- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon : Reprise progressive des activités à Libreville, au lendemain de l’inhumation de la Première dame

Les activités ont repris progressivement lundi à Libreville, au lendemain de l’inhumation d’Edith Lucie Bongo Ondimba, l’épouse du président gabonais, Omar Bongo Ondimba dans le village natal de son père à Edou, à plus de 400 km au nord de Brazzaville (Congo), a constaté l’AGP.

Les Librevillois ont repris massivement dès lundi matin le chemin du travail. Des attroupements monstres des travailleurs attendant des taxis se sont de nouveau formés dans les principaux carrefours de la capitale, a-t-on remarqué.

Les administrations ont rouvert après plus de quatre jours de fermeture.

La journée de mercredi avait été déclarée journée continue, le travail avait été arrêtée à 13h (12h GMT), tandis que celle de jeudi dernier avait décrétée chômée payée sur toute l’étendue du territoire afin de rendre un dernier hommage à la Première dame du Gabon, décédée le 14 mars dernier à Rabat au Maroc des suites d’une longue maladie.

Dès l’annonce de son décès, le pays à l’unisson a été plongé dans la tristesse et la compassion pour cette dame qui, 19 ans durant a combattu auprès de son illustre époux pour le développement du pays.

Le docteur Edith Lucie Ondimba a été l’initiatrice de la création en 2006 du ministère de la lutte contre le sida, une première en Afrique. Elle a également été le fer de lance de la mise en place de l’Organisation de première dame d’Afrique de lutte contre le sida (OPDAS) en 2002 à Genève (Suisse).

Toujours dans le cadre de sa bataille contre la pandémie du sida, elle a permis la création des Centres de traitement ambulatoire (CTA) sur l’ensemble du territoire national.

Le Dr Edith Lucie fidèle au serment d’hypocrate, elle s’était évertuée à la rénovation de sa polyclinique El Rapha. Une structure hospitalière de référence dans la sous région d’Afrique centrale pour aider les populations à se traiter surplace afin de minimiser évacuation sanitaire vers l’étranger très coûteux pour le citoyen et l’Etat.

La défunte épouse du président de la République s’était également investie dans les causes humanistes, c’est ainsi qu’elle créa en 1996, Horizon nouveau, une école pour les enfants déficients mentaux.

La première cuvée du baccalauréat de ses élèves particuliers a permis à certains des pensionnaires de poursuivre leurs études supérieures en occident notamment au Canada et en Belgique.

Un des anciens élèves d’Horizon nouveau actuellement en Belgique, Ogoula qui avait été joint au téléphone par une télévision privée avait exprimé toute sa compassion suite au décès de cette dame au grand cœur. 


