Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Economie : Le gouvernement gabonais adopte un projet de loi de finances rectificative 2009

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2009
Catégorie(s): Economie

Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de loi de finances rectificative 2009, selon le communiqué final ayant sanctionné cette réunion et dont l’AGP a reçu copie.

Au terme de cette nouvelle loi, les ressources propres se chiffreraient à 1.238,6 milliards de Fcfa contre 1.703,2 milliards de Fcfa prévus dans la loi de finances initiale, soit une baisse de 464,6 milliards de Fcfa.

Les ressources d’emprunt s’élèveraient à 303 milliards de Fcfa contre 70,6 milliards de Fcfa dans la loi initiale (…).

Cette loi de finances rectificative est notamment marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2009 et qui est appuyé par le Fonds monétaire international (FMI).

Le programme en exécution se situe dans le prolongement du projet de société du président Omar Bongo Ondimba, intitulé ”Mon projet : des actes pour le Gabon”, réaffirmé dans la déclaration de politique générale du premier ministre Jean Eyéghé Ndong.

Le projet de loi de finances rectificative ainsi adopté tient compte du nouveau contexte créé par la crise financière internationale et qui a des répercussions négatives sur l’économie gabonaise, souligne le communiqué final.

Ainsi, en 2009, sur la base des dernières prévisions du FMI, la croissance du produit intérieur brut serait négative et oscillerait entre -0,5 et -1%, contre 3,4% en 2008.

Le document relève que les perspectives économiques du Gabon pour l’année 2009 ont été particulièrement affectées, les trois principaux produits du pays à savoir le pétrole, le manganèse et le bois ayant subi à la fois de fortes chutes des prix et de production liées à la baisse de la demande mondiale.

La nouvelle loi de finances rectificative table notamment sur un cours moyen du brent à 43 dollars, contre 67 dollars dans l’ancienne loi, alors que le cours du pétrole se situerait à 39,7 dollars contre 63,7 dollars américains, soit une baisse de 37,7% par rapport à l’ancienne loi.

Le taux de change du dollar américain par rapport au Fcfa s’apprécierait de 4,6% pour s’établir à 498,9 Fcfa contre 477,1 Fcfa initialement prévu.

Le projet de loi de finances rectificative tient enfin compte des mesures à caractère social prises par le gouvernement en vue de lutter contre les effets de la récession sur l’économie nationale. 


