Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le ciel se couvre de nouveau sur le secteur de la santé

Auteur/Source: · Date: 7 avr 2009
Catégorie(s): Santé

Après la trêve sociale décidée le 14 mars dernier suite au décès de la première dame du pays, le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) s’est réuni le 3 avril dernier à Libreville pour décider de la poursuite ou non du mouvement de grève qui paralyse le secteur de la santé depuis près de trois mois. Face au non versement de la prime de servitude à la fin du mois de mars comme promis par le gouvernement, les agents de la Santé ont accordé un sursis jusqu’au 25 avril prochain pour la mise en place de cette mesure, après quoi ils suspendraient de nouveau le service minimum dans les établissements de santé publique du pays.

Les agents du secteur de la Santé ont mis fin à la trêve sociale décidée le 14 mars dernier suite au décès de la première dame du Gabon. Réunis le 3 avril dernier à Libreville, les agents du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) ont tenu leur assemblée générale pour statuer sur la suite du mouvement de grève interrompu en mars dernier.

Alors que le chef du gouvernement s’était engagé à mettre en place avant la fin du mois de mars la prime de servitude réclamée par les agents pour la reprise du service minimum, les agents ont déploré que cette mesure ne soit toujours effective au sortir de la trêve sociale décidée de son propre chef par le syndicat.

Le secrétaire général du SYNAPS, Serges Mickala Moundanga, a déploré le «refus par le chef du gouvernement d’entériner le texte qui octroie la prime de servitude aux personnels de santé».

Face aux répercussions sanitaires entraînées par la suspension du service minimum dans les établissements sanitaires de l’ensemble du territoire national, le gouvernement avait décidé de satisfaire certaines des recommandations des agents de la santé, notamment la prime de servitude qui devait être mise en place avant la fin du mois de mars.

Le SYNAPS a toutefois décidé d’accorder un sursis au gouvernement jusqu’au 25 avril prochain pour la mise en place effective de cette mesure.

Le SYNAPS a par ailleurs attiré l’attention «du premier ministre, chef du gouvernement, sur la nécessité d’une mise en rapide de tout ce qui avait été décidé lors dudit Conseil des ministres afin d’éviter d’autres débrayages à la fin de ce mois d’avril».

Les agents de la santé ont clairement menacé de suspendre de nouveau le service minimum dans les structures sanitaires publiques du pays à compter du 25 avril prochain si la tutelle restait atone à cet ultimatum.

Pendant la trêve sociale, le service minimum a repris dans tous les établissements sanitaires publics du pays, alors que beaucoup ont même repris leurs activités à temps plein, malgré les conditions toujours déplorables, pour prendre en charge les populations.

«Nous faisons encore confiance à ce gouvernement jusqu’au 25 avril. Si à cette période il n’y a pas de prime de servitude, croyez-nous que ce sera encore une déception et le personnel devrait avoir une autre attitude», a conclu monsieur Moundanga.


