Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Radio RNDPS au secours des populations de la Sébé-brikolo

Auteur/Source: · Date: 16 Avr 2009
Catégorie(s): Médias,Société

Depuis la cessation de diffusion des émissions de la RTG 1, dont Radio Masuku, en direction d’Okondja et de tout le département, la radio Notre Dame du Perpétuel Secours (RNDPS) est devenue la principale source d’informations des populations locales, a constaté un journaliste de l’AGP.

Emettant de 4H30 GMT à 20H GMT, la RNDPS (radio Okondja) propose une gamme variée d’émissions et de divertissements à ses auditeurs.

Ces derniers avouent ne pas se sentir perdus en dépit de la panne d’émetteurs de radio Masuku qui dure depuis plus de trois mois.

La radio fonctionne avec quatre temps forts à savoir la tranche horaire de 5H30 à 9H ; de 9H à 12H ; de 12H à 18 et de 18H à 21H.

Les programmes sont essentiellement faits des journaux ; magazines ; musiques ; infos utiles et divertissements.

Radio Okondja est une tribune d’expression en langues locales pour les populations. Des émissions civiques, de santé, d’éducation, etc. en Obamba et kota sont régulièrement diffusées.

Les week-ends sont le plus consacrés aux questions religieuses, soit en relations avec l’église catholique locale soit en relais avec la banque des données de la confédération des radios francophones chrétiennes (COFRAC).

RNDPS diffuse en modulation de fréquence sur 103.0 MHz et a u relais avec Radio France internationale (RFI) ; Africa N°1 et la RTG 1 quand elles passent bien.

La radio a 1 studio SBI et 3 émetteurs dont le plus puissant a 600 watts et serait en panne. La radio diffuse avec des émetteurs de secours.

Créée le 16 août 2003 par monseigneur Jérôme Okinda, la RNDPS a pour objectif d’élever les populations de la Sébé-brikolo. Cette radio est un démembrement de la première radio religieuse créée en 1999 à Libreville, indique-t-on.

Elle emploie trois agents de façon permanente et de nombreux bénévoles. Gervais Tswats (photo) en est le responsable local.


