Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Baccalauréat session 2009: pas d’inscription pour les candidats recalés avec moins de 6/20 en 2008

Auteur/Source: · Date: 3 Avr 2009
Catégorie(s): Education

L’administrateur chargé de la gestion du Comité provisoire du baccalauréat, Jean Eyene Bekale a, tenu ce vendredi à édifier l’opinion sur la décision qui défraie la chronique chez les anciens candidats qui ont vu leurs dossiers rejetés par cette institution, ce, pour deux ans, du fait de la faiblesse de la moyenne (-06/20) de la dernière session d’examen. « Nous ne voulons pas du tout nuire à certains candidats, comme pourraient le penser d’aucuns. Nous luttons plutôt pour l’amélioration de notre système éducatif qui ne se porte pas très bien. En mettant en application les textes et lois qui vont dans le sens de la réduction du taux d’échec », a déclaré Jean Eyene Bekale.

« Ce qui fait mal actuellement, c’est la mise en application de cette décision qui est pourtant en vigueur depuis plusieurs années, mais qui n’était pas appliquée. Les deux ans doivent effectivement servir à ces candidats à mieux s’outiller, pour bien aborder l’examen à l’avenir »,a – t-il ajouté.

Cette décision qui date de l’année 2000 s’applique aux candidats libres et ceux réguliers des établissements secondaires privés non reconnus d’utilité publique qui sollicitent une seconde inscription.

Ainsi, il rappelle que les candidats « libres » constituent malheureusement au Gabon, le moteur même de l’augmentation du taux d’échec aux examens, du fait de l’impréparation.

Le collectif des candidats recalés dénonce une politique de deux poids deux mesures au niveau de cette institution.

« Nous ne comprenons pas que certains candidats des établissements publics aient été autorisés par l’Office national du baccalauréat à passer l’examen avec des moyennes en dessous de 06/20, pourquoi pas nous ? », s’est interrogé Wenceslas, le président du collectif des candidats recalés.

Pour les experts de l’Education nationale, cette mesure n’est en aucun cas discriminatoire. Les établissements d’enseignements publics qui sont régis par des statuts, sont également habilités à certifier le niveau réel des élèves et par conséquent, les préparent mieux aux examens, contrairement à ceux du privé.

Ces candidats observent un Sit-in depuis cinq jours, à hauteur des locaux abritant les services de la primature. Ils souhaitent ainsi rencontrer le premier Ministre pour faire entendre leur cause.

Seuls les dossiers en bonne et due forme ont été reçus pendant la période de dépôt de dossiers close depuis le 20 février 2009