SUR LE MÊME SUJET
Joint vendredi au téléphone par GABONEWS pour en savoir davantage sur la rumeur d’une nouvelle grève en perspective dans le secteur de la santé après l’Assemblée générale de mercredi prochain, le secrétaire général du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), Serge  Mickala Moundounga a indiqué qu’ «il pourrait avoir débrayage ». D’après le secrétaire général du SYNAPS, les accords conclus avec le gouvernement au sujet du « versement effectif des primes de servitude et de logement », obtenus au terme de cinq mois de grèves antérieures ne sont pas respectés par la partie gouvernementale. A cela, le SYNAPS dénonce ...
Lire l'article
Les agents du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) ont salué le versement de la prime de servitude qu'ils réclamaient depuis plusieurs mois en menaçant de reprendre leur mouvement de grève. Privés de cet acquis depuis plus de quatre mois, les agents fédérés au sein du Syndicat national des personnels de la santé (SYNAPS), viennent d'entrer en possession de leurs primes de servitude, dont le versement effectif constituait l'un des principaux points de revendications des agents qui avaient observé une grève record de janvier à mai dernier. Le versement de cette prime par la tutelle devrait mettre du baume sur l'ecchymose ...
Lire l'article
Le personnel de santé de la province de la Ngounié (Sud), membre du Syndicat national des personnels de la santé a suspendu le service minimum observé jusqu’à présent, a constaté samedi l’AGP. Cette suspension faite suite à un mot d’ordre du bureau provincial en raison de la non satisfaction de leurs revendications par le gouvernement. Les grévistes qui attendaient voir le 25 avril dernier si leurs émoluments, pour ceux de la main d’œuvre non permanente et les fonctionnaires avaient enregistrés une augmentation conformément à l’accord obtenu avec les autorités compétentes, ont été surpris de ne rien voir sur leurs bulletins de solde. Seuls ...
Lire l'article
Le personnel de santé regroupé au sein du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a durcit son mouvement de grève entamé depuis plus de trois mois au lendemain de la décision du gouvernement de payer la prime de servitude et de risque sanitaire (appelée prime hospitalière par les grévistes), a-t-on constaté. Depuis lundi, les malades du Centre hospitalier de Libreville (CHL) sont livrés à eux-mêmes suite à la décision du SYNAPS de suspendre le service minimum qu’il observait. Le service ‘’sensible’’ de l’hémodialyse qui était jusqu’à présent exempté est touché par le mouvement depuis lundi. 122 patients de ce service qui ...
Lire l'article
L'hôpital Sino - gabonaise, situé au quartier Bellevue II, dans le 3ème arrondissement de Libreville, a enregistré ce mardi matin une forte affluence des patients liée à l’arrêt du service minimum au Centre Hospitalier de Libreville (CHL) consécutive à une grève observée depuis février par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), a constaté un reporter de GABONEWS. Nombreux sont les patients qui se rendent ainsi à l'hôpital Sino -Gabonais pour des consultations diverses. "J’arrive du PK 13 avec ma fille qui souffre depuis lundi de terribles maux de ventre", confie une dame du 3ème âge, assise à l'entrée principale de ...
Lire l'article
Le secrétaire général du Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), Serges Mickala ayant également pris part à la cérémonie d’inauguration du Centre médical égypto – gabonais a déclaré ce mercredi que : «l’interpellation du Ministre Ngari aux agents de santé est la bienvenue ».Dans son propos, le Ministre de la Santé, Idriss Ngari, a appelé les personnels de santé devant évoluer dans cette structure « à faire bon usage des équipements de travail mis à leur disposition ». Serges Mickala, SG du SYNAPS, a appuyé cette interpellation en ces termes : « l’action du gouvernement va dans le sens ...
Lire l'article
En dépit des mesures gouvernementales annonçant la suspension, à compter de la fin du mois de février 2009, des salaires des grévistes de la santé, le personnel de ce secteur affilié syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS), décide de camper sur sa position. Au sortir de son Assemblée générale tenue le 19 février à Libreville, le SYNAPS a fustigé le manque de volonté du gouvernement à résoudre les problèmes du secteur de la santé. Un état de faits qui pousse les agents en grève à poursuivre leur mouvement jusqu’à satisfaction des revendications contenues dans le cahier de charges. Le ...
Lire l'article
Dans une déclaration faite mardi soir à la première chaîne de télévision(RTG1), le porte-parole par intérim du gouvernement gabonais, a annoncé la suspension du salaire des grévistes du service public de la Santé dès le mois de février en cours, suite à la non observation du service minimum par le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS), en grève générale illimitée depuis plus d'un mois. «La solde des agents du ministère de la Santé sera mise en bons de caisse. Seuls les agents présents à leur poste de travail pourront retirer leurs bons de caisse auprès de leurs administrations respectives», ...
Lire l'article
En vue de les inciter à la reprise du service minimum suspendu le 31 janvier dernier, le ministre de la Santé, Idriss Ngari, vient d’organiser une réunion au Centre hospitalier de Libreville (CHL) avec le personnel de santé en grève depuis le 12 janvier dernier. Le ministre a rappelé les agents au serment d’Hippocrate et menacé d’avoir recours aux forces de l’ordre si les grévistes empêchaient les volontaires d’assurer un service minimum malgré l’appel du Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) de le suspendre pour faire réagir la tutelle. Les pressions du gouvernement parviendront-elles à ramener les personnels grévistes ...
Lire l'article
Les personnels de santé de l'hôpital régional Paul Moukambi de Koulamoutou assurent le service minimum, malgré l'appel à la grève illimitée sans service minimum, lancé par le syndicat national des personnels de Santé (SYNAPS), a constaté le correspondant permanent de l'AGP. Ce service minimum assuré depuis le début de la grève des personnels de la santé, le 12 janvier écoulé continue d'être assuré aux urgences où infirmiers et infirmières de garde des différents services, chirurgie, pédiatrie, médecine, interviennent tous, selon la nature de l'affection, ainsi qu'à la maternité où des femmes en travail sont encore reçues. ''Nous sommes là en attendant le ...
Lire l'article
« Il pourrait avoir débrayage » dans le secteur santé, Serge Mickala Moundanga (Secrétaire général du SYNAPS)
Gabon : Les personnels de santé empochent leurs primes
Gabon: Ngounié-santé : Le personnel de Santé suspend le service minimum
Gabon: Le personnel de santé durcit la grève, après l’annonce du paiement de la prime de servitude
Gabon: Santé: Forte affluence à l’hôpital Sino -gabonais de Libreville face à la grève dans la santé publique
Gabon: « L’interpellation du Ministre Ngari aux agents de santé est la bienvenue », Serge Mikala secrétaire général du SYNAPS
Gabon: Le syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) en grève illimitée campe sur sa position
Gabon: Santé: suspension de salaire pour les grévistes de la Santé Publique
Gabon : L’hémorragie interne du secteur de la Santé
Gabon: Santé : Les personnels de santé de l’hôpital régional de Koulamoutou assurent le service minimum

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 avr 2009
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>