Nouveau, cliquez ici. Le BDP-Gabon Nouveau ne s'est jamais compromis et ne se compromettra jamais. Vous pouvez lire les péripéties de Daniel Mengara au Gabon sur cette page. Le Secrétaire national du mouvement « Bongo Doit Partir (BDP) Gabon nouveau », Heinz Essongué, au cours d’une Assemblée générale tenue ce mercredi à Libreville, a annoncé l’abolition de la nomination ...
Lire l'article
Où est donc passé Omar Bongo Ondimba? Le mouvement “Bongo Doit Partir” pose la question à Rio ce Samedi à 15h00
En considération de la mystérieuse absence d'Omar Bongo qui semble avoir déserté ses fonctions dans le plus grand des secrets et sans que le peuple ait été informé des conditions de son absence, et de l'immobilisme des institutions de la République (Parlement et Cour constitutionnelle) n'osant déclarer la vacance pourtant plus qu'évidente du pouvoir au Gabon conformément aux injonctions de l'Article 13 de la Constitution gabonaise, la Coordination Nationale du BDP-Gabon Nouveau au Gabon a décidé de commencer à Rio, dès ce samedi 23 mai 2009 à 15h00, le débat de l'alternance politique démocratique au Gabon. La Coordination Nationale est ainsi ...
Lire l'article
Au nom du peuple gabonais, du mouvement " Bongo Doit Partir " (BDP-Gabon Nouveau), et de mon nom propre en tant que Président de ce mouvement, je tiens ici à saluer la décision rendue ce mardi 5 mai par la juge d'instruction française Françoise Desset trouvant recevable la plainte déposée par les associations Sherpa et Transparency International contre les trois dictateurs kleptocrates africains que sont Denis Sassou Nguesso du Congo Brazza, Omar Bongo du Gabon et Teodoro Obiang Nguéma de Guinée Equatoriale. Dans ce dossier qui a connu mille revirements et rebondissements, la recevabilité de cette plainte pour recel, blanchiment et ...
Lire l'article
Mugabe est chez lui. Il fait ce qu'il veut depuis des années. Son peuple est malheureux ... et les belles paroles ne servent à rien !!! (...) Il y eut Eyadema, Pinochet, Mobutu, Ratsiraka, Fidel Castro, … Il reste encore Bongo, Biya, Sassou Nguesso, Kim Jong-il. Puis, un peu plus camouflés derrière une démocratie de façade, Hassan al-Bashir, Poutine, Hu Jintao (…) Le Zimbabwe a suffisamment souffert. Toutes les discussions ont été engagées (...) mais il est un moment où, quand un dictateur ne veut pas entendre, ne veut pas comprendre, les chefs d'Etat et de gouvernement doivent cesser de discuter. ...
Lire l'article
Déclaration du mouvement « Bongo Doit Partir » : Le moment est venu pour l’opposition et la société civile radicales de clarifier leurs discours
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” pleure le départ de Pierre Mamboundou
Le Mouvement « Bongo Doit Partir » répond favorablement à l’appel à l’unité de Pierre Mamboundou et de la Société Civile Gabonaise
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” (BDP) condamne la dissolution de l’Union nationale
Communiqué: Le Mouvement « Bongo Doit Partir » condamne la énième prise en otage du Gabon par les Bongo, et soutient l’Union Nationale
Bongo Doit Partir
Gabon: « Bongo Doit Partir » devient « Bloc Démocratique populaire» et soutien Ali Bongo Ondimba
Où est donc passé Omar Bongo Ondimba? Le mouvement “Bongo Doit Partir” pose la question à Rio ce Samedi à 15h00
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” salue la décision de la justice française jugeant recevable la plainte contre Omar Bongo et appelle le parquet de
MUGABE, « IL DOIT PARTIR »… « MAIS, IL RESTE ENCORE BONGO, BIYA, SASSOU NGUESSO, KIM JONG-IL !

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mar 2009
Catégorie(s): Afrique,BDP@Médias,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

4 Réponses à Afrique /Cyberdissidence – Le Web combat les dictateurs: “Bongo Doit Partir” et “Kabila Doit Partir”

  1. Le fouetteur des gabonais

    1 Avr 2009 a 07:03

    BONGO EST ETERNEL,BIENFAISEUR DE L HUMANITE et BATISSEUR DU GABON,NOUS LES BLANCS ET LES CHINOIS NOUS SOUTENONS BONGO CAR ON PEUT PLLER LE GABON COMME ON VEUT

  2. Le fouetteur des gabonais

    1 Avr 2009 a 07:01

    Bongo ne doit pas partir,car il est le plus intélligent des Gabonais,s’il partait qui va vous diriger,nous les blancs on a décidé qu’il doit mourir president comme H.Boigny,alors bande de nègres taisez vous,pour une fois que vous avez un président qui developpe un pays,il faut l’encourager au lieu de la combattre

  3. Mapangou

    22 Mar 2009 a 16:15

    Ben oui, c’est bien. Bientôt y aura des Obiang Doit Partir et des Biya Doit Partir.

  4. Jean de Dieu

    22 Mar 2009 a 16:13

    Ah bon. Je ne savais pas que le BDP avait inspiré un mouvement similaire au Congo de kabila? C’est vraiment impressionnant de voir que des choses créées par un Gabonais peuvent influencer les choses dans un autre pays. C’est bien cet article d’Angola Presse. Donc, Bongo doit Partir au Gabon et Kabila Doit Partir au Congo Kabila. C’est bien, vraiment très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*