Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le budget 2009 en baisse de 232,2 milliards francs CFA

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2009
Catégorie(s): Economie

Le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, rendant public le rapport final du Conseil des ministres de jeudi à Libreville, a annoncé que le budget 2009, a été revu en baisse de 232,2 milliards de francs CFA.Selon le communiqué, le projet de loi des finances rectificatives 2009 est marqué par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007, appuyé par la FMI.

A ce titre, rapporte la note « il se situe dans le prolongement du projet de société du Président Bongo Ondimba, « Mon Projet: des actes pour la Gabon », réaffirmé dans sa déclaration de politique générale du Premier Ministre.

Le Conseil rappelle également que ce projet de loi de finances rectificative « s’inscrit dans un contexte de récession économique avec des négatifs sur l’économie gabonaise », ajoutant que « en 2009, sur la base des prévisions du FMI, la croissance du Produit inétrieur brut serait négative et oscillerait entre -0,5 et -1%, contre 3,4% en 2008 ».

A ce propos, rapporte le Communiqué, « les perspectives économiques du Gabon pour l’année 2009 ont été particulièrement affectées. Ainsi, « nos trois principaux secteurs le pétrole, le manganèse et le bois subissant à la fois de fortes chutes des prix et de production liées à la baisse de la conjoncture demande mondiale ».

Le budget rectifié de l’année 2009 s’établirait au total à 1 541,6 milliards de francs CFA contre 1 773,8 milliards de francs CFA arrêté dans la loi de finances de l’année.

A cet effet, les ressources propres se décomposent en recettes non pétrolières évaluées à 745 milliards de francs CFA et en recettes pétrolières arrêtées à 489,6 milliards de francs CFA.

Elles s’élèveraient ainsi à 1 238,6 milliards de francs CFA contre 1 703,2 milliards de FCFA prévus dans la loi de finances de l’année 2009, soit une baisse de 464,6 milliards de francs CFA.

Cette réduction résulterait de la baise conjuguée des recettes pétrolières (-423,5 milliards de francs CFA et des recettes hors pétrole (-41,1 milliards de francs CFA).

L’ensemble des charges inscrites dans le projet de loi de finances rectificative s’établirait à 1 541,6 milliards de francs CFA contre 1773,8 milliards de francs CFA arrêtés initialement. Elles comprennent les charges de la dette publique, les dépenses de fonctionnement, les dépenses d’investissement et les prêts et avances.

Les charges relatives au service de la dette publique se chiffraient à 477,7 milliards de francs CFA contre 400,6 milliards de francs CFA initialement prévus. Elles se décomposeraient en : le paiement des intérêts 95,6 milliards de FCFA, remboursements en capital de 382,1 milliards de francs CFA.