SUR LE MÊME SUJET
Les candidats libres et officiels à l’examen du baccalauréat session 2010, sont assujettis à l’obtention d’une moyenne minimum de 8/20 pour être admissibles, indiquent les services du ministère de l’Education Nationale. Selon les informations parvenues à la Rédaction de GABONEWS, le traitement pour l’obtention du sésame qui ouvre les portes des grandes écoles et universités sera désormais le même pour tous. En effet, tout candidat doit pouvoir atteindre au moins cette moyenne de 8/20 pour espérer revenir au second tour. Il ne sera don plus question de repêchage à « 9 fort » ou d’un examen de dossier pour être reçu ...
Lire l'article
La session 2010 du baccalauréat qui a débuté lundi dernier avec les épreuves écrites d’éducation physique sportive (EPS), enregistre un total de 18.963 candidats de toutes les séries issues des établissements privés et publics du pays, selon l’Office national du baccalauréat. Après l’épreuve d’EPS qui a eu lieu lundi pour les candidats inaptes, ce mardi matin c’est au tour des candidats des séries technologiques, STT et STI notamment, d’affronter l’épreuve d’outil de communication et l’étude de projets. Mercredi, les candidats de Comptabilité-Gestion (CG), Action Commerciale et communication (ACC), ceux de la A1 et A2, entreront en lice afin d’affronter, pour certains, l’épreuve ...
Lire l'article
Les candidats au baccalauréat heureux comme malheureux de la sessions 2008 ont investi lundi à l’Office national du baccalauréat de Libreville pour retirer leurs relevés de note. Les candidats admis où non ont investi les bureaux de l’office national du Bac pour entrer en possession de leurs relevés de note qui leur permettra de savoir le résultat de leur travail pendant l’examen et d’entamer les opérations administratives en vue de la poursuite de leurs études. Pour les admis, cet important document devra leurs permettre de compléter les dossiers à constituer pour entrer à l’université ou dans des écoles supérieures. « J’ai eu mon ...
Lire l'article
Les premiers résultats du baccalauréat au Lycée Technique national Omar Bongo de Libreville sont tombés, le week end, notamment dans les filières F1 (Génie mécanique), F4 (Génie électronique) et génie civile où juste 43 élèves ont réussi à décrocher du premier coup cet examen. Sur 482 inscrits au départ de cet examen, seuls 43 l'ont décroché d'office, 262 ont été ajournés. Les candidats déclarés admissibles passent depuis ce lundi matin les épreuves orales.
Lire l'article
Les différentes épreuves obligatoires du baccalauréat session 2008 se sont achevée vendredi malgré le doute qui persiste sur l’annulation ou non de cette session qui a été entachée par de nombreuses irrégularités; mais quoi qu’il en soit, cette première étape fera place lundi prochain, aux épreuves facultatives en vue de relever les notes de ceux qui sont rachetables au décompte final des points, a constaté GABONEWS. Les épreuves facultatives qui permettront aux différents candidats d’augmenter leur chance d’admission partent de la couture au dessin en passant par la musique… Pour Dana, candidate à cette session du baccalauréat 2008, elle a ...
Lire l'article
19 015 candidats ont pris part ce 25 juin aux premières épreuves du baccalauréat pour les séries générales avec les sujets de philosophie et de français. Pour faire face à l’accroissement des effectifs, l'Office national du baccalauréat a procédé à l'ouverture de trois nouveaux centres d'examens à Libreville, les lycées Jean Hilaire Aubame Eyeghe de Nzeng Ayong, Paul Emane Eyeghe d'Oloumi et le collège Bessieux. Les élèves de terminales des séries générales sont entrés dans le vif du sujet ce 25 juin avec les deux premières épreuves de la session 2008 du baccalauréat sur l'étendue du territoire national. Au total, ce ...
Lire l'article
Les épreuves écrites d’éducations physiques et sportives (EPS) du baccalauréat session 2008, ont démarré lundi au Lycée Nazaire Boulingui de Tchibanga, (chef lieu de la province de la Nyanga -sud ) avec plus de 300 candidats, a appris GABONEWS. Selon le président du centre d’examen de Tchibanga, Michel Bindjoumbi « les élèves dispensés à la pratique du sport ont démarré les épreuves écrites de cette discipline dans le calme et tout se passe sans problèmes ». Soulignons que le démarrage effectif des différentes épreuves du Baccalauréat est prévu pour le mercredi 25 juin prochain sur toute l’étendue du territoire national. ...
Lire l'article
Le Centre d'examen de Mouila (Sud), dans la province de la Ngounié a présenté lundi 218 candidats à l'examen du baccalauréat session de juin 2008. Ces élèves des Lycées et collèges ont, pour la journée de lundi, passé des épreuves écrites d'éducation physique et sportive pour les candidats déclarés inaptes, selon la vice-présidente du centre, Séraphine Menini et le responsable du secrétariat du centre, M Engo Nzeng. Mercredi prochain les candidats des différentes séries dont 72 en série A1 ; 90 en série A2 ; 26 en série B et 30 en série D,affronteront les épreuves écrites proprement dites. Toutefois, sur les ...
Lire l'article
Les candidats à l’examen du baccalauréat session 2008, préparent l’examen avec un sentiment partagé entre peur et espoir, à telle enseigne que ces derniers ont constitué des groupes de travail et élaborés des méthodes bien précises et propre à chaque groupe, pour certains le contact avec la nature favorise l’étude, pour d’autres, le travail en salle est bénéfique tandis que les plus courageux font des veillés de travail encore appelé 2KP ou travail nocturne. Au Lycée Technique national Omar Bongo, au Lycée national léon Mba, en passant par le Lycée Paul Idjédjé Gondjout, le constat est le même, l’heure est aux ...
Lire l'article
Plus de 30 000 candidats des établissements publics et privés ont entamé lundi, sur tout le territoire national, les épreuves écrites du Brevet d'étude du premier cycle (BEPC). Pendant cinq jours ces différents candidats plancheront sur les épreuves écrites des matières telles que le français, les mathématiques, l'histoire - géographie, l'espagnole, la science physique et la biologie. Les épreuves qui ont démarré par la composition française, vont s'achever vendredi. Rappelons que cet examen qui a débuté la semaine dernière par les épreuves orales d'anglais et d'espagnol devrait s'achever par les épreuves écrites de sports pour les candidats inaptes.
Lire l'article
Gabon: Baccalauréat 2010: moins de 10 sur 20 pour espérer être admissible
Plus de 18.000 candidats à l’examen du baccalauréat, session 2010 au Gabon
Gabon: Les candidats au baccalauréat admis ou non investissent l’Office du Bac
Gabon: Les premiers résultats du baccalauréat 2008 sont tombés au lycée technique
Gabon: Début lundi prochain des épreuves facultatives du baccalauréat session 2008
Gabon : Près de 20 000 candidats à la session 2008 du baccalauréat
Gabon: Plus de 300 candidats à l’épreuve écrite d’EPS du Baccalauréat session 2008 à Tchibanga
Gabon: Education : Le Centre d’examen de Mouila présente 218 candidats au baccalauréat session de juin 2008
Gabon: Les candidats au Baccalauréat session 2008, préparent l’examen avec espoir et crainte
Gabon: Plus 30 000 candidats participent depuis lundi aux épreuves écrites du BEPC session 2008

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Avr 2009
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*