Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Justice : La défense de Marc Ona Essangui réclame 50 millions de FCFA pour préjudice

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2009
Catégorie(s): Société

L’avocat de Marc Ona Essangui, leader d’ONG et porte-parole de la société civile gabonaise, a réclamé mardi de verser à son client une somme de 50 millions de F CFA pour dommages et intérêts subit dans une affaire l’opposant au ministre gabonais de l’Intérieur, André Mba Obame. ’’Nous n’acceptons pas qu’on prive quelqu’un de son droit de circuler sans motif. Et si la République ne fonctionne pas selon un Etat de droit, alors c’est grave’’, a dit Me Homa Moussavou lors de l’audience.

’’Nous réclamons 50 millions de F CFA à l’Etat gabonais parce que la liberté n’a pas de prix’’, a ajouté Me Moussavou, appelant la justice ’’à faire son travail’’.

L’affaire a été mise en délibéré pour le 17 juin prochain par le juge.

Marc Ona Essangui, par ailleurs coordonnateur au Gabon de la coalition ‘’Publiez ce que vous payez’’ (PCQVP), s’est déjà vu interdire de voyager à plusieurs reprises.

Au mois de juin dernier, il devait se rendre à New York pour une conférence de Revenue ‘’Watch Institute’’ dans le cadre de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE). La Police de l’air et des frontières l’avait empêché de monter dans l’avion, alors qu’il avait déjà tous les documents relatifs au voyage dûment signés.

Il s’était vu à nouveau interdit de voyager quelques mois après pour Brazzaville, en vue de prendre part à une conférence sur le rôle de la société civile en Afrique centrale.

’’Marc Ona doit parler de la transparence des industries extractives au nom de qui ?’’, a interrogé Maryse Issembet, avocat de M. Mba Obame. ’’Ils (leaders d’ONG, Ndlr) sont à la solde des européens, américains…’’, a-t-elle ajouté.

