Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’exécution du budget et de la dette pour 2009

Auteur/Source: · Date: 29 Mar 2009
Catégorie(s): Economie

La loi de finances de l’année 2009 repose sur les principales hypothèses suivantes : une production pétrolière de 12,542 millions de tonnes, un prix du baril de pétrole brut gabonais de 60 dollars américains et un taux de change du dollar à 530 francs CFA. En matière de politique économique du gouvernement, cette loi visait les principaux objectifs suivants : la poursuite des efforts entrepris sur la gestion budgétaire et les réformes structurelles ; la diversification de la base productive ; le développement des infrastructures de base.

Du fait du changement de l’environnement macroéconomique qui nécessitait la redéfinition de nouvelles hypothèses, le gouvernement a élaboré, au cours de l’exercice 2007, un projet de loi de finances rectificative.

En effet, les cours du brut gabonais ont été révisés de 5,3% à la baisse par rapport à la loi de finances de l’année. De même, le niveau de moyen annuel du taux de change du dollar américain en franc CFA a baissé de 4,9% pour s’établir à 504,2 francs CFA contre 530 francs CFA dans la loi de finances de l’année en cours.

Ainsi, les ressources et les charges dans la loi de finances rectificative ont été arrêtées à mille six cent vingt-quatre milliards huit cent quatre-vingt six millions sept cent cinquante-cinq mille (1.624.886.755.000) de francs CFA dans la loi de finances de l’année en cours.


