Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Société : Une pénurie de gaz butane touche Libreville

Auteur/Source: · Date: 6 Avr 2009
Catégorie(s): Economie,Société

Le gaz butane est absent sur le marché de Libreville depuis une semaine, une situation due à une grève qu’observent depuis mardi les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA), a-t-on constaté lundi.

Dans la capitale gabonaise, les rares boutiques où le gaz est encore disponible, la bouteille pleine de 12,5 kg se négocie déjà. Des longues filles d’attentes se formaient lundi matin, a-t-on observé dans différentes stations services.

’’Je profite déjà au risque d’être rattrapé par cette pénurie’’, affirme une ménagère chargée de ses deux bouteilles vides chacune. Derrière cette dame d’environ 40 ans, les bouteilles envahissent déjà le lieu où est, entreposé les bouteilles de gaz.

Hormis le gaz domestique, des véhicules font le tour des stations services pour se ravitailler en carburant (essence sans plomb, gazole etc.), en prélude à une pénurie qui découlerait aussi de la grève des agents de la SOGARA, l’unique raffinerie des produits pétroliers au Gabon.

Selon une source à la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), la pénurie serait ’’entretenue’’ par les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA).

’’Nous dénonçons la non application par l’administration du protocole d’accords signé par les deux parties en conflit au palais présidentiel en novembre’’, a indiqué un responsable de la SOGARA à Port-Gentil, joint par téléphone depuis Libreville.

L’une des clauses de ce protocole d’accord porte sur l’intégration par un contrat a durée indéterminé de travail, des agents des entreprises de sous-traitances industrielles et de services qui ont passé deux ans de service conformément au code du travail gabonais

De source proche de la SOGARA, l’application intégrale de cet accord entraînerait le déséquilibre financier de la société, exposée à la crise financière internationale.

Dès le déclenchement de ce mouvement, une délégation du ministère des hydrocarbures avait été envoyée à Port-Gentil, où est basée la SOGARA, pour prendre des dispositions et négocier avec les grévistes.

Cette pénurie touche également Port-Gentil, où le précieux produit a quasiment disparu des dépôts de vente depuis une semaine.


