Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Ngari met sur pieds son comité d’éthique

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2009
Catégorie(s): Société

Réuni en Conseil des ministres le 26 mars dernier, le gouvernement gabonais a adopté le projet de décret portant attribution, organisation et fonctionnement du Comité d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CESVS). Ce comité doit permettre de réguler et de contrôler les avancées de la recherche médicale et de ses applications dans le respect des droits fondamentaux, de la dignité humaine et de la protection de a vie.

A l’heure où les échos de l’Occident rapportent chaque jour les avancées controversées de la recherche médicale, le ministre gabonais de la Santé, Idriss Ngari, a présenté le 26 mars dernier au gouvernement qui l’a adopté un projet de décret pour la mise en place du Comité d’éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CESVS).

Ce comité doit veiller au respect des droits fondamentaux, de la dignité humaine et de la protection de la vie ainsi que la maîtrise et l’encadrement nécessaires des applications de cette rapide évolution de la science à la personne humaine dans le pays.

Le CESVS s’occupera par définition principalement de la bioéthique, c’est-à-dire de l’ensemble des problèmes posés par la responsabilité morale des professionnels des sciences de la vie, notamment les médecins et les biologistes dans l’application des avancées de leurs recherches.

Le comité aura notamment à charge de contrôler et de réguler les domaines de la reproduction humaine, du don d’organes, du diagnostic prénatal, de la recherche opérationnelle, des essais cliniques, des manipulations génétiques ou encore de la thérapigénie.

Le décret précise que le CESVS sera chargé à cet effet «d’émettre des avis et recommandations sur les problèmes d’éthique soulevés par les progrès des sciences de la vie, notamment la recherche biomédicale et clinique et ses répercussions sur l’homme».

Il est également mandaté pour «veiller, en collaboration avec les institutions et organismes compétents, au respect des normes et pratiques en usage dans les domaines spécifiques (…), de suivre, par tous les moyens disponibles, l’évolution au niveau mondial des méthodes et des répercussions des sciences de la vie et de la santé [et] d’alerter ou de conseiller les pouvoir publics sur toute information ou pratique susceptible de porter atteinte aux droits fondamentaux de la protection de la vie».

A cet effet, le CESVS sera composé des représentants de la Présidence, de la Primature, du Sénat et de l’Assemblée nationale ; d’un biologiste, d’un psychologue et d’un médecin du ministère de la Santé ; des représentants des ministères de la Justice et des Affaires sociales ; d’un philosophe et d’un sociologue du ministère de l’Enseignement supérieur ; des représentants des ministères de la Recherche scientifique, de la Famille, de la Prévoyance sociale ; de deux représentants des ordres confessionnels ; des représentants de l’Ordre national des médecins et de l’Ordre national des pharmaciens ainsi que d’un représentant de la médecine traditionnelle.


