Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : La COMILOG fait fi de la crise

Auteur/Source: · Date: 8 Avr 2009
Catégorie(s): Economie

Le chef de l’Etat gabonais a procédé ce 7 avril à l’inauguration des travaux de construction du complexe métallurgique de Moanda qui doit permettre la transformation locale du minerai de manganèse par la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG). Alors que la compagnie vient d’annoncer des mesures restrictives pour juguler les retombées de la crise économique, cet important investissement qui ouvre de nouvelles marges de croissance semble prédire de meilleurs jours pour l’industrie minière.

Le président Bongo Ondimba a procédé ce 7 avril à la pose officielle de la première pierre des travaux de construction de l’usine métallurgique de Moanda, dont le projet avait commencé à germer en 1996, à l’occasion de la visite de l’ancien président français à la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET.

Ce complexe doit permettre à la COMILOG de développer la transformation locale du manganèse qu’elle extrait dans cette localité. Les perspectives de ce projet sont très importantes, notamment vis-à-vis du traitement des minerais jusqu’alors inutilisables, mais aussi pour l’allongement de la durée de vie du gisement de Moanda.

La transformation locale du manganèse crée une forte valeur ajoutée en permettant désormais l’exportation de produits semi-finis. D’un point de vue socio-économique, le complexe métallurgique devrait générer près de 400 emplois directs et autant d’emplois indirects.

Pour la localité de Moanda qui avait déjà été façonnée par l’activité de la COMILOG, la construction de cette usine va entraîner la construction de nombreux nouveaux logements et infrastructures de proximité pour la nouvelle main-d’œuvre, essentiellement gabonaise, qui y sera employée.

A la publication des résultats 2007 de la COMILG en juin dernier, qui affichaient une hausse de 40% du chiffre d’affaires, le président directeur général du groupe ERAMET avait rencontré le chef de l’Etat pour planifier les perspectives d’investissements de la COMILOG.

«Nous souhaitons créer une capacité de transformation du Manganèse au Gabon, sous l’angle d’une usine et de manganèse métal, (…) [qui] pourrait employer jusqu’à 400 personnes en emplois directs», avait-il annoncé, précisant que ce projet était «extraordinairement important pour muscler encore l’appareil productif au Gabon [et] suppose également que nous ayons la disponibilité du courant électrique du nouveau barrage hydroélectrique de Poubara à des prix concurrentiels».

Entre temps, la crise économique a assombri les belles perspectives de la COMILOG, qui annonçait lors de son dernier conseil d’administration l’adoption de mesures restrictives pour juguler les retombées de la baisse de la demande extérieure.

La compagnie avait notamment décidé d’ajuster la production à la demande ; de reporter 30% les investissements courants et de suspendre les interventions des prestataires.

La COMILOG avait également décidé un arrêt de 4 à 6 semaines des opérations industrielles étalées sur l’année ; la mise en congés de 1500 employés pendant trois semaines et l’arrêt des heures supplémentaires non structurelles.

Le Conseil d’administration avait toutefois maintenu ses études relatives aux grands projets industriels de l’usine de production silico-manganèse et de manganèse métal ainsi que le projet Mabounié.

«Le décor pour les prochains mois est planté. Il paraît hasardeux de pronostiquer un retournement de la situation sans disposer d’éléments tangibles sur lesquels il serait possible d’étayer un raisonnement. Pour nous le risque est fort qu’une telle crise se prolonge au-delà de 2009», avait enfin estimé Marcel Abéké. 