SUR LE MÊME SUJET
La première dame du Gabon Sylvia Bongo Ondimba a offert dimanche dernier, un bateau et des gilets de sauvetage à une association des femmes pêcheurs de la commune du Cap Estérias, situé à une trentaine de kilomètres, au nord de la capitale gabonaise Libreville. Ce don s’inscrit dans le cadre des actions de la première dame Sylvia Bongo Ondimba qui accentue l’action sociale en faveur du développement socio économique de la femme rurale. Cette action a été réalisée sur le terrain par M. Patrick Mouguima Daouda, le chargé du cabinet de la première Dame qui a indiqué dans son intervention que ...
Lire l'article [1]
La Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, a offert des appareils électroménagers au centre d’accueil d’Angondjé, une structure accueillant des enfants en difficulté, dans le nord de Libreville. Les machines à laver constituaient le gros des appareils remis au responsable du centre, Didier Hilaire Renombo, qui a remercié Mme Bongo Ondimba pour l’attention qu’elle ne cesse de porter à sa structure où vivent 37 pensionnaires de différentes nationalités, âgés de 0 à 12 ans. Mme Sylvia Bongo Ondimba a noué les relations avec le centre d’Angondjé bien avant l’élection de son époux à la magistrature suprême, le 31 août 2009. Elle ...
Lire l'article [2]
La première dame du Gabon, Mme Sylvia Bongo Ondimba, va lancer ce mois-ci une campagne destinée à accélérer la Réduction de la mortalité en Afrique (CARMMA), a appris mercredi l'AGP. Le directeur exécutif de l'ONUSIDA est attendu à Libreville dans les prochains jours pour prendre part à cette manifestation dont Mme Sylvia Bongo Ondimba est la marraine. Très engagée dans les problèmes de la santé maternelle et infantile, Mme Sylvia Bongo Ondimba a lancé au Gabon un programme global dénommé "Tous unis pour la santé de la mère et de l'enfant". En marge du sommet de l'ONU sur les Objectifs du millénaire pour ...
Lire l'article [3]
Dans un communiqué de presse datant du 31 août 2010, mais parvenu à la rédaction d’Infos Gabon le mercredi 1er septembre 2010, le cabinet de la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, dénonce des attaques injustifiées et inélégantes par une certaine presse qui relaie avec délectation des contre-vérités, foulant aux pieds l’éthique et la déontologie. Voici dans son intégralité ledit communiqué : Un certain nombre de médias reprennent à leur compte des informations distillées à partir d’un blog et accréditent l’idée que les pamphlets, prises de position ou attaques personnelles à l’encontre du Premier Ministre du Gabon et de ...
Lire l'article [4]
Près de 1000 personnes ont pris part mercredi à Libreville à une messe de requiem célébrée en mémoire de la première dame du Gabon, Edith-Lucie Bongo Ondimba, décédée le 14 mars dernier à Rabat au Maroc. Cette messe a été officiée par l'évêque de Libreville,monseigneur Basile Mvé Engone, en présence notamment du Premier ministre gabonais Jean Eyéghé Ndong. Dans son homélie, Mgr Mvé Engone a rappelé à l'assistance les mystères de la vie et de la mort, qui, selon lui, ne sont plus à craindre. '' Il y a 40 jours que Mme Bongo Ondimba nous a quittés et tout le monde s'en ...
Lire l'article [5]
La dépouille de la Première dame gabonaise Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi au Maroc, a quitté Libreville vendredi par avion, après un ultime hommage dans la matinée, pour être rapatriée vers sa terre natale, le Congo, a constaté l'AFP. Des cérémonies en hommage à la défunte, également fille aînée du président congolais Denis Sassou Nguesso, auront ensuite lieu à Brazzaville. Le corps sera à nouveau transféré à Edu, dans le nord du pays, pour être inhumé dimanche dans le cimetière familial des Nguesso. Le président congolais a également quitté Libreville pour Brazzaville alors que le président gabonais Omar Bongo Ondimba est ...
Lire l'article [6]
L’avion transportant la dépouille de la Première Dame du Gabon, un 747 - 400 de la Royale Air Maroc, est arrivé ce mercredi après midi, à l’aéroport International Léon Mba de Libreville à 15 heures 30 minutes en provenance de Rabat au Maroc avec à son bord une forte délégation. Le cercueil d’Edith Lucie Bongo Ondimba, précédé de son portrait, immobilisé devant l’appareil a reçu tout d’abord les honneurs des officiers de tous les corps des forces de sécurité avant le retentissement de l’hymne au mort entonné par une fanfare. Le dit cercueil transporté par des éléments représentant l’ensemble des forces ...
Lire l'article [7]
Les Gabonais d’origine et d’adoption ont effectué massivement le déplacement de l’aéroport de Libreville en vue d’accueillir la dépouille mortelle de la première, Dame Edith Lucie Bongo Ondimba, décédée samedi dernier à Rabat au Maroc à l’âge de 45 ans. Ainsi une chaîne humaine composée de Groupe socioculturels vêtus de noir, des élèves des différents établissements de la capitale et de nombreux anonymes est observable sur l’esplanade de l’aéroport, à la devanture. Les Forces de sécurité, en tenue de circonstance, vont rendre également les honneurs à l’illustre disparue. Dans les différents quartiers de la capitale gabonais, les commerces ont baissé leurs rideaux de ...
Lire l'article [8]
L’ambassadeur de Guinée Equatoriale au Gabon, Manuel Bama Ndong, a exprimé ce dimanche toute sa consternation au nom de son pays, suite à l’annonce du décès de la Première Dame du Gabon, Edith Lucie Bongo Ondimba. « C’est une grande consternation. Au nom de mon pays, nous adressons nos condoléances au gouvernement gabonais, surtout au président Omar Bongo Ondimba, à toute sa famille et à tout le peuple gabonais. Comme je l’ai toujours dit aux médias, le Gabon est plus qu’un pays ami ; c’est un pays frère de sang et d’esprit. Aujourd’hui ce n’est pas seulement le Gabon qui a ...
Lire l'article [9]
Suite à l’annonce samedi soir du décès de Madame Edith Lucie Bongo Ondimba, l’épouse du chef de l’Etat gabonais, le gouverneur de province et le maire de la commune de Mouila ont adressé ce dimanche leurs sincères condoléances au Président de la République ainsi qu’à toute sa famille, rapporte le correspondant de GABONEWS. « Au nom des populations de la province de la Ngounié, de tous les responsables administratifs et du personnel de commandement, j’adresse mes sincères condoléances au chef de l’Etat après la perte de son épouse Edith Lucie Bongo Ondimba », a déclaré le Gouverneur de la Ngounié, Michel ...
Lire l'article [10]
Société / Le première dame Sylvia Bongo Ondimba octroie un bateau et des gilets de sauvetage aux femmes du Cap Estérias
La Première Dame du Gabon au chevet d’un centre pour enfants en difficulté dans le nord de Libreville
La première Dame du Gabon en campagne pour réduire la mortalité en Afrique
Gabon : L’indignation du Cabinet de la Première Dame face aux attaques injustifiées et inélégantes de certains médias
Libreville célèbre une messe de requiem en mémoire de la première dame du Gabon
Gabon: le corps de la Première dame a quitté le pays après un dernier hommage
Gabon: La dépouille de la Première Dame du Gabon se trouve désormais à Libreville
Gabon: Grande mobilisation avant l’arrivée de la dépouille de la première Dame, Edith Lucie Bongo Ondimba, à Libreville
Gabon: Je peux me permettre de dire que c’est toute l’Afrique qui vient de perdre une Première Dame » (Ambassadeur de Guinée Equatoriale)
Gabon: Décès de la première Dame / Les autorités de la Ngounié adressent leurs condoléances au Président de la République