Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le gouvernement attend que nous éliminions l’exploitation illicite du bois et le braconnage (Emile Doumba)

Auteur/Source: · Date: 20 Avr 2009
Catégorie(s): Economie

”Le gouvernement de la République attend que nous éliminions l’exploitation illicite du bois et le braconnage pour faire place à des activités gérées de façon durable et responsables”, a déclaré jeudi à Libreville le ministre gabonais de l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba.
Le ministre qui intervenait à la clôture de l’atelier sur le renforcement des capacités des services déconcentrés de son ministère, a également émis le voeu de voir de telles actions se renouveler chaque année, et non tous les cinq ans comme c’est le cas actuellement.
Il a félicité l’ensemble des participants, tant pour la qualité des prestations, que pour la concision de leurs interventions.
” il me plait de vous marquer ma satisfaction globale par rapport à nos objectifs découlant de la loi 16/01 et ceux assignés par le budget de la programmation des investissements ”, a indiqué M. Doumba, invitant ses agents au renforcement de leur présence sur le terrain.
Emile Doumba a en outre exhorté les personnels des services déconcentrés à se mettre en adéquation avec les enjeux de l’heure que sont la conciliation de la conservation des écosystèmes et les impératifs de développement ; c’est-à-dire la lutte contre la pauvreté et la précarité des populations.
Le ministre a par ailleurs regretté que les conditions de travail des agents ne répondent pas à leurs espérances.
” Comment allons nous donner corps à cette nouvelle organisation dès lors que nous avons des difficultés à mobiliser des ressources budgétaires propres ? ”, s’est-il interrogé.
Toutefois, il a noté avec une pointe d’optimisme que le projet de loi portant création du fonds forestier national en cours d’examen par le parlement devrait leur permettre de disposer de moyens conséquents.
Le ministre Doumba a, en définitive, rappelé à ses personnels que la gestion de l’eau et celle des forêts communautaires constituent des pans de leurs activités non encore mis en oeuvre, se réjouissant de ce que 90 pour cent des forêts appartenant au domaine permanent de l’Etat sont engagés dans le processus de gestion durable et d’aménagement. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Ministre déléguée à l’économie, Françoise Assengone Obame, a exhorté la Direction générale des Impôts (DGI), à faire aboutir dans les délais raisonnables les réformes prévues dans le plan d’action au titre de la période 2010-2013. « Concernant la mise en œuvre de ce plan, quelques réalisation sont visibles. Je peux citer les deux nouveaux bâtiments abritant les Centres des Impôts: l’un dans la zone industrielle d’Oloumi à Libreville et l’autre dans la commune d’Owendo », a déclaré Françoise Assengone qui s’est saisi de l’occasion de la seconde édition de la Journée portes ouvertes des impôts pour inviter cette direction à ...
Lire l'article
Le Gabon via son ministre des Eaux et Forêts Martin Mabala et de l'Union européenne (UE), par son représentant local, Thierry Mathisse, se sont engagés à unir leurs efforts dans la lutte contre l'exploitation illégale des forêts (bois), à la faveur d’un accord volontaire de partenariat FLEGT (application des règlementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux), rapporte, un communiqué officiel parvenu ce samedi à GABONEWS. Par cet accord volontaire, le Gabon mettra en place un système de plus grand contrôle pour donner la garantie à tous, que tous les bois exportés à partir du pays ont bel et bien respecté l'ensemble ...
Lire l'article
Le ministre gabonais des Eaux et forêts, Martin Mabala et le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Gabon, Thierry Mathisse ont signé jeudi à Libreville, un accord de partenariat en vue de lutter contre l’exploitation illégale et le commerce illicite du bois au Gabon. Il s’agit d’un compromis commercial qui, à terme, permettra aux deux parties de s’accorder sur des éléments techniques pour combattre ce phénomène d’exploitation et de commerce illicite des essences forestières du Gabon. « Ce qui est en cause, c’est la maîtrise de la chaîne de traçabilité de nos diverses essences forestières. C’est pourquoi l’initiative représente ...
Lire l'article
Les ministres en charge de l’Economie forestière, du Tourisme et des parcs nationaux, Emile Doumba et Yolande Bikè, unissent désormais leurs forces en faveur d’une lutte plus efficace contre le phénomène du braconnage en nette augmentation ces derniers temps, ce en dépit des efforts fournis par les services compétents sur le terrain. Les aires protégées qui constituent un facteur important dans le développement économique du Gabon sont malheureusement la cible des braconniers qui opèrent en toute quiétude, de jours comme de nuit. Des espèces dites protégées sont donc massacrées chaque jour par les braconniers qui bafouent toute interdiction de chasse dans ...
