Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2009
Catégorie(s): Société

Le procès intenté par le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, Mba Obame, s’est ouvert hier, à Libreville. Le plaignant accuse le ministre d’avoir pris, en juin dernier, une mesure illégale qui l’avait empêché de se rendre à New York, où il devait assister à une conférence sur la transparence des contrats dans les industries extractives.

Marc Ona et son avocat estiment que la mesure d’interdiction de voyager n’était pas fondée et exigent 50 millions de FCFA de dommages et intérêts, explique Guy-Pierre Bitégué, directeur de publication du bihebdomadaire Le Mbandja.

L’avocat de l’Etat gabonais a, de son côté, accusé le leader de la société civile d’être manipulé par les ONG étrangers, rapporte M. Bitégué, en précisant que le juge rendra son verdict le 17 juin. Le directeur de publication du Mbandja estime que Marc Ona a 50% de chance de gagner son procès du point de vue de la loi gabonais, mais, a-t-il souligné, il faut aussi tenir compte du fait que les magistrats, au Gabon, sont nommés et affectés par le gouvernement.

                        source: Agoraflux


SUR LE MÊME SUJET
Le soutien dont bénéficie à Washington le président de Brainforest au Gabon, Marc Ona Essangui, ne mollit pas. Cette fois-ci, c'est directement la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, qui a adressé le 16 mars une lettre personnelle au président Omar Bongo pour lui demander de laisser Marc Ona (et son épouse) se rendre à San Francisco du 15 au 25 avril pour recevoir le Prix Goldman de l'environnement attribué en 2009 pour la défense du Parc d'Ivindo.
Lire l'article
COMMUNIQUE DE PRESSE De Marc ONA ESSANGUI Prix Goldman 2009 Coordonnateur National de la Coalition Publiez ce que vous Payez au Gabon Démenti de la présence de la Coalisation Publiez ce que vous Payez à la conférence de presse du 16 avril 2009 à Libreville Confirmation que Bruno Ben Moubamba s’exprime au nom des Acteurs Libres de la Société Civile Gabonaise Suite à la conférence de presse tenue à Libreville le 16 avril 2009 par un groupe de responsables d’associations gabonaises, je tiens à manifester mon étonnement et mon indignation en constatant que le nom de Publiez ce que vous Payez apparaît dans la liste des signataires ...
Lire l'article
Le Gabonais Marc Ona Essangui a remporté, samedi, le Goldman Environnemental price, l’équivalent du Prix Nobel pour la défense de l’environnement, mentionne Info plus Gabon. Il s’était battu contre l’exploitation de la mine de fer de Belinga au nord-est du Gabon dans un parc national et la construction d’un aéroport au nord de Libreville, la capitale gabonaise, dans la forêt de la Mondah.
Lire l'article
L’affaire Marc Ona Essangui, coordonnateur au Gabon de la coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP) a connu un nouveau rebondissement au tribunal de Libreville où un jugement final sera rendu le 17 juin, au sujet du différend qui l’oppose à Mba Obame, ministre de l’Intérieur. Marc Ona Essangui avait en effet porté plainte contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame qui l’avait empêché de se rendre le 6 juin 2008 à New York pour participer à une conférence, à l’invitation de Revenue Watch International. Me Bertrand Homa Moussavou, avocat de la victime a déclaré qu’il s’agit de « faire respecter les ...
Lire l'article
A l’ouverture du procès le 24 mars dernier à Libreville, qui oppose le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, l’avocat du plaignant a requis des dommages et intérêts de 50 millions de francs CFA de l’Etat gabonais. Le 6 juin dernier, le coordonateur local de la coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP) avait été frappé d’une interdiction de quitter le territoire alors qu’il embarquait pour New-York où il devait prendre part à une conférence sur la transparence des contrats sur les industries extractives en Afrique, et notamment au Gabon. ...
Lire l'article