SUR LE MÊME SUJET
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Le budget de l’Etat gabonais pour l’exercice 2012, arrêté à la somme de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, serait en hausse de 82 milliards de FCFA d’après le gouvernement rendant public le projet de loi de finances adopté lors du dernier Conseil des Ministres délocalisé de Mouila (Ngounié). Selon le gouvernement, 424.190.279.800 de francs CFA seront affectés au titre de remboursement de la dette publique de l’Etat gabonais. Mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000 francs CFA), constitueront les charges de fonctionnement et autres dépenses publiques dont les salaires contre six cent quatre-vingt-dix- neuf milliards trois ...
Lire l'article
Le budget 2012 arrêté à 2.453 milliards de FCFA
Le budget 2012 de l’Etat gabonais sera de 2.453 milliards de FCFA contre 2.370 milliards de FCFA en 2011, soit une hausse de 82 milliards de FCFA, selon un projet de loi de finances adopté jeudi dernier par le gouvernement réuni en conseil des ministres à Mouila (444 km au sud de Libreville). La dette publique engloutira quatre cent vingt quatre milliards cent quatre vingt dix millions deux cent soixante dix neuf mille huit cent (424.190.279.800) francs CFA. Les charges de fonctionnement de l’Etat (salaires et autres dépenses publiques) s’élèvent à un mille milliard soixante sept millions (1.067.000.000) francs CFA. Le budget d’investissement ...
Lire l'article
Le ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique, chargé de la modernisation de l’Etat, Blaise Louembé, et son collègue de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, Magloire Ngambia, ont passé le dernier oral mercredi devant la commission des finances, du budget et des comptes économiques de la nation du Sénat avant l’adoption définitif du budget de l’Etat 2010. C’est la deuxième fois en l’espace de trois semaines que les deux ministres passent devant les sénateurs de cette commission, dans le cadre de l’examen du projet de la loi des Finances exercice 2010. Une session extraordinaire, on ...
Lire l'article
Saisi le 25 mai dernier par le gouvernement pour étudier la loi de finances rectificative 2009 face au contexte de crise économique qui affecte les ressources de l'Etat, le Conseil économique et social (CES) a clos le 29 mai dernier sa session extraordinaire en adoptant un ensemble de recommandations. Les hommes de Mboumbou Miyakou ont notamment invité le gouvernement à se concentrer davantage sur les ressources propres de l'Etat que sur les emprunts, ainsi qu'à privilégier le volet social en vue d'améliorer l'Indice de développement humain (IDH) du pays. Au terme de cinq jours de travaux, les conseillers économiques et sociaux ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de loi de finances rectificative 2009, selon le communiqué final ayant sanctionné cette réunion et dont l'AGP a reçu copie. Au terme de cette nouvelle loi, les ressources propres se chiffreraient à 1.238,6 milliards de Fcfa contre 1.703,2 milliards de Fcfa prévus dans la loi de finances initiale, soit une baisse de 464,6 milliards de Fcfa. Les ressources d'emprunt s'élèveraient à 303 milliards de Fcfa contre 70,6 milliards de Fcfa dans la loi initiale (...). Cette loi de finances rectificative est notamment marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2009 ...
Lire l'article
Le Porte-parole du gouvernement, René Ndémezo’Obiang, rendant public le rapport final du Conseil des ministres de jeudi à Libreville, a annoncé que le budget 2009, a été revu en baisse de 232,2 milliards de francs CFA.Selon le communiqué, le projet de loi des finances rectificatives 2009 est marqué par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007, appuyé par la FMI. A ce titre, rapporte la note « il se situe dans le prolongement du projet de société du Président Bongo Ondimba, « Mon Projet: des actes pour la Gabon », réaffirmé dans sa déclaration de politique générale ...
Lire l'article
Face à la dégradation de la conjoncture économique mondiale et de ses répercussions sur l'économique gabonaise, le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, a exhorté le gouvernement à proposer une nouvelle loi de finances rectificative plus en phase avec les nouvelles réalités de l’activité dans les différents secteurs clés de l’économie nationale. La rentrée parlementaire 2009 a été l’occasion pour le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, de revenir sur les événements intervenus pendant l’intercession au niveau politique, économique et social. La crise économique mondiale a tenu une large place dans le bilan dressé par le président de l’Assemblée ...
Lire l'article
Le Conseil économique et social (CES) a ouvert le 17 novembre à l’Institut d’économie et des finances (IEF) de Libreville une session extraordinaire consacrée à l’examen du projet de loi finances 2009 proposé par le ministre de tutelle, Blaise Louembé. Pendant cinq jours, les conseillers économiques et sociaux devront statuer sur la cohérence et la pertinence de la proposition de ce budget arrêtée à 2485,5 milliards de francs CFA pour l’exercice 2009 et dont les fondamentaux sont écornés par la chute du prix de baril dans la barre de 50 dollars. Les conseillers économiques et sociaux sont à nouveaux réunis ...
Lire l'article
Le nouveau ministre des Finances, Blaise Louembé, a présenté le projet de loi des finances 2009, qui a été adopté par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 14 octobre à Libreville. Ce budget prévisionnel établit les charges à près de 2 485,5 milliards de francs CFA, en s’appuyant sur des estimations qui porteraient les ressources de l’Etat tous secteurs confondus à 2 414,9 milliards de francs CFA, soit une augmentation de 38% par rapport à 2008. Etant donné l’influence potentielle de la conjoncture financière mondiale sur l’économie nationale, une vigilance accrue de la cellule de veille a été ...
Lire l'article
Le porte parole du gouvernement, René Ndemezo'Obiang, a annoncé mardi à Libreville, dans un communiqué à l'issue du Conseil des ministres la hausse du budget 2009 qui est passé à 2.485,5 milliards contre 1.798,1 milliards en 2008. Cette amélioration résulterait de l'augmentation conjuguée de 597,5 milliards de francs CFA des recettes pétrolières et de 87,3 milliards de francs CFA des recettes hors pétrole. Selon le communiqué gouvernemental, les recettes pétrolières, évaluées à 1.621,4 milliards de francs CFA seraient en hausse de 597,5 milliards de francs CFA par rapport au niveau arrêté dans la loi de finances 2008.
Lire l'article
Le budget 2012 de l’Etat gabonais enregistre une hausse de 82 milliards de FCFA
Le budget 2012 arrêté à 2.453 milliards de FCFA
Economie : Dernier exercice pour les ministres du budget et de l’économie devant les sénateurs
Gabon : Plus du social pour le budget 2009
Gabon: Economie : Le gouvernement gabonais adopte un projet de loi de finances rectificative 2009
Gabon: Le budget 2009 en baisse de 232,2 milliards francs CFA
Gabon : Les députés veulent rectifier le budget 2009 face à la crise
Gabon : Le CES planche sur le budget 2009 écorné par la chute du prix de baril
Gabon : Louembé table sur un budget de 2 485,5 milliards de francs CFA en 2009
Gabon: Le budget 2009 en hausse de 687,4 milliards de FCFA

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Mar 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*