L’ITIE rassemble les gouvernements, les bailleurs de fonds, la société civile et les organisations internationales et œuvre à assurer que les revenus du pétrole, du gaz et des minerais contribuent effectivement au développement des pays producteurs. Le Gabon a adhéré à cette initiative depuis 2004.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le trésorier payeur de la province de la Ngounié, Sylvère Bekalé Mezui, est poursuivi en justice pour le détournement d'une somme de 193.516.000 FCFA, destinée à 66 agents de la santé en poste dans cette province du sud Gabon. Le 22 mars dernier, les infirmiers floués ont déposé une plainte auprès du tribunal de première instance de Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié. Leur avocat, Me Jean Paul Méthode Imbong, a indiqué que le trésorier payeur est poursuivi pour ‘’ faux en écritures publiques, altération d’écritures authentiques et détournement des salaires’’. Sylvère Bekalé Mezui aurait soustrait 70.000 ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Le soutien dont bénéficie à Washington le président de Brainforest au Gabon, Marc Ona Essangui, ne mollit pas. Cette fois-ci, c'est directement la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui a adressé le 16 mars une lettre personnelle au président Omar Bongo pour lui demander de laisser Marc Ona (et son épouse) se rendre à San Francisco du 15 au 25 avril pour recevoir le Prix Goldman de l'environnement attribué en 2009 pour la défense du Parc d'Ivindo.
Lire l'article
COMMUNIQUE DE PRESSE De Marc ONA ESSANGUI Prix Goldman 2009 Coordonnateur National de la Coalition Publiez ce que vous Payez au Gabon Démenti de la présence de la Coalisation Publiez ce que vous Payez à la conférence de presse du 16 avril 2009 à Libreville Confirmation que Bruno Ben Moubamba s’exprime au nom des Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise Suite à la conférence de presse tenue à Libreville le 16 avril 2009 par un groupe de responsables d’associations gabonaises, je tiens à manifester mon étonnement et mon indignation en constatant que le nom de Publiez ce que vous Payez apparaît dans la liste des signataires ...
Lire l'article
Le Goldman Environnemental Prize, une grande distinction internationale pour la défense de l'environnement, a été attribué au Gabonais Marc Ona Essangui, a appris la PANA auprès de ce dernier. N'ayant pu se rendre à Londres, samedi, pour réceptionner son prix - les autorités gabonaises ne lui ayant pas restitué son passeport dont il avait demandé une prorogation -, Marc Ona Essangui s'est contenté d'apprendre la nouvelle à travers les médias à Libreville. Ona Essangui faisait partie des nominés pour ce prix parmi d'autres représentants africains. Opposé à l'exploitation de la gigantesque mine de fer de Belinga (Nord-Est du Gabon) située dans un ...
Lire l'article
La polio avait frappé Marc Ona Essangui quand il avait 6 ans. A l’université de Libreville, il a étudié la psychologie, parce que cette faculté disposait du seul bâtiment accessible à son fauteuil roulant. Responsable de l’ONG Brainforest, créée en 1998, ce quadragénaire œuvre aujourd’hui pour la préservation de l’environnement. En août 2002, il s’était rendu au sommet de la terre, à Johannesburg, en Afrique du Sud. Depuis, Marc Ona s’est impliqué dans la préservation de l’environnement et reste un acteur incontournable de la Coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP). Son carnet d’adresse a lui aussi pris du volume. ...
Lire l'article
Le procès intenté par le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, Mba Obame, s’est ouvert hier, à Libreville. Le plaignant accuse le ministre d’avoir pris, en juin dernier, une mesure illégale qui l’avait empêché de se rendre à New York, où il devait assister à une conférence sur la transparence des contrats dans les industries extractives. Marc Ona et son avocat estiment que la mesure d’interdiction de voyager n’était pas fondée et exigent 50 millions de FCFA de dommages et intérêts, explique Guy-Pierre Bitégué, directeur de publication du bihebdomadaire Le Mbandja. L’avocat de l’Etat gabonais ...
Lire l'article
L’affaire Marc Ona Essangui, coordonnateur au Gabon de la coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP) a connu un nouveau rebondissement au tribunal de Libreville où un jugement final sera rendu le 17 juin, au sujet du différend qui l’oppose à Mba Obame, ministre de l’Intérieur. Marc Ona Essangui avait en effet porté plainte contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame qui l’avait empêché de se rendre le 6 juin 2008 à New York pour participer à une conférence, à l’invitation de Revenue Watch International. Me Bertrand Homa Moussavou, avocat de la victime a déclaré qu’il s’agit de « faire respecter les ...
Lire l'article
A l’ouverture du procès le 24 mars dernier à Libreville, qui oppose le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, l’avocat du plaignant a requis des dommages et intérêts de 50 millions de francs CFA de l’Etat gabonais. Le 6 juin dernier, le coordonateur local de la coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP) avait été frappé d’une interdiction de quitter le territoire alors qu’il embarquait pour New-York où il devait prendre part à une conférence sur la transparence des contrats sur les industries extractives en Afrique, et notamment au Gabon. ...
Lire l'article
Le procès intenté par le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, Mba Obame, s’est ouvert hier, à Libreville. Le plaignant accuse le ministre d’avoir pris, en juin dernier, une mesure illégale qui l’avait empêché de se rendre à New York, où il devait assister à une conférence sur la transparence des contrats dans les industries extractives. Marc Ona et son avocat estiment que la mesure d’interdiction de voyager n’était pas fondée et exigent 50 millions de FCFA de dommages et intérêts, explique Guy-Pierre Bitégué, directeur de publication du bihebdomadaire Le Mbandja. L’avocat de l’Etat ...
Lire l'article
Un agent comptable poursuivi en justice pour le détournement de plus de 190 millions de FCFA
Plan de Paix
Gabon: Marc Ona Essangui
Marc Ona Essangui: Démenti de la présence de la Coalisation Publiez ce que vous Payez à la conférence de presse du 16 avril 2009 à
Gabon: Le Goldman Environnemental Prize 2009 au Gabonais Marc Ona Essangui
Gabon : Marc Ona Essangui nominé pour recevoir le Goldman Environnemental Prize 2009
Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame
Gabon : Marc Ona Essangui poursuit en justice le ministre de l’Intérieur
Gabon : Marc Ona réclame 50 millions de F.CFA à Mba Obame
Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*