Le procès intenté par le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, au ministre de l’Intérieur, Mba Obame, s’est ouvert hier, à Libreville. Le plaignant accuse le ministre d’avoir pris, en juin dernier, une mesure illégale qui l’avait empêché de se rendre à New York, où il devait assister à une conférence sur la transparence des contrats dans les industries extractives. Marc Ona et son avocat estiment que la mesure d’interdiction de voyager n’était pas fondée et exigent 50 millions de FCFA de dommages et intérêts, explique Guy-Pierre Bitégué, directeur de publication du bihebdomadaire Le Mbandja. L’avocat de l’Etat ...
Lire l'article
Le procès opposant le leader de la société civile gabonaise, Marc Ona Essangui, et le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, a été ouvert ce 24 mars au tribunal de première instance de Libreville après plusieurs reports. Le procès devait s’ouvrir depuis le 10 juillet dernier suite à la plainte déposée par l’avocat de Marc Ona Essangui pour dénoncer l’interdiction «abusive» de quitter le territoire national qui lui avait été adressée le 6 juin 2008. Depuis, de nombreux événements ont perturbé la tenue de ce procès, notamment l’incarcération à la fin du mois de décembre dernier de Marc Ona Essangui ...
Lire l'article
L’avocat de Marc Ona Essangui, leader d’ONG et porte-parole de la société civile gabonaise, a réclamé mardi de verser à son client une somme de 50 millions de F CFA pour dommages et intérêts subit dans une affaire l'opposant au ministre gabonais de l’Intérieur, André Mba Obame. ’’Nous n’acceptons pas qu’on prive quelqu’un de son droit de circuler sans motif. Et si la République ne fonctionne pas selon un Etat de droit, alors c’est grave’’, a dit Me Homa Moussavou lors de l’audience. ’’Nous réclamons 50 millions de F CFA à l’Etat gabonais parce que la liberté n’a pas de prix’’, ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Arrestation de Marc Ona Essangui: Le BDP-Gabon Nouveau condamne cet énième acte de forfaiture du régime Bongo
Il est parvenu au BDP-Gabon Nouveau ce jour même, à 15h25 heure côte Est des Etats-Unis (20h25 heure du Gabon), la nouvelle de l’arrestation de Marc Ona Essangui par le régime Bongo. Marc Ona et toute son équipe de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez auraient été pris par les services de la DGR et emportés vers une destination inconnue. Marc Ona a, selon nos informations, eu à peine le temps d’appeler l’étranger pour informer ses contacts de son arrestation imminente que nous confirmons comme effective à l’heure où nous publions cet article. Cette arrestation est sans aucun doute faite ...
Lire l'article
Gabon: Marc Ona Essangui
Marc Ona Essangui: Démenti de la présence de la Coalisation Publiez ce que vous Payez à la conférence de presse du 16 avril 2009 à
Gabon : Marc Ona Essangui reçoit le prix Goldman de l’environnement 2009
Gabon : Marc Ona Essangui poursuit en justice le ministre de l’Intérieur
Gabon : Marc Ona réclame 50 millions de F.CFA à Mba Obame
Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame
Gabon : Marc Ona et Mba Obame au parquet
Gabon: Justice : La défense de Marc Ona Essangui réclame 50 millions de FCFA pour préjudice
Communiqués de Presse
Arrestation de Marc Ona Essangui: Le BDP-Gabon Nouveau condamne cet énième acte de forfaiture du régime Bongo

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Mar 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Gabon : ouverture du procès de Marc Ona Essangui contre le ministre de l’Intérieur Mba Obame

  1. Jean-félix N.

    28 Mar 2009 a 06:55

    Arriverais-je un jour à comprendre ce qui se passe vraiment dans notre pays. Au sujet de la plainte de Marc ONA ESSANGUI, est-ce un leurre ? J’avais cru comprendre que Marc ONA ESSANGUI était un homme intelligent. Au gabon il n’y a pas de justice. Lorsque qu’un homme avisé saisi la justice Gabonaise,il donne là un crédit au gouvernement de BONGO. La justice Gabonaise est aux mains du pouvoir. Porter plainte contre un membre du pouvoir, c’est simplemnt essayer de se rapprocher du pouvoir. Y a-t-il aujourd’hui de veritables Gabonais dans notre pays. ceux là même qui sont prêts à donner leur vie pour que les choses changent dans notre pays. J’amerais rentrer en contact avec des hommes et des femmes intègres qui veulent changer les choses dans notre pays par n’importe quel moyen. Que Dieu bénisse le Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*