SUR LE MÊME SUJET
La première conférence budgétaire relative à l’élaboration du projet de loi des finances pour l’année 2012 est ouverte depuis 24 heures à Libreville, pour une durée de cinq jours, a-t-on constaté ce mardi. Cette réunion qui vise à préparer le projet de loi des finances pour l'année 2012 se déroule en deux phases et a pour ambition de permettre à la direction générale du budget de comprendre les problèmes auxquels sont confrontées les administrations dans leur gestion quotidienne. « Il s’agit d’arrêter les dotations du budget de l’année 2012 : c'est-à-dire s’accorder avec les administrateurs de crédits sur leurs besoins en financement ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais réuni, mardi, autour du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a adopté le projet de loi de finances rectificative exercice 2010 qui a été à « 2.214,5 milliards de F.cfa, soit une hausse de 118,6 milliards de F.cfa provenant essentiellement de la plus-value pétrolière et d’un meilleur recouvrement des recettes douanières », selon le communiqué final rendu public dans la soirée et dont GABONEWS a obtenu copie. Il est précisé que « la structure du cadrage budgétaire initial de 60% pour les dépenses de fonctionnement et les charges de la dette et de ...
Lire l'article
Le ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique, chargé de la modernisation de l’Etat, Blaise Louembé, et son collègue de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Magloire Ngambia, ont passé le dernier oral mercredi devant la commission des finances, du budget et des comptes économiques de la nation du Sénat avant l’adoption définitif du budget de l’Etat 2010. C’est la deuxième fois en l’espace de trois semaines que les deux ministres passent devant les sénateurs de cette commission, dans le cadre de l’examen du projet de la loi des Finances exercice 2010. Une session extraordinaire, on ...
Lire l'article
La loi de finances de l’année 2009 repose sur les principales hypothèses suivantes : une production pétrolière de 12,542 millions de tonnes, un prix du baril de pétrole brut gabonais de 60 dollars américains et un taux de change du dollar à 530 francs CFA. En matière de politique économique du gouvernement, cette loi visait les principaux objectifs suivants : la poursuite des efforts entrepris sur la gestion budgétaire et les réformes structurelles ; la diversification de la base productive ; le développement des infrastructures de base. Du fait du changement de l’environnement macroéconomique qui nécessitait la redéfinition de nouvelles hypothèses, ...
Lire l'article
Le projet de loi de Finances rectificative 2009 a été adopté jeudi soir en Conseil des ministres, rapporte ce vendredi le communiqué final de cette réunion, essentiellement marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007 et appuyé par le Fonds monétaire international (FMI). Selon le communiqué du gouvernement dont la PANA a obtenu une copie, "le présent projet de loi de finances rectificative s'inscrit dans un contexte de récession économique avec des effets négatifs sur l'économie gabonaise". Le projet de budget rectifié de l'année 2009 s'établirait au total à 1.541,6 milliards de FCFA (3.000 millions de dollars ...
Lire l'article
Le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, rendant public le rapport final du Conseil des ministres de jeudi à Libreville, a annoncé que le budget 2009, a été revu en baisse de 232,2 milliards de francs CFA.Selon le communiqué, le projet de loi des finances rectificatives 2009 est marqué par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007, appuyé par la FMI. A ce titre, rapporte la note « il se situe dans le prolongement du projet de société du Président Bongo Ondimba, « Mon Projet: des actes pour la Gabon », réaffirmé dans sa déclaration de politique générale ...
Lire l'article
PROJET DE LOI DE FINANCES POUR L'ANNEE 2009 PRESENTATION AU SENAT EXPOSE DES MOTIFS Monsieur le Président de la Commission des Finances, du Budget et des Comptes Economiques de la Nation;µ Vénérables Sénateurs. C'est au nom de Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, que j'ai l'honneur de soumettre à votre commission, pour examen et approbation, le projet de loi de finances de l'année 2009. Ce projet de loi, élaboré conformément aux dispositions de l'article 48 de la constitution et des articles 3 et 35 de la loi n° 4/85 du 27 juin 1985 relative aux lois de finances, est marqué par la poursuite de la ...
Lire l'article
Le Conseil économique et social (CES) a clos ses assises extraordinaires le 21 novembre à Libreville, qui étaient consacrées à l’examen et l’adoption du projet de loi de finances 2009. Au terme de cinq jours de travaux, les conseillers économiques et sociaux ont recommandé aux autorités une révision de la loi de finances qui tienne compte des perspectives de dégradation de la conjoncture économique mondiale et de ses répercussions sur l’économie nationale, qui dépend fortement des exportations de matières premières. Réunis depuis le 17 novembre dernier à l’Institut d’économie et de finances (IEF) de Libreville, les conseillers économiques et sociaux ...
Lire l'article
La masse salariale au Gabon atteindra 320,8 milliards de FCFA (environ 660 millions de dollars US) en 2009 contre 312,3 milliards de FCFA en 2008, a appris la PANA mardi de source officielle. Arrêtées à 185 milliards de FCFA dans le budget initial de 2008, les dépenses relatives aux "biens et services" connaîtront une hausse de 7,5 milliards de FCFA pour s'établir à 192,5 milliards de FCFA. Rappelons que le gouvernement gabonais avait estimé récemment les dépenses de fonctionnament à 726,3 milliards de FCFA dans le budget initial mais l'a réévalué à 817,5 milliards de FCFA dans le budget rectifié de l'année ...
Lire l'article
Le Directeur général du budget, Juste Valère Okologo, procédé ce mardi à Libreville à l’ouverture solennelle des conférences budgétaires préparatoires de la loi des finances du Gabon pour l’année 2009. Pendant 12 jours (du 29 au 9 août prochain), ces réunions budgétaires techniques porteront essentiellement sur l’examen des propositions de dépenses et des recettes envisagées par les administrations créatives de recettes et les organismes de toute nature dont les ressources sont constituées par les subventions de l’Etat afin de justifier et d’établir les priorités aussi bien pour le fonctionnement que pour l’investissement. En d’autres termes, les conférences budgétaires ont pour but de ...
Lire l'article
Economie / La première conférence budgétaire relative à l’élaboration du projet de loi de finances pour l’année 2012 s’est ouvert depuis lundii à Libreville
Plus de 2.214 milliards de FCFA dans le projet de loi rectificative
Economie : Dernier exercice pour les ministres du budget et de l’économie devant les sénateurs
Gabon : L’exécution du budget et de la dette pour 2009
Gabon: Le gouvernement gabonais rectifie la loi de finances 2009
Gabon: Le budget 2009 en baisse de 232,2 milliards francs CFA
Gabon: Projet de loi des finances pour l’année 2009: Présentation au Sénat
Gabon : Le CES appelle à une révision du projet de budget 2009
Augmentation de la masse salariale du Gabon en 2009
Gabon: Economie: le projet de loi des finances de l’année 2009 en phase d’élaboration à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*