Lire l'article
Une opération anti braconnage dénommée " Mouila 2009 " pour décourager la battue sauvage des animaux protégés en surnombre par les chasseurs s'est effectuée mercredi dernier à Mouila sur quelques endroits de vente de gibiers, lors d'une mission de répression initiée par la direction provinciale des Eaux et Forêts de la Ngounié. Au cours de cette opération, une saisie de 12 m³ de bois sciés non autorisés a été effectuée, selon la direction provinciale. Selon un agent des Eaux et Forêts, près de 91 espèces, toutes bêtes confondues ont été saisies, celles-ci exposées à même le sol avec tous les risques que ...
Lire l'article
Le directeur général des Eaux et Forêts, Pierre Ngavoura, représentant le ministre de tutelle, Emile Doumba, empêché, a tenu le 12 novembre à Libreville une conférence de presse visant à expliquer les modalités et les objectifs du nouveau système d’attribution des permis d’exploitation forestière. En instaurant un système d’adjudication par appel d’offres, la tutelle entend améliorer le contrôle du processus d’industrialisation de la filière bois dans le cadre de la politique de gestion et de développement durable des ressources forestières du pays et du développement de l’activité économique pour lutter contre la pauvreté et l’exode rural. Dans le cadre ...
Lire l'article
Le ministre de l'Economie forestière en charge des Pêches, Emile Doumba, a eu une importante réunion technique le 30 septembre à Libreville avec la directrice des opérations gabonaises à la Banque mondiale, Mary Barton-Dock, pour évaluer les performances des programmes financés par l'institution dans ce secteur. A cette occasion, la Banque mondiale a annoncé un soutien financier pour un programme de commercialisation des produits halieutiques gabonais sur le marché international. Dans le cadre du suivi des programmes de développement cofinancés par la Banque mondiale et l'élaboration des nouveaux axes de partenariat entre l'institution bancaire et le gouvernement gabonais, le ministre de ...
Lire l'article
La tournée interprovinciale du ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, s'est achevée le 9 août dernier dans le chef-lieu de l'Ogooué-Lolo, Koulamoutou, où le ministre est allé évaluer sur le terrain, la mise en œuvre par les exploitants du secteur des processus d'industrialisation de la filière bois et du respect de l'exploitation et de la gestion durable de ces ressources. La délégation ministérielle a notamment visité les exploitations forestières de la province pour mesurer la prise en compte des dimensions environnementales et sociales dans le développement des activités. La tournée du ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, à travers toutes ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres a adopté le 24 juillet le projet de décret fixant les conditions d'attribution du Permis de gré à gré (PGG). Présenté par le ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, ce nouveau type de permis concerne des concessions en zones rurales d'un maximum de 50 arbres certifiés et destinés à la transformation locale. Dans le cadre des objectifs fixés par le gouvernement de hisser le taux de transformation locale des grumes de 46% à 72% d'ici 2012, le ministre de l'Economie forestière, Emile Doumba, a fait adopté le 24 juillet dernier par le Conseil des ministres un projet ...
Lire l'article
Le ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba, a inauguré une nouvelle usine de transformation du bois à Kolossoville, dans la province du Woleu Ntem (nord), a rapporté la radio nationale. « La filière bois est une des priorités du gouvernement; alors il nous faut diversifier notre potentiel économique et cela passe par l’industrialisation des structures, l’implication des populations locales », a déclaré le ministre. « Il nous faut alors donner à la population internationale des produits de qualité afin que ce marché s’ouvre de plus en plus à notre bois », a –t-il ajouté. Soulignons que Kolossoville ...
Lire l'article
Le gouvernement attend de la DGI, l’issue des réformes du plan d’action 2010-2013
Gabon / UE : signature d’un accord contre le commerce illicite du bois en terre gabonaise
Signature d’un accord entre le Gabon et l’UE pour lutter contre le commerce illicite du bois
Gabon: La lutte contre le braconnage: une synergie des équipes sur le terrain s’impose
Gabon: Opération anti braconnage et saisie de bois sciés sans autorisation à Mouila
Gabon : Doumba renforce le contrôle du développement de la filière bois
Gabon : Doumba s’assure les bonnes grâces de la Banque mondiale
Gabon : Doumba inspecte l’exploitation forestière dans l’Ogooué-Lolo
Gabon : Les petits permis de Doumba
Gabon: Une nouvelle usine de transformation de bois inaugurée à Kolossoville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Avr 2009
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*