SUR LE MÊME SUJET
Les responsables de plusieurs chaines de télévisions et radio locales ont initié une campagne de sensibilisation des populations gabonaises en langues vernaculaires du Gabon, dans le but de les conscientiser et de susciter un engouement, afin qu’une meilleure hospitalité soit réservée à nos hôtes lors de la tenue, en janvier prochain de la Coupe D’Afrique des Nations (CAN Orange 2012), que le Gabon coorganisera avec la République sœur de la Guinée Equatoriale. Ce message qui est identique pour toutes les langues, est un appel en direction des populations gabonaises, les invitant à s’approprier cet évènement d’envergure qui ne se limite ...
Lire l'article
La recrudescence des coupures d’électricité à Tchibanga, chef lieu de la province de la Nyanga (sud), inquiète les populations dans la perspective de la retransmission des matchs de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations de football Orange (CAN 2012), co-organisée par le Gabon et la Guinée-Equatoriale, a-t-on appris ce vendredi de sources concordantes. Selon notre source, depuis près d’un mois, il ne se passe plus un jour sans coupures. Plusieurs foyers de Tchibanga, la capitale nynoise, sont privés d’électricité au grand-dam des populations locales qui se retrouvent privées non seulement des programmes télévisés mais également de la radio nationale (RTG1). A cela ...
Lire l'article
Interrogé ce vendredi par radio-Gabon, l’administrateur Directeur Général (ADG) d’Africa n°1, Elbashir Abubaker a justifié l’arrêt des programmes de la radio-panafricaine par la situation sociopolitique qui prévaut dans son pays, la Lybie. « Nous étions sur le point d’appliquer le plan de relance de la société qui devait prendre effet autour du mois de mars 2011. Or, les évènements survenus en Lybie depuis pratiquement février sont venus nuire à tous ces efforts ainsi qu’à ceux de l’actionnaire majoritaire qui devait trouver des moyens de financement pour la société c'est-à-dire le plan de restructuration », a expliqué l’ADG d’Africa n°1. « A ...
Lire l'article
FRANCEVILE (AGP) – La ministre de la justice, Pierrette Djouassa a été présentée jeudi dernier aux populations du département de la Sébé-Brikolo (150 km au nord-est de Franceville) par le doyen politique de cette contrée, le ministre d’Etat aux Affaires étrangères, Paul Toungui, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. ‘’Pierrette c’est votre fille, votre sœur, votre nièce, etc. Elle vient agrandir la famille des membres du gouvernement choisi par le président Bongo. Elle jouit donc de la légitimité et vous devez faire tout ce qu’il faut pour la soutenir afin qu’elle réussi dans ses missions’’, a indiqué Paul Toungui. Pierrette ...
Lire l'article
FRANCEVILE (AGP) – La ministre de la justice, Pierrette Djouassa a été présentée jeudi dernier aux populations du département de la Sébé-Brikolo (150 km au nord-est de Franceville) par le doyen politique de cette contrée, le ministre d’Etat aux Affaires étrangères, Paul Toungui, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. ‘’Pierrette c’est votre fille, votre sœur, votre nièce, etc. Elle vient agrandir la famille des membres du gouvernement choisi par le président Bongo. Elle jouit donc de la légitimité et vous devez faire tout ce qu’il faut pour la soutenir afin qu’elle réussi dans ses missions’’, a indiqué Paul Toungui. Pierrette ...
Lire l'article
Suspendues pendant le déclenchement du mouvement d’humeur que les agents de la radio panafricaine viennent d’observer, les programmes de la radio Africa n°1 ont repris ce lundi, conformément à la décision prise de commun accord par les agents grévistes, suite au dénouement heureux qui résulte des pourparlers entamés au début de la semaine dernière entre les responsables du syndicat des agents et le comité de privatisation. Les programmes ont redémarrés très tôt ce lundi, tel que précédemment annoncé par Jean Claude Mihindou, président du collectif des agents de la radio panafricaine. Et à cet effet, plusieurs auditeurs ont déjà exprimé leur ...
Lire l'article
Portail clos, trois banderoles arborant des messages de revendication juste à l'entrée, c'est l'image « désolante » que de nombreux Librevillois observent depuis le déclenchement de la grève, le 1er août dernier par les 93 agents licenciés de la radio panafricaine « Africa N°1 » qui ont préféré suspendre les programmes après le rachat de la radio par le groupe Libyan Jamahiriya Broadcasting. Motifs. Les employés dénoncent le plan social qui a été négocié après le rachat. Les agents licenciés demandent que leurs primes soient revalorisées sur la base de leur rémunération annuelle et non de leur salaire de base. En ...
Lire l'article
Les agents de la radio panafricaine « Africa N°1 », observent depuis jeudi, un mouvement de grève illimité, résultat du licenciement d'environ une centaine d'agents et du non versement de leur droit. Le Syndicat des communicateurs d'Africa n°1 (SYCA), réuni en Assemblée générale mercredi, se révolte contre l'attitude de la cellule de privatisation qui jusque-là ne prend pas en compte les décisions inscrites dans le cahier de charges. Selon Jean Claude Mihindou, président du SYCA, « Les agents réclament un plan social digne. En outre, on constate des erreurs dans les calcules des droits des agents », a-t-il déclaré. Le SYCA a ...
Lire l'article
C’est à la suite d’une demande de matériel adressé à la direction générale de la Radio France internationale (RFI), qu’un récepteur satellite a été octroyé, vendredi à Libreville, à la Rédaction de la Radio éducative « Emergence », afin de renforcer leur capacité de travail. Ce présent traduit en effet, le début de bonne et étroite collaboration entre les deux organes de presses, RFI, première radio d’information francophone dans le monde et Radio émergence, première radio éducative au Gabon. Pour Berto N’nah, permanent à la Rédaction de cette radio éducative locale, « il y a un réel sentiment de satisfaction en recevant ...
Lire l'article
Conséquemment au décès, lundi matin, des suites d’un malaise cardiaque, de son directeur général, Jules Légnongo, la radio télévision gabonaise (RTG2), en guise de deuil, a modifié la grille de ses programmes. Ainsi, à la télé comme à la radio, seuls des clips et des chants religieux sont émis. Les éditions d’informations ont été ramenées de 45 à 15 minutes, consacrées essentiellement aux activités présidentielles, gouvernementales et diplomatiques.
Lire l'article
Préparatifs de la CAN Orange 2012 : Des messages en langues vernaculaires pour susciter l’engouement des populations gabonaises
Les coupures d’électricité à l’origine des perturbations des programmes télé et de radio
L’administrateur Directeur général justifie le silence radio de la radio-panafricaine
Haut-Ogooué : Pierrette Djouassa, présentée aux populations de la Sébé-Brikolo
Haut-Ogooué : Pierrette Djouassa, présentée aux populations de la Sébé-Brikolo
Gabon: Les émissions de la radio panafricaine de nouveau en onde
Gabon: Quand les 93 agents de la radio panafricaine « Africa N°1 » contestent
Gabon: Silence radio à la radio panafricaine « Africa N° I »
Gabon: RFI offre un récepteur satellite à la Radio éducative « Emergence » de Libreville
Gabon: Les programmes de la Radio télévision gabonaise chaîne 2 modifiés

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Avr 2009
Catégorie(s): Médias,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*