Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Le parc national de la Lopé veut sa base de données

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2009
Catégorie(s): Environnement

L’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) en collaboration avec le programme ECOFAC 4, vient d’organiser un atelier sur la gestion efficiente du parc national de la Lopé pour la mise en place d’un système de collecte d’informations sur le terrain. La constitution d’une base de données sur les caractéristiques du parc doit permettre de mieux organiser la gestion de ce parc par l’ANPN et de mieux structurer le développement de l’écotourisme. L’Agence nationale des Parcs nationaux (ANPN), avec le concours du programme ECOFAC 4, vient d’organiser un atelier de réflexion sur la gestion efficiente du parc de la Lopé, l’un des plus grands parcs naturels du pays, où 11% du territoire national ont été protégés par les autorités.

Les participants ont planché sur la mise en place d’un système de collecte d’informations géographique intégré au sein de l’agence pour une meilleure gestion des parcs nationaux au Gabon face aux impératifs de la préservation de la biodiversité et du développement de l’écotourisme.

Il s’agit de réfléchir sur la mise en adéquation des différents outils et techniques de collecte des données existant et adaptées aux besoins de gestion de l’ANPN pour la mise en place d’un système d’informations géographiques intégré au sein de cette structure.

«Ce système permettra de concevoir pour les deux prochaines années une méthode de collecte de l’information de terrain, une procédure normalisée de transfert de cette information depuis sa collecte par les éco gardes et les autres agents des parcs jusqu’à son traitement au siège central de l’agence», a expliqué le secrétaire exécutif de l’ANPN, Jules Marius Ogouébandja.

Cette démarche vise également «une stratégie de numérisation, de diffusion et d’assurance des données produites ; la mise ne place d’une plateforme de collaboration entre les différents partenaires, producteurs d’informations, administrations, ONG locales et internationales», a-t-il poursuivi

Le régisseur du programme ECOFAC au Gabon, Michael Allen, a estimé que ces travaux pourraient «donner les éléments importants pour permettre que l’agence décide de la meilleure façon d’utiliser les outils techniques sur lesquels nous allons discuter».

«L’agence a besoin d’avoir un système qui lui permettre de collecter l’information sur le site, de l’analyser sur chaque site ensuite de la remonter pour pouvoir prendre des décisions qui soient des décisions réalistes et opérationnelles», a expliqué le directeur technique de l’ANPN, Omer Ntougou.

«Cet atelier est un atelier qui va se focaliser sur les stratégies de collectes d’information. Comment l’agence à partir de demain va collecter l’information sur chacun de ses parcs nationaux ? Qui va la collecter ? Sur quel support ? Comment donc cette information collectée sera d’abord analysée au niveau du parc national ?», a résumé Omer Ntougou.

Les experts ont présenté des outils et système de collecte de données utilisés dans la sous-région, comme le Cyber traker, «un système basé sur un petit ordinateur de poche couplé à 1GPS de façon à collecter de façon standardisée des données sur les activités humaines et animales», a expliqué l’expert de l’ECOFAC, monsieur Mortier.

Selon lui, «c’est un système très utilisable par les éco gardes et les gardes de parcs et ensuite cela facilite également l’analyse et le traitement des données à leur retour de patrouille».

L’écotourisme se dessine aujourd’hui comme une voie prospère de la diversification de l’économie nationale. La collecte de données dans les parcs nationaux devient donc primordiale pour organiser les politiques de développement touristique et de préservation de la biodiversité.


