Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Plus de 400 femmes devront êtres gratuitement dépistées du cancer du col de l’utérus à Libreville

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2009
Catégorie(s): Société

Des séances de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus à l’aide de méthodes visuelles ont été lancées ce mercredi au Centre hospitalier de Libreville (CHL) où plus de 400 femmes pourront être dépistées pendant trois jours, selon les organisateurs.

Une forte affluence des femmes a été observée au démarrage de cette opération initiée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre International de Recherche sur le Cancer de Lyon (CIRC). Ces séances de dépistages s’achèveront vendredi prochain.

Au Gabon, le cancer du col de l’utérus occupe le premier rang parmi les cancers féminins ave une fréquence relative de 24,77%, a révélé lundi à Libreville, le haut commissaire du ministère gabonais de la Santé, Zacharie Mfourou.

Cette opération de dépistage se tient en marge d’une rencontre régionale sur le cancer qui se tient dans la capitale gabonaise, réunissant des gynécologues, des sages femmes ou infirmières de quelques pays d’Afrique francophone et lusophones.

Il s’agit pour les participants de réfléchir sur une possibilité de réduire l’incidence du cancer du col utérin dans la région.

La rencontre vise à renforcer les pays de la région Afrique sur les méthodes de prévention du cancer du col de l’utérus par le dépistage à l’aide de méthodes visuelles (IVA/IVL) et le traitement des lésions par la cryothérapie.

Le représentant régional de l’OMS au Gabon, le Dr André Ndikuyeze, a indiqué a l’ouverture des travaux que le cancer chez les femmes entraîne annuellement plus de 250.000 décès, dont près de 80% dans les pays en développement.

Selon l’OMS, dans la région africaine, la situation est aggravée par l’absence de stratégies nationales de dépistage et de diagnostic précoce, l’absence d’infrastructures et d’équipements de prise en charge des malades, l’absence de programme de lutte.

La majorité des Etats membres de la région africaine n’optimisent pas l’important potentiel de prévention et de traitement qui existe.