SUR LE MÊME SUJET
Selon la Banque des Etats de l’Afrique Centrale, (BEAC) le Gabon a, pour le compte de l’exercice de l’année 2010, réalisé 1.703, 6 milliards de francs CFA de recettes publique. Justifiant ces statistiques, la BEAC soutien que cette performance est tirée par le niveau d’encaissement des recettes pétrolières en hausse de 38%. Il ressort aussi que le pétrole a permis de réaliser 982,1milliards de francs CFA tandis que les recettes hors-pétrole s’élèvent à 721,5 milliards de francs CFA. Les dépenses, quant à elles, s’élèvent à 1511,7 milliards de francs CFA, selon des statistiques de la BEAC de fin novembre 2010. L’exécution du budget de ...
Lire l'article
Le budget du Gabon pour l'année 2010 a été arrêté à 2.214,5 milliards de francs CFA, soit 118,6 milliards de plus que celui que l'année 2009, selon le projet de loi de Finances rectificative adopté mardi en Conseil des ministres, indique un communiqué publié ce mercredi à Libreville. L'année dernière, le budget s'élevait en effet à 2.095,9 milliards de FCFA, une augmentation qui, selon le communiqué gouvernemental, provient de la plus value pétrolière et d'un meilleur recouvrement des recettes douanières. Le communiqué indique que 118,6 milliards de FCFA seront consacrés à certaines dépenses urgentes et sensibles comme le recrutement de 1.772 enseignants ...
Lire l'article
Le budget de l’exercice 2010, établi en recettes et en dépenses à hauteur de 2.096 milliards francs CFA, a été approuvé, en séance plénière par les Sénateurs, à Libreville et enregistre une hausse de 554,4 milliards de francs CFA par rapport à l’exercice précédent qui était de 1541,6 milliards de francs cfa. Cette année, on note une contraction du budget de fonctionnement de 29,39 milliards de francs CFA, liée principalement à une réduction de 36,97 milliards de fracs CFA des dépenses des biens et services. Aussi, dans l’exercice 2010, les dépenses hors amortissement de la dette s’évalueraient-elles à 1.775 milliards ...
Lire l'article
Le gouvernement a révisé à la baisse, pour la seconde fois, le budget de l’Etat pour l’exercice 2009. Le montant arrêté à l’issue du Conseil des ministres est de 1541,6 milliards FCFA. Basé sur un prix du baril de pétrole à 117 $, le budget initialement adopté en septembre 2008 tablait sur des recettes de l’ordre de 2485 milliards FCFA, avant d’être réajusté, en novembre dernier, à 1773,8 milliards FCFA pour un baril à 63 $.
Lire l'article
La persistance de la crise financière internationale a conduit le gouvernement gabonais à réviser à la baisse, pour la seconde fois consécutive, le budget de l’Etat pour l’exercice 2009, arrêté à la somme de 1.541,6 milliards de FCFA, à l’issue du conseil des ministres, présidé jeudi à Libreville, par le président Omar Bongo Ondimba. Le budget initialement adopté en septembre 2008 tablait sur des recettes et des dépenses de l’ordre de 2 485 milliards FCFA. Le gouvernement avait estimé que le prix du baril de pétrole se stabiliserait à 117 dollars en 2009. Mais tel n’a pas été le cas. Le baril de ...
Lire l'article
Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards de francs CFA pour l’année 2009, soit une augmentation de 34 milliards de francs CFA liée entre autres à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’Education nationale pour un montant de 16 milliards de francs CFA, a rapporté ce jeudi à Libreville, le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, à l’issue du Conseil des ministres. Outre cette augmentation liée à l’attribution d’une prime d’incitation au personnel enseignant de l’éducation nationale, le Porte-parole du gouvernement note également que l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, dont le coût global est évalué ...
Lire l'article
Le budget 2009 de l’Etat gabonais revu à la baisse par les députés au cours d’une séance plénière dans l’hémicycle du palais Léon Mba. Il passe ainsi de 2 485 milliards FCFA à 1 773 milliards de FCFA, soit une baisse de 712 milliards de FCFA. Cette baisse s’accompagne des réajustements opérés par la Commission des finances, du budget et de la comptabilité publique. Au final le montant de ressources et charges de l’Etat fixé auparavant à 2 485 506 377 124 francs, tombe à 1 773 812 797 285 francs. Face à la crise financière qui sévit dans le monde avec ...
Lire l'article
Le Conseil économique et social (CES) a ouvert le 17 novembre à l’Institut d’économie et des finances (IEF) de Libreville une session extraordinaire consacrée à l’examen du projet de loi finances 2009 proposé par le ministre de tutelle, Blaise Louembé. Pendant cinq jours, les conseillers économiques et sociaux devront statuer sur la cohérence et la pertinence de la proposition de ce budget arrêtée à 2485,5 milliards de francs CFA pour l’exercice 2009 et dont les fondamentaux sont écornés par la chute du prix de baril dans la barre de 50 dollars. Les conseillers économiques et sociaux sont à nouveaux réunis ...
Lire l'article
Le nouveau ministre des Finances, Blaise Louembé, a présenté le projet de loi des finances 2009, qui a été adopté par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 14 octobre à Libreville. Ce budget prévisionnel établit les charges à près de 2 485,5 milliards de francs CFA, en s’appuyant sur des estimations qui porteraient les ressources de l’Etat tous secteurs confondus à 2 414,9 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 38% par rapport à 2008. Etant donné l’influence potentielle de la conjoncture financière mondiale sur l’économie nationale, une vigilance accrue de la cellule de veille a été ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo'Obiang, a annoncé mardi à Libreville, dans un communiqué à l'issue du Conseil des ministres la hausse du budget 2009 qui est passé à 2.485,5 milliards contre 1.798,1 milliards en 2008. Cette amélioration résulterait de l'augmentation conjuguée de 597,5 milliards de francs CFA des recettes pétrolières et de 87,3 milliards de francs CFA des recettes hors pétrole. Selon le communiqué gouvernemental, les recettes pétrolières, évaluées à 1.621,4 milliards de francs CFA seraient en hausse de 597,5 milliards de francs CFA par rapport au niveau arrêté dans la loi de finances 2008.
Lire l'article
Economie / 1.700 milliards de francs CFA de recettes publiques en 2010 au Gabon
Le budget 2010 du Gabon porté à 2.214,5 milliards de francs CFA
Le budget de l’exercice 2010 voté à hauteur de 2.096 milliards de francs CFA par les Sénateurs
Gabon : Le budget 2009 revu à la baisse pour une seconde fois
Deuxième révision à la baisse du budget 2009 de l’Etat gabonais
Gabon: Les traitements et salaires atteindraient 370 milliards contre 336 milliards francs CFA pour l’année 2009
Gabon: Le Gabon revoit à la baisse son budget
Gabon : Le CES planche sur le budget 2009 écorné par la chute du prix de baril
Gabon : Louembé table sur un budget de 2 485,5 milliards de francs CFA en 2009
Gabon: Le budget 2009 en hausse de 687,4 milliards de FCFA

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*