SUR LE MÊME SUJET
Un Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1 sera bientôt mis en place au Gabon en vue de prévoir et de lutter contre l’introduction et la propation de la maladie dans le pays, a annoncé vendredi à Libreville le ministre délégué à la Santé publique, Philipe Nzengué Mayila. « Un texte réglementaire portant mise en place d’un Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1 vient d’être élaboré et est en cours de signature », a déclaré le ministre délégué à la Santé au cours de la déclaration à la presse. Aussi, pour apporter un plus à ce plan d’urgence, le ...
Lire l'article
Le secrétaire général du Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), Serges Mickala ayant également pris part à la cérémonie d’inauguration du Centre médical égypto – gabonais a déclaré ce mercredi que : «l’interpellation du Ministre Ngari aux agents de santé est la bienvenue ».Dans son propos, le Ministre de la Santé, Idriss Ngari, a appelé les personnels de santé devant évoluer dans cette structure « à faire bon usage des équipements de travail mis à leur disposition ». Serges Mickala, SG du SYNAPS, a appuyé cette interpellation en ces termes : « l’action du gouvernement va dans le sens ...
Lire l'article
René Ndemezo Obiang, porte parole du gouvernement rendant public le communiqué final du conseil des ministres de jeudi, a annoncé que le conseil a adopté deux projets d’arrêtés sur les hydrocarbures. Selon le communiqué, le premier projet porte création, attribution et organisation du Comité national de suivi de la redistribution de la teneur en soufre dans le gasoil en République gabonaise (CONASRESGA). Le second projet porte dissolution du comité national de suivi de l’élimination du plomb de l’Essence en République gabonaise (CONASEPE). Rattaché au ministère chargé des Hydrocarbures, le comité national de suivi de la réduction de la teneur en soufre dans le ...
Lire l'article
Le ministre de la Santé, Idriss Ngari, a rencontré le 4 mars dernier au Centre hospitalier de Libreville (CHL) les médecins regroupés au sein du Syndicat des médecins fonctionnaires du Gabon (SYMEFOGA) afin de négocier pour la résolution des points inscrits dans leur cahier des charges avant l’échéance de leur préavis de grève. Cette séance de travail a permis d’établir un dialogue entre les médecins fonctionnaires et la tutelle pour désamorcer le mouvement de grève de médecins qui pourrait aggraver la paralysie du secteur de la Santé qui sort d’une grève générale de près de deux mois. Le Syndicat des ...
Lire l'article
Le Comité national d’éthique pour la recherche (CNER) a été installé le 27 février par le chef du gouvernement au siège du Centre national de recherche scientifique et technique (CENAREST). Ce nouvel organe de régulation doit veiller au respect de la dignité humaine, de sensibiliser la communauté scientifique sur les implications morales de la recherche. Les activités de recherches scientifiques au Gabon seront désormais soumises à un cadre éthique qui sera chargé de réguler les avancées scientifiques conformément aux principes éthiques, culturels et moraux. Le chef du gouvernement, Jean Eyeghe Ndong, a procédé le 27 février dernier au siège du Centre ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a procédé vendredi à Libreville à l’installation des membres du comité national d’éthique pour la recherche scientifique. Lors de cette installation, M. Eyeghé Ndong a défini les missions dudit comité tout en exhortant les promus à respecter les règles d’éthique définies pour le bon fonctionnement de cette structure qui comportent trois grandes exigences. ‘’Les membres du comité d’éthique pour la recherche nationale doivent faire montre de responsabilité, poser un regard critique sur les propositions des uns et des autres tout en restant ouvert au débat contradictoire, ajoutant que la communication doit prévaloir dans ce milieu ...
Lire l'article
A l’occasion de la Journée mondiale des lépreux célébrée le 25 janvier dernier, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, le général Idriss Ngari, a officiellement lancé le 24 janvier dernier des campagnes d’éducation et de mobilisation au nouveau centre de santé de Nzeng-Ayong. Organisées en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ces manifestations visent l’élimination de la maladie sur le territoire national, en réduisant à moins de 6 000 le nombre de cas de lèpre. Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a coordonné le lancement le 24 janvier dernier des activités ...
Lire l'article
A l’occasion de la 56e Journée mondiale des lépreux, placée cette année sous la bannière du slogan : «la lèpre ne tue pas», le ministre de la Santé, le général Idriss Ngari, a annoncé le lancement d’un programme de sensibilisation pour le traitement non discriminatoire des malades de la lèpre et pour mettre un terme à la psychose qui touche la population à propos de cette maladie et fait souffrir davantage ceux qui en sont atteints. «La lèpre ne tue pas», c’est sous ce thème que le Gabon a célébré le 25 janvier dernier la 56e Journée mondiale des lépreux, ...
Lire l'article
Pour délimiter le cadre et déterminer les bases de la recherche scientifique au Gabon, le ministre de ce département ministériel, Albert Ondo Ossa, a fait adopter le 31 juillet par le gouvernement un projet de décret portant création d’un Comité national d’éthique de la Recherche scientifique. Un second décret a également été approuvé portant organisation de la Foire nationale pour la recherche, afin de stimuler et de présenter les activités des chercheurs gabonais. Au lendemain de la première édition du prix national du Centre national de la recherche scientifique et technique (CENAREST), le ministère de tutelle a entrepris de renforcer ...
Lire l'article
Vous pouvez, si vous êtes un patriote ou une patriote qui croit en la nécessité de démanteler immédiatement le régime Bongo, participer à l'effort collectif en animant une cellule ou un Comité BDP dans la ville où vous vivez. Pour animer une cellule, vous devez devenir membre du BDP-Gabon Nouveau en remplissant notre formulaire d'adhésion. Et si vous êtes déjà membre, contactez-nous pour nous parler de votre projet de cellule. L'adhésion est entièrement libre et gratuite. Cependant, vous êtes libre de faire des donations volontaires pour soutenir financièrement notre combat, qui est également le vôtre. Pour plus d’informations sur les modalités d’adhésion au BDP-Gabon ...
Lire l'article
Le Gabon veut se doter d’un Comité multisectoriel de lutte contre la grippe H1N1
Gabon: « L’interpellation du Ministre Ngari aux agents de santé est la bienvenue », Serge Mikala secrétaire général du SYNAPS
Gabon: Vers la création d’un comité national de suivi de la réduction de la teneur en soufre dans le gasoil
Gabon : Idriss Ngari tend l’oreille aux médecins du secteur public
Gabon : Le Comité d’éthique de la recherche scientifique sur orbite
Gabon: Le PM installe les membres du comité national d’éthique
Gabon : La lèpre dans le viseur de Ngari
Gabon : Ngari veut mettre un terme à la psychose sur les lépreux
Gabon : Ondo Ossa dote la recherche scientifique d’un cadre éthique
Animer une Cellule

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*