SUR LE MÊME SUJET
La société de distribution des produits pétroliers, Pétro Gabon, a renforcé son stock de gaz butane à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon (ouest), confrontée depuis deux semaines à une pénurie de gaz butane. La société a fait venir de Libreville deux containers de bouteilles de gaz pleines, soit plus de mille bouteilles, pour faire face à cette pénurie qui aurait été provoquée par ENGEN, autre société distributrice de gaz. ENGEN n’arriverait plus à assurer correctement son service à Port-Gentil, la 2ème ville du Gabon, où le gaz naturel est transformé surplace en gaz butane. La Société gabonaise de raffinage (SOGARA), opérateur ...
Lire l'article
KOULAMOUTOU (AGP) – La ville de Koulamoutou, chef-lieu de la province de l’Ogoou-Lolo (sud-est) connaît depuis quelques mois une pénurie récurrente de gaz butane, a constaté le correspondant local de l'AGP. Selon Hakoumaï Moussa, représentant des sociétés Total Gabon et Petro Gabon ayant des dépôts de distribution de gaz à Koulamoutou, le camion en provenance de Libreville ne vient livrer que 500 bouteilles de gaz une seule fois par mois, alors que cette ville compte 14.000 habitants, y compris les fonctionnaires et les autres travailleurs des secteurs parapublic et privé. ''La dernière date de livraison remonte au 31 août dernier, nous avons ...
Lire l'article
Les librevillois pourraient à nouveau se ravitailler en essence et gaz butane après la pénurie observée depuis samedi dernier dans la capitale selon des pompistes qui se sont confiés ce mardi à un reporter de GABONEWS. L’un des pompistes de la station-service du quartier Nombakélé ( 3ème arrondissement) a affirmé que « les commandes de l’essence ont été faites, il ne reste que la livraison qui ne saurait tarder ». De son côté, le quotidien l’ « Union Plus » a annoncé ce mardi la suspension du mouvement de grève à Port-Gentil, capitale économique, des agents de la Société Gabonaise de Raffinage ...
Lire l'article
La capitale économique du Gabon, Port-Gentil, est en proie, depuis lundi après-midi, à une pénurie de carburant et de gaz butane; conséquence de la grève observée depuis jeudi dernier par les agents de la Société gabonaise de raffinage (SOGARA) qui revendiquent de meilleures conditions de vie et de travail. Les agents de la Société Gabonaise de Raffinage (SOGARA) observent un mouvement de grève depuis mardi dernier, conformément à un préavis déposé le 13 mars dans lequel ils réclament de meilleures conditions de travail tout en dénonçant la non application par l’administration du protocole d’accords signé par les deux parties en conflit. Aujourd’hui, ...
Lire l'article
Le Directeur général de la société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), Léon Louis Folquet, a expliqué au cours d’un point de presse que la pénurie de gaz butane constaté sur le marché n’incombe pas à cette structure, contrairement à ce qui a été indiqué par certains organes de presse. Pour lui, la responsabilité de la société s’arrête après le remplissage des bouteilles. « La responsabilité de la SGEPP dans la pénurie actuelle ne peut être envisagée que dans les cas suivants: rupture de stocks, défaillance des équipements techniques, mouvement d’humeur du personnel entraînant arrêt de production. Or, au cours des ...
Lire l'article
Selon Léon Louis Folqué directeur général de la Société gabonaise d’entreposage des produits pétroliers (SGEPP), le trafic illicite des bouteilles de gaz de butane en direction de certains pays voisins du Gabon, est à l’origine de la pénurie de ce produit, constaté dans les ménages du pays depuis près d’un mois. Certaines personnes de mauvaise foi trafiquent les bouteilles vides du gaz butane en direction des pays voisins du Gabon, en l'occurrence le Congo Brazzaville et le Cameroun etc. où les bouteilles coûtent plus chères qu'au Gabon. Selon Louis Folqué, une bouteille vide coûte 12 000 francs CFA au Gabon, alors qu'elle ...
Lire l'article
Rude épreuve de trouver une bouteille de Gaz butane dans la capitale gabonaise. Certaines familles sont déjà obligées d'utiliser du charbon ou le bois de chauffe pour la cuisson des aliments. Cette pénurie de Gaz butane serait due au problème de distribution de ce produit à Libreville et dans d'autres villes du pays depuis quelques semaines. "Il n'y a pas un problème de disponibilité de stock", a confié à la presse locale, un agent de la Société gabonaise d'entreposage des produits pétroliers (SGEPP). « Un déficit de bouteilles de Gaz serait à l'origine de cette pénurie. Les différents distributeurs retiennent ...
Lire l'article
Une pénurie de gaz butane sévit présentement à Cocobeach en raison d’une rupture de stock dans les deux lieux de vente du chef-lieu du département de la Noya au Nord-ouest de Libreville, a constaté le correspondant local de l’AGP. Ce désagrément emmène, les populations à recourir au feu de bois pour la cuisson des repas et autres besoins. La semaine une pénurie partielle de gaz butane a été également constatée à Libreville la capitale. De source proche de la direction générale de la Société gabonaise d'entreposage des produits pétroliers (SGEPP), un déficit de bouteilles de gaz serait à l'origine de cette pénurie. Les ...
Lire l'article
Libreville, la capitale gabonaise, connaît depuis quatre jours une pénurie du gaz butane, due au manque de bouteilles chez l'un des principaux distributeurs ENGEN (ex Pizo-Shell), a appris l'AGP vendredi auprès des gérants des stations services. ''Il n y a plus de gaz depuis environ quatre à cinq jours. Cela est dû au fait que Shell a refusé d'utiliser les bouteilles de Pétro Gabon'', a indiqué Charles Solagni, chef de piste dans une station Shell à Libreville, qui dit avoir commandé 350 bouteilles mais n'en a obtenu que 50. Dans les stations services Pétro Gabon, il y a plus de bouteilles ...
Lire l'article
Une pénurie du gaz butane est constatée à Libreville et dans d'autres villes du pays depuis quelques semaines, due à l’irrégularité de la distribution de ce produit utilisé par la quasi totalité des ménages, autant en ville que dans le monde rural. « Il n'y a pas de problème de disponibilité de stock », a confié à la presse locale, un agent de la Société gabonaise d'entreposage des produits pétroliers (SGEPP). Il s’agit plutôt d’un déficit en bouteilles de gaz qui serait à l'origine de la rareté de ce produit nécessaire à plus d’un titre dans les besoins des familles gabonaises. ...
Lire l'article
Pénurie de gaz dans la 2ème ville du Gabon : Petro Gabon renforce son stock
Ogooué-Lolo-société : Pénurie de gaz butane à Koulamoutou
Gabon: Vers un retour à la normale après la pénurie de l’essence et du gaz butane à Libreville
Gabon: Pénurie de Gaz butane et de carburant à Port-Gentil
Gabon: Pénurie du gaz butane: la SGEPP clarifie face à la presse son rôle dans la chaîne de distribution au Gabon
Gabon: Le trafic illicite des bouteilles de gaz de butane entraîne la pénurie au Gabon
Gabon: Pénurie de Gaz butane dans la capitale gabonaise
Gabon: Société : Pénurie de gaz butane à Cocobeach
Gabon: Le manque des bouteilles à l’origine de la pénurie du gaz butane à Libreville
Gabon: Pénurie du gaz butane dans la capitale gabonaise

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Avr 2009
Catégorie(s): Economie,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*