Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le procès opposant un leader de la société civile au ministre de l’Intérieur s’ouvre mardi à Libreville

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2009
Catégorie(s): Société

Plusieurs fois reporté, le procès opposant Marc Ona Essangui, un des leaders de la société civile au ministre gabonais de l’Intérieur, André Mba Obame s’ouvre finalement ce mardi au tribunal de première instance de Libreville, a appris l’AGP de source proche du dossier.

M. Ona Essangui avait porté plainte en août dernier contre le ministre de l’Intérieur suite à son interdiction de quitter le territoire alors qu’il devait se rendre aux Etats-Unis pour une conférence sur la transparence des contrats.

M. Ona Essangui avait estimé que l’interdiction qui lui avait été faite de sortir du Gabon est un harcèlement.

Pour sa part M. Mba Obame, dans une interview accordée à la presse, avait indiqué que M. Ona Essangui dans ses déclarations s’immisçait dans le champ politique.

Depuis cette date, le leader de la Coalition publiez ce que vous payez (PCQVP) Gabon a été empêché de sortir du territoire quatre fois.

Fin décembre dernier, Marc Ona et trois autres membres de la société civile avaient été interpellés puis incarcérés à la maison d’arrêt de Libreville avant d’être remis en liberté provisoire une dizaine de jours plus tard.