SUR LE MÊME SUJET
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, qui exploite le manganèse dans le sud-est du Gabon, a clôturé l’année 2010 avec un chiffre d’affaires de 1218 milliards de FCFA, en hausse 44 % par rapport à celui de 2009 qui était de 845,5 milliards de FCFA. Selon une source proche de la société, la COMILOG représente à elle seule 51% du chiffre d’affaires global du groupe ERAMET, un résultat exceptionnel à mettre à l’actif d’une conjoncture très favorable dans le secteur des mines, marqué en 2010 par une forte progression des prix et ...
Lire l'article
Paralysés par la crise économique mondiale, le groupe minier français ERAMET et sa filiale gabonaise, COMILOG, ont annoncé au terme du conseil d’administration tenu cette semaine avoir stabilisé la situation et pouvoir désormais poursuivre les investissements, notamment concernant le complexe métallurgique de Moanda qui doit être construit par la COMILOG pour la transformation locale du manganèse. Le ministre des Mines, Julien Nkoghe Bekalé, a reçu le 16 juin le directoire du géant français des mines, ERAMET, pour discuter des décisions finales du dernier conseil d’administration de la filiale gabonaise du groupe, la Compagnie des mines de l’Ogooué (COMILOG) qui exploite ...
Lire l'article
Suite à la reprise de la demande mondiale du minerai et des alliages de manganèse, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du Groupe français ERAMET, vient d’annoncer un chiffre d’affaires de 268 milliards de francs CFA au terme du premier trimestre 2010 contre 189 milliards en 2009, soit une hausse de 42%. La filière gabonaise du Groupe ERAMET, la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), semble avoir retrouvé le sourire après une année assez sombre. La compagnie affiche un chiffre d’affaires de 268 milliards de francs CFA au terme du premier trimestre 2010, soit une hausse de 42% par rapport ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a signé jeudi à Libreville, avec la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), une convention en vue de la construction et à l’exploitation du futur complexe métallurgique de Moanda (environ 650 km au sud-est de Libreville). La signature de cette importante convention s’est déroulée en présence du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba. Selon l’administrateur général de la COMILOG, Marcel Abeké, ce projet majeur pour les deux parties représente le début d’une véritable ère d’industrialisation du Gabon. Cette usine comportera deux activités notamment la fabrication de charbon à bois et une autre de fabrication des fûts métalliques. Ce futur complexe de ...
Lire l'article
L’Etat gabonais et la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG) ont paraphé, ce jeudi, à la Présidence de la République, une Convention relative à la construction et à l’exploitation du complexe métallurgique de Moanda, qui ouvre sans doute, les portes du Gabon industriel, tant prôné par le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba.La cérémonie qui s’est déroulée en présence du numéro un gabonais, Ali Bongo Ondimba, a mis en exergue le Premier ministre chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba et l’Administrateur général de la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG), Marcel Abeké. L’Administrateur général de la Compagnie Minière de l’Ogooué a déclaré: « ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, va geler ses activités, à cause de la crise financière internationale, à partir de vendredi pendant une période de deux semaines, a appris l’AGP mercredi de source proche de l’entreprise. ’’C’est à cause de la crise que la Comilog envoie les gens en repos, les sous traitants aussi. En ce qui concerne les salaires, le personnel sera payé cette fin du mois comme d'habitude’’, a affirmé cette source sous couvert d’anonymat jointe par l’AGP depuis Moanda, siège sociale de la compagnie. . Mais le service minimum ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), spécialisée dans l’extraction du minerai de manganèse au Gabon, va geler ses activités, à cause de la crise financière internationale, à partir de vendredi pendant une période de deux semaines, a appris l’AGP mercredi de source proche de l’entreprise. ’’C’est à cause de la crise que la Comilog envoie les gens en repos, les sous traitants aussi. En ce qui concerne les salaires, le personnel sera payé cette fin du mois comme d'habitude’’, a affirmé cette source sous couvert d’anonymat jointe par l’AGP depuis Moanda, siège sociale de la compagnie. . Mais le service minimum ...
Lire l'article
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, vient de reprendre ses activités après deux semaines d’interruption auxquelles elle a été contrainte pour atténuer le choc de la crise économique sur le secteur du manganèse. La direction de la compagnie, premier pourvoyeur d’emplois de la région, a annoncé qu’une interruption d’au moins un mois pourrait être décidée d’ici juin si la situation de crise persistait. Le voyant rouge persiste à la Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), où les activités ont repris à la fin de la semaine dernière après deux semaines de gel décidé par la direction ...
Lire l'article
A l'issue d'une séance de travail avec les membres du gouvernement, l'administrateur général de la Compagnie minière de l'ogooué (Comilog), Marcel Abeké, a annoncé que la Comilog est touchée par la crise économique internationale. Comilog est confrontée à une réduction drastique de la demande de la Chine, le principal importateur de son manganèse. A prés le secteur du bois, la crise financière s'attaque au secteur minier. La Comilog n'a pas eu des commandes depuis deux mois. La Comilog qui s'était fixé un défi de produire trois millions cinq cent mille tonne cette année, s'est vu obligée de ...
Lire l'article
Le président directeur général de la Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG), François Ombanda, a récemment exprimé ses inquiétudes quant aux capacités de la société à arrimer ses capacités de production aux nouveaux besoins en électricité de la Compagnie minière de l'Ogooué (COMILOG). Les résultats de production record enregistrés par la compagnie en 2007 ont amené les responsables à prévoir le développement de nouvelles structures de production et de transformation du manganèse dans la province du Haut-Ogooué où elle opère. Les capacités d’approvisionnement de la SEEG seront-elles suffisantes pour soutenir le développement des activités de la Compagnie minière de ...
Lire l'article
La COMILOG a réalisé un chiffre d’affaires de 1218 milliards de FCFA en 2010
Gabon : La COMILOG reprend les investissements
Gabon : La COMILOG surfe à nouveau sur la croissance
L’Etat gabonais signe une convention avec la COMILOG pour la construction de deux usines à Moanda
L’Etat et la COMILOG paraphent une Convention pour la construction et l’exploitation du complexe métallurgique de Moanda
Economie : La crise financière contraint la Comilog à geler à nouveau ses activités pour 2 semaines
Economie : La crise financière contraint la Comilog à geler à nouveau ses activités pour 2 semaines
Gabon : COMILOG jongle avec la crise
Gabon: Comilog touchée par la crise économique mondiale
Gabon : La SEEG inquiète de l’appétit électrique de la COMILOG


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Avr 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*