SUR LE MÊME SUJET
L’Organisation non gouvernementale (ONG) dénommée ‘’Elik-Minkebe’’, basée à Libreville, a installé une antenne à Minvoul, chef-lieu du département du Haut-Ntem, dans la province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, afin d’apporter son aide dans la protection du parc national de Minkébé. Situé à cheval entre les provinces du Woleu-Ntem (nord) et de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), le parc national de Minkébé, est livré à une exploitation illicite de l’or et au braconnage. ‘’Cette antenne répond à la nécessité de défendre le patrimoine écologique du parc national de Minkébé, victime d’une exploitation abusive de l’or et au braconnage’’, a déclaré le président de ...
Lire l'article
La création du parc national des Monts Birougou qui s’étend sur les provinces de la Ngounié (sud) et de l’Ogooué-Lolo (sud-est), a entraîné un certain essor des villages environnants qui disposent désormais de l’électricité produite par l’énergie solaire. Grâce au parc, les dispensaires situés dans ces lointaines contrées sont régulièrement approvisionnés en médicaments alors que les axes routiers bénéficient également d’un entretien régulier. Mais les populations se plaignent de n’avoir jamais été consultées lors de la création du parc et souhaitent que ses limites soient repoussées afin de pouvoir disposer de plus d’espace pour leurs activités de chasse, de pêche et ...
Lire l'article
Le Centre d’action pour le développement durable et environnemental (CADDE), une organisation non gouvernementale (ONG) a lancé, conjointement avec des pêcheurs nigérians du village Moka, un projet pour la gestion concertée de la mangrove du parc national d’Akanda, une aire protégée située dans le département du Cap Estérias, au nord de Libreville, la capitale gabonaise. Le secrétaire exécutif de l’ONG, Constant Allogho Aubame, a indiqué que le CADDE va lutter contre la coupe intensive de la mangrove, un écosystème où se reproduisent les poissons et les crustacés, utilisé comme combustible par les pêcheurs nigérians du village de Moka pour fumer ...
Lire l'article
Les ressources halieutiques font l’objet d’un véritable pillage dans le parc national d’Akanda, une aire protégée située dans le nord de Libreville. Des pêcheurs de nationalité nigériane sont particulièrement incriminés, qui pratiquent une pêche illégale intense dans le parc, un des treize sites classés au Gabon pour préserver la biodiversité. Au cours d’une mission de lutte anti-braconnage, le 11 novembre dernier, le conservateur du parc, Jean Jacques Panga, et son équipe ont saisi 50 kg de poisson sur des pêcheurs nigérians. ‘’Les Nigérians étaient à bord d’une vingtaine d’embarcations et pêchaient avec des filets non règlementaires’’, a indiqué M. ...
Lire l'article
L’ONG américaine Wildlife conservation society (WCS) très active dans le domaine de la conservation de la nature, a repris lundi dernier ses activités au parc national des Monts Birougou à Mbigou dans la province de la Ngounié après plusieurs années d’interruption, rapporte mercredi l’AGP. La reprise des activités du WCS en partenariat avec l’ONG locale Muyissi environnement a débuté par une campagne de sensibilisation dans les villages jouxtant le parc. Cette campagne est menée par le nouveau chef de projet de cet organisme à Mbigou, Yves-Eric Moubangou Pangou. Pour cette première mission, le chef de projet WCS qui s’est ainsi attaché les services ...
Lire l'article
L’Union Européenne (UE), par le biais du Fonds mondial pour la nature (WWF), a récemment accordée à l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN) du matériel roulant d’une valeur de 48 millions de francs CFA dans le cadre d’un appui de gestion à la conservation du parc national de Minkébé, a –t-on appris du quotidien L’Union du week-end. Le directeur adjoint de l’ANPN, Emile Manfoumbi a reçu de la directrice nationale de WWF, Suparma Biswas, trois véhicules tout-terrain, l’un mis à la disposition du  conservateur dudit parc, et les deux autres aux brigades de faune d’Oyem et de Makokou. Depuis deux ...
Lire l'article
Les savanes, selon une étude préliminaire présentée vendredi dernier à l'Ecole nationale des Eaux et Forêts (ENEF) par Patrick Tesse, ingénieur des eaux et forêts, seraient menacées de disparition dans le parc national de la Lopé, a constaté le correspondant local de l'AGP. ''Suite aux températures de plus en plus élevées depuis la fin de l'époque glaciaire, les savanes de la Lopé subissent une colonisation sans précédent de la forêt'', a révélé Patrick Tesse. ''Cette disparition des savanes au profit des forêts a un impact considérable sur l'ensemble des écosystèmes de la région qui se trouvent bouleversés actuellement'', a édifié ...
Lire l'article
L’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) organisera, du 23 au 25 septembre prochain au Foyer Avaro de l’Université Omar Bongo (UOB), un séminaire de formation sur la collecte et le traitement des données statistiques de l’éducation. Ce séminaire sera ouvert aux agents des départements clés ou connexes de l’éducation, notamment de l’Education nationale, l’Education populaire, l’Enseignement supérieur, la Planification …et visera au renforcement des capacités pour une collecte et un traitement plus efficients des données éducatives au Gabon.
Lire l'article
Le Conseil des ministres a accordé l'organisation à Lékoni, dans le Haut Ogooué (sud est), du 5 au 6 septembre prochains, d'un atelier de validation du plan de gestion du Parc national des Plateaux Batéké. Cet atelier sera organisé par l'Agence nationale des Parcs nationaux(ANPN). L'objectif de cette rencontre est de permettre aux habitants de la zone périphérique de ce Parc national, à leurs élus et aux représentants des administrations déconcentrées d'avoir le même niveau d'informations dans le cadre de la gestion des Parcs.
Lire l'article
Mettre en place un plan de gestion du parc national des Plateaux Batékés pour mieux coordonner les besoins et les actions des différents acteurs impliqués dans la conservation et la protection de l'environnement, c'est l'objectif de l'atelier de planification des activités du parc national des Plateaux Batékés organisé à Lékoni, dans le Haut-Ogooué, par le ministère gabonais du Tourisme avec le concours de l'agence nationale des Parcs nationaux. Réunis depuis le 16 mars à Lékoni, dans la province du Haut Ogooué, les experts du ministère du Tourisme et de l'Agence nationale des parcs nationaux réfléchissent à la mise en place ...
Lire l'article
Une ONG s’implique dans la protection du parc national de Minkébé
L’impact controversé du parc national des Monts Birougou
Un projet de sauvegarde de la mangrove dans un parc national au nord de Libreville
Pillage des ressources halieutiques dans le parc national d’Akanda
Le WCS reprend ses activités au Parc national des Monts Birougou à Mbigou
L’Union européenne fait un don d’une valeur de 48 millions de francs au parc de Minkébé
Gabon: Environnement :Les savanes menacées de disparition dans le parc national de la Lopé
Gabon: Education : l’UNESCO organise du 23 au 25 septembre prochain un séminaire de formation sur les données statistiques de l’éducation
Gabon: La validation du plan de gestion du Parc national des plateaux Batéké au centre d’un atelier du 5 au 6 septembre prochains
Gabon : Le parc national des Plateaux Batékés à la recherche d’un plan de gestion

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2009
Catégorie(s): Environnement
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*