Il leur avait été reproché d’être à la solde des Organisations non gouvernementales (ONG) étrangères dont les objectifs ‘’inavoués’’ sont une déstabilisation des institutions du Gabon. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon – Le procès de l’opposant Jocktane est un procès “politique” (société civile)
La plateforme de la société civile "Ca suffit comme ça" (proche de l'opposition) a estimé mercredi que le procès de l'opposant Mike Jocktane, poursuivi pour trouble à l'ordre public après une manifestation en janvier 2011, était "politique" après ses accusations contre la Françafrique. Ancien conseiller du président Omar Bongo, passé dans l'opposition, cadre de l'Union nationale dissoute en janvier 2011, M. Jocktane a été au centre de l'attention médiatique en novembre après la parution du livre "Le scandale des biens mal acquis", dans lequel il affirme qu'Omar Bongo a contribué au financement de la campagne présidentielle du candidat Nicolas Sarkozy en ...
Lire l'article
Preuves à l’appui, la société civile a démontré, à la faveur d’une conférence de presse tenue le 14 juillet à Libreville, qu’il y a bien eu fraude aux examens du baccalauréat et du Brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2011. Dénonçant des «manœuvres qui menacent dangereusement la crédibilité de nos diplômes et partant l’avenir de notre pays», la société civile a notamment demandé au gouvernement d’annuler les résultats du BEPC, de reprendre la quasi-totalité des épreuves du bac et de limoger le ministre de l’Education nationale. Comme la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) avant eux, neuf ONG ...
Lire l'article
Le procès intenté par le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, Mba Obame, s’est ouvert hier, à Libreville. Le plaignant accuse le ministre d’avoir pris, en juin dernier, une mesure illégale qui l’avait empêché de se rendre à New York, où il devait assister à une conférence sur la transparence des contrats dans les industries extractives. Marc Ona et son avocat estiment que la mesure d’interdiction de voyager n’était pas fondée et exigent 50 millions de FCFA de dommages et intérêts, explique Guy-Pierre Bitégué, directeur de publication du bihebdomadaire Le Mbandja. L’avocat de l’Etat gabonais ...
Lire l'article
Le procès intenté par le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, Mba Obame, s’est ouvert hier, à Libreville. Le plaignant accuse le ministre d’avoir pris, en juin dernier, une mesure illégale qui l’avait empêché de se rendre à New York, où il devait assister à une conférence sur la transparence des contrats dans les industries extractives. Marc Ona et son avocat estiment que la mesure d’interdiction de voyager n’était pas fondée et exigent 50 millions de FCFA de dommages et intérêts, explique Guy-Pierre Bitégué, directeur de publication du bihebdomadaire Le Mbandja. L’avocat de l’Etat ...
Lire l'article
Marc Ona, leader d'ONG et figure de la société civile au Gabon, s'est "interrogé" sur le fait que le chef de l'Etat gabonais Omar Bongo, dont des comptes ont été saisis par la justice française, mène des "activités personnelles" pendant son mandat. "Il faut faire la différence entre les comptes personnels du président et une affaire liée à son statut. Ici, il s'agit d'une affaire privée qui n'entre pas dans le cadre de son statut. Toutefois, on peut s'interroger: est-ce qu'on peut mener des affaires lucratives quand on est président de la République ?", a affirmé à l'AFP Marc Ona, coordonnateur ...
Lire l'article
La Programme de renforcement des acteurs non étatiques du Gabon (PROGEANE) organise depuis le 9 février dernier à son siège de Libreville la première édition du Forum international pour une société civile africaine forte (FISCAF). Ces assises doivent plancher sur l’élaboration d’un accord cadre des acteurs non étatiques pour le développement des possibilités de partenariat, de coopération, d’échanges et de fédération des acteurs du Sud et du Nord dans l’optique de renforcer leur implication dans l’élaboration des politiques publiques au service du développement du continent africain. La Maison des Acteurs non étatiques (MANE) de Libreville accueille du 9 au 15 ...
Lire l'article
Le Parti socialiste s’inquiète de l’incarcération de cinq membres actifs de la société civile gabonaise. Il s’étonne du silence du gouvernement français. Le Parti socialiste rappelle notamment son soutien à l’initiative « Publiez ce que vous payez », qui vise à accroître la transparence de la gestion des revenus pétroliers. Le coordonnateur de cette initiative au Gabon, Marc Ona Essangui, fait partie des cinq militants arrêtés. Le Parti socialiste, qui avait eu l’occasion de le recevoir l’année dernière, demande sa libération immédiate ainsi que celle des quatre autres militants associatifs détenus. Le Parti socialiste dénonce l’action conduite par le gouvernement gabonais contre ...
Lire l'article
Trois responsables d'ONG gabonaises, ainsi qu'un Gabonais associé à la plainte devant la justice française relative notamment au patrimoine en France du président gabonais Omar Bongo Ondimba, ont été interpellés mercredi à Libreville, a-t-on appris de sources concordantes. Les personnes interpellées sont notamment Marc Ona Essangui, Georges Mpaga et Alain Moupopa, trois figures de la société civile au Gabon, d'après un proche de M. Ona Essangui et deux ONG françaises, Transparence International France (TI) et Sherpa, qui ont déposé le 2 décembre à Paris une plainte contre M. Bongo et les présidents congolais Denis Sassou Nguesso et équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema. Gregory ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a ouvert jeudi à Libreville les travaux de la Conférence internationale sur la sécurité sociale, dont le thème est « 'faire face aux défis spécifiques des régimes de sécurité sociale des petits pays: les apports de la mutualisation ».Dans son allocution d'ouverture, le Chef du gouvernement a reconnu l'importance du thème qui interpelle tous les acteurs des politiques sociales des Etats. Pour lui, il s'agit de réfléchir sur la manière avec laquelle financer les régions de sécurité sociale dans les pays en développement, car, a-t-il indiqué, « Ces régions sont soumis à des problèmes ...
Lire l'article
Le Collectif des organisations libres de la société civile gabonaise porte plainte contre le Procureur de la république
Marc Ona EssanguiLe Réseau Gabonais de Bonne Gouvernance (ROLGB) présidé par M. Georges MPAGA, (Tel. +241 – 07 51 99 32) , l’ONG AFRIQUE-HORIZONS, présidé par M. Alain MOUPOPA (Tel. +241 06 73 34 73), Marc ONA ESSANGUI, Président de Brainforest (+241 07 29 41 40) agissant comme acteurs de la Société Civile au Gabon, pour latransparence et la bonne gouvernance, ont porté plainte vendredi 10 octobre contre M. Alaba Fall Bosco, Procureur de la République du Gabon et neveu du Président  Omar Bongo Ondimba, devant la nouvelle Commission Nationale de Lutte contre l’enrichissement illicite. COLLECTIF DES ORGANISATIONS LIBRES DE LA ...
Lire l'article
Gabon – Le procès de l’opposant Jocktane est un procès “politique” (société civile)
Gabon : La société civile réclame la tête de ministre de l’Education
Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame
Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame
Gabon: un leader de la société civile s’interroge sur les activités de Bongo
Gabon : Libreville veut renforcer la société civile africaine
Gabon : soutien aux acteurs de la société civile
Gabon: des responsables de la société civile interpellés à Libreville
Gabon: Le premier ministre ouvre la Conférence internationale sur la sécurité sociale à Libreville
Le Collectif des organisations libres de la société civile gabonaise porte plainte contre le Procureur de la république


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Mar 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*