Le traditionnel frottis de Papanicolaou est d’un coût trop élevé pour les pays africains. Des méthodes alternatives de dépistage comme l’inspection visuelle après application d’acide acétique couplée au traitement par cryothérapie sont à promouvoir. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: “130 cas de cancer déclarés”
La situation du cancer au Gabon reste non alarmante a déclaré le Directeur Général de la Santé, Docteur Jean Damascène Khouila. Le Gabon, par le biais du ministère de la Santé Publique en partenariat avec la Fondation Amissa Bongo a célébré le 4 février dernier la Journée mondiale contre le cancer. Cette journée qui s’inscrivait dans la sensibilisation et le dépistage gratuit du cancer a permis de déceler certains nouveaux cas de cancers à travers les structures hospitalières. Pour le Directeur général de la Santé, Docteur Jean Damascène Khouila, le cancer au Gabon reste non alarmant. ‘’La situation du cancer ...
Lire l'article
Longtemps méconnu par ses principaux porteurs (la gente féminine), le cancer du col de l’utérus touche aujourd’hui une grande population de femmes au Gabon et à travers le monde, il représente 10% de tous les cancers et se révèle de plus en plus mortel. Causé par un virus appelé papilloma Virus humain (PVH), Virus transmis lors de rapports sexuels ou parfois en cas de contacts génitaux intimes, le papilloma virus humain est de nos jours à l’origine du développement du cancer du col de l’utérus. Il se développe dans le col, la partie basse et étroite de ...
Lire l'article
Au Gabon, le cancer du col de l’utérus occupe le premier rang parmi les cancers féminins avec une fréquence relative de 24,77%, a révélé lundi à Libreville le haut commissaire du ministère gabonais de la santé, Zacharie Mfourou. « Le papilloma virus humain est le principal facteur de risque impliqué dans le genèse de ce cancer», a souligné M. Mfourou à l’ouverture de la rencontre régionale sur la prévention du cancer du col de l’utérus par le dépistage à l’aide de méthodes visuelles et le traitement des lésions par la cryothérapie. Selon les experts présents à cette réunion, le Gabon affiche ...
Lire l'article
Un dépistage gratuit sera organisé vendredi au service d’oncologie du Centre hospitalier de Libreville, a appris GABONEWS auprès des agents du Bureau Afrique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).Ce dépistage intervient à la suite d’un atelier de formation des formateurs sur la prévention du cancer du col de l’utérus à partir des dépistages à l’aide des méthodes visuelles et du traitement des lésions par la cryothérapie. « Le cancer du col de l’utérus est globalement un problème majeur de santé publique en Afrique, au sud du Sahara. Il représente le premier cancer de la femme et s’observe à des stades ...
Lire l'article
Un atelier régional sur la prévention du cancer du col de l’utérus, de dépistage à l’aide de méthodes visuelles (IVA / IVL) et de traitement des lésions par la cryothérapie se tient du 20 au 24 avril à Libreville, selon un communiqué du bureau régional de l’OMS parvenu samedi à GABONEWS. Le communiqué précise que l’objectif général est de « renforcer les capacités de quelques Etats francophones et lusophones au dépistage et au traitement des lésions précancéreuses du col de l’utérus, afin de réduire l’incidence du cancer sur le col utérin ». Sont ainsi attendus à Libreville, des gynécologues, des sages femmes ...
Lire l'article
Les femmes gabonaises, engagées dans les affaires, ont échangé lundi, autour du thème « Femmes et entreprenariat », à la résidence de l’ambassadeur des Etat Unis d’Amérique à créditer au Gabon, Eunice S. Reddick, à l’occasion de la célébration, en différée, de la Journée internationale de la femme qui avait cette année 2009 pour thème, « Femmes et Hommes, Unis pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles ». Pour le Représentant de Washington à Libreville, Eunice Sharon Reddick, « le but de cette rencontre, visait à cerner certains contours en matière d’entreprenariat chez les, en ...
Lire l'article
Plus de 4300 personnes ont été dépistées au cours des six derniers mois au Centre de dépistage volontaire et anonyme (CDVA) de Libreville, a confié le Dr. Ella Assa, responsable du Programme national de lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le sida (PLIST). Ce chiffre, selon le Dr. Ella Assa, aurait pu être au dessus si des problèmes techniques ne les avaient pas contraints à suspendre, deux mois durant, toutes les opérations de dépistage. Ainsi, sur les 4139 individus dépistés au cours de ces six derniers mois, ceux âgés entre 20 et 50 ans constituent le gros du lot. Ce qui ...
Lire l'article
L'Association ''CRI de FEMMES'', réunie samedi en Assemblée générale à la Chambre de commerce de Libreville, a annoncé par la voix de sa présidente, Geneviève Olui Assengone, une grande campagne de sensibilisation pour l'autonomisation des femmes et des jeunes. ''CRI de FEMMES'' a pour objectifs, l'implication de la femme dans le processus de prise de décision, de lancer des campagnes de sensibilisations auprès de la gent féminine en vue de son autonomisation, de lutter contre la précarité dans laquelle vie la femme gabonaise. Elle préconise une citoyenneté responsable par les formations, des séminaires, des campagnes d'information et de sensibilisation pour l'autonomisation des ...
Lire l'article
Six ans et demi. C’est le recul inégalé dont disposent les auteurs d’une étude avec le vaccin Cervarix. Ce dernier a prévenu jusqu’à 100% des lésions liées aux virus de types HPV-16 et/ou HPV-18. Ces virus sont à l’origine d’environ 70% des cancers du col de l’utérus. Des cancers qui font chaque année, dans le monde, 270 000 victimes. Plus de 80% des cas sont observés dans les pays en développement, mais la France n’est pas exempte. Près de 3 400 cancers du col sont identifiés chaque année dans notre pays - 3 387 en 2000 - et plus de ...
Lire l'article
Le Ministère de la santé et de l’Hygiène publique, Chargé de la Famille et de la Promotion de la femme, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a organisé Lundi, des consultations spécialisées et des dépistages de Cancers féminins gratuits au Centre hospitalier de Libreville, dans le cadre des activités de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Cancer, en présence du premier ministre Jean Eyeghé Ndong, du Vice premier ministre Georgette Koko et du personnel de la santé. Le thème retenu pour cette Journée est « La protection de l’enfant d’aujourd’hui qui sera l’adulte de ...
Lire l'article
Gabon: “130 cas de cancer déclarés”
Cancer du col de l’utérus : Attention, les Gabonaises aussi
Gabon:La fréquence relative du cancer du col de l’utérus estimée à 24,77% au Gabon
Gabon: Dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus vendredi prochain au CHL
Gabon: Un atelier régional sur la prévention du cancer du col de l’utérus prévu à Libreville du 20 au 24 avril
Gabon: « Femmes et entreprenariat »: thème abordée par les femmes à la résidence de l’Ambassadeur des USA
Gabon: Santé/SIDA: Plus de 4300 personnes dépistées au cours des six derniers mois
Gabon: ”CRI de FEMMES” s’annonce dans la lutte pour l’automatisation des femmes
Gabon: Santé / Déjà 6 ans et demi de recul en vaccination contre le cancer du col de l’utérus
Gabon: La Journée mondiale de lutte contre le Cancer célébrée à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2009
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*